AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 [UC] Un peu de magie, un soupçon de poudre de fée... Un accident est si vite arrivé!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: [UC] Un peu de magie, un soupçon de poudre de fée... Un accident est si vite arrivé!   Mer 7 Nov - 14:56

ISOLDE CHARDIS UTOPIA


INFOS GÉNÉRALES

NOM : Chardis Utopia / Elodus Distopia
PRENOM(S) : Isolde /Archi
ÂGE : 427
NATIONALITE(S) : Galloise
LIEU DE NAISSANCE : Forêt de Greatwood (Pays de Galles)
ORIENTATION S. : Ouverte
OCCUPATION : Domestique / Hors-la-loi
RACE : Fée
POUVOIR(S) : Magie Poison et Lumière / Papillon du Désespoir
NIVEAU DE LICENCE : xxx
PERSONNAGE ILLUSTRATEUR : . Anne (Isolde) et Anne Ultimate (Archi) -Bravely Second





PHYSIQUE


Isolde est une fée comme l'on en voit beaucoup dans les contes pour enfants. Pas plus grande qu'un pissenlit, gracile comme une tige et délicate comme une rose, avec de grandes ailes de papillon pour la porter - une vision tout à fait magique. Lorsqu'elle s'assoit au creux de votre main, cela donne envie de protéger cette petite chose si fragile!
Très à cheval sur les apparences, elle prend toujours extrêmement soin de sa chevelure -ce qui n'est pas facile quand on n'a pas un peigne à taille de fée- et les fait briller de façon à ce que sa petite tête blanche et ses pointes couleur pêche soient toujours reconnaissables. La couleur de ses yeux est difficilement perceptible, à moins de la regarder à la loupe et d'y voir un bleu-gris indéfini (ceci dit, vous risqueriez de l'aveugler avec le faisceau de la loupe, allez-y doucement). Elle possède aussi de toutes petites oreilles pointues qui dépassent de ses cheveux.
Ses ailes autrefois multicolores ont pris, avec les siècles, une teinte noire profonde, reflétant à peine la lumière malgré leurs notes métallisées. Leur bordure est découpée aussi finement qu'une dentelle, et elles sont aussi légères que du papier de riz ; malgré cela, elles permettent à Isolde une grande agilité en l'air lorsqu'elle volette d'un endroit à l'autre. Lorsqu'elle ne s'en sert pas, ses ailes retombent et forment comme une petite cape qui donne à Isolde un air digne et distingué.
En demoiselle raffinée et élégante, notre petite fée aime porter des vêtements à sa convenance - évidemment, le noir est de mise, bien qu'il lui arrive de porter d'autres tons plus colorés - mais étant donné la rareté des vêtements pour fée, elle change rarement, et sa tenue principale se résume souvent à un justaucorps noir décoré de petits pétales, ainsi que des jambières et des gants de même. Il y avait quelques temps, la tenue de domestique, bien que miniaturisée, lui allait bien ; et bien qu'elle ne la porte plus, elle semble toujours la garder par nostalgie.

Il semblerait qu'elle aie un alter-ego à taille humaine, connu sous le doux nom d'Archi Elodus Distopia ; mais les conditions du changement de son corps sont si rarement réunies qu'Isolde ne la mentionne que rarement. Pourtant, lorsqu'elle prend cette forme plus grande, elle est aussi éblouissante que dangereuse dans cette incarnation de la grâce...
Spoiler:
 

MORAL


Isolde est certes adorable et délicate à l'extérieur, mais vous feriez l'erreur de votre vie si vous veniez à penser qu'elle est une petite Fée Clochette douce et bienveillante à l'intérieur.

Tricheuse, égocentrique, exubérante et pas avare de mesquineries, cette petite demoiselle d'ordinaire très polie et au discours bien pensé s'avère être une véritable langue de vipère. Elle peut être aussi agréable à vivre que devenir un vrai cauchemar lorsqu'elle a décidé de vous mener la vie dure ; en cela, elle est particulièrement inventive en sadisme et en manipulation. Très bonne actrice, Isolde n'hésite pas à s'humilier ni renoncer à sa fierté tant qu'elle triomphe à la fin. Elle est pourtant extrêmement patiente et peut endurer la souffrance pendant longtemps avant de révéler son jeu. Aussi et surtout, sa part d'ombre la plus noire réside dans le fait que malgré sa petite taille et ses airs bien tenus, elle est capable de tuer de sang froid et sans la moindre hésitation, fût-ce à petit feu. Elle a cependant un goût pour les "malheureux accidents" qu'elle met en scène pour ses victimes, évitant de se salir les mains de façon évidente. Elle reste ainsi en dehors de tout soupçon.

