AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Event mineur : C'est la rentrée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Event mineur : C'est la rentrée !   Mer 6 Fév - 15:43

Le 3 Septembre

Ce jour était enfin arrivé, marquant la fin d'une étape pour le début d'une autre. Pour certains, il était redouté, c'était le début d'une nouvelle année de cours et ils allaient devoir être assidus et sérieux. Pour d'autres, c'était l'occasion de profiter une fois de plus de la vie, de s'amuser, de faire de nouvelles rencontres et de continuer à profiter des personnes que l'on connaissait déjà. Mais peu importe le sentiment de chacun quand à cette journée, tous allaient devoir s'y faire, personne n'ayant vraiment le choix.

Le ciel était menaçant ce jour là et bien qu'il fallait rester attentif à ce qu'il se disait sur l'estrade du gymnase, il était difficile de ne pas jeter un coup d'œil dehors de temps à autres. En effet, si au début il n'y avait que de sombres nuages, rapidement l'on pouvait voir que la pluie commençait à tomber, frappant contre le toit du bâtiment dans un bruit continu. Mais Elial Promise – la co-directrice de La Pension – ne se laissait pas décontenancer, pour elle, la seule chose qui importait vraiment était que les choses soit faites, et rien ne pourrait perturber cela, il en allait de la réputation de son établissement. C'est donc ainsi que la cérémonie débuta, Elial commençant par souhaiter la bienvenue à tout le monde, qu'il s'agisse de nouveaux élèves ou de personnes déjà présentent l'année passée. Elle soulignait ensuite le fait qu'elle espérait que tous pourraient étudier dans de bonnes conditions pour cette nouvelle année scolaire, précisant au passage que si l'un d'entre eux avait le moindre problème, il pouvait tout naturellement venir se confier à l'un des membres du corps étudiant. En soit, il n'y avait rien qu'elle ne disait que l'on pouvait deviner, le tout étant principalement des règles de bon sens et des formalités qui revenaient toujours d'une année à une autre.

Là où elle demandait un peu plus d'attention, c'est quand elle présenta les nouveaux professeurs qui allaient enseigner dans cette école. Deux sœurs visiblement, appartenant à la famille Yurihime, Eria et Miria. Tout naturellement, elle demanda aux élèves de leur faire un accueil chaleureux et d'être indulgent avec elles puisqu'elles commençaient tout juste dans cette profession. Elle se retira ensuite, laissant le chef du Comité de Discipline et de Corvées prendre la parole, un autre Yurihime, Taku, prendre la parole. Il débutait son discours en soulignant le respect du règlement et que tout manquement à ce dernier se verrait sanctionner. Après ces paroles dures mais justes, il prit la peine de présenter les autres membres qui allait l'aider dans sa tâche puisque les élèves seraient forcés d'avoir recours à eux un jour ou l'autre, et qu'ils pouvaient également leur demander de l'aide s'ils avaient un problème. Enfin, il termina sa tirade en rappelant à tous qu'ils étaient jeunes, aussi devaient-ils surtout penser à en profiter pendant qu'ils en avaient l'occasion.

La co-directrice allait donc de nouveau se mettre sur le devant de l'estrade quand la pluie et le vent au dehors redoublèrent d'intensité. En soit, cela n'aurait probablement pas été alarmant si l'une des portes du gymnase n'avait pas été brusquement ouverte, l'eau commençant déjà à s'infiltrer à l'intérieur de la salle. Deux membres du personnels se précipitaient donc aller refermer la porte en prenant soin de la bloquer. Elial prit donc les devants en demandant au personnel de rassurer les élèves et de les empêcher de sortir. Ils avaient beau savoir qu'une tempête approchait, tous l'attendait probablement plus tard que ça… Tant pis, au moins ici ils étaient en sécurités alors ils le resteraient jusqu'à ce que la nature daigne bien vouloir se calmer. Elle demanda donc à tout le monde de rester parfaitement calme et de ne pas hésiter à venir demander s'ils avaient besoin d'aide.

Comment allait réagir les élèves ? L'on pouvait déjà entendre quelques jeunes filles se mettre à pleurer tandis qu'un groupe de garçons perdait un peu patience, disant qu'ils voulaient rapidement en finir pour pouvoir rentrer chez eux. Et du côté des professeurs ? C'était sans doute le moment pour eux de savoir imposer leur autorité et se montrer digne de confiance. C'était un peu comme si la nature elle même décidait de s'en mêler pour mettre les nerfs de tout le monde à l'épreuve !

    Note : Prochaine intervention de PNJ entre le Dimanche 17 et le Lundi 18 de ce mois.
    Comprenez que pour garder un rythme assez soutenu et afin que l'évènement ne traîne pas trop en longueur, nous sommes contraint et forcés de procéder ainsi. Si vous ne pouvez pas poster, nous sauterons donc votre tour, mais il serait tout de même bienvenue que vous nous teniez au courant ( En l'occurrence, prévenir Kanze Noah par Message Privé, le responsable de cet évènement ). En vous remerciant de votre compréhension et en vous souhaitant un bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar


MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Mer 6 Fév - 18:44

Les vacances prit fin, comme les jours de boulot à temps plein. Mathias retrouva le pensionnat, habillée avec l'uniforme réglementaire qui a était sorti de la blanchisserie la veille de ce jour. Une nouvelle année dont elle espérait qu'elle sera beaucoup plus pimenté que l'année dernière. Mais avec un mauvais temps qui commence cette période scolaire, elle était prête à se marrer de ceux qui mouillent déjà leurs uniformes. Heureusement pour la jeune mercenaire qui avait prit sa longue veste et son parapluie pour moins se sentir concerner par l'humidité qui règne. C'est une fois arrivée à l'intérieur du gymnase qu'elle retira sa veste, pouvant se vanter aux autres de son uniforme qui est au sec. Mais malgré cela, elle continua à garder ses lunettes de protection sur sa tête pour mieux se distinguer des autres élèves car elle n'est rien sans son symbole distinctif.

La cérémonie débuta, la co-directrice disait le même baratin de bienvenue, des règlements intérieurs et toutes autres joyeusetés. La présentation des nouveaux enseignants venant de la famille à grande réputation des Yurihime était comme une présentation très banale, le comité des corvées qui n'impressionnait guère la mercenaire, cette cérémonie n'était pas exceptionnelle jusqu'au moment où l'eau commença à s'infiltrer dans la pièce. C'était le seul moment marrant de ce long discours.

Mais ce n'était que le début de ce qui fait la grande apothéose de la journée : une tempête qui empêchait tout le monde de sortir du gymnase. Même si cela est méchant, elle était prête à se moquer des filles qui chialait par la peur d'un vulgaire mauvais temps. Une année qui pour Mathias allait très bien commencer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Personnel

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Mer 6 Fév - 19:22

Si d'habitude il n'a guère d’intérêt pour les réunions et autres bizarreries de ce genre que les gens aiment perpétrer aujourd'hui c'était bien différent, il appréhender depuis quelques jours déjà ce moment. Peut être le faite d'être réunis dans un seul bâtiment avec autant de monde, même s'il commençait à se réhabituer à la société il avait encore un peu de mal lorsque la foule était trop grosse, ou bien était-ce simplement la peur de son réveil de ce qu'il pourrait bien dire à Konrad durant cette journée. Ou peut être un mix des deux qui sait. Une chose est sur la veille il n'a pas fermer l'oeil, il n'avait pas ressenti la moindre fatigue et d'ailleurs il ne la ressentait toujours pas, il prit son temps pour se préparer, regardant des heures durant son dressing pour savoir quelle tenue il allait bien porté, un gris clair ? un gris foncé ? Non il opta plutôt pour un costume gris à rayures blanches, bien sur il pris ses talonnettes grises, la cravate assorti au costume c'était le minimum. Il passa une bonne heure à ajuster sa coupe de cheveux. On pourrait dire qu'il était au taquet ! Jusqu'à présent il n'avait rien dit, ce qui n'annonçait rien de bon pour la suite des évènements. Une fois qu'il se jugea prêt il fit route vers le gymnase et arriva avec une heure d'avance.

