AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Konrad, Géant d'acier [Fertig]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Personnel

MessageSujet: Konrad, Géant d'acier [Fertig]   Dim 20 Jan - 15:56


Konrad Hauptmaan
Ich bin die stahlte-giganten


Tourmenté

Feat Personnage Illustrateur
From Origine

INFOS GENERALES

NOM :Hauptmaan

PRENOM(S) :Konrad

NOM DU PROJET :Die stahlte-giganten (le géant d'acier)

ÂGE :37 ans, mais paraît plus jeune

NATIONALITE(S) :Allemand

LIEU DE NAISSANCE :Allemagne, lieu exact oublié

ORIENTATION S. :De préférence hétéro mais il n'a rien contre l'homosexualité, il faut néanmoins que cette personne aime énormément le froid pour oser l'approcher autant.

OCCUPATION : Surveillant

RACE :Arme humaine

POUVOIR(S) :Schreien Metall

NIVEAU DE LICENCE : Il ne s’intéresse pas à cette donnée, cela l'obligerai à se servir de sa capacité dans un but malsain



PHYSIQUE

La particularité de Konrad c'est qu'il se rapporte comme, hum, certains personnages de comics, je crois qu'on les appels les symb . . . les symbiotes, oui c'est sa. Et donc notre petit Konrad possède 2 visages différents, celui humain et celui de la bête . . .
menschliche Form : Konrad fut appelé et l'est encore par certaines personnes le géant d'acier, mais ce nom est bien loin de la vérité. . . Il n'est en aucun cas le reflet de ce que ces quelques petits mots peuvent laisser penser, quand on dit un géant d'acier, on s'imagine forcément une grosse brute épaisse dépassant les deux mètres de haut et des bras de la taille d'un tronc d'arbre. Justement c'est la où tout le monde se méprend. Car, voyez vous, notre géant d'acier ne mesure en réalité qu'un mètre quatre-vingt six, ses bras sont bien plus frêle que vous l'auriez imaginé, et croyez moi qu'en temps normal la force brut n'est pas son domaine de prédilection. Son visage lui même l'éloigne encore de cette image que les gens ont, un petit visage aux courbes fines et allongé, de petit yeux vert éclatant à la lumière du soleil, une bouche délicate et mince suivant de gracieuses courbes. Une coupe de cheveux digne des grands de ce monde, l'arrière plaqué glissant jusque la nuque tandis que quelques mèches tombent sur son visage l’inondant d'un magnifique gris argenté, derrière chacune de ses oreilles se trouve une autre mèche se faufilant jusque son coup. Mais, je vous ai un petit peu menti, il a quand même un trait physique qui le rapproche de ce pseudonyme de géant d'acier, sa peau est grisâtre, un gris à reflets, un gris métallique dirons nous pour faire simple, on peut surtout le remarquer lorsque ses veines ressortent . . . Mais ce n'est qu'un détail qu'il s'efforce de dissimuler du mieux qu'il peut. A et s'il ne vous touche pas c'est bien normal, son corps avoisine les 15 degrés Celsius par beau temps . . . Ne lui demandez pas comment il reste en vie, il n'en a aucune idée.

D'ailleurs pour le dissimuler il fait comme tout le monde, il porte des vêtement, et oui un minimum de décence tout de même. Son accoutrement qui en fait rire certains mais que lui apprécie énormément est une série de costume que les plus bas années appels des "costard-cravates" de couleur grise (oui vous l'aurez compris le gris, c'est toute sa vie). Une paire de mocassin à ces pieds de couleur . . . je vous laisse deviner. Son quotidien représente l'expression ce mettre sur son 31.


