AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Une rencontre au pays du Dragon. [Pv Kazuya Takeda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Une rencontre au pays du Dragon. [Pv Kazuya Takeda]   Ven 24 Mai - 20:07

24 Août 2011
Par un temps calme et serin ou les rayons du soleil étaient omniprésents dans la ville,la jeune Marie avait décidée de sortir à l'air libre de sa cachette de fortune.Elle avait erré toute la nuit car arrivée dernièrement dans la ville au soir elle eut pris l'envie de faire le tour du centre-ville histoire de repérer les lieux scruter la population au matin et bien sur se changer les idées après son voyage Moscou-Okinawa puis Okinawa port à Hiromae... Disons qu'entre le mal de l'air et le mal de mer ... l'avion était certes grand et beau blanc d’extérieur mais son intérieur était petit serré et sentait le renfermé ,pourtant l'avion était censé être aéré climatisé ventilé et même chauffé mais celui-ci ne sentait qu'une vague odeur que plus d'une centaine de personne avait dut laisser en arrivant à Okinawa. Quant au navire ... Disons dans sa cabine de 4m2 avec un hublot pour voir les vagues et ressentir le bâtiment qui tanguait et tanguait encore et encore ... Il n'était pas la peine de proposer quoi que ce soit à manger à la louve de mer en herbe pour qu'elle répande ses intestins sur le sol de la cabine. Quelle image poétique , mais revenons en à la balade en pleine air de cette journée d'été !

La voila qui marchait d'un pas plein d'entrain et de vigueur remise de son voyage enfin ! Et elle arriva dans un quartier Asiatique.Comme à Chinatown à New-York ou elle était allée vers 1770 - 1780 vers les événements de West-point ou fut réputé le pire traître de l'histoire Américaine Benedict Arnold.
Mais enfin la ce quartier asiatique sentait bon entre la cuisine japonaise ou thaïlandaise et les épices et marchandises du genre. Sans vouloir revêtir les vieux clichés cela se voulait de sentir le nem et les raviolis de crevette ... Enfin bref !

Elle marchait librement dans les rues de ce quartier ou les gens sympathiques posaient leur regard sur elle habillée d'une robe blanche en dentelle et tissu laissant paraître son corset noir ses ailes repliées formant une ombre sur les cotés de ce corset,puis le haut de ses bottes grises,la seule personne Européenne qui se promenait dans le quartier actuellement car dès le matin les habitants d'autres quartiers et visiteurs n'étaient pas encore arrivés et pourtant les traiteurs avaient déjà commencé à faire réchauffer les plats sucrés-salés en déduction l'endroit allait bientôt s'animer.

Prise d'une soudaine faim en regardant l'heure sur une horloge au travers de la vitrine d'un traiteur Vietnamien-Chinois.11 heure 13, l'heure propice pour manger un canard laqué non ? De ce fait elle passa 45 minutes avant de sortir du restaurant ou on l'avait accueillit en Anglais.Elle avait grandement discuté avec le gérant de l'endroit qui semblait aussi calme que la salle et lui avait conseillé de faire un tour au marché occasionnellement ce qu'elle fit aussitôt après avoir payé.

vingts minutes plus tard Maria avait rejoins l'entrée du marché sans trop s'égarer dans les rues du quartier et fut surprise de voir tant de stands.Nourriture , livres , colifichets , jeux pour enfants , et autres babioles inutiles.Le tout symbolisant un grand dédale de dépenses utiles ou pas.Se laissant ensuite guidée entre le monde qui commençait à affluer et les étalages son oeil fut soudain attiré par au loin un jeune homme lui aussi Caucasien dieu seul sait pourquoi elle s'approcha de lui et lui adressa la parole d'un curieux :

-"Bonjour ..."



((Voila je n'ai pas pu placer de code couleur ou de spoil à cause du pc que je dois utiliser pour le week-end mais je trouve cela basique ... disons que ceci est un essais. ))





Dernière édition par Marie Avallon le Dim 26 Mai - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Re: Une rencontre au pays du Dragon. [Pv Kazuya Takeda]   Dim 26 Mai - 17:15

Une journée qui s'annonçait correcte, des soins, l'infirmier aidait les gens comme il pouvait dans les limites du possible. Sans doute était-il un peu trop gentil comme on peut dire, mais il était heureux d'une certaine façon. Mais, comme toute situation, quelque chose le chagrinait; sa famille lui manquait atrocement, pas un seul coup de fil possible, même pas une lettre, rien du tout.