Ceux qui étaient déjà présent finissait d’aménager le lieu, mais cela ne l’intéressa pas, il préféra s'éloigner un peu du bâtiment et s'assit sur un muret. Sombrant dans ses pensées, il ne bougeait plus, et du bien rester comme ça une dizaine de minute. Il commença à pleuvoir, les gouttes tombèrent et coulait le long de son costume. Il jugea préférable de rentrer dans le gymnase, même si la pluie le réconfortait il devait rester sec.

Le bâtiment était fin prêt à recevoir les élèves, d'ailleurs ça n'allait pas tarder à commencer. Il prit une chaise et s'assit contre un mur, pour rester un peu à l'écart des autres, mais restant à porter de vue. Des rumeurs sur lui avait déjà l'air de courir, et c'est tant mieux. S'il a l'air effrayant ce n'est que du bon pour imposer son autorité. L'heure était venue, les étudiants commençait à rentrer dans la salle, prenant place les uns après les autres. Puis la co-directrice fit son entrée en scène et blablata pendant un long moment, cela lui parut être une torture de devoir écouter pendant aussi longtemps un tel discours. Un petit espoir naquit lorsqu'elle ce décala du pupitre, mais c'était uniquement pour laisser sa place au comité . . .
Heureusement la pluie était la, frappant de plus en plus fort à chaque minute qui passé contre la taule du bâtiment, c'était comme une douce mélodie pour ses oreilles, il en profita bien, se concentrant uniquement sur ce bruit, ainsi que sur le ruissellement qui arriva. Ses paupières devenait lourde, il allait finir par s'endormir.

*BAAM* Un grand bruit retentit dans la pièces et le son de la pluie devint très fort, il se tourna pour observer ce qu'il ce passait. Pu voir au passage quelques étudiants apeuré avant de finir sur la porte qui c'était ouverte et l'eau qui coulait dans le gymnase. Personne ne saurait dire pourquoi mais il sourit, cela provoqua une joie intense pour lui. Sa y est au vue des évènements ils allaient arrêter leurs discours pompeux.
Mais ce n'était plus le moment de glander, il fallait passé à l'action sinon les élèves commenceraient à mettre le souk par ici et ça il ne pouvait pas se le permettre. A près tout c'était son job de les surveillait, il fallait qu'il s'impose dès maintenant. Il se leva et partit au niveau de la porte qui c'était déjà ouverte, près à la retenir si le vent continuait à claquer ainsi dessus mais également prêt à stoper n'importe quel enfant qui tenterait de passer. Malgré cela il souriait, le bruit de la tempête apaiser son âme. Le temps du soleil qui lui cognait dessus était enfin révolu. Pourvu qu'un tel temps continue à régner, peut être en moins fort certes, mais que la pluie continue à tomber.
Alors comme ça, personne ne peut sortir . . . il serait peut être temps de profiter de cette situation pour leur montrer de quoi nous sommes capables
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Jeu 7 Fév - 19:30

Après le soleil magnifique et presque trop intense de cet été, la rentrée débutait de manière pluvieuse. Le ciel était chargé, annonçant une grosse intempérie, cela ne faisait guère de toute à l'allure des nuages. Cela était regrettable, d'autant qu'avait lieu la cérémonie de la rentrée. D'un autre côté la tempête avait été annoncée. Étant arrivées l'an passé en toute fin d'année, les sœurs Sullivan n'y avaient pas assisté. Cette fois-ci, elles attaquaient dès le début. Elles étaient assez curieuses de voir comment cela allait se passer. Bon, elles ne s'attendaient pas à quelque chose d'extraordinaire, malgré le fait de ce trouver dans un lieu qui n'était pas ordinaire.

Elles quittèrent les dortoirs ne manquant pas de prendre carrément un ciret (l'habitude du pays), pour ne pas risquer d'arriver ou de sortir trempées. Cela n'était pas forcément gênant mais quand il s'agissait des uniformes en dessous cela l'était plus. Bon n'imaginez pas des ciret jaunes, les leurs étaient noirs comme à leur habitude. Arrivées dans la salle de la cérémonie, elle posèrent leur cirets, qu'elles tenaient à la main. Il y avait des élèves de toutes la pension et donc de tous les âges et de toutes races. Il y avait les fébriles que cela devait être leur première année ou le passage à une section supérieure, ceux papotantsdéjà entre eux, ceux aux yeux rivés sur l'estrade et ceux regardant plutôt le ciel se faisant de plus en plus menaçant.

Alicia et Beth allèrent se mettre sur un côté. Elles faisaient parties de ceux restant seuls, car après tout, elles ne connaissaient pas grand monde finalement. Même si elles reconnurent quelques têtes. D'autant que certains élèves par contre les avaient reconnu et les évitaient. L'inconvénient d'être d'une race liée à la mort, cela pouvait mettre à l'aise. Pourtant en uniforme, elles avaient plus l'air de simples étudiantes qu'autre chose. La pluie commença à tomber dehors en même temps que le co-directrice débuta son discours. Des paroles assez classiques mais créant un bon climat.

Vint ensuite la présentation des Yurihime, deux professeurs issus de la même famille. Les deux jumelles se jetèrent un regard perplexe car les deux enseignantes étaient plutôt jeunes. Ensuite ce fut le tour de Yurihime Taku, rappelant les règles élémentaires. Le protocole habituel en somme. Pour ce dernier, elles ne s'en préoccupèrent pas trop. Elles n'étaient pas du genre à manquer aux règles. La co-directrice revint et alors qu'elle allait parler le temps dehors se fit encore plus redoutable au point que la pluie résonnait fortement sur le toi. Certaines élèves étaient nerveux voire commençaient à avoir peur. Cela ne s'arrangea pas quand la porte s'ouvra d'un coup suite à une grande bourrasque qui en surpris plus d'un.

- Tu vas voir qu'on va rester coincée ici avec un temps pareil.
- A tous les coups...

Et cela ne rata pas. Une fois la porte refermée, la co-directrice envoya le personnel rassurer les élèves et les empêcher de sortir. Beth jeta un œil vers la porte où le chargé de sécurité avait un air...satisfait. Soit il aimait la pluie soit il se ravissait de devoir empêcher des élèves de sortir et de montrer qui il était. Alicia regardait plus du côté des élèves, certains pleuraient déjà. Pour guider des âmes et donc les encadrer elles savaient faire, mais bon... se faire rassurer par des shinigami n'était pas des plus apaisant. C'était un coup pour penser qu'on allait passer l'arme à gauche dans l'heure, se trompant sur leur rôle comme beaucoup le faisaient. Enin après fallait-il savoir ce qu'elles étaient et beaucoup l'ignoraient encore. Mais de toute manière, ce n'était pas à elles de s'en occuper de leur point de vue, chacun sa place et son rôle, la légendaire neutralité de leur race parlait. Elles restèrent donc dans leur coin, plutôt calmes échangeant quelques mots entre-elles. A vrai dire les temps pourris elles en connaissaient en Irlande, bien que cette fois-ci cela sonnait différemment. Sans doute dû à l'ambiance de la cérémonie et avec les élèves...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Personnel

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Jeu 7 Fév - 21:59

    Sérieux : ils vont annuler cette putain de cérémonie n’est-ce pas ? Et ben, finalement non. Je soupirais, lâchant un souffle à fendre les âmes, voir à enterrer un mort-vivant, en voyant que non : la cérémonie allait avoir lieu. Les nuages s’accumulaient, la lumière disparaissait, le tonnerre grondait au loin, et j’avais la gueule de bois.
    Sérieux, ils auraient put repousser cette fucking journée inutile à en crever ! Quand j’étais étudiant, j’ai jamais eu de gros soucis en la séchant…Bon, on y entend la même rengaine chaque année. Poussant un nouveau soupir, adosser contre le mur du gymnase prés de la porte…j’observais les fenêtres et je me disais que j’allais avoir du mal à aller m’en griller une avec ce vent et cette flotte. Je hais la pluie, je suis clairement du feu comme type. Donc, je hais la pluie.
    Alors qu’on allait enfin, peut-être, pouvoir rentrer chacun chez soi…la porte s’ouvrit si brutalement que je ne dû qu’à mes réflexes d’esquiver le fait de me la prendre dans la tronche.