bilden unleash : Bref jusqu’à présent vous l'aurez compris Konrad n'a rien de bien effrayant hormis sa couleur de peau, et la encore ce n'est rien de bien conséquent. Mais la où le pseudonyme du géant d'acier prend tout son sens, c'est lorsqu'il s'énerve, et qu'il laisse sa folie destructrice prendre le dessus, ou comme il le dit souvent qu'il laisse sa place à l'autre . . . mais personne n'a jamais vraiment compris pourquoi il disait sa. Enfin ils croient comprendre, mais se trompent grossièrement. A vrai dire, et puisque c'est de sa que l'on parle, le vrai géant d'acier se réveille, et on comprend vite pourquoi il se faisait appeler ainsi. Gardant sa taille presque naturel, il ne prend que 5 centimètres, il se recouvre entièrement le corps de la substance métallo-organique coulant dans ses veines. Vous aurez donc une vision d'horreur, dit comme ça, ça n'a rien d'effrayant, mais imaginez vous, le soir tranquillement dans la rue, puis vous voyez foncez sur vous une "créature" entièrement grise emplie de reflet à cause de la lumière des lampadaires, vous fixant de ses deux yeux jaunes. En partie caché par le métal mouvant sur lui dans des jets. Puis à quelques mètres de vous, vous observez que ce même métal est en train de mouvoir en une épaisse lame le long de son bras droit qu'il s’apprête à abattre sur vous d'une force et d'une violence titanesque.
Vous voyez, tout de suite on comprend mieux en quoi il est dangereux. Derrière son petit air de séducteur distant et solitaire ce cache un lourd fardeaux qu'il essaye tant bien que mal de stoper. Car n'imaginez pas qu'il n'est capable que de lame le long de ses bras, non non ça serait trop simple, tout son corps pour peu qu'il soit couvert du liquide est capable de créer une arme que vous n'auriez même pas imaginez, afin de vous faire le plus mal possible . . .
Ne vous inquiétez pas il reste quand même bien rare de voir cette facette des plus dangereuses de Konrad, est heureusement pour vous . . .


MORAL

L'un des points gênant avec Konrad et ça tous les psy qu'il a rencontré depuis le projet pourront vous le confirmer, c'est qu'il à l'air d'avoir plusieurs personnalité. Son mental à l'air très atteints, on ne sais pourquoi il n'en a jamais parlé. Souvent troublé, il se donne une image plus qu'autre chose, si vous le pensiez souriant, heureux et respirant la joie de vivre lorsque vous discutiez avec sachez que c'est entièrement faux. Au fond de lui seul tristesse, désespoir et folie règnent en maître. Remarque on ne peut pas vraiment dire folie, il n'est pas fou, il est juste à deux dans son corps. . . Mais c'est le syndrome d'une folie sa ! Oui et non, car si certains s'inventent leur double personnalité lui n'y est pour rien. Il a bien une voix dans sa tête, et pas n'importe laquelle, celle d'une "créature" conçu pour semer la destruction qui fut injecté dans le corps du pauvre Konrad et qui maintenant fais part entière avec lui. En lui même Konrad est quelqu'un de généreux, de rigolo, avec qui on aime rester. Mais il se force à rester froid et impassible, si vous pensez que c'est un gros co* d'agir comme sa dites vous simplement que c'est pour votre bien, s'il arrêtait il donnerait champs libre à l'autre d'agir. D'ailleurs l'autre lui est bien pire que vous ne pourriez imaginer, destructeur, sadique et remplie de fureur sont les trois mots qui peuvent le mieux le désigner, il est bien dur de l'arrêter dans sa folie destructrice tant qu'il n'a pas eu son compte d'ailleurs . . .
C'est bien pour sa que Konrad peut vous paraître fou, lorsqu'en plein milieu d'une conversation il se met à débattre tout seul . . . L'un des meilleurs conseils que quiconque à vécu un peu avec lui pourrais vous donner et que lorsqu'il vous demande gentiment de partir, PARTER ! sa vaux mieux pour votre peau, il déteste encore plus qu'on le voit ce parler "à lui même". N'allez pour autant pas dans son sens, sa a également le don de l'énerver, car au fond les débats il aime beaucoup sa, et sa lui occupe l'esprit . . .
Cette voix qu'il entend, et qu'il est seul à entendre, du moins personne n'a encore essayer de communiquer avec, essaye souvent de le poussée à bout, pour qu'il lui laisse quartier libre, mais le géant d'acier à également les nerfs du même type et tant mieux.
Dernièrement il réussit à contrôler en grande partie la créature et peut se servir d'elle comme il l'entend mais cela ne durera certainement pas bien longtemps, sentant déjà sa domination s'affaiblir.
Lorsqu'on commence à le connaître on peut s'apercevoir que derrière ces images qu'il ce donne, c'est une personne raffiné, amusante, qui peut s'avérer très coopérative avec ses amis et qui ne trahit jamais ses alliés, il est digne de confiance . . .


