AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 La faim tant attendue [Pv Ayumi].

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Silence

MessageSujet: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Lun 15 Oct - 21:35

    Lundi 13 Juin 2011, à 12:17 heure. Cafétéria de la Pension.


En cette belle journée ensoleillée, bien que partiellement recouverte de nuages par moment, Noah se trouvait seule à une table de la cantine du Lycée, le regard posé sur son plateau qui était plein de bonnes choses ! Aujourd'hui, il y avait eu au menu un plat occidentale : une simple salade en guise d'entrée, mais elle avait néanmoins l'air succulente grâce à ces tomates cerises et la sauce vinaigrette qu'il y avait peut-être en abondance ; ensuite il y avait des pâtes carbonara semblant tout droit venue d'un restaurant italien tant elle semblait appétissante, avec un peu de pain encore chaud et une portion de fromage. Et enfin, en dessert, une part de tiramisu, le pêché mignon de la belle ! Même si c'était un peu exagéré, elle aura été capable de sacrifier son deuxième œil simplement pour avoir le droit de manger un dessert aussi délicieux, surtout que celui-ci semblait vraiment lui mettre l'eau à la bouche. La logique voulait que l'on commence par l'entrée, mais elle aurait parfaitement été en mesure de déroger à cette règle simplement car elle adorait ça. Après tout, ce n'était qu'une habitude que les gens avaient prit au fil du temps, chacun était libre de faire comme il le souhaitait, et à dire vrai, elle avait toujours aimée commencer par ce qui était sucré, et ce même si c'était peut-être un peu mal vu alors elle le faisait quand elle était généralement seule.

Toutefois, elle ne faisait qu'admirer ce qu'il y avait sur son plateau, seule à cette table. Elle ne regardait même pas autour d'elle, se contentant de saliver avec ce qu'elle avait sous les yeux sans pouvoir y toucher. Pour comprendre comment elle en était arrivée là, il fallait remonter quelques minutes en arrière…

Des camarades de classe l'avaient accompagnée jusqu'à la cantine, ayant la gentillesse de pousser son fauteuil puisqu'elle ne pouvait pas se déplacer elle même. Une fois devant les présentoirs, ils avaient même eût la gentillesse de prendre le temps pour l'aider à choisir ce qu'elle voulait, lui énonçant tout ce qu'il y avait au menu et elle n'avait eût qu'à hocher la tête de droite à gauche ou de bas en haut pour choisir ce qu'elle désirait. Ensuite, l'un d'entre eux avait porté son plateau jusqu'à ce qu'elle rejoigne une table, puis il c'était ensuite séparée d'elle pour rejoindre des amis à eux. Voilà donc pourquoi elle était seule, puisqu'ils avaient visiblement omit le fait qu'elle avait nécessairement besoin de l'aide de quelqu'un pour se nourrir. Elle ne pouvait même pas leur en vouloir en fait, puisque c'était elle qui était anormale : déjà, il était étonnant que quelqu'un rejoigne le cursus scolaire aussi tard dans l'année, en pleine période d'examen. Ensuite, son problème était des plus inhabituels, et comme ils ne la connaissait pas encore, ils pouvaient facilement oublier qu'elle était totalement dépendante des autres sur bien des plans. Elle était donc là, à contempler ce qui semblait si bon à manger sans même avoir le droit d'y toucher. C'était déjà la troisième fois que cela lui arrivait depuis qu'elle était sur l'île, qu'elle restait donc le ventre totalement vide pendant une journée entière, jusqu'à ce qu'on revienne la chercher en lui disant par plaisanterie qu'il fallait tout de même qu'elle mange un peu, et que c'était du gâchis qui plus est.