    « BORDEL DE PUTAIN ! »

    Quoi ? J’ai jamais dit que j’étais d’humeur aujourd’hui. J’ai un orchestre qui ne sait pas jouer dans la caboche, l’envie de boire quelques gorgées de whisky ou saké, et de fumer un bon cigare. Pas de me prendre une porte ou de baby-sitter des gosses !
    Par chance, je ne suis pas surveillant…juste gardien. Par chance, car les marmailles…je les ferais rôtir là. Aidant un autre gugus à refermer cette porte, j’étais désormais tremper. L’eau glissait, et je secouais mes cheveux. Mes dreads quittèrent leurs liens, tombant autour de mon visage.


    « Fait chier…Je hais la pluie… »

    Un collègue se pointa, ouvrant la bouche pour me dire de tenir mon langage. Mais avant qu’il n’ait put finir, j’ajoutais :

    « Tu vas la fermer oui ? Va plutôt t’occuper des pleureuses là ! Et lâche-moi les couilles ou je te fous dehors sous la tempête ! »

    Rien à foutre de qui c’était, personnellement je remarquais surtout que l’eau s’insinuait sous la porte. Le déluge est dehors…soupirant, me frottant les tempes, je me rendis en direction de l’estrade pour voir avec le corps enseignant.

    « Bon…Y’en a parmi vous qui ont de quoi éponger de grandes quantité de flottes, ou me les refourguer dehors ? J’aimerai éviter que le parquet moisisse avant même le début des cours vous voyez. »

    Les gamines qui pleuraient et les mecs qui s’énervaient ? Le cadet de mes soucis : pour le moment. Moi, je suis payé pour que ces locaux restent entiers et debout…Pas pour que les gosses s’y trouvant se portent bien. Je laisse ça à ce Konrad là, un nouveau je crois…Je lui ai encore jamais parlé d’ailleurs…bah, plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Personnel

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Ven 8 Fév - 18:53

    C’était enfin la rentrée au Pensionnat. Cela faisait déjà 2 mois que j’étais engagé comme surveillant ici alors j’avais pu faire connaissance à quelques élèves depuis le temps et à me familiariser à l’établissement. Fini les jours où je me perdais dans les couloirs pour aller dans mon appartement ou aux toilettes. J’étais vraiment tout content pour cet évènement exceptionnel qui se déroulait une fois par an ! Bon, personnellement, je ne pouvais pas être à la place des élèves vu que je ne savais même pas si j’étais allé à l’école quand j’étais plus jeune. Et puis, ils devaient être contents de revoir leurs amis. Après, pour les cours, c’était une autre histoire. Rien d’imaginer cela me faisait faire des cauchemars. Mais, comme ce n’avait rien à avoir avec moi, je m’en foutais royalement. Je pouvais enfin faire mon boulot de surveillant. Et aussi, rencontrer de nouveaux collègues ! Comme ce mec en costard là…..J’avais déjà oublié son nom. Et l’autre là, le rasta. Ils semblaient tous les deux bien habillés. Moi, j’avais pris un débardeur, un jean et des bottes bleu sombre, avec un long manteau noir avec des flammes rouges sombres comme motif. J’étais à côté du mec en costard, endosser et pied contre le mur, les yeux fermés, tête baissé. J’avoue que cela me donnait un air sérieux, mais en fait…..J’avais sommeil. Oui, j’étais tellement excité la veille que je n’avais pas réussi pas à fermer l’œil la nuit. En plus, le discours était comme une berceuse.

    Soudain, la porte s’ouvrit brusquement à cause du vent et de la pluie. Le rasta râlait, mais je m’en foutais. J’avais juste ouvert les yeux et tourner la tête vers mes collègues qui essayaient de fermer ce passage vers la sortie. Ok, je ne servais à rien, mais quelque chose me gênait….. On était toujours en été et même si c’était le début de Septembre, le temps me faisait sentir comme si on était en hiver. Ce n’était qu’un simple sentiment naturel. C’était peut-être à cause de la pluie – que j’appelais parfois larme des anges – ou du vent. Enfin, je n’étais pas un professionnel de la météo donc je pouvais me tromper. Seulement, je ne pouvais m’empêcher d’avoir un mauvais pressentiment. Ou alors, j’avais regardé trop de film d’horreur durant les vacances. Oui, j’avais emprunté quelques films à quelques élèves et les portes qui claquaient comme ça signifiaient un mauvais présage. Il pouvait y avoir un fantôme ou un esprit qui était rentré dans le gymnase ? Ce serait marrant ça ! Je voyais le rasta qui n’arrêtait pas de jacasser depuis tout à l’heure allé se plaindre envers les profs….Enfin, je ne savais pas trop ce qu’il racontait. Pendant ce temps, la gente féminine chez les élèves tremblait de peur ou pleurer carrément. Je ne comprendrais jamais les filles. Rien que ça les faisait réagir comme ça. Quand aux garçons, ils étaient comme le rasta : s’énerver pour rien. Je soupirais et m’avançais vers les estrades, prenant la place de la co-directrice pour parler à tous les élèves afin de les rassurer.


    Oi, qu’est ce que vous faites tous là ? Ce n’est juste qu’une pluie d’averse et comme dit le proverbe : « après la pluie, le beau temps ». Je me suis mis à leur sourire. Alors cela ne sert à rien de paniquer et encore moins de s’énerver. Vous n’êtes pas seul et vous n’avez rien à craindre avec les profs, nous autres surveillants et – je pointais le rasta énervant avec le pouce sans me retourner – lui là pour assurer votre sécurité, quoi qu’il arrive. Ah et pour vous, les mecs…..

    Je pris un grand souffle et me mit à crier :

    FERMEZ LA BANDE D’ABRUTI OU JE VOUS COLLE TOUS DURANT LE RESTE DE VOTRE SCOLARITE, EST-CE CLAIR ? SI VOUS NE VOULEZ PAS ETRE LA, IL NE FALLAIT PAS VENIR ICI ! VOUS CROYEZ QUE VOUS ETES LES SEULS A SE FAIRE CHIER ICI ? AYEZ UN PEU DE RESPECT ENVERS CEUX QUI VOUS ACCUEILLENT ICI !! EST-CE CLAIR ??

    Après mon « discours », il y eut un grand silence dans la salle. Les élèves me regardaient avec un air choqué, comme si j’étais un alien. Moi, personnellement, tout ce qui m’importait, c’était qu’ils se calment tous. Tant pis s’ils avaient déjà une idée de moi d’un point de vue négatif. Mais, l’essentiel, c’était que les filles ne pleuraient plus et que les garçons avaient fermé l’éolienne qui servait de bouche. Bref, en un mot, je m’étais déjà fait remarquer et on m’avait sans doute déjà donné une image de moi le premier jour de la rentrée. Aussi....Crier m'avait bien réveiller! Ça m'avait donné la pêche!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Etudiant

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Sam 9 Fév - 19:33

Il s'agissait de la première rentrée à Hiromae pour Eryn, et cela lui faisait un petit quelque chose. Non pas que cela la stressait ou même qu'elle ignorait comment cela allait se dérouler, mais plutôt parce que, à ce qu'elle en avait vu, le fonctionnement été purement et simplement recopié sur les cérémonies à la japonaise. Vous l'aurez compris, ce qui excitait surtout Eryn, c'était bien de se retrouver dans une situation comme en vivait régulièrement ses héroïnes de mangas préférés.

Aussi c'est dans un uniforme impeccable et bien soignée qu'Eryn rejoignit le gymnase. Elle savait qu'elle allait y retrouver ses amis, dont certains qu'elle n'avait guère vu pendant l'Eté - tous ne restaient pas au pensionnat, et Eryn avait été longuement occupée à travailler et à s'occuper de son onii-chan. Et le temps, bien que menaçant, ne lui faisait aucunement peur - d'abord parce qu'elle était elle-même une enfant des Orages, donc cela n'avait rien d'exceptionnel à ces yeux, mais aussi parce qu'elle faisait, au pire, confiance en l'encadrement du pensionnat - et, dans le pire des cas, à son onii-chan qui viendrait forcément la sauver.