HISTOIRE
"" Tant de souvenirs ont disparu . . . effacer, envôlé, évaporer . . . comme si je n'avais pas vécu avant ce jour, maintenant tout ce qu'il me reste comme chose dont je peux vous parler ne sont qu'abomination pour toute personne censer sur cette terre. Comme nous tous ici d'ailleur, ou du moins tout les éxilé du reste de la planète, qui sommes venu ici pour un nouveau salut . . . pour ne plus à subir les regards des autres, et ne plus sembler anormale. Vous avez bien de la chance, vous pouvez vous sentir à l'aise maintenant, vous pouvez être vous même . . .
C'est dans ce but que je me suis rendu sur cette île, la où l'anormal et le normal, mais au final, à quoi j'en suis réduit ? Rien de plus qu'avant, me trouver ici ne change rien à ma vie . . . Je porte le fardeau du génie de l'Homme, de sa furreur, de sa haine et de sa folie destructrice. Si vous laissez apparaître sous votre vrai forme dans ces contrées, laissant votre queue de chat pendouillé, vos cornes démoniaques resortir . . . vous avez bien de la chance, j'aimerais temps en faire de même.
Je ne désire en aucune sorte que vous vous apitoyez sur mon sort loin de la. Je cherche juste à vous communiquez ma corvée, et avec un peu de chance, quelqu'un réussira à me comprendre.