De telles paroles auraient certainement énervés bien des gens dans sa situation, mais elle était trop pure pour ça. Oui, elle s'en voulait de gâcher ainsi de la nourriture et elle savait que ce n'était pas bien de rester le ventre vide, mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien y faire ? Sa condition faisait qu'elle était simplement obligée d'accepter ce qu'il se passait, alors quand elle se faisait ainsi sermonner, la seule chose qu'elle faisait été d'offrir un sourire un peu gêné, mêlé à une petite mine piteuse. Elle ne pouvait rien faire de plus de toute manière…

Pour le moment, elle continuait donc de contempler ce qu'elle avait sous les yeux. C'était dommage, car même si on l'aidait maintenant, cela commençait à refroidir. Elle avait beau essayer de tendre ses mains hors de son siège, elle n'y parvenait tout simplement pas, ne faisant que s'épuiser inutilement. Sa main droite avait même quittée l'accoudoir de son fauteuil pour tomber lourdement au niveau de ses cuisses, mais c'était tout ce qu'elle pouvait faire. S'il n'y avait pas eu autant de monde autour d'elle, elle ce serait peut-être mise à pleurer, maudissant son incapacité à entreprendre quoi que ce soit. Mais là, elle savait qu'elle n'était pas seule, alors elle ne bougeait pas, devant simplement passer pour une personne asociale et irrespectueuse de ne pas manger ce qui lui était gracieusement offert. Mais pour elle, tout était sombre. Elle entendait bien ce que les gens disaient, mais ne comprenaient pas leurs mots. Elle pouvait bien voir du mouvement, mais ne parvenait pas à définir les traits de chacun. Elle pouvait bien sûr aussi ressentir ce qu'il y avait dans chaque cœur autour d'elle, mais même ça, à cet instant, ne semblait pas pouvoir l'atteindre. En fait, elle semblait comme plongée dans de profond ténèbres, et elle allait y rester jusqu'à ce que l'on vienne encore une fois la chercher pour lui dire qu'elle aurait dû faire quelque chose qu'elle aurait justement aimée souhaité faire…

C'était simplement triste. Elle savait bien que les jeunes d'aujourd'hui ne faisaient pas toujours preuve de beaucoup d'empathie naturelle, aussi c'était pour cette raison qu'elle ne pouvait pas leur en vouloir. Mais tout de même, cela restait quelque chose de triste, c'était la seule chose qui lui venait à l'esprit. Cela aurait pût lui donner l'envie de devenir professeur pour pouvoir inculquer ce genre de chose aux jeunes générations, mais comment le pourrait-elle de toute façon dans cet état ? Elle était condamnée à ce genre de destin, et pour le moment elle n'avait donc pas d'autres options que celle d'attendre, encore une fois…

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Lun 19 Nov - 13:33

La tête dans le cul, ma gueule posé lamentablement sur l'oreiller. J'avais un peu trop abusée de la bibine hier soir, pensais-je alors que je lâchais un énième bâillement. Déjà 11h45 ; je pouvais tout de suite dire au revoir à ma matinée de cours. Tant pis. Je me levais avec grand peine, et un mal de crâne absolument horrible. Le temps de me prendre un cachet, d'enfiler mon uniforme, de me réveiller encore un peu plus et je partais direction la cantine. J'avais grave la dalle, et il ne me restait plus de barre chocolaté dans mon placard...

Je longeais lamentablement les couloirs de la pension, les yeux pas vraiment en face des trous. Je bousculait quelques élèves, entendait ricaner certain. Rien à foutre, j'ai la gueule de bois et je vous emmerde. J'arrivais bien vite à la cantine - je connaissais le trajet comme ma poche, j'aurais pu y aller les yeux fermer - , et le brouhaha qui envahit soudain mes oreilles sensibles m'arracha une moue. Bordel, il pouvait pas descendre de volume ? Je pestais dans ma barbe pendant que je prenais un plateau et commençait à faire la queue. Ainsi debout, je sentais que mes courbatures n'appréciait pas d'attendre. " Retourne au lit à rien foutre " me hurlait-elle alors que mon ventre me suppliait de le remplir. D'abord la bouffe. Ensuite le lit. Et bon sang, il pouvait se grouiller là devant ? Vint enfin mon tour. Hamburger frites, parfait. Un truc bien gras ça me remontrait le moral. Je lançais un regard noir à un élève qui m'avait bousculé, avant de me diriger vers une table. J'inspectais un rapide tour de table, voir si je pouvais me caser avec des gens que je connaissais. Puis je vis une élève seule.