Elle se retrouve pourtant parfois dans des situations plutôt comiques à cause de sa petite taille. Moustique, demi-portion, ma petite sont des mots qui la font facilement sortir de ses gonds et de son personnage, révélant parfois l'âme innocente derrière son masque cruel. A d'autres moments, elle se révèle d'elle-même : comme lorsque vous apprenez que cette vipère dont le goût est de tuer et de faire souffrir est en réalité une végétarienne appliquée et une grande amatrice de miel, ou qu'elle parle de vêtements à la mode comme une vraie petite connaisseuse.

Très intelligente et lettrée de par sa longue expérience des humains et des magiciens, elle est capable de vous scotcher sur nombre de choses. Les plantes de la forêt n'ont aucun secret pour elle ; elle connaît les mathématiques, la magie et l'astrologie, pratiquait autrefois l'Alchimie -mais s'en est vite lassée- et peut citer sans faillir poètes latins et philosophes grecs. Lorsqu'elle ne s'occupe pas à tourmenter de pauvres victimes, elle passe son temps enfouie dans les livres - un passe-temps qu'elle a hérité de son vieux maître Archibald, le seul qu'elle regrette encore de temps à autres.

Elle s'amuse du malheur des autres, se délecte de leur peine et joue avec leurs espoirs pour mieux les briser ; mais cela n'est-il pas une ruse contre elle-même, afin de fuir sa propre solitude et sa tristesse?





Hum, je ne crois pas non.



HISTOIRE


Il fut un temps lointain où les fées côtoyaient les hommes ; où les forêts sacrées servaient de maison aux Petits Peuples et de domaine spirituel aux druides ; de tous temps, Fées et Magiciens ont été faits pour s'entraider, pour communier et apprendre l'un de l'autre.

Lorsque l'homme moderne supplanta peu à peu l'homme des superstitions, les Fées disparurent des esprits. Elles se réfugièrent au plus profond des bois ; pour n'être plus jamais visitées que par les rares personnes ayant encore foi en la Nature. Elles vivent heureuses et cachées, dans un monde microscopique où rien ne vient perturber la paix intemporelle, désormais bien séparées du monde des Hommes.

Nous sommes en 1591, en pleine forêt galloise du beau nom de Greatwood. à la troisième pleine lune de l'année, lorsque les gelées d'hiver s'en furent pour laisser place aux floraisons de Mars, naissait dans la corolle d'une chanterelle des bois illuminée d'un rayon de lune une minuscule chose, recroquevillée dans la rosée, endormie. Cette petite chose, c'était Isolde, une douce et innocente jeune Fée des bois promise à un avenir merveilleux. Bientôt, ses semblables la cueillirent comme une fleur nouvellement éclose et elle fut emportée au village de Greatwood - une communauté de Fées et de lutins cachée au coeur des bois, loin de toute présence humaine.

Elle fut élevée parmi les champignons, les fleurs et les insectes, les petites créatures de la forêt qui mangent le miel et boivent la rosée. Il est bien normal pour une fée de connaître par coeur chaque recoin de la forêt, chaque herbe médicinale et chaque pierre magique ; et quand bien même ce fut un savoir totalement perdu pour la plupart des humains à l'exception de quelques rares cas, le Petit Peuple lui était devenu le gardien de ces secrets ancestraux si bien que la tradition avait perduré jusqu'aux jours d'Isolde. Elle apprit donc à porter chance, guider les voyageurs perdus sans être vue et garder cachés les amours des amants secrets, protéger les enfants des dangers de la nature et leur apporter des pièces d'or en échange de leurs dents de lait. Elle habitait une jolie souche d'arbre sous un peuplier, et se levait dès les lueurs de l'aube pour danser dans le vent et déposer la rosée sur les feuilles.

Une fée heureuse elle fut, me direz-vous ! Cent années passent si vite lorsque l'on apporte le bonheur autour de soi. Mais nous sommes à l'aube du XVIIIème siècle, et avec lui, l'Homme et la ville gagnaient de la place et de l'importance au rythme des Grandes Découvertes. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'une petite habitante de la forêt comme Isolde ne rencontre cet Homme qu'elle a toujours aidé sans connaître.

C'est au coeur même de cette forêt qu'elle habitait que la jeune fée, ayant tout juste fêté son centenaire, fit la rencontre de son destin lorsqu'une violente secousse ébranla toute sa demeure en la réveillant, lui faisant pousser un grand cri de terreur. Une plainte douloureuse venait de l'extérieur ; lorsqu'elle alla voir, elle tomba nez à nez avec le responsable de ce vacarme. Il s'agissait d'un vieil homme éperdu, qui venait, dans sa fuite, de trébucher sur la souche dans laquelle elle vivait. Sortir dehors aurait été une chose terrible pour une fée, car elle risquait d'être découverte, pourtant, la curiosité avait poussé Isolde à faire ainsi.