Quand finit par venir la tempête, et que tout le monde se mit à paniquer, Eryn faisait partie de ces élèves qui prirent l'initiative de tenter de rassurer les autres, pour appuyer l'encadrement de l'école. Un sourire, une main sur l'épaule, un petit câlin de temps à autre faisait des miracles et rassurait la plupart. Malgré tout, elle avait dû distribuer une ou deux baffes et intervenir régulièrement, car certains garçons (et même une ou deux filles) tentaient de profiter de l'occasion pour toucher des choses auxquelles ils ne devraient pas toucher - ce qui était promptement scandaleux et qui la choquait grandement. Rapidement, Eryn réalisa qu'il allait falloir remettre de l'ordre dans tout ça, aussi se dirigea-t-elle immédiatement vers les membres du CDC pour qu'ils l'aident à faire quelque chose. Elle en connaissait le président, après tout. Il était plus que temps que l'ordre revienne - surtout que les encadrants, finalement, ne se montraient guère d'enthousiaste à régler les problèmes, à part pour pousser une gueulante et pour maintenir les portes fermées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar


MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Sam 16 Fév - 18:25

Dans ce gymnase, il y a différentes personnes dont Mathias pouvait analyser leur catégories : les pleurnichards qui ont peur d'un vulgaire évènement météorologique, les colériques qui perdent patiente car il n'ont rien d'autre à faire que d'être enfermer dans quatre murs, ceux qui paniquent, ceux qui rassure les autres par acte de solidarité... La jeune mercenaire arriva à trier les gens débiles et les "oiseaux rares". De plus, parmi ces gens elle reconnu quelques uns des employés du pensionnat : Konrad le "Men in gray" qui apprécie le temps aussi grisonnant que lui, Hori, qui lui avait aidée à ramener un chat méga-chiant, et le mec aux cheveux roses qu'elle avait croisée à la fourchette rouge. Elle a beau ne pas être la lèche-bottes des surveillants mais elle les apprécie du fait qu'ils sont largement moins bêtes que ces stupides élèves et étudiants.

Voulant passer le temps, Mathias sorti de sont cartable son livre sur la science psionique, prévue pour ce genre de situation. Tout le monde aura beau la trouver bizarre, mais ce n'est pas du jour au lendemain qu'elle changera de caractère. Malgré sont air d'enfant sage, elle se moqua des autres qui croyaient vivre dans une apocalypse. Mes ces derniers avaient mal pris ce rire.

"_Qu'est-ce qui a à rire de ça ?
_Rien... Juste que vous voyez les choses beaucoup trop loin.
_Tu rira moins s'il y a un tsunami ou un truc de ce genre !
_Cette tempête n'est pas assez forte pour soulever un gymnase. C'est juste... passager.
_Qu'est-ce que t'en sait, d'abord ?
_Je suis sur cette île durant ces huit années et il n'y a pas eu de catastrophe dévastatrice. Et les tempêtes sont toujours passagers."
Même si ces "débiles" refusent de la croire, elle reste ni plus ni moins optimiste sur la situation. En effet, elle n'avait jamais connue la moindre catastrophe naturelle sur Hiromae, qu'il soit naturel ou non.

Puis, en manque de taquinerie, la mercenaire s'approcha de Hori, les dreads détachés. Cela la fit sourire grandement pour une raison précise, malgré qu'il soit colérique. "Bonjour M.Waël. Jolie coupe." Même si elle se fait crier dessus, complimenter quelqu'un n'avait rien de méchant, bien que celle-ci était d'une sincérité rare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Etudiant

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Lun 18 Fév - 5:28

Je lève les yeux. Regardant le plafond. Autour de moi les gens s’agitent, autant que s’agite le vent de l'extérieur. Je … … Et bien cela fait partie de la suite de cet événement ou pas ? Je ne comprend pas vraiment trop trop en réalité.

Revenons en arrière, dans ce que Ange Noah m'a dit. Il faisait encore chaud à ce moment là, on était dans le jardin comme d'habitude, elle essayait de me faire apprendre quelques mots bien et corrigeait ceux que je prononçais. Je me souviens du rayon de soleil caressant mes cheveux. Je me souviens du vent fraie balayant mon visage. Je me souviens aussi de son sourire joyeux quand j'arrivais finalement à comprendre le principe de ce qu'elle appelle une ''blibliothèque''.

Mais ce n'est pas de ça dont je dois me souvenir, enfin si mais pas maintenant. Elle m'a parlé de cet événement. Oui de cette ''rentrée''. C'est étrange quand même, elle m'en a si bien parlé, je m'attendais à mieux. Ils nous ont tous mis dans cette grande salle alors que le ciel se voilait, puis ils ont commencés à parler looooongteemmmps. Je comprenais tellement rien que je me suis endormis pour me réveiller juste au moment où d'autres personnes faisaient les beaux sur l'estrade.

Puis, enfin, ils ont arrêté et j'ai cru pouvoir sortir, mais c'était déjà trop tard. Le ciel était devenu noir, en colère selon moi d'avoir du, lui aussi, écouter aussi longtemps quelque chose d'aussi inintéressant. Résultat on est soit-disant coincés à cause de la tempête et tout les grands s’agitent dans tous les sens ne sachant pas trop quoi faire.

Je dis grand parce que moi je suis un petit. Je suis pas vraiment petit hein, mais ils sont tous petit ceux avec moi. Ange Noah m'a dit que c'était normal, que les grands avaient d'abord fait ce que les petits font et comme je suis très en retard je dois moi aussi aller avec les petits. Sauf que les petits justement, ils me regardent bizarrement. En plus j'ai pas vu Ange Noah dans le fouillis de grand. Je me demande ce qu'elle fait. Encore avec Akemi-sama peut-être ? Enfin cela m'importe peu. Car maintenant les petits aussi s’agitent.

Et les très grands aussi s’agitent. Et tout le monde s’agite, comme le vent s’agite dehors, nous revoilà au point de départ. Je me balance sur ma chaise en regardant le plafond. Certains pleurent, certains aident, certains ont peur, certains hurlent en espérant que comme ça tout aille mieux. Le plafond … le plafond … Le …

Aggn. Je doit pas m'endormir. J'aurai quand même mieux fait de dormir hier. Mais Ange Noah avait dit que ça serai tellement bien la rentré, j'en était tout baboum baboum. Sauf qu'en faite c'est pas si bien. C'est même suppeeeeer nul. Et du coup j'ai envie de dormir. Comme pendant qu'ils parlaient.

J'arrête de me balancer. Je regarde à droite. A gauche. Je reconnais personne. Je re-regarde la plafond. Je pense à Kei. Je pense à une glace. Je pense à Ange Noah. Je baille. Je repense à une glace. Je pense à la petite marchande. Je re-regarde à gauche. Je re-regarde à droite. Bon c'est super super trop drôle comme truc hein mais je m'ennuie, donc battez-vous comme vous voulez avec les portes. Je me tire.

Je me lève donc discrètement et sans plus faire attention aux autres je me dirige vers l'estrade. Si ont peut pas sortir par devant, on doit pouvoir sortir par derrière. C'est pas un peu de pluie qui va me faire peur. J'ai connu pire ! … Enfin non mais on va faire comme. Puis j'aime les éclaires. Particulièrement à la vanille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Lun 18 Fév - 17:57

La pluie redoublait en intensité, le vent faisant changer de manière régulière sa trajectoire. Pour certains, ce n'était peut-être qu'une légère intempéries, mais plus le temps passait et plus la réalité semblait être autre… En effet, cette pluie torrentielle était accompagnée de rafales de plus en plus violente, à tel point que l'on pouvait voir les branches des arbres au dehors se briser, quand ce n'était pas l'arbre en lui même qui s'agitait dangereusement. Les moins robustes étaient même déracinés, se retrouvant à voler Dieu sait où maintenant… Les bancs et les poubelles vivaient d'ailleurs le même sort, certains venant se fracasser contre les vitres du gymnase, passant au travers sans le moindre mal au vue de la puissance à laquelle ils avaient été projetés. Les éclats de verre volaient donc au milieu de la salle, blessant quelques élèves. Et puis, le vent s’engouffrait maintenant à l'intérieur, ainsi que la pluie.

