AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 O-Nii-Chan!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Etudiant

MessageSujet: O-Nii-Chan!   Mer 21 Nov - 20:25


Eryn Fraga Mc Culann
Onii-chan c'est le meilleur! '_'


ADJECTIF

Feat Kisaragi Chihaya
From The Idolm@ster

INFOS GENERALES

NOM : Fraga Mc Cullan

PRENOM(S) :Eryn

ÂGE :17 ans

NATIONALITE(S) :Irlandaise

LIEU DE NAISSANCE :Carrickfergus

ORIENTATION S. :Hétérosexuelle-onii-chan!

OCCUPATION : Lycéenne 2e anée

FILIÈRE : Artistique

RACE : Enfant des Orages

POUVOIR(S) : Etincelle
Gods Holder - Gáe Derg, the Crimson Rose of Exorcism

NIVEAU DE LICENCE : Aucune



PHYSIQUE
Moi ? C’est Eryn. Eryn Fraga Mc Culann, comme onii-chan. Vous le connaissez ? C’est le meilleur de tous les grands-frères. Et puis il est si beau, je me dois d’être au moins à la hauteur de onii-chan. C’est pour ça que je porte les cheveux longs. Je les entretiens très régulièrement. Oui, parce que onii-chan, comme c'est un beau et gentil garçon, il aime les filles qui ont de beaux cheveux et qui en sont fières, c'est évident! Comme dans les mangas que m'a toujours offert onii-chan, en fait. Et je suis très fière de mes cheveux, au moins autant que de onii-chan. La couleur de mes cheveux et de mes yeux ? Ils sont naturels, comme ceux de onii-chan. C’est de famille, et il faut en être fier, car c’est important, il disait tout le temps, onii-chan. J’ai vu aussi dans les mangas que m'offrait onii-chan que les filles, ça doit prendre bien soin de leur corps pour plaire aux garçons qu’elles aiment. C’est important d’être belle pour onii-chan. En plus j’ai de la chance, grâce à mes origines irlandaises, j’ai une peau blanche comme les plus belles filles des mangas de onii-chan, et j’en prends grand soin. Et je m’habille souvent à la mode japonaise, parce que les japonaises, c’est les filles les plus craquantes, comme dans les mangas de onii-chan. Y en a qui sont assez bête pour dire que je m'habille tout le temps en cosplay. Mais ce n'est pas ça du tout! Le cosplay, j'en fais aussi, hein, mais les autres jours, c'est juste pour plaire à onii-chan. Heureusement, il y a onii-chan, qui, lui, il comprend. Il m'a dit un jour que je ressemblais aux filles des mangas. Onii-chan, il est vraiment trop gentil et il comprend tout. Mais c'est normal, c'est mon onii-chan.
Je suis sûre que je plairai beaucoup à onii-chan quand je le reverrai. Il disait déjà que j’étais jolie quand j’étais petite, maintenant je suis sûre qu’il n’aura plus d’yeux que pour moi, mon onii-chan. Les autres garçons, ils disent d’ailleurs que je leur fais chavirer le cœur – mais ils ne sont pas aussi beaux que onii-chan, donc leur avis ne compte pas vraiment.