Si seulement sa soeur était là... Peut-être qu'elle était comme lui, mais il ne pouvait le savoir, après tout, elle n'était pas là. Fallait bien qu'il fasse quelque chose après tout, sortant de chez lui, il se rendit à pied à un endroit de la ville qui lui inspirait quelque chose. De temps en temps, il vit des gens le regarder alors qu'il portait encore sa blouse, à force, il s'y faisait à cette vie.

Bon fallait avouer que découvrir des êtres tous aussi uniques qu'incroyables avait son lot de surprise. Puis après tout, il aidait et soignait les gens, donc peu importe s'ils avaient l'air agressif ou bien tout fragile. Bien que d'un côté, retourner à la vie "normale" lui manquait, rares étaient les gens comme lui ou bien des simples humains. Mais, il avait une chance rare de découvrir ce que personne ne découvrira... Et puis il avait devant lui des années de vie pour faire de son mieux pour améliorer la condition de vie de certaines personnes.

Bien souvent, on lui portait un regard curieux et des fois méprisant, sans doute qu'on le prenait pour un humain vu son air et son attitude. Mais Kazuya s'en fichait en partie, après tout ça pouvait être compréhensible, les humains sont pires que des monstres et se gênent pas de juger ce qui est moins pire qu'eux.

Toujours est-il qu'il se promenait pour y voir toutes sortes de choses, et c'est avec plaisir qu'il pouvait voir des choses qu'il connaissait. Des restaurants japonais, des magasins de toutes sortes. D'un coup, un petit garçon tomba sur le sol devant lui alors qu'il fixait autre chose. Il s'en approcha pour voir s'il avait mal quelque part.


-Ca va? Tu n'a mal nul part?

Il souria pour le rassurer, le petit garçon fit non de la tête et se releva sans rien dire et retourna auprès de sa mère. Le voilà rassuré et prêt à continuer sa balade. Voyant que le monde ne prêtait plus son attention sur lui, il pouvait enfin respirer, après tout, on pouvait toujours avoir besoin de lui.
D'un coup une voix de femme s'adressa à lui pour lui dire bonjour. Un peu curieux, il tourna la tête pour savoir de quoi il en retournait.

Ce qu'il vit était carrément hors de portée pour donner un mot sur la femme qu'il vit. C'est même durant quelques secondes qu'il eut le souffle coupé devant une telle beauté. Jamais de sa vie il a vu aussi beau, mais tout de suite, il se força à rester les pieds sur terre pour ne pas laisser son imagination prendre le relais. Un peu de sérieux voyons, il était hors de question de donner une mauvaise impression.
Lentement, il souria et inclina la tête.


-Bien le bonsoir mademoiselle, puis-je venir en aide? Je me nomme Kazuya Takeda, je suis infirmier, si je peux vous venir en aide, dites-moi ce qui ne va pas et je tâcherais de vous guider... Vous avez l'air nouvelle non? À moins que je me trompe ce qui ne serait pas inhabituel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Re: Une rencontre au pays du Dragon. [Pv Kazuya Takeda]   Dim 26 Mai - 18:04

Marie se retrouva debout face à un homme en blouse et à lunettes à l'air serviable quand elle se rendit compte qu'elle venait de saluer cet homme.
Il n'avait ni l'air d'un démon d'un être sylvain ou autre comme ce qu'elle put constater sur la quasi-totalité des habitants de cette île.Au moins elle ne serait peut-être pas entièrement dépaysée,elle qui avait l'habitude d'être entourée d'humains.Mais dans le cas actuel cet homme semblait plus calme que ceux qui l'entourait sur le continent.

Elle se retrouva donc dans cette position sans savoir quoi dire dans l'immédiat,bien qu'elle ait prise l'habitude d'aborder les gens et d’envoûter aussi mais dans l'actuel s'était elle qui se trouva comme envoûtée,ce qui n'était pas banal pour une succube mais après tout il y a un début à tout.

A voir le penchant directe de son interlocuteur elle fut surprise qu'il réagisse si vite et si peu communément,et sans laisser paraître sa surprise elle entama en improvisant la bonne moitié de ses paroles :

-"Heum , enchantée M.Takeda ... Je me nomme Marie Avallon heum ... Chômeuse et oui, je ne suis pas encore d'ici,le fait est je n'ai pas d'endroit ou emménager.