Cela se traduisait donc par de nouveaux pleurs de la part des élèves les plus jeunes ou les moins courageux. Certains commençaient même à paniquer de manière excessive, un groupe de jeune voulant s'enfuir du gymnase, criant qu'ils étaient piégés comme des rats et qu'ils allaient tous mourir en restant ainsi. Bien entendu, c'était certainement exagéré comme réaction, sans parler qu'ils ne seraient pas beaucoup plus en sécurité ailleurs, mais qui sait ce qui se passait dans la tête de personne qui vivaient une crise comme celle-là pour la première fois ? Et visiblement, le fait d'avoir crié n'arrangeait pas énormément les choses, bien au contraire : si c'était pour que personne ne soit conciliant à leur égard, autant partir, non ? La jeunesse avait besoin de la sagesse des adultes pour les encadrer, un soutien et non pas se faire réprimander car ils avaient peur, quelque chose de tout à fait normal dans une situation comme celle-là.

Des membres du corps enseignant avait commencé à installer quelques lits de fortunes vers le fond du gymnase, là où il n'y avait pas de fenêtres qui pourraient être brisés. L'équipe qui s'occupait de la cafétéria proposait même quelques boissons et de quoi manger, même si c'était très modeste, cela pourrait peut-être permettre d'en calmer quelques-uns dont l'estomac passait avant tout… Du matériel médical était également amené pour ceux qui avaient été blessés, même si ce n'était pas ça qui allait apaiser la peur qui pouvaient se trouver dans leurs esprits.

    Note : Prochaine intervention de PNJ entre le Lundi 25 et le Mercredi 27.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Personnel

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Mar 19 Fév - 12:57

    « J’aime pas l’eau Mathias, n’en rajoute pas… » Vins-je à répliquer aux commentaires qui m’était destiné, alors que j’allais vers l’estrade.

    C’est bordel-land ici ?! J’avoue que, alors que j’attendais une réponse des « collègues professeur », l’intervention du truc à cheveux rouge me fit tourner la tête vers lui avec des yeux en soucoupes. Il vient bien de gueuler ce qu’il vient de gueuler ? Attendez…si je me souviens bien, je suis Gardien. Donc, je peux n’en avoir presque rien à glander des mômes, car je m’occupe surtout des locaux et du fait que ces-derniers survivent aux mômes et autres crétins voulant s’y attaquer. Ce type, là, est Surveillant. Un surveillant, ça gère les morpions, les mioches quoi. Il a l’a eut où son diplôme de gestion des crises sur Adolescents de races non-humaines au sang chaud ? Et l’autre qui ne dit mot ? Mais c’est vraiment bordel-Land là !!!


    « Ooook…Euh, oubliez ma…requête. »

    Le mot requête mourut dans ma gorge car un banc venait de traverser une fenêtre ! YOUPIIII ! Je crois que je vais virer maboule ! Ma première réaction, peu intelligente, fut à l’attention de la direction :

    « Rien à battre, après ça je demande des vacances d’une semaine ou une augmentation ! »

    A peine ai-je fini de dire cela, que je me dirigeais vers le banc ayant fait quelques blessés. Le vent me déportait dans ma gestuelle, et l’eau faisait que mes vêtements étaient lourds et gênant. Si des élèves tentaient de traverser le déluge pour rejoindre une sortie ou une autre ? J’en sais rien, là, j’étais concentré sur les débris les plus importants…sur le danger imminent.
    Quelqu’un, je ne saurais dire qui entre un élève ou un corps professoral ou que sais-je, m’informa de faire attention…Et bien m’en pris de suivre la consigne hurler dans le vent assourdissant : car j’évitais un morceau de vent qui m’aurait tranché une bonne partie de la gorge.
    Je vous avouerai que cela n’a pas empêché ma chair d’être légèrement coupé au niveau du torse. Une grimace rapide de douleur à cette action, alors qu’un peu de sang perlait désormais de cette plaie…qui, par chance, commençait déjà se refermer sous l’action de mon don passif de régénération.

    Arriver au niveau du banc, aider d’un autre gardien dont j’oubliais le nom, je cherchais à retirer ce genre d’éléments de la zone. Gérer la crise, j’espérais que les deux surveillants auraient deux de jugeotes pour cela !
    La pluie, les branches d’arbres, le verre qui recouvrait le sol : une véritable tempête. Non, à ce niveau, on parle de cyclone !
    Réussissant à rejoindre la zone « sèche », retirant ma chemise et ma veste déchirés et trempés, je commençais une annonce. Si ça continuait, on était mal, merde !


    « Bon, les mioches et tous le monde, écoutez moi ! »

    Je parlais fort, pour couvrir les cris et le vent…

    « Y’en a en cursus de Magie dans le coin ? Si oui, y’a des experts en barrière de protection dans le coin ?! Ma demande vaut pour tous le monde ! Si oui, et que vous ne voulez pas crever comme vous le hurlez depuis le début, va falloir un coup de pouce ! »

    Je pointais du doigt la zone de déluge qui séparait le fond du gymnase de l’estrade.

    « Il faudrait une barrière qui englobe le gymnase, ou au moins plusieurs petites qui protège les fenêtres qui tiennent encore, et les zones brisées ! Ainsi, l’eau et le vent ne rentreront plus dans le gymnase ! Etant utilisateur de Magie, j’aiderai…mais seul, je vais en chier ! Alors, qui est de la partie ? »

    Je gueulais en fait, pour attirer l’attention…Pour qu’ils m’écoutent, et voit qu’on n’était pas sans espoir, aucun.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Jeu 21 Fév - 11:43

Les deux sœurs étaient restées immobiles dans leur coin. De la fenêtre à côté d'elles, la tempête qui faisait rage était visible. Ce n'était plus un simple mauvais temps dehors c'était une tempête infernale qui régnait. L'intérieur du gymnase subissait ses émois avec ceux qui étaient effrayés et pas forcément les plus jeunes. Il y en avait qui pleurait et le personnel tentait de s'organiser. Si pour bloquer les portes et empêcher toute sortie ils étaient sur qui vive, pour ce qui était de gérer les élèves... . Les jumelles se jetèrent un regard qui en disait long. Les hommes de la sécurité parlaient de manière quelque peu abrupte, mais le pire était un des surveillants. Sérieux, d'où il sortait celui-là ? Il était censé être un de ceux s'occupant le plus des élèves et au lieu de les rassurer, il leur gueulait dessus, leur faisant encore plus peur qu'autre chose.

Leur attention sur la scène s'arrêta quand un arbre arraché, percuta de plein fouet la fenêtre proche d'elles. Elles firent un écart sur le côté se protégeant avec les bras, se prenant au passage pluie et éclats de verres. Quand elles rebaissèrent leurs bras, Beth sortit un éclat de verra planté dans son avant bras et Alicia un dans son épaule. Leurs blessures comme las légères coupures se refermèrent assez rapidement. Dans la salle la panique régnait encore plus, certains élèves commençant à vouloir sortir de force, ayant plus peur dedans que dehors. Si les enseignants avaient commencé à aménager le fond du gymnase pour les plus calmes, le personnel de sécurité devait faire avec le reste, l'un d'eux demandant de l'aide de mages pour protéger les lieux. Cela elle ne l'écoutèrent que d'une sourde oreille, cela n'était pas dans leur domaine de compétence.

- Bon, allons les aider avant qu'ils ne soient dépassés.