MORAL
Eryn Fraga Mc Culann ? Oh oui, bien sûr que je la connais ! Un joli petit brin de fille, si vous voulez mon avis. Et gentille avec ça ! Toujours à sourire, à vouloir donner un coup de main quand il y a besoin… Elle s’arrange toujours pour trouver une solution à vos problèmes ! Il paraît que c’est de famille, son grand-frère… Comment s’appelait-il déjà… Ah oui ! Ciaràn ! Hé bien il était pareil ! Bon, à la différence qu’Eryn, elle, elle est sans doute un peu plus expressive. Oh oui, ça, elle est expressive ! Vous verriez quand elle se met en colère, il vaut mieux n’pas être dans les parages ! Mais cela ne l'empêche pas d'avoir son petit groupe d'amies avec qui elle partage toujours tout. Vous devriez les voir, c'est toujours un vrai bonheur de partager quelques moments en leur compagnie. Bon, elle a bien cette drôle d’obsession autour du Japon, mais vous savez, maintenant, les jeunes de nos jours, ils ne jurent plus que par la technologie et les mangas… Ah ça, oui, pour sûr ! Mais vous savez, ce n'est pas forcément désagréable à voir, quand elles portent leurs drôles de tenues, ses amies et elles, hé, hé hé. Oh, et puis Eryn, elle a une très belle voix. Vous savez qu'elle fait des concours de karaoké, et même qu'elle en gagne souvent? Bon, on ne comprend pas trop ce qu'elle chante, nous, vous savez. Vu que c'est toujours en japonais, c'est un peu difficile. Mais à ce qu'on m'a dit, elle à un très grand répertoire solo sur les chansons d'amour. Et c'est vrai que même si je comprend pas ce qu'elle dit, l'entendre chanter, ça fait bouger la corde sensible, vous voyez. C'est tout plein de sentiments sincères, ses chansons. Franchement, je pense qu'Eryn, elle pourra faire carrière dans la chanson, un d'ces jours. Moi j'vous l'dis.
Enfin je vais vous dire. Moi, ce que je trouve bien avec cette petite, c’est que malgré tout ça, malgré le fait que les garçons l’embêtait à la récré, malgré que son frère adorée soit précocement parti de la famille, et malgré qu’elle n’ai pas eu de ses nouvelles depuis si longtemps, hé bien Eryn, elle continue de sourire, et à voir la vie du bon côté. Elle dit toujours qu’un jour, Ciaràn rentrera à la maison et qu’ils pourront revivre tous ensemble ! Et que s’il ne pouvait pas, lui, rentrer, hé ben que c’est elle qui le rejoindrait !
Enfin… Ne le dite à personne, mais il paraît qu’en fait, elle serait grave amoureuse de son grand-frère, et même qu’elle ne s’imaginerai même pas vivre sans lui plus tard. Mais vous savez, moi, les affaires des Mc Culann, je ne m’en mêle pas, hein ! J’ai pas envie d’avoir des problèmes… Hé ! Et puis depuis que son frère est parti, vous savez, il paraît que c’est elle, maintenant, qui fait la loi dans la cour du lycée. Il faudrait pas la chercher trop longtemps ! Oh oui ma bonne dame ! C’est qu’c’est pas un brin de fille qui se laisse marcher sur les pieds, notre petite Eryn. Oh non, faut pas croire ça ! Suffit de la voir manipuler la batte de baseball, elle la manie comme personne! Paraît qu'elle a tout appris dans les mangas. Ah! Les jeunes de nos jours...
Enfin, heh… Vous m’le payez, ce verre ?

Anntoin Mc Hullan
ancien maire de Carrickfergus, toujours près à trinquer à votre santé.

HISTOIRE
La fierté Fraga

Je suis née le 20 novembre 1994 à Carrickfergus, comme Robert Adrain et comme onii-chan, mon grand-frère de 5 ans. Comme dirait Otōsan, je suis de la fière famille Fraga, de la lignée des célèbres Enfants des Orages, qui remonterait au moins jusqu’aux Fiana ! C’est dire à quel point il est normal que je sois fière de mes racines. Et le moment venu, onii-chan et moi, on doit être fiers de ça, et transmettre cette fierté à nos descendants, nous aussi ! Bon, honnêtement, j’espère surtout qu’onii-chan saura transmettre à nos enfants son savoir, parce que moi, je n’en sais pas grand-chose. Il paraît que ça arrive, que c’est à cause de Gáe Derg que je ne peux pas tout comprendre, que je n’arriverai pas à transmettre tout ce qu’il faut même si l’on m’apprenait. Mais que je dois quand même être fière d’avoir Gáe Derg, parce que ça fait de moi un vrai rempart de la famille, une Fraga, une vraie de vraie, et que la famille s’agrandira encore à travers moi ! Je ne comprends toujours pas vraiment ce qu’Otōsan et Ojisan veulent dire par là, mais puisqu’ils le disent, c’est que ça doit être vrai. Il faudra que je demande un jour à onii-chan ce qu’il en pense.

♥♥♥ Onii-chan ! ♥♥♥

D’aussi loin que je m’en souvienne onii-chan a toujours été là pour moi. Oh, bien sûr, il n’était pas toujours là, et même quand il était là, il voulait rarement jouer avec moi – il disait qu’il devait veiller sur moi car j’étais sa Imōtosan, et qu’il devait beaucoup travailler pour nous protéger, moi et notre famille. Oh, bien sûr, je ne comprenais pas, avant, ce que voulait dire onii-chan à l’époque, mais maintenant je le sais : il devait travailler pour la famille, pour e protéger l’héritage et pour retrouver les secrets perdus. Mais je me suis toujours sentie protégée par onii-chan. Quand il était là, ceux qui m’embêtaient ne m’embêtaient pas très longtemps. Et quand il commença à être de moins en moins là, il était toujours là, toujours à être très gentil avec moi. C'est lui qui m'a acheté mon premier manga, vous saviez? Il disait que ce n'était pas trop mal à lire, que c'était assez mignon, et que j'allais sans doute bien aimé ça. Et c'était vrai, car depuis, j'adore lire des tas de mangas et de tout les genres! Il n'y avait que mon onii-chan qui aurait pu découvrir une telle chose sur moi. Et puis en plus, quand le week-end arrivait, onii-chan cachait souvent un nouveau manga sous mon oreiller, pour me faire plaisir. C'est sûr que c'était lui, car il n'y a que lui pour être aussi gentil avec moi, et pour me connaître aussi bien. C'est mon onii-chan! Onii-chan, il a toujours veillé sur moi, et je me suis promis qu’un jour, c’était moi qui, désormais veillerait sur lui en retour. Je ferai ses courses, je cuisinerai pour lui, m'occuperai de son linge, lui laverai son dos, et serait toujours à son écoute quand il rentrera à la maison après sa dure journée de travail. Et je ne chanterai plus que pour lui. Et tout ça, parce que c'est mon onii-chan, et il mérite bien le meilleur.