Plus que la jeune fille seule, je remarquais surtout son fauteuil roulant. Comme c'était pas vraiment quelque chose de courant, je la reconnu tout de suite. C'était Noah, une fille qui avait plus que des difficultés à se mouvoir. A son arrivée, la Co-Directrice nous avait passer un petit dossier à son sujet pour nous expliquer un peu mieux comment la gérer. J'avais lu ça en diagonale, mais dans les grandes lignes, ça disait qu'elle était complètement dépendante de l'aide des autres. Et là, y avait personne pour l'aider à manger. Putain... Je soupirais, et me dirigeais vers la table. C'était aussi mon job de m'occuper des autres lycéens après tout. J'avais pas envie de jouer les âmes charitables, mais je voyais déjà le bon côté des choses : elle au moins, elle ne parlait pas, donc elle me foutrait pas mal au crâne. Sans plus attendre, je m'approchais de la table, tirait ma chaise et posait mon plateau, m'installant juste à côté d'elle.

- Yosh. dis-je avec un léger sourire aux lèvres.

Je ne penses pas que je paraissais très avenantes - je devais avoir les cheveux carrément en bataille - , mais on s'en foutait. L'importance c'était qu'elle puisse manger non.

- J'suis Ayumi Saotome. Il me semble pas qu'on se soit déjà croiser, pas vrai ? Je fais partit du CDC, en fait.

Eh ouais... Boulot de merde. M'enfin, j'aimais bien l'argent de poche.

- Tu es d'accord pour que je te fasses manger ?

Je me doutais qu'elle allait être d'accord, m'enfin je me voyais pas juste prendre la fourchette et lui enfourner dans la bouche comme ça. Un minimum d'introduction était le bienvenue...

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Silence

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Lun 19 Nov - 20:28

Attendant simplement, Noah pouvait voir que son plat refroidissait à vue d'œil. En effet, la douce chaleur qui se dégageait de son assiette se faisait de moins en moins présente, et la fumée moins épaisse. Une fois encore, elle s'attendait donc à rester le ventre vide jusqu'au soir, du moins, si ce soir elle allait pouvoir manger avec quelqu'un, ce qui n'était pas dit pour autant. Elle allait certainement encore se faire réprimander par Akemi-san car il est vrai qu'elle était trop maigre, mais ce n'était pas non plus comme si elle y pouvait grand chose…

Alors qu'elle affichait un air un peu triste, l'on venait de rejoindre sa table. Au début, elle pensait que c'était simplement un autre étudiant qui n'avait pas trouvé de places ailleurs et elle pensait que l'on ne lui adresserait même pas la parole, mais ce fût sa première erreur de jugement : l'on venait de la saluer d'un air amical, aussi tourna t-elle clairement la tête dans la direction de la personne qui venait d'arriver. Elle était… belle, mais un peu plus que ça à la fois. En fait, elle semblait un peu provocante sur certains points, ou peut-être extrêmement détendue, Noah ne savait pas trop, elle n'avait pas pour habitude de côtoyer des gens comme cette demoiselle. Néanmoins, elle la trouvait intéressante, sans doute car elle était venue lui parler là où bien des gens ce seraient simplement contentés de faire comme si elle n'existait pas. Mais bon, peut-être était-elle simplement venue lui parler pour savoir si cela ne la dérangeait pas qu'elle s’assoit à la même table, une simple question de politesse en somme. C'était la seconde erreur de jugement de la belle, car elle se présenta, disant s'appeler Ayumi Saotome et être un membre du Comité de Discipline et de Corvées. Tout de suite, les choses semblaient s'emboîter pour la belle : elle devait s'inquiéter un peu quand à voir que la demoiselle ne mangeait pas et ne bougeait pas non plus, ou bien peut-être avait-elle était mise au courant de sa situation. Lui souriant donc doucement en guise de salutations, Noah la détailla un peu plus d'un unique œil discret.

Elle dégageait vraiment quelque chose d'unique en son genre, une sensation que la demoiselle ne connaissait pas. Cela semblait être un mélange d'ordre avec un peu de désordre, pas seulement au niveau de l'apparence, mais au niveau du comportement. Son intention était louable en soit, mais la manière dont elle s'y prenait était… direct, elle n'y allait aucunement avec des pincettes alors que pourtant, la plupart du temps, les gens faisaient en sorte d'être très délicat à son égard au vue de sa condition physique. Trop délicat même… En fait, Noah se sentait plutôt bien, il n'y avait aucune pitié à son encontre, elle ne semblait pas si différente aux yeux d'Ayumi-san que n'importe quel autre élève. Elle lui souriait donc d'un air chaleureux, appréciant l'attention, jusqu'à ce qu'elle lui demande si elle voulait de l'aide.

