AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Tilia Harvestasya ~ Le Tank du CDC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Etudiant

MessageSujet: Tilia Harvestasya ~ Le Tank du CDC   Ven 23 Mar - 22:42


TILIA HARVESTASYA
I'm very very sleepy...


DODO

Feat Riesbyfe Stridberg from Melty Blood

INFOS GENERALES

NOM : Harvestasya

PRENOM(S) : Tilia

ÂGE : 16 ans

NATIONALITE(S) : Russo-Japonaise

LIEU DE NAISSANCE : Kyoto

ORIENTATION S. : Homosexuelle

OCCUPATION : Lycéenne en 2ème année / Membre du CDC

FILIÈRE : Combat

RACE : Guardian

POUVOIR(S) : 6ème sens, Maîtrise du Ki (+ Mode Éveil)

NIVEAU DE LICENCE : Rang A



PHYSIQUE
Tilia, c'est une bombe. On dirait pas comme ça, mais si. Faut dire que la plupart du temps, ses vêtements - enfin, je devrais dire son armure - ne la mettent pas en valeur. Et sa tendance à se recroqueviller sur elle même lorsqu'elle dort ne nous permet pas non plus de profiter de la magnifique vue qu'offre son corps. Mais moi, qui suis bien sur une privilégiée, j'ai pu l'admirer sous toutes les coutures. Je connais par cœur son visage, et cette sensation si paisible qu'il renvoi lorsqu'elle dort. Ses longs cheveux blanc, presque argentés, dont quelques mèches échappent à sa queue de cheval pour se déposer délicatement sur ses joues lisses. Sa petite bouche, à moitié ouverte, ses lèvres fines et rosée auquel il m'est difficile de résister... Parfois, lorsqu'elle se décide à ouvrir un œil, je peux voir son iris, dont je n'ai jamais réussi à dire si elle était violette ou grise ; probablement un peu des deux.

Mais ce que vous, pauvres mortels, ne pourrez jamais voir, je l'ai vu. Sous cette allure de bourrin, Tilia cache des formes de rêves. Une poitrine ronde, douce, agréable à prendre en main... Et qui fait pas moins que du 95 D - et non, je vous emmerde, je suis pas jalouse. Ses fesses sont rebondies, et terminent merveilleusement bien sa chute de rein. Son corps ne recèle aucune cicatrices, ou autres marques notables, ce qui me permet d'apprécier à sa juste valeur sa peau d'albâtre immaculée. Par chance, Tilia fait quasiment la même taille que moi, même si cela se voit rarement, vu qu'elle est toujours affalée dans un coin en train de dormir. J'ai toujours trouvé que son odeur ressemblait à celui du lys, allez savoir pourquoi... Si sa voix peut vous sembler dure et agressive lorsqu'elle vous adresse la parole, elle est bien différente lorsqu'elle tombe dans mes bras, lors des longues soirées d'hiver - et pas que, l'été aussi, le printemps, l'automne...

Bref, tout ça pour dire que ma Tilia est belle, sexy mignonne... Et le premier qui dira le contraire s'en prendra une.

Le premier qui lui fait remarquer de façon un peu trop insistante aussi d'ailleurs.

Ecrit par Ayumi


MORAL
Ce qui est sûr, c'est que Tilia n'est pas une fille comme les autres. Lorsque je l'ai trouvé à Liniar, les vêtements en lambeaux et couverte de sang, je n'ai pas hésité une seule seconde avant de la ramener chez moi. Lors de notre cohabitation, j'ai très vite compris qu'elle n'était pas du genre à s'ouvrir aux autres. Elle restait souvent dans son coin, à ne rien faire ; comme si elle désirait se déconnecter de la réalité. Elle ne me regardait pas, ne me répondais pas. Elle était froide, distante ; presque sans âme. Autant vous dire que lorsqu'elle m'adressa la parole pour la première fois, j'ai sursauté. Le temps m'a aussi apprit que c'était une fille très loyale, et n'hésite en aucun cas à aider ses amis. Afin de l'aider à mieux supporter sa vie de tous les jours, je l'ai aidée à " morceler " son comportement. On remarque notamment 3 modes différents.