Un jour, il dût partir de la maison, et depuis, il n'est plus jamais revenu. Oh, bien sûr, je fusse triste au tout début quand il me l'avait annoncé, mais la promesse qu'il m'enverrai de nombreuses lettres et qu'il reviendrai un jour m'aident à garder le sourire. Et, de fait, il me contait ses aventures, ses voyages, ce qu’il avait vu, qui il avait rencontré, ce qu’il avait découvert… Même loin de moi, onii-chan me protégeai ainsi toujours, et restait au fond de mon cœur. Et je gardai toutes ses précieuses lettres dans mon coffret près de moi, toujours caché sous mon oreiller, à rêver au jour où je le retrouverai, tout en confiant à Otōsan les grandes découvertes qu’onii-chan faisait, lui cachant les détails des choses qu’il n’avait pas forcément besoin de savoir. Jusqu’au jour où je reçu une lettre où onii-chan me disait qu’il en avait assez de chercher, et qu’il avait peut-être une autre piste à Hiromae. Au début, je le cachai à Otōsan – je me doutais qu’il ne comprendrait pas qu’onii-chan ai pu décider de quitter les terres de nos ancêtres ainsi. Mais, au fur et à mesure que les semaines passaient et que je ne recevaient plus de nouvelles – et tandis qu’ Otōsan continuait à me demander des nouvelles d’onii-chan – je me mis à inventer de nouvelles découvertes, de nouvelles aventures, souvent inspirés de mes lectures – pour protéger onii-chan. En attendant, et parce que c'était déjà ma passion, mais que son absence me manquait, j'ai continué à évacuer ma peine de ne plus le voir en chantant des chansons qui me font penser à lui, avec lesquels j'ai gagné beaucoup de concours – mais tout ça, c'est grâce à mon onii-chan. Qui d'autre aurais-pu m'inspirer autant que lui?

La-bas sur l’île…

Les semaines passèrent, suivi par les mois, puis deux et longues années, sans qu’onii-chan me réécrive. J’avais eu beau chercher ce que pouvait être cette fameuse île d’Hiromae, mais jamais personne n’en avait entendu parler, et nulle trace n’en existait, ni sur les cartes du monde, ni même sur l’immense toile d’Internet. Mais je savais, au fond de moi, qu’onii-chan était encore bien quelque part, qu’onii-chan ne m’avait pas menti – et qu’onii-chan continuait à penser fort à moi, où qu’il puisse être. J’étais devenue une femme fière, indépendante, débrouillarde et intelligente, tout comme onii-chan les aimait sûrement, et ma vie ne tournait plus qu’autour de cet objectif : retrouver onii-chan.
Quelle ne fût pas ma surprise de découvrir le 14 mars, le jour du jour blanc, une lettre mystérieuse, trouvée dans mon casier. Il s'agissait, tout simplement, d'une lettre d'invitation à rejoindre l'île d'Hiromae, ainsi que les instructions pour s'y rendre. Cela ne pouvait être qu'une lette de onii-chan. Et, même s'il ne l'avait pas signé, ni mis un petit mot pour moi, pour choisir que je la reçoive un jour pareil, cela ne pouvait venir que de lui. Il avait sans doute simplement dû trouver que cela aurai été de trop. La bonne dose de tout ce qu'il faut, ça c'est bien mon onii-chan.

Je me hâta alors de convaincre Otōsan en mettant en avant qu’il fallait que je me rende à Dublin pour poursuivre mes études artistiques, tout en précisant qu’onii-chan m’y attendrait et qu’il s’occuperait de moi et qu’ils n’avaient pas à s’inquiéter de tout ça. Je n’avais plus qu’une hâte : rejoindre Hiromae, et, surtout, onii-chan, au plus vite.