Certes tout cela était très direct comme approche et pas très commun mais même si ses paroles semblaient hésitantes elles en restaient au minimum correctes.
Voyant que son interlocuteur était en disponibilité à l'aider elle lui demanda:

-"Pourriez vous m'aider oui,je cherche ...."

Elle resta hésitante à achever sa phrase car si rapidement demandé cela ressemblait à une télé réalité pas très inventive.

-"Il me faudrait un endroit ou dormir pour quelques temps ... Connaissez vous un endroit par ici comme un hôtel ?"

En détournant le sens de sa demande elle pensa qu'au moins elle ne passerait pas pour une malotrue en demandant asile chez un inconnu si subitement.Au moins elle espérait que l'homme lui propose de venir non pas à l'hôtel mais chez lui,comme ça l'idée viendrait de lui et pas d'elle.

Elle resta ensuite sans réflexes attendant la réponse celui-ci le fixant dans les yeux autant inconsciemment que comme un réflexe pour tenter de le séduire peut-on dire en bref elle lui faisait les yeux doux .

Si elle pouvait emménager avec cet inconnu elle devrait apprendre à le connaitre,donc le scruter tout en restant discrète sans pour autant ne pas s'attirer ses faveurs .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Re: Une rencontre au pays du Dragon. [Pv Kazuya Takeda]   Mer 29 Mai - 19:24

Rien qu'à la regarder, Kazuya pouvait en déduire plusieurs choses, déjà elle était bel et bien nouvelle ici, ensuite rien qu'au regard... Oui non, une telle beauté ne pouvait pas être humaine, c'était hors catégorie. Surtout qu'en cet endroit, les humains se faisaient rares. Et puis ce visage avec un tel regard si innocent... Heureusement qu'il était fort mentalement, sinon il aurait craqué et tout de suite tenté quelque chose.

L'écoutant gentiment, il gardait le même sourire pour ne pas lui donner une mauvaise impression. Après tout si elle est nouvelle, alors il se doit de lui faire un accueil comme il se doit d'en faire un. Marie Avallon... Un prénom et un nom qui n'étaient pas originaire de son pays, mais à vrai dire, c'était un détail pas si utile que ça sauf si l'occasion de voyager était possible.

À y réfléchir, il avait trouvé qu'il avait été sans doute été trop vite en besogne de demander si elle avait besoin d'aide, mais bon, son travail était d'aider alors soit. Puis le contact humain était une base de son métier, alors fallait pas avoir peur d'aborder les gens pour leur demander si ça va et qu'ils n'ont pas besoin d'aide.
Le plus dur pour lui était de se concentrer pour l'écouter et la fixer en même temps, même si son visage gardait ce sourire et cette bonne mine, dans sa tête, c'était l'enfer. Mais bon... Kazuya était un infirmier respectable et qui ne se laisse jamais ou presque perturber par quoi que ce soit. Sauf que là, il n'était pas vraiment en situation de travail et c'est ce qui faisait qu'il avait du mal à rester calme.

L'écouter, tenter de trouver une solution à son problème et l'aider, voilà ce qu'il devait faire, mais la réalité est tout autre.


-Enchanté de vous rencontrer Avallon-san, et bien pour ce qui est de vous aider à votre souci...

Il prit un peu le temps de réfléchir, après tout il devait venir en aide à cette femme. Donc elle était sans travail, nouvelle et dans l'impossibilité d'avoir une maison. Il doutait qu'un hôtel puisse accepter une personne comme ça par générosité, l'infirmier avait bien une idée mais non, c'était trop pour lui.

Mais rien que de la regarder le déstabilisait trop pour chercher une solution viable et sans danger. Et puis il n'allait pas la laisser comme ça dans la nature, Dieu seul savait ce qu'il pouvait y avoir comme danger.


*-Je sens que je vais avoir encore des soucis par ma gentillesse moi...*
Trop gentil... On lui disait souvent ça, mais c'était sa nature d'être gentil avec les gens, quitte à l'être un peu trop. C'est mieux que l'inverse comme on dit, d'ailleurs on pouvait dire de lui qu'il était naïf aussi. Mais bon, on ne pouvait lui en vouloir d'être ainsi.

-Et bien j'ai peut-être une solution qui sera temporaire le temps de vous trouver un endroit où vivre convenablement... Bon, ce n'est pas ce qu'il y a de mieux mais c'est tout ce que je peux faire. Je propose que vous veniez dans ma maison, comme ça vous pouvez avoir de quoi avoir un lit et un toit. On cherchera de quoi vous aider, je peux sans doute vous trouver une place pour travailler... Vous en pensez quoi?