Le mode " normal ", celui qu'elle laisse le plus souvent apparaitre. Elle se contente de passer son temps à dormir, sans émettre d'avis, se laissant aller dans les bras de Morphée. Néanmoins, elle ne passe pas son temps à dormir non plus : elle est généralement calme et douce dans cet état.

Le mode " Semi-Eveil " , qui arrive plus ou moins souvent. Tilia se réveille et commence à " exister " . Attention cependant, il arrive souvent qu'elle soit assez sec, voir violente dans ses propos. Il faut éviter de la taquiner dans ce genre de moment, ou vous risquez d'avoir de mauvaises surprises. C'est une manière pour elle de dépenser toute l’énergie accumulée lorsqu'elle dormait.

Enfin, pour finir, le mode " Eveil " ... Disons que le plus simple serait de résumé cela à des " phases " de violence extrême , que Tilia oublie généralement une fois que celle-ci sont terminées. Elle n'est que très difficilement contrôlable dans ce genre de cas. Cependant, je ne l'ai vu dans cet état que lorsqu'elle affrontait un danger de mort. Il semblerait que ce soit une sorte de réflexe de survie.

Je peux vous dire qu'une fois que l'on s'est habitué à son mode de fonctionnement, Tilia est une fille très attachante, avec qui il est agréable de passer du temps. Elle reste mystérieuse, ce qui peut sembler logique vu son traumatisme, mais c'est une alliée de choix.

Tilia est le genre de choses précieuse et fragile que la vie nous offre de rencontrer. Mais attention à ne pas louper le train...


HISTOIRE
Le passé exact de Tilia est une véritable énigme, elle en parle très rarement et il est difficile d'en savoir plus... Tout ce que l'on sait, c'est que son enfance était loin d'être agréable.

Née à Kyoto, dans le grand domaine familial des Harvestasya, elle n'eut jamais la joie de connaître sa mère douce et aimante, ni de ressentir son amour lorsqu'elle la prendrait dans ses bras. Non, rien de tout cela ne fut possible... Car sa mère mourut en mettant au monde son enfant contre l'avis des médecins. Tilia a donc vécue avec pour seule famille son grand frère et son père, on aurait pu croire qu'ils allaient être très proches mais hélas ce fut loin d'être le cas. Son père voulait un autre fils, le premier étant là pour continuer la lignée des Harvestasya et apporter la gloire à cette dernière, le deuxième devait perpétrer les traditions martiales, vaincre tout ennemi se dressant devant la famille. Les filles ne venaient qu'après et importaient peu...

Autant vous dire que lorsqu'il vit une fille et non garçon, son père entra dans une rage noire. De plus, cette "sale gamine" venait de tuer sa femme ! Et les Harvestasya ne se mariait qu'une fois, c'était la règle. Quel coup du sort pour la famille, quelle tragédie ! Une fille ! Les premières années de sa vie, Tilia ne vit presque pas son père ou son frère, ces derniers l'ignorant tout simplement, sa nourrice s'occupait d'elle mais avait interdiction de faire plus que le strict minimum : Tilia était seule, sans jouet, sans amis, sans rien.

Ce fut à l'âge de cinq ans où tout changea : son père entra d'un coup dans sa chambre, congédia - définitivement - la nourrice et regarda la jeune enfant d'un air presque fou. Il avait trouvé la solution ! Elle serait un homme, voilà tout. Ce jour là, tout bascula... Tilia ne revit la lumière et l'espoir que bien plus tard...
Son père la forçait à se comporter comme un homme et passait son temps à l'entraîner, la repoussant dans ses limites les plus extrêmes : la jeune fille frôla la mort un nombre incalculable de fois. Aucun amour, aucun échange n'était fait pendant ces entraînements, Tilia devait juste faire une chose : plaire à son père ou mourir. Pour cela, elle apprenait tout ce qu'elle pouvait, s'habillait comme un garçon, se comportait comme un homme et ce, même dans les moments où cela devenait difficile... Pendant ces périodes du mois, son père redoublait de hargne et de haine, frappant dans le ventre le plus souvent possible pour "l'aider à contrôler ces écoulements" soi-disant. Est-ce que Tilia le haïssait ? Assurément. Mais elle était aussi terrorisée par lui et encore plus par son frère qui s'occupait du reste de son éducation avec des méthodes qui lui étaient bien propre. Il est difficile d'en savoir plus sur la guardian concernant cette période de sa vie, Tilia refusant d'en parler et croyez-moi, le regard qu'elle vous lance à ce moment là est plutôt éloquent...