En soit elle n'y voyait pas d'inconvénient mais c'était tout de même un peu embarrassant. Non pas pour elle, elle avait l'habitude d'être dépendante des autres pour tout ce qui touchait au quotidien, mais peut-être pour Ayumi-san. Après tout les gens allaient bien remarquer qu'elle nourrissait une autre fille, surtout que Noah semblait être une délicate chose qui faisait tout extrêmement doucement. Mais finalement elle hocha doucement la tête de bas en haut, étant bien forcée d'approuver si elle voulait avoir quelque chose dans l'estomac. Et puis, cela devait faire partie du travail de la jeune fille de venir en aide à ses camarades. Toutefois, avant que l'on ne vienne lui tendre quoi que ce soit, la belle eût un regard triste et qui exprimait clairement de la désolation. Puis doucement, elle remua ses lèvres alors qu'aucun son ne pouvait en sortir, mais il n'était pas difficile de lire « Désolée ». C'était pourtant idiot, mais elle s'en voulait de devoir contraindre quelqu'un à lui venir en aide, d'être constamment dépendante de tout le monde. Si elle avait été normale, Ayumi-san n'aurait pas eu besoin de se rabaisser à lui porter assistance, aussi même si elle acceptait tout ça, elle ne pouvait pas s'empêcher de s'en vouloir d'être différente, et donc de s'excuser pour ça…

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Mer 5 Déc - 22:32

Comme prévu, Noah hocha faiblement de la tête. Après tout je vois pas trop pourquoi elle refuserait. C'était pas comme si elle avait le choix si elle voulait manger après tout. Mais bon, encore une fois, je ne me voyais pas lui fourrer direct la cuillère dans la bouche.

- Okay, super, dis-je avec une air peu convaincu.

Mon mal de crâne revient quelques instants au galop, tapant comme un dégénéré contre les paroi de mon crâne. Par pur miracle, je réussit à rester stoïc, mais quelque peu rigide. Connerie, encore... Fallait sérieusement que je penses à arrêter l'alcool. Du moins les jours où j'avais cour le lendemain. Si j'avais pu, je m'en serais bien griller une, mais ça risquait d'être difficile à l'intérieur de la cafét'. Mais il y avait une peu trop de monde à mon goût ; autant de personne capable de me dénoncer au putain de CPE. Pourtant ça me ferait du bien. Enfin. Noah me sortit de mes réflexions, et je la vit prononcer avec peine un " Désolée " . Pourquoi ? Hm, après tout ça me faisait pas spécialement chié de lui filer un coup de patte. Je restais un peu perplexe face à cette aveu, et je me contentais d'une simple :

- Oh, t'inquiètes y a aucun soucis.

Et puis, de toute façon, c'était aussi dans le cadre de mon boulot. Je jetais un rapide coup d'oeil à son plateau. Une salade en entrée ? Hm, est-ce qu'elle prenait soin de sa ligne ? Moi je mangeais jamais de verdure ; je préférais la fumer. Et puis les légumes c'était pas mon truc. Un félin c'est carnivore, merde ! Enfin, j'en avais rien à foutre, après tout c'est pas moi qui allait la manger. Je pris la fourchette et puis... Et puis je bloquais. Je lançais un bref regard à Noah, attendant peut être quelque choses - quoi exactement, je sais pas. Je venais tout d'un coup de me rappeler que je n'avais jamais donner à manger à quelqu'un. J'avais les schémas, la visulation ( genre l'avion avec la cuillère et tout ), mais concrètement... J'avais peur de lui en foutre partout, et de la faire avaler de travers. Ca serait con tout de même. Oh, et puis merde, fallait bien se lancer un jour ou l'autre. Je piquais une tomate et une petite feuille de salade, et lui présentais devant la bouche, peu confiante.

- Fait " aaaaaah " .