Pour cela, remontons aux sources si vous le voulez bien.
Au début de cette tragique histoire se trouvait un jeune homme, qui avait toujours rêvé de faire quelque chose de grand de sa vie, d'avoir un destin hors du commun et d'être plus que la moyenne. Mais il était trop chétif et pas assez ambitieux pour réellement faire quelque chose de sa vie et attendais bien sagement qu'elle continue, seul dans son coin. Du moins il fit cela jusqu'à un certaine âge. Voyant que rien ne ce passé il en eu marre, ne craignant plus la mort et ne voulans plus forcèment vivre il s'engagea dans l'armée, au moins il aurait peut être une utilité se disait-il. Et au pire des cas il serait envoyé au front et finirais avec une balle dans la tête, après tout c'est bien dans ce but qu'il partait à l'armée. Ce à quoi il ne s'attendait pas était d'exceller dans cette art, vous savez, celui qui sert à tuer où l'on prend une arme on vise et . . . Bah il était plutôt doué il faut bien l'avouer. Après 4 ans passé, et quelques échellons monté, il était devenu un petit chouchou de ses supérieurs et c'est la où fut tout le problème. L'un de ses supérieur était en étroite colaboration avec une branche peu connu de l'armée, celle qui invente de nouvelles armes toujours plus meutrière. Et justement ils avaient trouvé leur nouveau joué, le composé U-44.
La création et l'utilité de ce produit est simple, c'est le dérivé de l'U-32, une savant mélange d'alliage et de produit chimique qui devait servir à l'origine sur les chars. En effet ce composé fut fabriqué pour servir de couche protectrice à rajouter par dessus le blindage des chars voirent de remplacer leur blindage. Car ce produit, voyez vous, à l'incroyable capacité de "bouger" et notamment de se reformer, s'il essuit un impact, il va d'abord amortir le choc, avant de reprendre sa forme initial, où il faudra alors recommencer l'opération plusieurs fois avant de pénétrer le blindage.
Mais ça c'est l'U-32, l'U-44 lui en est un dérivé dans lequel on rajouta d'autres produits chimique et biologique. Le composée métallique devait renforcer la structure du sujet, la partie chimique devait lui servir à pouvoir s'adapter et résister à la matière tandis que la partie biologique devait augmenter les facultés du sujet, sa vitesse, sa force, ses 5 sens etc etc . . . L'U-44 était donc le produit parfait pour créer une machine de guerre impitoyable !
La où l'histoire devient tragique pour notre pauvre jeune homme déçue de la vie est quand on lui demanda gentillement d'accepter de participer à un projet "Top secret". Il ne put s'empêchait de dire oui, comprenait le bien il attendait ce moment depuis fort longtemps . . .
Il découvrit alors le projet "Die Stahlte Giganten", le géant d'acier pour ceux qui ne connaissent pas l'Allemand. Proposition fort alléchante, on allait faire de lui un homme capable de résister à plusieurs tir d'obus et pouvant détruire un char d'un coup de bras. Quelques mois d'entraînement physique passèrent avec des tests à tir larigot pour être sur qu'il résiste. Et finallement le grand jour arriva, l'opération fut simple et rapide, une injection dans le corps du produit par intra-veineuse et l'affaire était dans le sac. Sauf qu'il y eu un léger incident . . . le coeur lacha, trop de matière dans le sang géné sa circulation. Le sujet test décéda, pendant 6minute et 31 secondes pour être précis. Le coeur ce remit à battre, personne ne sais comment mais vous l'aurez deviné, il ne pouvait mourrir ainsi . . . Le problème c'est qu'en se relevant il n'était pas dans son état "normal", c'était physiquement lui, mais mentallement personne n'aurais pu alors le reconnaître.
35 minutes après sa "résurection" et 67 victimes plus tard le batîment explosa. Le bruit retentit dans toute la vallée et plus loin même. Lorsque la poussière et les flammes commencèrent à s'estomper les rares survivants pouvait alors apercevoir dans les flammes la silhouette d'un homme marcher tranquillement au milieu des débris. Avant de mourrir éviscerer des mains de la forme aperçut quelques secondes auparavant.
L'armée ne tarda pas à répliquer, malheuresement pour elle, car les scientifiques n'avait pas menti à propos des tirs d'obus et de la capacité à éventrer un char. Un autre bain de sang, un glorieux carnage perpétrait par le jeune garçon qui révait d'un avenir fantastique et hors du commun. Pour être hors du commun il a été servi remarque ! Avant de tomber lamentablement dans les pommes.
Il fut incarcérer, si la peine de mort était toujours d'ordre il aurait pu être pendu une petite dizaine de fois, mais il n'eut le droit qu'a la prison à perpetuité. A les pauvres, s'ils avaient su à cette époque ils l'auraient fait pendre sur le champs.
2 ans, ou plus exactement 695 jours. C'est le temps qu'il a tenu enfermer, se détestant lui même des actes commis et plaidant encore et toujours qu'il n'était pas lui même, qu'il ne contrôlait aucun de ses mouvements. Pourquoi personne ne l'a donc cru, une seul personne aurait pu suffir je pense. Mais non il était fou, pour tout le monde c'était un fou. Je peux vous garantir qu'ils l'ont tous regretter de l'avoir aussi mal traîté. Pendant une bagarre entre lui et plusieurs gardien il s'enragea, et pour la Première fois on put voir le visage de la folie destructrice à l'état pur. Quand je dis pour la première fois c'est parce que cette fois si des caméras filmèrent la scène et que les enquêteurs ont donc compris. Autrement il ne restait plus personnes dans la prison pour en parler. Ce fut rapide, et les images étaient toutes floues, on ne put le distinguer clairement sur aucune de toutes les cassettes récupérée. Mais la preuve était bien la, il n'était plus ordinaire.