Quoiqu'il en soit, on ignore comment le reste de son adolescence c'est passée et on ne sait des choses d'elle qu'à partir du moment où elle prit le bateau pour Hiromae. Comment avait-elle eu la lettre ? Qui l'avait remarquée assez pour lui donner ? Personne ne le sait. Mais les espions royaux sont très efficaces parait-il. Quoiqu'il en soit, son arrivée fut plutôt remarquée... Imaginez le tableau : dans un centre d'accueil bondé, une jeune fille s'avance avec pour seuls effets sa robe à moitié déchirée et couverte de sang ainsi qu'un bouclier imposant encore maculé de certains morceaux d'individus... Effrayant hein ? Et bien ce n'est pas le pire. Car le pire étaient ses yeux : des yeux vides, sans la moindre lueur, comme si l'espoir n'existait pas... Des yeux tristes : aspirant votre âme, comme si toute l'horreur du monde s'y reflétait, des yeux mornes : toute vie les avaient quittés et plus rien n'importait...

Chose qui étonna la plupart des gens présents, elle ne fut pas refusée par le bouclier de l'île et pu passer tranquillement comme si de rien n'était. Comme quoi, l'habit ne fait pas le moine... Daeron Elendil, notre cher gardien, avait tout de même donné de nouvelles affaires à la jeune fille et l'avait pour ainsi dire forcée à utiliser les douches du personnel pour la débarrasser du sang poisseux qui collait ses vêtements. Une fois dehors, Tilia fut recueillie par Erina Soo Mee, professeur d'Art du Combat, qui la prit sous son aile afin de l'aider à s'intégrer à l'île et ses habitants. La première rencontre fut assez difficile, Tilia restant murée dans le silence et ne faisant rien d'autre que de rester dans un état de somnolence étrange, comme si elle se désintéressait de tout... Mais avec des efforts et de la patience, Erina parvint à redonner vie à la guardian, celle-ci se mit à exprimer ses pensées, à répondre aux questions - bien que certaines questions restaient taboues -, La jeune fille n'était pas habituée à ce qu'on fasse quelque chose pour elle, encore moins qu'on s’intéresse à elle autrement que pour lui taper dessus. Elle sourit même de plus en plus à l'évocation de cette partie de sa vie - surtout lorsu'Erian sursauta la première fois qu'elle entendit Tilia parler -, les moment un peu difficile avec la professeur se transformant avec le temps en bons moments, les blessures guérissait donc bel et bien, ce n'était pas un mensonge. Du moins c'est ce que Tilia pu retenir de son séjour chez Erina. Ça et autre chose...

Cette autre chose la voici : ses modes de fonctionnement. En effet, la guardian avait l'esprit brisé et surtout peur d'elle même, de ce qu'elle était devenu, me demandez pas quoi, j'en sais rien mais ça terrorisait vraiment Tilia. C'était pour cela qu'elle se laissait aller, se laissait mourir. Le pire, c'est qu'elle ne contrôle pas cette force formidable qu'elle possède. Oh, ce n'est pas de la force physique, mais plutôt un état mental : une sorte d'hypnotisme ou de conditionnement plutôt... Pour lutter contre cela et rassurer la jeune fille, Erina l'aida à parfaire sa parade instinctive - le sommeil - en peaufinant le tout. C'est grâce à cela qu'elle put, après de longs efforts, redevenir d'un certaine façon ce qu'elle aurait du être. Malheureusement, le passé à laisser ses marques et elle ne pourra jamais être "normale", son conditionnement la suivra toute sa vie, et sa parade aussi... Erina avait penser à sonder l'esprit de Tilia avec l'aide de mages spécialisés pour voir ce qui clochait vraiment mais cela ne marcha point : elle était totalement insensible à ce genre de traitements, sa résistance mentale, cette compartimentation de son esprit étaient bien trop puissants.

