AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Contexte du Forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

MdJ

MessageSujet: Contexte du Forum   Mar 3 Jan - 16:17

CONTEXTE

Histoire du forum, à lire avec la plus grande attention ~


- On dit que le premier bateau qui accosta comptait à son bord pas moins d'une trentaine de personnes. Des japonais, probablement, mais déjà un peu plus que ça. La magie leur avait permis de trouver une terre vierge, où des gens si spéciaux qu'eux pourraient enfin vivre en paix. L'île sur laquelle ils venaient d'arriver avait un caractère sauvage attrayant, et pourtant tout aussi effrayant. Peu importait : bientôt, cette nature indomptable accueillerait une nouvelle ville, une nouvelle civilisation. Les quelques nouveaux arrivants étaient bien décidés à faire d'Hiromae une terre de refuge pour tous ceux qui n'étaient pas considérés comme humains. Enfin, moi j'dis ça, j'dis rien, finit par conclure le vieux capitaine.

Il n'avait pas divulgué son âge, mais vous vous doutiez bien que Lilius Doard - c'est ainsi qu'il s'était présenté quand vous étiez monté sur son bateau - n'était pas tout jeune. Sa barbe blanche attestait de son vieil âge, ses mains rugeuses et ridées ainsi que son dos courbé faisaient comprendre que le labeur qu'est celui d'entretenir un bateau était toute sa vie, et ce depuis bien avant votre naissance. Certes, il paraissait donc vieux, mais il n'avait cependant apparemment pas perdu l'usage de sa langue, et encore moins son sens de la répartie.

Lorsque vous aviez reçu cette lettre, comportant une invitation pour venir sur une île accueillant des gens comme vous, c'est à dire pas tout à fait normaux, vous n'aviez pas trop su comment réagir. Pourtant, vous étiez là, guettant l'horizon à la recherche de cette terre qui vous promettait bien mieux que votre vie actuelle.

- Alors, content de trouver un nouveau bercail, gamin ? Te rejouis pas trop vite va. C'est qu'y a pas mal de cas, là où on va...

***
Écriteau situé sur l'un des murs du Centre d'Accueil :

    ----- Bienvenue sur l'ïle d'Hiromae. Afin d'éviter tout résident clandestin, vous allez bientôt être recensé et analysé par notre bouclier, MIYU. Avant de commencer la procédure, merci de :

    - Présenter la lettre qui vous a été remise, qui attestera votre droit d'entrée.
    - Décliner votre identité et vos aptitudes magiques.
    - Communiquer à l'agent d'accueil toutes maladie éventuelle qui pourrait provoquer des malaises.

    Lors de la procédure :

    - Restez droit, les bras le long du corps, et ne bougez pas. Il se peut que vous ressentiez de petites décharges électriques : elles sont inoffensives.
    - Si vous sentez une présence étrangère, ne paniquez pas : c'est seulement notre système d'analyse. Elle ne provoque en aucun cas d'effet secondaire et est parfaitement bénigne.

    Une fois la procédure finie, l'agent d'accueil vous remettra une carte de séjour à votre nom - qu'il vous faudra toujours garder avec vous - ainsi que divers prospectus explicatifs, selon vos aptitudes magiques ou votre âge. N'hésitez pas poser toutes vos questions, notre agent se fera un plaisir d'y répondre. Bon séjour à Hiromae !

    L'équipe du CAH -----

***
Article du journal " Magic Times " du 15 Mai 2007 :

    -----Le Roi Isasu s'est rendu hier à la traditionnelle visite de la Pension qui, comme chaque année, marque le jour de l'ouverture officielle de l'établissement, il y a maintenant 258 ans. Jour de fête pour les étudiants et pensionnaires, puisque celui-ci est un jour sans études pour eux. Les lieux étaient pourtant plus que vivants : une équipe de pas moins de 30 élèves, encadrés par professeurs et surveillants, se sont occupés de décorer entièrement le hall et la salle de fête pour l'occasion. Elial Promise, Co-Directrice de l'établissement depuis 1998, s'est occupée personnellement de montrer au souverain les rénovations, ainsi que les dispositions mises en places au cours de l'année pour améliorer l'éducation et les conditions de vie des élèves. On déplorera tout de même l'absence de la Reine Lenha et de la Princesse Yuuki, actuellement en déplacement pour raisons personnelles. La grande nouveauté de cette année était l'entière rénovation de l'Arène, suite au séisme du 30 Août dernier. Le Roi et la Co-Directrice ont eu ensuite un entretien privé, qui s'est soldé par une augmentation du budget annuel de la pension. En effet, rappelons que les dernières études ont montrés que 38% de la population d'Hiromae est élève à la Pension, et qu'un peu moins de la moitié des nouveaux arrivants sont placés en tant que pensionnaires. La journée s'est terminée sous le signe de la fête, les étudiants ayant organisés une soirée dansante dans la salle des fêtes. Même le Roi s'est adonné à quelques pas de danse. Alors comme disent les pensionnaires : " Vivement l'année prochaine ! " .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