C'est la dernière fois qu'on le vit. Il ne laissa plus aucune trace par la suite, trop dégouté de tous les actes qu'il avait commit. Trop d'innocent était mort inutilement et ça il ne le savait que trop bien. Il prit donc la décision la plus sage de sa vie, il s'isola des hommes et de la civilisation, il quitta la civilisation.
Pour finir par vivre dans des grottes, voyageant à travers l'afrique et l'asie pour ne jamais être retrouvé. Et personne ne le retrouva. Bien sur sa vie ne fut pas un long fleuve paisible, il lui arrivait d'avoir quelques accrocs avec des peuples locaux, mais au dela de ce genre de détail tout ce passait pour le mieux. S'entraînant sans relâche du matin au soir afin de contrôler au mieu son pouvoir, essayant toujours de nouvelles possibilités, de nouvelles techniques. Faisant toujours plus de test sur lui même pour voir ces seuils de résistance et de douleurs et bien sur sombrant toujours plus dans la folie, certes il réussissait à résister, contrôlant de mieux en mieux le contrôle de son corps mais en sacrifiant son esprit aux mains de l'autre.
En faite je pense même que s'il n'avait rien fait d'autre, continuer à s'entraîner encore et encore ainsi il aurait finit par craqué, et l'autre aurais eu les commandes pour faire ce qu'il veut . . . d'avoir trouvé la lettre la surement sauvée d'une fin atroce. Cela n'empêche que lui n'en savait rien et il était décidé de ne pas partir et de rester isoler le plus longtemps possible. Il a bien du y réfléchir une semaine avant de prendre une décision, il n'irait pas, c'était sur pourquoi voudrait-on de lui après tout. En retournant dans ça grotte, sur le chemin il s'arrêta et regarda captivé une fourmi noir devant une mante religieuse, la pauvre petite ouvrière n'allait pas tarder à ce faire dévorer face au monstre que représentant l'énorme insecte tout semblait perdu pour elle. Soudain, sortit de nul part et de partout à la fois des dizaines puis des centaines d'autres fourmis attaquèrent la mante qui fut bien vite anéanti et qui leur servit de repas. C'est devant un tel fait que sa décision changea, après tout lui n'était qu'une pauvre fourmi sous l'emprise d'une énorme créature, peut être qu'a plusieurs il pourrait trouvé le remède pour s'en débarasser. L'espoir était revenu en lui il abandonna aussitôt les vestiges de sa vie d'hermite puis partis en route pour ce lieu où tant d'être si différent vivaient réunis. Et peut être que la bas certains d'entre eux sauraient faire quelque chose pour le libérer du mal qui le consumme ou en tout cas l'aider à le combattre.
Il fit le voyage et arriva ici il y a quelques mois seulement. Il dut se réadapter à la société qui était bien différente que dans ses souvenirs, tout lui semblait bien étrange il était déboussolé. Des gens semblaient l'agresser dans la rue à son passage tandis que l'autre ne pensait qu'aux nouvelles proies qui s'offrait à lui. Konrad n'était pas perdu non plus, il savait que pour s'intégrer il devrait bien sur trouvé un travail, une maison car après tout il n'était pas venu pour continuer à s'isoler mais bien pour rencontrer des gens et être aidé. Il arriva devant un grand batîment, une école à priori, justement on lui avait dit qu'il rechercher du personnel, peut être pourrait-il trouver bonheur la bas. Il rentra et demanda à se faire engager, il n'avait préparer aucun discours et n'était plus habituer à parler, les mots lui manquait. Il eu du mal à se mettre en valeur et commença à se sentir très mal à l'aise. La voix dans ça tête insistait, et cela du se voir à sa tête puisque la co-directrice commença à s'inquièter. Il finit par lui expliquer du mieux qu'il put que s'il était âpte à un tel travaille la raison était simple, les étudiants peuvent être turbulant et très pénible à la longue, mais il avait un sang froid et était capable de garder son calme aisément, que des élèves n'était rien comparé à l'harcélement qu'il subissait sans cesse depuis des années. Lui même a toujours un peu de mal à comprendre comment il eu le job. Peut être un sentiment de pitié chez la recruteuse, qui sait !
En tout cas il l'a eu son job et sa va faire bientôt 5 mois qu'il est surveillant, il a toujours un peu de mal avec les grandes foules mais commence à s'habituer et à s'intégrer dans cette endroit. La vie n'est pas tous les jours facile, pris pour un fou par les gens qu'il croise ou pour un simple d'esprit s'inventant des amis imaginaires. Ils sont si naïf et ne s'en rendent même pas compte.