Alicia approuva d'un hochement de la tête et elle se dirigèrent d'un pas tranquille, chacune d'un côté pour encadrer lun groupe d'élèves voulant sortir. Elles avaient leur attitude et air totalement neutre comme en mission. Si elles savaient conduire des âmes, elles pourraient arriver avec des vivants. Penser qu'elles sortaient de leur neutralité serait une erreur car après tout elles ne faisant qu'aider les personnel dans ses directives. Après tout la mort d'une personne ne dépendait pas d'elles. Si le destin avait décidé que certains allaient mourir et bien qu'elles interviennent ou pas ne changerait rien. Les rouages du destin étaient complexes et le fait qu'elles sortent de leur coin pouvait même être pris en compte dedans.

Arrivées devant ceux tentant de fuir paniqués, elles s'interposèrent. Alicia en stoppa un de la main et elles les bloquèrent une main tendue paume tournée vers eux en signe d'arrêt.

- Arrêtez-vous, vous êtes plus en sécurité ici que dehors.

Propos illustré par un le fracassement d'un autre arbre à l'extérieur.

- Allez au fond et restez ensemble.

Elles commencèrent à avancer vers eux, s'écartant un peu pour les encadrer un peu comme des bergères avec un troupeau. Oui, la formulation n'est guère élégante mais la manœuvre était similaire. Un élève paniqué et qui savait qu'elles étaient des shinigami retenta de passer en force criant qu'il ne voulait pas mourir ici tué par des faucheuses. Alicia l'attrapa par le col au passage et le renvoya devant elle.

- Nous conduisons ceux qui sont déjà morts, on ne va pas vous tuer, arrête de dire des sottises et file avec les autres.

Elle avait gardé sa froideur, parlant sans élever le ton, ce qui suffit pour qu'il fasse demi-tour. Elles continuèrent d'avancer, obligeant le groupe à reculer vers le fond. Le fait que ceux qui ne savaient pas ce qu’elles étaient le savait aidait désormais. L'avantage d'une race comme la leur et leur attitude qui bien que ne rassurant pas forcément, voire pas du tout, faisait qu'elles étaient assez craintes pour qu'ils obéissent. Quelques uns du coup dans les plus jeunes s'étaient calmés, peut-être un peu trop pétrifiés avec elle, mais les autres bien que toujours apeurés et encore paniqués suivirent le mouvement. Elles entrainèrent avec une simple main dans le dos ceux qui ne bougeaient plus ne sachant plus s'ils devaient fuir ou suivre. Petit à petit elles ramenèrent tout le groupe vers le fond, laissant le soin aux enseignants et quelques autres élèves de les récupérer. Les deux sœurs restèrent debout les bras croisés, continuant d'encadrer. Elles étaient trempées avec l'eau dégoulinant de leurs cheveux, amis elles ne bougèrent pas comme deux statues presque à l'identique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Etudiant

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Lun 25 Fév - 14:14

Je regarde devant moi. Je regarde derrière moi. Je regarde au dessus de moi. Rien d’intéressant. Je continue d'avancer tranquillement vers la sortie arrière. Enfin ce que je suppose être la sortie arrière.

Devant moi ce grand estrade. Dessus des gens. Ils ne semblent pas me voir, occupé comme ils sont à se disputer. C'est idiot quand on y pense ceux qui hurlent le plus fort dans la salle ce sont eux. Je suis sur que cela veut dire que ce sont ceux qui ont le plus peur.

Un grand éclat se fait entendre derrière moi et les cris redoublent d'intensité. Je n'ai pas besoin de me retourner pour savoir qu'un autre espace transparent s'est brisé, rependant son sang-cristal sur le sol. Peut-être même que quelque chose à traversé. Mais cela m'importe peu. Je n'ai juste pas envie de rester là avec tout ce monde. J'aime les gens mais pas la foule.

Si je ne les regarde pas, ils ne me voient pas. Car si je ne les vois pas, ils ne me regardent pas. C'est logique et ça marche à tout les coups. Sans faire de bruis je me glisse le long de l'estrade, évitant tout regard vers eux. De toute manière ils sont bien plus occupés avec leurs affaires de grand. Un type que personne connait qui disparaît, tout le monde s'en fiche et moi ça m'arrange.

Maman Noah m'a mentit tout de même. Il n'y avait rien d’intéressant ici. Je suis sur qu'elle le savait et qu'elle n'est pas là à cause de ça. Par contre dehors j'entends la pluie et le vent qui hurlent. Ils hurlent fort fort, première fois que je les entends hurler aussi fort. Cela m’intéresse. Je ne veux pas que entendre, je veux voir aussi. Et pour ça il faut que je sorte.

Derrière l'estrade c'est aussi le chahut. Mais moins. Il ne faut pas que les grands se retournent. Surtout que je vois enfin une porte de sortie là au fond. Logique, il y a toujours des sortis au fond.

Plus que quelques mètres et je serai dehors. Allez courage, personne ne te verra. Personne ne te verra et toi tu pourra voir. Comment cela est dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Mer 27 Fév - 22:08

Finalement, un certain ordre semblait enfin prendre place au sein du gymnase, peut-être parce que celui-ci était sujet à une cause naturelle de troubles. Aussi, c'est donc sous la demande du Gardien de La Pension que quelques élèves en filière supérieur s'approchait pour commencer à mettre en place une barrière magique. Malheureusement, le reste du corps enseignant était pour le moment trop occupé à côté pour pouvoir apporter également assistance, aussi fallait-il nécessairement que ce soit les étudiants qui mettent la main à la pâte. La confection du rituel prit un peu de temps, surtout que tous devaient se calquer sur une seule et unique méthode afin de ne pas rendre la barrière trop fragile, mais au final un kekkai était enfin mit en place autour du bâtiment, prenant ainsi tout le monde au piège, mais au moins étaient-ils en sécurités… à première vue du moins.

Pour ce qui était des élèves les plus perturbés – et les plus perturbateurs pour le coup – ils commençaient enfin à se calmer, le fait d'avoir été encadrés par des étudiants de classe supérieur et d'être rassurés par les adultes sur le fait qu'ils étaient en lieu sûr. Mine de rien, la mise ne place de la barrière devait avoir quelque chose de rassurant pour les élèves, en particulier car le vent et l'eau ne s'engouffrait plus à l'intérieur. Bien entendu, d'autres projectiles venaient parfois de fracasser contre la paroi invisible, créant une onde de choc qui en terrorisait plus d'un, les plus peureux et les plus pessimistes commençant déjà à penser que la protection n'allait pas tenir longtemps… Spéculation ou réalisme, seul le temps permettrait d'en savoir plus.

Pour les élèves qui essayaient quand même de se faire la malle, les portes avaient été lourdement verrouillés et des personnes se trouvaient juste en face pour empêcher tout accès à l'extérieur. Ils ne pouvaient pas se permettre de laisser ne serait-ce qu'un élève s'enfuir du gymnase, la réputation de La Pension pourrait grandement en pâtir et ce même si cet étudiant réussissait à s'en sortir indemne. Et puis, pour le bien-être des élèves, il était préférable que tous se comportent de manière exemplaire : après tout, avant que la tempête ne s'abatte en ces lieux, certaines choses avaient été énoncés par la co-directrice, ce n'était pas pour rien. Sans parler du fait que si certains décidaient de vouloir manquer aux règles, ils allaient certainement devoir avoir à faire avec le Conseiller Principal d'Éducation, ce qui ne présageait rien de bon pour débuter convenablement cette nouvelle année…

C'est alors qu'un arbre un peu plus gros que les autres venaient frapper contre la barrière et bien qu'elle résistait, l'attaque avait été si puissante que deux élèves qui participaient à la maintenir en place s'écroulèrent, rompant la formation l'espace d'un instant. D'autres étaient quand à eux en sueur, maintenir un sort comme celui-ci était épuisant et qui sait combien de temps ils allaient encore pouvoir tenir ? Surtout qu'avec cette dernière frappe, le moral en pâtissait également, en plus de la fatigue physique.

    Note : Prochain intervention de PNJ entre le Vendredi 08 et le Dimanche 10 du mois de Mars.
    Édit : Étant en période de vacances scolaire, la durée de poste est rallongée pour les retardataires. La prochaine intervention de PNJ devrait donc être entre le 18 et le 20.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Jeu 7 Mar - 18:45

Les deux jumelles restèrent debout regardant les élèves se regrouper au fond de la salle. Ils semblaient se calmer encadrés par les enseignants, le came revenait. Une barrière de protection avait été dressé autour de la salle dans le même temps et le vent le pluie n''entraient plus. Combien de temps cela durer ? Quelques heures, tout le reste de la journée , avec le temps cela pouvait être très variable. Les deux sœurs se rejoignirent.