Avoir une fille dans sa maison, lui-même ne pensait pas qu'un jour, il allait demander un tel truc. Mais place au sérieux voyons. Ce n'est pas parce qu'une belle fille dans le besoin et l'air tout fragile avec un regard à en faire fondre les coeurs, qu'il allait ne pas rester calme et sérieux... Bon là c'était dur et même son esprit s'imaginait que c'était comme un rendez-vous alors qu'il ne connaissait même pas la personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Re: Une rencontre au pays du Dragon. [Pv Kazuya Takeda]   Jeu 30 Mai - 7:28

A première vue Marie se sentait très directe et limite impolie ... Mais la la situation devait surement le lui permettre, le sort ne la renierais tout de même pas pour si peu hein ? Elle en avait déjà fait des pires dans sa vie que de demander un logement à un homme. Quitte à avoir des attributs autant les utiliser la culpabilité viendra d'elle même plus tard avec un peu de malchance ou juste de la conscience soudaine.
Pour le moment son intérêt personnel dominait sur sa morale et sur ses principes mais ça, elle ne le montrait pas le moins du monde.

Inclinant légèrement la tête en passant son bras droit sur le long de son foie comme se faisait sur le continent Européen en 1700,elle prononça d'un ton qui se voulut enjoué :

-"Je suis honorée aussi de vous rencontrer Mister Takeda."

Rapidement elle porta toute son attention sur les paroles de son interlocuteur et tenta de ne pas trop sourire en l'entendant répondre car exposer ses entiers ressentis à son interlocuteur était dévoiler ses intentions et sa personnalité.Elle ne masquait pas ses émotions par méfiance mais par amusement car inlassablement jouer avec les hommes était une passion pour elle et chaque approche était différente et amusante scruter les gens les envies et les manières était comme une passion , enfin après son loisir principal bien sur son "sport de fitness".

Pour le coup voir tant de générosité dans un inconnu était d'exception même pour une succube qui normalement devait au moins montrer ses atouts .Enfin la pas et tant-pis !
Mais elle allait devoir être redevable tout cela pour au moins se faire appréciée de quelqu'un
en qui avoir confiance ... Ce qui signifierait peut-être devenir dépendante en quelque sorte.

Rien ne put l’empêcher de prendre un ton plein de reconnaissance mais restant naturel :

"Ce serait charmant oui,mais je ne voudrais pas trop vous déranger , vous êtes surement en couple à vous voir si soigneux et aussi,si il y a quoi que ce soit que je puise faire pour vous,demandez le moi."

En y réfléchissant bien, son interlocuteur semblait banal comparé aux autres gens sur la place du marché aussi bien dans son apparence que dans sa voix. Mais trouver un humain ici n'était que peu probable malgré le sentiment d'attirance qui l'avait amené à lui parler.
Oui car à la base elle était venue lui parler sans s'en rendre compte et sans but précis ce qui voulait bien dire quelque chose .Mais mis à part un incube dans ce cas qui pouvait être cet homme en blouse à première vue complètement normal et serviable sans oublier dont l'apparence qui semblait attirer Marie, pour une fois que ce n'était pas l'inverse dans sa vie...

N'empêche que maman le disait souvent " ne fais pas confiance aux inconnus."Il n'empêche que si l'on proposait un bonbon et un tour dans une camionnette elle serait tentée de dire oui.Mais qu'en était-il dans le cas de cet homme?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Re: Une rencontre au pays du Dragon. [Pv Kazuya Takeda]   Ven 7 Juin - 2:29

Bien qu'étant pas vraiment un humain à proprement parler, il avait des réactions tout ce qu'il y avait de plus normal. Un de ses défauts était le fait d'être face à une jolie fille et justement, le voilà dans cette situation et il ne pouvait faire chemin arrière... Enfin si mais, dans sa tête, il n'y pensait pas.

La voyant faire un geste qui s'apparentait à ce que les Européens faisaient à une certaine époque, il fut surpris. Donc elle s'y connaissait à ce qui pouvait toucher à l'Europe, lui qui n'avait jamais été hors du Japon, c'était intéressant de le noter. Un jour si possible, il voyagerait dans le monde entier pour apprendre un maximum de choses. Sans oublier de rencontrer des gens spéciaux comme lui bien entendu.

Quand elle lui parla du fait qu'il soit peut-être en couple, il ne put retenir un rougissement et une gêne. Lui en couple? Voilà qui pouvait on ne peut plus le rendre mal à l'aise et surtout devant une fille avec un charme qu'il ne pouvait pas faire comme si de rien n'était.