Enfin tout ça pour quoi au final ? Raconter ça pauvre existence à des étudiants prépubére, génial . . .
Mais maintenant ça va mieux j'essaye de positiver et de le co . . . et de ME contrôler du mieux que je puisse.

* C'est bon tu es content maintenant ?! Tu as blablaté sur ta vie, mais tu as oublié de leur parler de l'essentiel . . . Comme d'habitude apparament. Pourquoi c'est si difficile pour toi de leur avouer ma
présence ?

" La ferme . . . Non pas vous, attendez. Je . . . je dois m'en aller.
* Oui c'est sa fuit encore, comme toujours ! Tu ne sais faire que sa, fuir et encore fuir. De quoi à tu peur ? Nous sommes invincibles. Et je croyais que tu n'avais peur de rien.
" C'est bien le cas, je n'ai peur de rien. C'est eux qui prendront peur, qui finiront pas nous en vouloir voir essayer de nous détruire, et tu sais tout comme moi comment sa se finiras . . . Et comme tu risques d'y prendre un malin plaisir non merci, je ne dois pas en parler ! Alors tais toi, tu es déjà bien assez lourd à supporter comme ça.





POUVOIR(S)
RACE :Arme Humaine

DESCRIPTION DE(S) POUVOIR(S):

Schreien Metall :
Le "schreien metall" est le nom donné lors du projet pour la libération de la matière dans le corps de Konrad. Pourquoi ? Tout simplement parce que lorsque la substance est libérer on croirait que celle ci hurle en mouvant sur le corps du monsieur. En faite elle n'hurle pas vraiment, en mouvant la matière frotte contre elle même et produit un son strident à peine audible. Mais la n'est pas le réelle pouvoir de Konrad. Non non croyez le bien ça ce n'est rien. La où l'on comprend que ce "pouvoir" est dangereux c'est quand on voit ce que peut former ce liquide coulant sur lui. Des armes en tout genre, passant de l'épée lambda jusqu'à la chaîne hérissé de pique, des boucliers et coquilles lourdes capables de résister aussi bien à des chaleurs intenses qu'au grand froid de Sibérie. Bien sur il a une réserve limité de création, après tout cette matière n'est pas illimité, il a quand même un seuil maximum de chose sur lui . . . Mais celui ci est surement encore trop élevé pour ses adversaires. . .
Grâce à ceci Konrad est capable de créer une objet offensif ou défensif à tout moment avec une limite de taille et de poids maximum.
De plus lorsque Konrad est couvert du métal il gagne un bonus de 300DEFP

Le petit plus sympa à savoir c'est que grâce à ça il ne semble plus avoir de besoins vitaux, tel que la nourriture où l'eau, où du moins très peu. Il peut rester facilement plusieurs mois sans même manger.

STATISTIQUES :

TYPE : Aucun_ANO : Paralysie, charme
FORCE : 90 _ DEF : 70 _ MAG : 0 _ RES : 10 _ DEX : 30 _ VIT : 80
DMGP : 675-810 _ DMGM : 0 _ DEFP : 245 _ DEFM : 35 _ PV : 8000

OBJET(S) :

-Une grande série de costume en tout genre, souvent gris, mais avec des teintes et nuances différentes . . . avec les chaussures, montres, chemises, chaînes, bagues et chevalières et paires de gants, ne pas avoir besoin de manger réellement sa aide à économiser pas mal.

- Ce qui ressemble à un téléphone portable, mais lui même à du mal à voir l'utilité de cette appareil.