- Tu as la tête trempée dit Alicia en touchant les cheveux de sa sœur.
- Ce n'est pas mieux de ton côté.
- Moui, enfin on est habituée.
- Pas pour autant que ça me ravi.
- Oui puis bon je me serais passée d'intervenir on frôle la limite de nos rôles. Je déteste ça.

Un grand fracas retentit et elles sursautèrent et tournèrent la tête vers la direction du bruit assourdissant. Un arbre de plus venait de se fracasser sur la barrière mise en place par les mages. Elles se regardèrent en faisant une moue. Deux des mages étaient tombaient et les autres maintenaient la barrière comme ils pouvaient mais cela ne durerait pas. La fatigue se lisait sur leur visage. Il fallait espérer que la tempête s'achève avant qu'ils ne soient épuisés. En tout cas, au bruit et à la violence de l'intempérie,l'extérieur allait ressembler à un celui d'un scénario post-apocalyptique. Si certaines personnes étaient mortes, leurs services seraient peut-être utiles. A y penser, leur race avaient tout de même le mauvais rôle en devant accompagner les âmes des défunts. D'un autre côté cela était mieux que quelqu'un qui échouait dans sa mission pour sauver des vies. Quand un shinigami intervenait, c'est que c'était déjà fini.

Elles se dirigèrent vers les boissons chaudes histoire de pallier un peu le fait d'être trempées. Même habituées avec le temps de leur pays, cela n'était guère agréable et ne mettait pas forcément de bonne humeur. Beth servit un verre et elle en tendit à Alicia qui regardait la salle et elle désigna un tête dépassant de l'estrade.

- Il y en a un encore là-bas.
- Laisse-le on en a assez fait.
- On est plus à un près maintenant et s'il est assez idiot pour vouloir sortir maintenant, le sauver ne fera que retarder la fois où il se jettera de lui-même dans un risque insensé.

Malgré le fait que les portes soient verrouillées, un des élèves semblait vouloir ouvrir une porte pour aller à l'extérieur. Beth mit le verre qu'elle tenait dans la main de sa sœur et s'apprêta à aller vers l'élève, concentré sur sa fugue.

- Non laisse j'y vais, mais donne moi un coup de pouce s'il te plait.

Alicia redonna le verre à Beth et alla vers l'élève, sentant sa sœur lui donner une part de sa force (niveau Gamma).

- Viens par ici toi.

Ni une des deux, elle attrapa par le col l'élève qui devait être au collège à son allure et le tira à sa suite, quitte à le trainer s'il le fallait. Oui, elle ne comptait pas le ménager et dans le fond le fait de devoir intervenir ne la réjouissait pas vraiment au contraire. Dans d'autres circonstances sa sœur et elle auraient laissé les choses se dérouler en restant spectatrices et ramassant à la fin non pas ce qui restait, mais ce qui ne restait pas. La direction qu'elle prenait était celle de Beth et donc du fond de la salle, restait à voir si le jeune élève allait prendre de lui-même le bon chemin, se laisser embarquer ou si elle allait devoir le trainer, l’assommer, lui botter les fesses ou un peu de tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Etudiant

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Dim 10 Mar - 18:22

Je regarde la porte. La porte me regarde. Je regarde la porte. La porte hausse un sourcil. Je baisse les miens de colère et je tiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiireeeee !! … Mais rien à faire elle ne bouge pas d'un iota. En plus elle se moque de moi. Raaaaah ! Ça m’insupporte. Rageusement je continue de secouer la poigné en essayant de l'ouvrir coute que coute, quand, soudain je sens qu'on m'attrape par derrière.

J'ai été repéré ! Et zut ! Pile quand j'avais enfin atteint en secret mon objectif. Une conspiration des portes cela ne fait aucun doute. A moins que l'on m’aie tendu une embuscade ? Les professeurs étaient donc au courant de tout depuis le début ?!! Nooooooon !! Virus veut être liiiiiibre !!

Alors je me débat de toute mes forces pour qu'on me lâche. Mais rien à faire et comme, somme toute, je m’agite trop, j'ai vite fait de me prendre un coup sur le coin de crâne aiiee … Maintenant on me traine par le col et je vois tristement s'éloigner ma seule sortie. Pourquoi est-on si cruel avec moi ? J'ai écouté tout le truc sans faire de bruits, je pourrai sortir non ? Enfin j'ai dormi certes, mais bon quand même quoi. C'est pas juste !

Mais il faut faire comme cela … Je vais sans doute être punis pour avoir tenté de m’échapper. Je voulais juste aller voir dehors si je pouvais voler moi … c'est tout. Je n'en ai même pas le droit … C'est une dictatruc ! Même si je me souviens plus du mot car il est compliqué ça change rien !

En grognant je me retourne pour voir qui me traine. Pile au moment ou j'arrive d'ailleurs car on me lâche et je m'affale en arrière. Quand je me redresse je me met à voir double. C'est euuu étrange ? J'ai du prendre un coup trop fort. Finalement après quelques hésitation voyant qu'on ne me crie pas dessus ou autres choses du genre, j'ouvre la bouche pour m'adresser à l'entité dirigeante multiple.

« Moi être pas puni ? »

Je parle toujours aussi approximativement mais bon je m'améliore chaque jour. Noah dit que j'ai un drôle d'accent, un qui vient du nord tout la-bas. Mais elle dit aussi que c'est mignon. Par contre comme je parle pas souvent, elle reste toujours aussi gututruc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Personnel

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Dim 10 Mar - 19:40

    Bon, déjà, ça ne hurle plus de tous les côtés. J’ai put attirer sur moi l’attention de certains étudiants, et j’avoue avoir eu un léger soupir de soulagement en les voyant se bouger le cul pour me filer un coup de main. On dû parler, se concerter un instant, afin de choisir le meilleur moyen pour faire tenir cette putain de barrière assez longtemps pour que mes ô combien charmant et adoré collègue ne se bouge l’arrière train.
    M’étirant, et essorant une nouvelle fois mes cheveux, je me concentrais sur le flux de la magie. Pour le moment, je me devais de faire abstraction de tous les bordels ambiants, afin de fournir la meilleure des aides, le meilleur des soutiens, à cette magie de groupe. Je suis le diplômé de ce groupe…je me dois de faire honneur à ce statut en prenant le gros de la charge quand même ! Et puis, une magie importante…ça fait longtemps que je n’en ai pas fait : mes réserves magiques sont donc au top de leur forme !

    Contrairement aux croyances populaires, je ne ressens pas le besoin de vider mon noyau magique tous les jours. Pas parce que je possède l’étincelle que je vais abuser et pousser mémé dans les orties ! Au contraire : la magie reste éreintante. A utiliser avec modération : plus de modération que l’alcool.
    D’ailleurs, avant de lancer le rituel, je me permis de choper une bière dans le four tout du buffet. On a pensé à moi : c’est chou là ! La vidant rapidement, je fini par m’assoir en tailleur et me concentrer. Les étudiants avaient tous leur façon de canaliser leur magie…mais la barrière fut érigée ! Première victoire de la soirée tiens.

    Je percevais, plus que je n’entendais tellement j’étais concentré, une forme de calme prendre place. Le fait que le déluge selon Noé n’ait plus lieu sous leurs yeux d’innocents petits morpions les calmer ? Tant mieux ! Plus de calme, signifie plus de concentration à dévouer à la barrière.
    Restant concentrer sur ma magie, et seulement elle : je comptais et j’espérais que mes collègues trouvaient solution à la crise.
    Soudainement, une forte pression eut lieu sur la barrière. Je rouvris mes yeux, pour voir un arbre la percuter. Le choc fut dur à encaisser, et vint à drainer pas mal de magie.