Arrivée sur place, il fallut d’abord que je m’occupe de mon inscription au pensionnat, les services de l’île ayant purement et simplement refusé de me laisser passer si je ne renseignai pas correctement l’ensemble des documents administratifs. Ce n’est qu’une fois enfin intégrée au lycée d’Hiromae, qui, heureusement, avaient, eux, le bon goût de suivre la mode japonaise au niveau des uniformes, que je pu enfin sérieusement découvrir Hiromae. Oh, bien sûr, au début cela fait bizarre – moi qui n'avait toujours connu que ma famille qui faisaient un peu de magie, et de manière très discrète qui plus est – voir autant de gens plus bizarres les uns que les autres pratiquer ouvertement leur magie était chose étonnante. Mais au final, on s'y habitue vite – c'est même très amusant et agréable, car la plupart des habitants semblent heureux de vivre leur vie ainsi, et beaucoup se montrent très ouvert à tout type de discussion et à tout type de rencontre. J'étais déjà certaine que je serai très heureuse de vivre sur cette petite île sur laquelle je me ferai sans doute beaucoup d'amis. Sans même parler du bonheur que m'apportera de retrouver enfin mon onii-chan. A-t-il beaucoup changé? Me reconnaîtra-t-il du premier coup d'oeil? Je me posai enfin quelques questions sur l'avenir, maintenant que nos retrouvailles étaient devant nous – mais peu importe, je savais bien que tout se passerai au mieux ici.






POUVOIR(S)
RACE : Enfant des Orages

DESCRIPTION DE(S) POUVOIR(S):

Gods Holder - Gáe Derg, the Crimson Rose of Exorcism : Comme chaque membre de sa famille, Eryn possède en elle la capacité de faire appel à une arme légendaire de l'Irlande. Mais son cas est unique dans l'histoire familiale : il semble que son lien à Gáe Derg ait littéralement "fusionné" avec son corps, étant actif en permanence. Gae Derg est une lance mythique qui rend le mana extrêmement instable, le rendant inutilisable et le dispersant par simple contact. Ce pouvoir permet à Eryn de dissiper le mana au contact de sa peau, ce qui lui permet de dissiper des enchantements (l'effet dure tant qu'elle garde le contact) et lui confère une immunité à la plupart des sorts : une boule de feu magique sera sans effet une fois le mana la constituant dissipé, mais l'onde de choc due à une explosion magique la touchera, par exemple, et elle est bien entendu vulnérable à tout ce qui relève des pouvoirs.
Ce pouvoir rend par conséquent inutile l'Etincelle qu'elle porte en elle, ce qui l'a rendue incapable d'apprendre la magie runique des Fraga.

STATISTIQUES :

TYPE : Foudre_ANO : Paralysie, Charme, Cécité (raciale)
FORCE : 30 _ DEF : 30 _ MAG : 0 _ RES : 30 _ DEX : 95 _ VIT : 65
DMGP : 135-162 _ DMGM : 0 _ DEFP : 60 _ DEFM : 120 _ PV : 6500

OBJET(S) :

Possède une batte de base-ball, qu'elle a pris l'habitude de ranger dans son casier - au cas où.

Possède tout un tas de vêtements, de chaussures, de sacs et de colifichets rappelant étrangement ceux que l’on pourrait acheter en masse dans une Japan expo. Possède également une boîte en forme de cœur sur lequel figure une photo de Ciaràn Fraga Mc Culann, verrouillée par une clef dorée en forme de cœur qu’elle porte toujours autour du cou.







HORS RP
[size=9]Mouahahahaha!/size]

    WHO ARE U ? : Niiii '_'

    PRÉSENCE : 7/10 .!

    COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? COMMENT LE TROUVEZ VOUS ? : DC

    CODE : Nokay darling !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: O-Nii-Chan!   Jeu 22 Nov - 21:33

Bon, malgré que cette fiche est assez lourde à lire à cause des onii-chan qui sont plus qu'omniprésent ( et je sais que c'est voulu xD ), eh bien, je ne vois rien à redire. Qui plus est le perso convient à Ciaran, et c'est là l'essentiel

Tu es donc validée ! Tu auras le droit de créer 2 techniques maximum.

Bon rp avec ce perso :3

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

O-Nii-Chan!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» La philosophie du coquillage (Shiina-chan + you ! (libreuh))
» ♣ The Presentation of Karin-chan ♣
» Hebi-chan
» Joyeux anniversaire Misaki-chan !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Nouveau Départ :: Fiches de Présentations :: Fiches Validées :: Etudiants-