- Une photo de lui, plus jeune, avec certainement c'est parents. Mais il n'en a aucune certitude, c'est souvenir de cette époque ayant en grande partie disparu.

- Une boite de tranquillisant, somnifère et autre produit en tout genre capable de le calmer s'il s'emporte trop et qui l'aide à s'endormir.







HORS RP
Petite Phrase Perso

    WHO ARE U ? :Un glouton barjo qui a vu de la lumière

    PRÉSENCE : 6/10 mais uniquement le soir durant la semaine !

    COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? COMMENT LE TROUVEZ VOUS ? :Par une fameuse zombie avec un gros gun arrivé précédemment qui m'a tenté, jusqu'à présent il m'a l'air très sympathique, c'est bien pour sa que je reste.

    CODE : cats love the nyan style



Dernière édition par Konrad Hauptmaan le Ven 1 Fév - 10:49, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: Konrad, Géant d'acier [Fertig]   Mer 30 Jan - 21:31

Hey, c'est l'heure du verdict !

Fait attention au fautes, il y en a pas mal un peu partout, notamment entre les " sa " et " ça ". Eh bien, je n'ai pas grand chose à dire sur le physique, un seul détail me dérange me dérange dans ton moral, mais il est directement lié à ton histoire. En parlant d'elle, voici les points qui sont à revoir :

- Alors, je veux bien que tu t'inspires de Venom et tout, mais il serait bien de ne pas faire un peu trop copié collé ~ Qui plus est, les extra terrestres n'existe pas sur cette univers ( du moins jusqu'au dernières nouvelles ). Il faudrait donc que la substance qu'on t'injecte soit créé de toute pièce par l'homme. Après tout, si ils cherchent à créer un symbiote, celui-ci peut très bien avoir une conscience.

- Les agents d'Hiromae ne se montre jamais directement, tu recevras la lettre comme par magie dans une des tes poches, ou autres.

- Ca serait pas mal que tu expliques un peu comment tu es devenu surveillant, histoire que je saches pourquoi tu t'es fais engagé, ect...

Pour ton pouvoir, autant je suis d'accord pour que tu puisses te créer des lames, mais pour ce qui est des armes à feu, et notamment du matériel anti-char dont tu parles, c'est non. Je ne sais pas si tu te rends compte de tout ce à quoi il faut penser, il faut recréer tout un tas de mécanismes, confectionner les balles, ect. Bref, ça te serait clairement impossible. Il faudrait aussi que tu nous précises une valeur de DEFP en plus, histoire de rendre ça en termes de stats. Propose et nous ajusteront après.


EDIT ; Ah, et il manque le code aussi. Ta petite ristourne n'est pas valable ;3

Voilà, bon courage pour les modifs !

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: Konrad, Géant d'acier [Fertig]   Jeu 31 Jan - 22:34

Bon, eh bien les modifs sont à peu près toute bonne, à part pour la justification pour être surveillant. Tu expliques pourquoi il aime / apprécie ce métier, certes, mais tu n'expliques pas comment et pourquoi tu t'es fait embauché. ( Qui plus est dire que personne ne t'as embêter, j'ai bien peur que ce soit archifaux xD )

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Personnel

MessageSujet: Re: Konrad, Géant d'acier [Fertig]   Ven 1 Fév - 12:55

Changements fait !
J’espère que la c'est plus clairs pour son embauche sinon tant pis il sera mendiant (Niark niark)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: Konrad, Géant d'acier [Fertig]   Ven 1 Fév - 13:40

Bon, eh bien c'est valide !

Tu auras le droit de créer 4 techniques maximum. N'oublie pas d'activer ta feuille d'identité et de la remplir.

Bon jeu !

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Konrad, Géant d'acier [Fertig]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Konrad, Géant d'acier [Fertig]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fouet d'acier et coup critique .... !!!
» La crevette d'acier
» Méphisto ou machoire d'acier
» DK et Mantel d'acier ?
» Mantel d'Acier ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Nouveau Départ :: Fiches de Présentations :: Fiches Validées :: Personnel-