Tentant de rester tant bien que mal sérieux, il chercha à parler tant bien que mal. Après tout, en parler à quelqu'un de base déjà, c'était éprouvant et sa timidité le rendait mal à l'aise mais pas qu'un peu. Une grosse inspiration et le revoilà prêt à parler.


-Et bien... C'est-à-dire que... Enfin... Non je ne suis pas en couple, je suis pour ainsi dire... Célibataire. C'est pour ça que je vous propose de venir chez moi le temps de vous trouver un moyen de vivre par vous-même. Si vous voulez, je vous proposerais une visite de la ville pour que vous puissiez vous habituer à ce qu'il y a ici... Si vous avez du mal, je peux vous comprendre, à vrai dire, ça fait à peine moins d'un an que je suis ici et je me laisse facilement surprendre.

-C'est ça de vivre avec les humains... À moins que vous en soyez une ce qui serait assez surprenant mais pas incroyable, les humains sont très rares ici. C'est ce que j'ai compris et je trouve ça dommage, ah désolé, je me mets trop à parler, c'est ce qui arrive quand un sujet qui m'intéresse arrive sur le plateau. Quoi qu'il en soit Avallon-san, sachez que je tâcherais de faire en sorte que votre nouvelle vie ici soit le plus agréable possible.


Il riait nerveusement, et puis le fait que des regards qui se portaient sur lui le mettaient encore plus mal à l'aise, sans doute encore le fait qu'on le voit comme un simple humain. Mais bon, ce qu'il pensait de son côté ne pouvait être que les gens voyaient un rendez-vous entre une femme et un homme, ce qui bien entendu, le rendait timide et mal à l'aise. Il se devait de trouver un moyen de parler.

-Donc de ce que j'ai vu Avallon-san, c'est que vous avez fait un geste qui indique que vous avez voyagé bien plus loin que du Japon pour venir ici, de qu'elle origine êtes-vous dites-moi? Ah pardon, c'est sans doute trop personnel mais je vais vous dire mon pays, mais je pense que vous l'avez deviné, je suis japonais.
Restant bêtement quelques secondes à ne rien dire, il devait trouver de quoi parler sans quoi, son malaise allait vraiment se faire remarquer. La seule chose possible...

-Si ça ne vous dérange pas, je peux vous conduire à ma maison, en tout cas si vous n'avez pas d'autres projets. Comme ça, nous pourrions parler tranquillement sans avoir des regards... Plus que dérangeants pour ma personne vis-à-vis des habitants... Si vous voyez ce que je veux dire. Les humains ici sont mal vus et vu mon apparence, je doute que je fasse bonne impression... Que pensez-vous donc du fait de venir dans ma maison pour être plus à l'écart?

Bien qu'étant médecin, il avait côtoyé les humains suffisamment longtemps pour comprendre que les gens ici n'aimaient pas particulièrement ces derniers. Mais un jour, il fera ouvrir les yeux des êtres qui sont ici et des humains pour qu'enfin, une cohabitation puisse être envisageable... Un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Re: Une rencontre au pays du Dragon. [Pv Kazuya Takeda]   Dim 16 Juin - 19:39

Marie ne cessait d’observer le jeune homme , lui qui semblait un peu nerveux restait amical et sympathique , ses paroles se voulaient réconfortantes car il se montrait hospitalier , enfin si ce n'était pas le piège de la camionnette blanche bien sûr ce qui reste très improbable car ses conducteurs restent toujours vifs et sûrs d'eux.

Au moins si cet individu lui proposait un logement pourquoi refuser ? ce serait rester en la charmante personne de ce jeune homme un peu plus et peut-être envisager quelque chose avec comme d'habitude dans ce genre de situation ou Marie se trouve souvent confrontée à vrai dire. Enfin si l'on peut vraiment appeler cela une confrontation car dans la situation c'est gagnant/gagnant.

Ainsi il engageait la conversation très vite et sans dévier de l’intérêt principal de celle-ci.
Marie décida ensuite voyant que son interlocuteur avait du mal à achever , par son accent par moments anglais :

[/color=orange]-"Eh bien Mr.Kazuya je suis enchantée d'accepter votre hospitalité quelque temps et je vous remercie de m'aider tant à me sentir mieux dans ce milieu étranger."[/color]

Elle emboîta ensuite le pas au jeune homme le suivant de près à sa droit pour donc se diriger chez lui ... Au moins cela fut rapide non ?