MdJ

MessageSujet: Re: Contexte du Forum   Jeu 26 Déc - 16:39


L'elfe entrait dans l'Auberge de la Fourchette Rouge, le capuchon de sa cape minutieusement rabattu sur ses cheveux blonds et ses oreilles pointues. Elle avait à peine passé le pas de la grande porte en bois qu'elle était déjà entraînée dans ce brouhaha, cette cohue incessante inhérente à tout établissement du même genre. Observant les poutres vieilles et pourtant toujours aussi belles, elle se dirigeait de son pas agile vers le comptoir, évitant les quelques serveurs qui bourlinguaient à la main des plateaux remplis de pintes de bière.

- Je sais pas pourquoi vous dites ça les gars. Ces gens qui viennent de l'extérieur... Eux aussi ils ont le droit de vivre en paix, dans un endroit fait pour eux ! J'imagine même pas la galère chez les humains.

Elle écoutait attentivement. Ce n'était qu'une de ses vieilles habitudes, un tic tenace qui faisait parfois d'elle une personne beaucoup trop dérangeante. Elle était trop attentive à certaines choses. C'est probablement pour ça qu'on l'avait nommé espionne. Après un bref coup d'oeil, elle vit une table autour de laquelle s'étaient assis 5 hommes, de différents âges et de différentes races. Leur seul point commun était le verre à leur main. C'était apparemment le plus jeune qui venait de parler.

- Mais arrête Gustave... La capitale devient bondée, et même si MIYU contrôle pas mal de choses, on peut pas tout filtrer. On a déjà assez d'emmerdes comme ça sur l'île, si en plus c'est pour nous rajouter de nouveaux risques, c'est n'importe quoi. Et je te parles même pas de la Pension qui commence à creuser sérieusement le budget royal à cause du nombres de p'tits cocos qu'on doit nourrir, loger et blanchir.

- Là j'suis d'accord avec Keichiro. Et puis pourquoi tu crois qu'ils aient fait une telle institution scolaire ? Qu'ils aident tout le monde à maîtriser aussi gentiment leur pouvoir sans contre partie ? Moi j'te dis que c'est de l'embrigadement. Y a anguille sous roche.

- Halala, la théorie du complot... Mes chers, vous ne changerez jamais !

- C'est ça, marre toi... Quand on parlait pour la première fois de la révolution pour la démocratie en 1800, personne n'y croyait non plus, hun. Pourtant c'est l'une des pires guerre civile qu'on ait connu.

- Ouais, mais c'est finit tout ça.

- Tu parles. Tous les révolutionnaires ont pas été exterminés, certains traînent encore à Nemeth. Il parait qu'ils aident pas mal la Guilde Noire à se fournir...

- Ah ça... Si y a bien une raison pour laquelle je n'irai pas à Damehas, c'est bien pour pas avoir à faire à ces truands de la Guilde Noire. Toujours à attirer des gens via des quêtes illégales... J'vous le dis, là bas c'est plus ce que c'était. C'est devenu un repère de vermines.

Elle souriait doucement, alors que sa commande arrivait. Depuis combien de temps n'avait-elle pas été dans un tel endroit ? Depuis combien de temps ne s'était-elle pas mêlée à la foule et au monde ? Et pourtant rien n'avait changé. Tous les sacrifices du passé n'avaient au final apporté que de nouveaux problèmes. On résolvait une situation pour aboutir sur une autre. C'en était presque désespérant.

- Allons allons, mes chers... Ne faites pas si peur à Gustave. Tu sais, même si ils râlent, ils sont bien contents de pouvoir boire leur cervoise ici, sans être embêter. Nous vivons quand même des temps paisibles.

-  Oui, c'est sûr. J'espère juste que ça durera. Ce n'est pas la première fois que j'entends des gens se plaindre sur ces sujets...

- Je sais bien. Mais comme tu le dis si bien : espérons...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Contexte du Forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1 - Contexte, Groupes, et Guide du forum
» Contexte du Forum
» AFTER THE CONQUEST ▲ contexte du forum.
» Contexte du forum
» Contexte du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Nouveau Départ :: Règlement et Contexte :: Contexte-