-Oh... Est-ce vous, ma petite amie, qui criez ainsi de terreur? Je suis navré, je ne voulais pas vous effrayer, dit le vieux avec une voix profondément douce. N'ayez pas peur, approchez donc, je ne vous veux aucun mal.

La jeune fée tremblante sortit de sa cachette, maintenant qu'elle était repérée. Qu'allait-il advenir d'elle à présent?

[UC]

HIROMAE & VOUS


Isolde n'est pas beaucoup sortie du manoir Hallowmoor durant ces huit dernières générations. De fait, elle est pratiquement étrangère à la culture d'Hiromae et ne connaît de l'île que ce que ses précédents maîtres en ont raconté. Cela dit, avec sa liberté nouvellement acquise, l'île est un vaste territoire à explorer, et potentiellement de nouvelles victimes à tourmenter. Mais le bouclier qui protège Hiromae sont les barreaux d'une nouvelle cage plus grande que celle dans laquelle elle était enfermée jusqu'à présent ; pourquoi s'arrêter à Hiromae quand le monde vous tend de nouveau les bras?

POUVOIRS


RACE : Fée

DESCRIPTION DE(S) POUVOIR(S):
*Magies de Poison et de Lumière : Y a-t-il grand chose à expliquer sur ce pouvoir? La longue proximité d'Isolde avec la famille Hallowmoor lui a apporté de nombreux bénéfices, notamment son érudition en matière de magie. Spécialiste des sorts d'altération et de désarmement, Isolde a beaucoup appris auprès de son maître Archibald et s'en est servie contre les ennemis de la famille et les intrus dans le manoir... Avant d'en faire, évidemment, un usage bien moins noble. La plupart de ses sorts prennent la forme de divers insectes dont la spécialité est d'affaiblir leurs victimes.

*Papillon du Désespoir: Comme toute bonne fée qui se respecte, Isolde est une créature magique, mais sa nature spirituelle et éternelle, qui portait autrefois chance à qui elle servait, fut corrompue par la tristesse et la solitude. Devenue une sorte d'avatar de la poisse, la poudre de fée que ce maudit petit papillon répand tout autour d'elle, au lieu d'enchanter votre quotidien, fera de celui-ci un enfer à travers des afflictions aussi variées qu'handicapantes ; et impossible de se débarrasser de cette malédiction, car si par malheur vous tentiez de la tuer, vous ne feriez que précipiter sa phase de chrysalide. Qui sait quel insupportable insecte sortira de cette chose que rien ne semble pouvoir arrêter?
(Si Isolde venait à mourir des suites d'une blessure, elle entrerait en phase de cocon. à l'issue de cette phase, elle prendrait sa seconde forme, Archi, une entité plus puissante, obtenant des boosts à certaines de ses statistiques (+225 DEFP/M et +350 DMGM). Si Archi attend 6 tours après sa "renaissance", elle créera une nouvelle Isolde si elle est de nouveau tuée.)

STATISTIQUES : TYPE : Poison et Lumière_ANO : Toutes (racial) FORCE : 0 _ DEF : 35 _ MAG : 100 _ RES : 40 _ DEX : 75 _ VIT : 50 DMGP : X _ DMGM : X _ DEFP : X _ DEFM : X _ PV : X

OBJET(S) :
*Sceptre d'Elodus (Archi uniquement) : Un long bâton qui accompagne sa transformation lorsqu'elle accomplit sa métamorphose. Cet artefact magique issu de sa chrysalide est temporaire, mais absorbe la puissance magique de ses cibles. Quiconque touche ce bâton ressentirait une grande faiblesse et verrait ses pouvoirs magiques drainés, réduisant les DMGM et la DEFM de 25% tout en augmentant ceux d'Archi du montant volé (une nouvelle absorption remplace la précédente.)




HORS RP

WHO ARE U ? : Sylonor
PRÉSENCE : 6/10
COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? COMMENT LE TROUVEZ VOUS ? : Je sais plus °.°
DES OBJECTIFS POUR CE PERSONNAGE ? : Être le premier PJ Hors-la-loi du forum et faire des trucs de Hors-la-loi, comme voler le goûter des enfants.
ÊTES-VOUS A L'AISE AVEC LE SYSTÈME DE JEU / L'UNIVERS ? : ça va, tant que le Wiki est là.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[UC] Un peu de magie, un soupçon de poudre de fée... Un accident est si vite arrivé!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Magie des hommes-lézards
» Magie orc-question sur un sort
» [skin]Magie sur ma skin de chat
» Magie du Rat Cornu.
» Magie Waaagh.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Nouveau Départ :: Fiches de Présentations-