-"Aussi oui , je suis Européenne , Anglaise de base pour être précise et née en France , enfin après j'ai beaucoup voyagé un peu partout.
Espagne , Italie , Provinces-Unies , Prusse , Treize-colonies , Maroc ..."

Peut être dire tout cela n'était pas très malin car ces pays n'étant plus d'actualité , son interlocuteur le remarquera peut-être et en déduira surement son age et la réponse plausible est de lui avouer sa race ... hors avoir une succube à la maison n'est peut-être pas une bonne chose pour cet homme vu les rumeurs qui courent autour de cette race de séductrices manipulatrices ...

-Aussi Sir.kazuya , vous habitez dans ce quartier ou plus loin ? Dans tous les cas cette ville est très diverse culturellement parlant et surtout très riche ... J'ai peur de ne pas m'y retrouver facilement vu la taille et la forme du quartier.


(Désolée de mon temps de réponse mais j'ai eu quelques soucis et pour la taille ... l'inspiration va me revenir comme d'habitude mais encore mes excuses .
En plus le code couleur ne semble pas vouloir marcher ... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Re: Une rencontre au pays du Dragon. [Pv Kazuya Takeda]   Lun 1 Juil - 14:20

À l'écouter, Avallon-san n'avait rien d'humain si ce n'est l'apparence, mais peu importe après tout, il se fichait de tout ça, au diable les préjugés. Puis la possibilité de l'aider ne pouvait que l'enchanter, surtout quand elle accepta sa demande, bon il n'allait pas accepter tout le monde si on lui demandait ça à chaque fois. Puis l'aider à mieux se sentir sur cette île et était au moins le minimum qu'il pouvait faire pour elle.

À l'écouter parler de cette façon, quelque chose lui vint à l'esprit, Avallon-san n'était pas humaine, mais ça, il s'en doutait déjà. Mais savoir ce qu'elle était, ça par contre, il l'ignorait et il se demandait justement cela, mais c'était personnel et indiscret selon l'infirmier. L'entendant dire qu'elle accepta sa proposition le fit sourire et plaisir, c'était ainsi quand on ne refusait pas son aide.

Par contre dire des noms de pays maintenant révolu ne faisait que confirmer sa théorie, elle était bien plus âgée qu'elle ne le laissait pas paraître.


-Je vous en prie, c'est normal de proposer son aide aux gens dans le besoin. Et puis ça serait dommage de gâcher l'occasion de pouvoir parler avec une personne qui a vécu bien plus de choses que moi. Vous ne serez pas à l'abri de plusieurs questions sur l'histoire. Mais ne vous en faites pas, savoir que vous n'êtes pas humaine ne me dérange nullement, à vrai dire je trouve ça plutôt fascinant et curieux. Il y a encore quelque temps, je croyais qu'il y avait que des humains comme moi avec un don et c'est tout. Maintenant, je veux découvrir si des légendes sur certains êtres sont vraies ou bien, c'est des mensonges...

Prenant conscience de son emportement, il se racla la gorge avant de se forcer à se calmer. Même lui savait qu'être aussi bavard ne convenait pas à tout le monde. Puis si elle allait passer du temps chez lui, Kazuya devait faire attention à son comportement, déjà qu'avoir une fille chez lui était assez perturbant. Tout se mettant en marche vers sa maison, il ouvrit la parole.

-Oui je vis dans ce quartier, disons que je suis plus familier dans un quartier asiatique qu'européen bien que j'aime aller un jour en Europe rien que pour visiter. Puis même au niveau de l'histoire, le vécu, des endroits en sont chargés et ça mérite qu'on y prête attention. Sinon oui, cet endroit est très riche, les gens viennent de beaucoup d'endroits sauf s'ils sont venus au monde sur l'île.

Pointant du doigt une rue plus loin, il fit un signe de la tête.

-Ma maison est juste là, vous verrez, j'ai fait en sorte de mélanger l'Asie et l'Europe, vous ne vous sentirez pas entièrement à l'étranger.

(Hrp: Désolé pour avoir attendu, manque d'inspiration. À moins que tu veuille répondre, je te propose de continuer dans la maison)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une rencontre au pays du Dragon. [Pv Kazuya Takeda]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre au pays du Dragon. [Pv Kazuya Takeda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kazuya Takeda
» Retour au pays [PV Kanoë]
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Les Extras :: Archives RPs-