    Me mordillant la lèvre inférieur, les yeux brûlants d’une certaine colère au fait que rien ne bouge dans le coin…Je remarquais les étudiants évanouit.
    Mon reflexe fut de faire un commentaire, alors même que mon front était en sueur, et mes muscles sous tension.


    « Que quelqu’un s’occupe d’eux ! Mettez-les à l’écart…et prévoyez du sucré pour leur réveil, ça leur rendra un peu d’énergie ! »

    Mais, déjà, un second impact avait lieu et je ne pus m’empêcher de jurer, alors que je cherchais à en pallier l’effet avec ma magie pour offrir un peu de répits aux étudiants. Plus que mon soutien, présentement, je suis le leur. Afin qu’ils ne gaspillent pas leur magie…ils sont encore novice après tout ! Savoir équilibrer l’usage de sa magie ne s’apprend pas facilement…
    En tout cas, je ne pouvais que rester assis. Concentrer sur la barrière et l’environnement qu’elle empêchait de délivrer en plein milieu du gymnase. J’étais pieds et poings liés, et je ne pouvais qu’enrager à cause de ça. Quant serons-nous dans « l’œil du cyclone » ? Que l’on puisse souffler assez longtemps avant le deuxième round ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Etudiant

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Lun 11 Mar - 21:40

En toute honnêteté, Eryn ne se sentait pas très utile en ce moment. Au début, elle avait essayé de calmer les personnes aux alentours, puis elle était venue aider à soigner les blessés et à les rassurer, avant de participer à la distribution de rations et de boissons chaudes à tout le monde. Elle ne pouvait guère, de fait, servir à quoi que ce soit dans le maintien d'une barrière - pire, elle pourrait même perturber le fonctionnement de la barrière. Malgré tout, ses "pouvoirs" furent utile une fois - lorsqu'un élève atteint d'une forme de folie se mit à attaquer magiquement un mur du bâtiment pour y effectuer une brèche. Elle l'avait, en effet, mis hors d'état de nuire en se contentant de le toucher - le coupant suffisamment longtemps de la Magie pour qu'il soit neutralisé efficacement.

En bref, Eryn faisait tout ce qu'elle pouvait pour aider - quand les catastrophes arrivèrent. Cela devenait vraiment critique, mais Eryn se disait que l'île en avait sans doute vu d'autre - et que de toute façon ils ne pouvaient rien faire. Aussi aida-t-elle à nouveau à l'évacuation, puis au soin des blessés, tout en pensant fort à son onii-chan. Quel dommage qu'il n'était pas là! Il aurait sans doute trouvé une solution, lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar


MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Mer 13 Mar - 17:00

Le temps était devenu une anarchie absolue, à se demander s'il y a eu un passage d'y cyclone pas très loin de l'île. Avec les arbres, les bancs et les poubelles qui volent, les vitres qui se cassent et le gymnase presque mouillé avec du verre blanc, pas étonnant qu'Hori soit en colère. De plus, les élèves sont de plus en plus paniqués, pensant qu'ils vivaient une apocalypse. Même la présence de lits de fortune et de la distribution de nourritures, boissons et médocs approfondit cette impression. Cela exaspérait Mathias qui était un des rares étudiants à rester calme. Comme elle se dit souvent, il ne faut pas exagérer. Pour elle, une tempête n'est que passager. Mais c'est son entourage, à l'exception des enseignants et des surveillants, qui lui tape sur les nerfs, au point de lui donner une envie de frapper quelqu'un.

Justement, un lycéen méga paniqué courrait dans tous les sens. Ce n'est qu'en passant devant la jeune garçonne qu'il reçut un coup de poing en pleine face de sa part, sous l'air effrayé de son copain.
"Bah quoi ? Fallait bien que je tape quelqu'un !". Par la suite, ce copain en question se mit à s'éloigner d'elle tranquillement et en silence. Puis, elle regarde un autre lycéen dont un morceau de vitre était planté à son postérieur, avant d'arracher violemment le verre pas la télékinésie, ce qui conclue l'hurlement de douleur du blessé qui dépassait les trente décibels. Après cela, elle le traîna par le haut de l’uniforme pour le poser sur un lit de fortune à plat ventre. "Mon pauvre, tu ne pourra plus t’asseoir pendant un bon moment." dit-elle avant de demander à un des lycéens de prévenir quelqu'un pour soigner la blessure du malchanceux. De plus, elle ne faisait pas cela par compassion mais seulement pour passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   Sam 30 Mar - 18:54

Alicia tira sa prise jusqu'au fond du gymnase. Si elle s'agita un peu au début, elle se laissa trainer ensuite. Alicia lui jeta un regard, le jeune homme semblait regarder la porte de sortie comme si on le privait d'un jouet. Il devrait se faire à cette idée et elle continua d'avancer, le trainant toujours, sous le regard d'autres élèves qui se demandaient ce qu'elle fichait. En tout cas, le jeune garçon se laissait faire et ne disait rien.

Elle finit par arriver aux côté de sa sœur et le lâcha, le laissant s'affaler sur le sol. Il se redressa, regardant celle qui l'avait attrapé en flagrant délit d'évasion vers une mort probable. Il sembla bugguer quelques secondes en regardant les deux sœurs. Beth tendit son verre à Alicia qui la remercia et but une gorgée. En étant trempées cela faisait du bien. Limite elle avait oublié sa prise déjà. Celle-ci d'ailleurs demanda s'il allait être puni de manière assez primaire et avec un accent nordique. Peut-être parlait-il mal la langue, c'est ce qu'elle supposèrent, amis du coup les deux sœurs le regardèrent à nouveau.

- Pourquoi tu le serais ? C’est plutôt en sortant malgré les consignes que tu te serais puni tout seul.

Alicia de son coté posa son verre et en remplit un autre qu'elle lui tendit.

- Si tu veux vraiment te faire punir c’est lui qu'il faut aller voir dit-elle en désignant Yurihime Taku.

Elles se jetèrent un regard un peu intriguées. Le garçon avait l'ai quand même d'être en dernière ou avant-dernière de lycée. Les moins combattifs du gymnase avaient peur avec cette tempête et si dans la panique ils avaient eu envie de sortir, ce n'était plus le cas après les arbres qui avaient été projetés par les bourrasques. Alors que lui, il semblait ne pas avoir peur, rien du tout. Soit il était inconscient, soit attardé, le second cas de figure pouvant entrainer le premier. Enfin après il n'avait pas l'air méchant pour deux sous, mais comme il les regardait elles pouvaient se demander s'il ne pensait pas voir double ou autre chose. Peut-être pour cela qu'il parlait bizarrement s'il avait pris un coup sur la tête.

- Tu ferais bien d'aller voir l'infirmier dit-elle pointant du doigt un membre du staff. Ce n’est pas comme si tu avais l'air d'avoir pris un coup sur la tête.

Beth lui attrapa la tête passant ses doigts dans ses cheveux pour vérifier rapidement.

- Mince, il a l'air de rien avoir.
- Bon, alors si tu vas bien, tu es juste un garçon....particulier...

Pour ne pas dire ouvertement étrange à leurs yeux. D'un autre côté la normalité n'était guère présente ici. Elles-mêmes étaient étranges, même en tant que shinigami. Elles regardèrent des mages s'occupant de la barrière ramenés vers le fond pour les requinquer car ils étaient déjà épuisés. Elles firent une moue en simultané. Si cela durait trop longtemps, il n'arriveraient pas à la maintenir longtemps. Leur regard allèrent vers un élève allongé dont le cri attirèrent leur attention car on extirpait un morceau de verre de ses fesses. Elles sourirent amusé même si ce n'était pas gentil. Cela s'agitait un peu comme un agité qui se fit assommer au vol par un autre élève. Il fallait espérer que de ce côté là également le calme allait plus ou moins se maintenir. La tempête suffisait déjà pour leur casser les pieds et leur pourrir la journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Event mineur : C'est la rentrée !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Event mineur : C'est la rentrée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH
» event coupe du monde la semaine prochaine
» mineur humain pour warhammer jdr
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Talir, mineur de la moria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Les Extras :: Archives RPs-