Néanmoins, grâce à tout ses efforts, elle put rentrer au lycée en cours d'année, chose plutôt rare mais qui fut toléré vu son cas et l'appui - plus ou moins brutal - d'Erina, Elle venait d'avoir 16 ans depuis peu et la section combat lui semblait tout indiquer, surtout parce que cela ne demandait pas trop d'efforts de sa part... Car ne croyez pas que sa condition l'ennui, au contraire, elle a maintenant l'excuse rêvée pour pouvoir dormir à longueur de journée, sans oublier les capacités qui vont avec pour ne pas être réveillée... Pratique non ? Malheureusement, la plupart du corps enseignant n'est pas tout à fait d'accord avec ce principe et lui demande d'assister quand même aux cours - en vain la plupart du temps -.

Quelques mois plus tard, une nouvelle surprise l'attendait : elle fut convoquée par Elial Promise pour entrer dans le CDC. L'entretien fut plutôt bref, se résumant à une question (ou était-ce un ordre ?)... Quoiqu'il en soit, Tilia compris vite qu'elle n'avait pas vraiment le choix, surtout lorsque la co-directrice lui parla de ses absences non-justifiées mettant son année en péril et Erina dans l'embarras - Ok, pour ce coup là, c'était du pipeau -. Elle signa donc, à contrecœur, et entra dans le cercle très (trop ?) privé du CDC.

C'est ici qu'elle fit la connaissance des autres membres de ce joyeux groupe et surtout ses premiers et véritables amis, car pour elle le CDC est plus qu'un simple groupe : c'est une famille avant tout.




POUVOIR(S)
RACE : Guardian

DESCRIPTION DE(S) POUVOIR(S):
  • 6ème sens : Tilia possède un sens inné pour ressentir le moindre danger ou savoir lorsque quelque chose ne va pas. J'aimerais vous dire que c'est à cause de son altruisme sur-développé qu'elle a obtenu cette capacité mais hélas non... C'est surtout pour pouvoir dormir en paix... Ce pouvoir permet à Tilia de sentir lorsqu'un danger ou quelque chose de désagréable va arriver, bien qu'elle ne puisse pas en connaître la source exacte. De ce fait, ses défenses sont impossibles à ignorer ou à diminuer quoi qu'il arrive tant elle se trouve constamment sur ses gardes et ce, même lorsqu'elle dors ! (Nan car faut pas déconner, le sommeil c'est sacré !)
    De plus, il est aussi impossible de la prendre par surprise et son sens du danger lui permettra d'agir toujours en première lors du premier tour d'un combat.

  • Maîtrise du Ki : Le deuxième pouvoir de Tilia. Il s'agit en fait juste de la manipulation interne et externe du Ki pour créer divers effets mais généralement beaucoup de soutiens. Grâce à cela, sa force physique peut augmenter, ainsi que sa résistance ou encore ses sens.


STATISTIQUES :

TYPE : AUCUN
ANO : CHARME, PARALYSIE, CÉCITÉ, CONFUSION
FORCE : 0
DEF : 100
MAG : 0
RES : 100
DEX : 50
VIT : 100

DMGP : 0-0
DMGM : 0-0
DEFP : 1400
DEFM : 1400
PV : 10 000

OBJET(S) :

True Apocrypha [image], son bouclier et sa seule "arme". Il parait que celui-ci servait auparavant à chasser les vampires, son gigantesque pieu mettant généralement fin à leur existence. Mais Tilia préfère s'en servir pour l'arrimer au sol et ainsi piquer un roupillon derrière... Ce bouclier offre néanmoins une solide défense supplémentaire de 300 en DEFP et DEFM.






HORS RP
Petite Phrase Perso

    WHO ARE U ? : Dieu toujours <3

    PRÉSENCE : 9/10

    COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? COMMENT LE TROUVEZ VOUS ? :
    Bah l'ayant un peu créé avec Ayu...

    CODE :
Pas besoin ! \o/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: Tilia Harvestasya ~ Le Tank du CDC   Jeu 29 Mar - 18:33

J'approuve cette fiche, bien évidemment <3

Re-Bienvenue ~ Tu auras le droit à 12 techniques, comme convenu !

Graouh, Titiiiiiii *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tilia Harvestasya ~ Le Tank du CDC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» recherche hydra flak tank
» Peinture de Tank : des conseils ?
» Tank super lourd
» [REFUSEE] qyira tank ombre
» [20/05/13] Delta Ombre Tank

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Nouveau Départ :: Fiches de Présentations :: Fiches Validées :: Etudiants-