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Silence

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Dim 23 Déc - 18:47

Le manque d'enthousiasme de la part de Ayumi-san aurait pût en dérouter plus d'un, mais la belle savait que cela pouvait être embarrassant, aussi n'était-elle pas du genre à s'offusquer pour quelque chose comme ça. Après tout, cela semblait faire parti de ses obligations en tant que membre du Comité de Discipline et de Corvées, aussi n'était-elle certainement pas en mesure de pouvoir déroger à son devoir. En tout cas, Noah ressentait un certain respect pour cette jeune fille aux oreilles de chat : œuvrer ainsi de la sorte était vraiment quelque chose d'admirable selon elle, quelque chose qui forgeait l'esprit. La personne qui avait eût l'idée de fonder ce comité était vraiment merveilleuse selon elle ! Cela inculquait aux étudiants des responsabilités, et la belle ne doutait pas que cela devait vraiment être enrichissant. Néanmoins, c'était pour cette raison qu'elle pouvait comprendre le manque d'enthousiasme de la part de la demoiselle : peut-être que c'était son jour de repos, ou bien peut-être qu'elle avait déjà eût beaucoup à faire aujourd'hui, aussi n'avait-elle sans doute pas vraiment envie de devoir encore travailler pendant sa pause déjeuner, en particulier car certains autres élèves étaient trop irresponsable pour s'occuper d'une personne dans le besoin.

C'était véritablement pour cette raison que Noah s'excusait en réalité, elle savait qu'autrefois, quand elle avait encore la possibilité de prendre son repas elle même, elle aimait à le prendre seule, dans le calme le plus complet, tout comme elle appréciait de pouvoir prendre son temps pour manger. Mais vraisemblablement cela ne paraissait pas être un réel problème si elle s'en tenait à ce que disait, même si en la regardant… cela ne semblait pas être aussi simple. En effet, Ayumi-san paraissait être un peu hésitante quand au fait de nourrir quelqu'un d'autre, ne serait-ce que par le court temps qu'elle avait mise avant de finalement entreprendre quelque chose. Est-ce que c'était la première fois qu'elle nourrissait quelqu'un ? Par déduction, en restant bien évidemment avec cette idée en tête, elle arrivait à en savoir un peu plus à son sujet, notamment sur le fait qu'elle ne devait pas avoir de petit frère ou de petite sœur, sinon elle aurait certainement eût l'habitude de ce genre de chose. De plus, elle devinait sans trop de mal qu'elle n'avait jamais eût de petit ami qui aimait que l'on prenne soin de lui, que c'était peut-être plutôt l'inverse, à savoir elle qui se faisait choyer par son compagnon du moment.

Mais pourquoi se posait-elle autant de questions à son sujet… ? Pourquoi cherchait-elle à déceler le moindre trait de sa personnalité, à en savoir d'avantage sur le peu qu'elle voyait ? Peut-être est-ce que c'était par habitude, vu qu'elle ne pouvait pas parler mais juste observer, elle se contentait donc de ce qu'elle avait à sa disposition pour en savoir plus sur les autres. Et puis… Ayumi-san avait quelque chose d'intéressant en réalité. Il y avait quelque chose d'assez intriguant dans toute cette histoire : certes, cela faisait parti de son travail de venir en aide aux autres étudiants s'ils en avaient besoin, mais comme tant d'autres élèves elle aurait parfaitement pût l'ignorer, faire mine de ne pas la remarquer et simplement passer son chemin. Et si un professeur ou une personne responsable l'aurait réprimandée pour cela, elle n'aurait qu'à eu dire qu'elle ne l'avait tout simplement pas vue… Et pourtant, malgré cette réaction qui aurait été parfaitement humaine, la jeune fille était tout de même venue à sa table pour l'aider, et ce malgré le fait qu'à l'heure actuelle, cela lui paraissait bien difficile. Quelles étaient les raisons qui pouvaient l'avoir poussée à la rejoindre ? Voulait-elle un peu de compagnie ? Était-elle curieuse ou inquiète au sujet de la belle ? Ou alors, plus simplement encore, peut-être avait-elle un bon fond ? Cette dernière possibilité été sans doute celle qui conviendrait le plus à Noah… Mais pour le moment elle venait juste tendre un peu le cou, refermant lentement ses lèvres sur la fourchette pour emprisonner la tomate et la feuille de salade qui se trouvait autour, reculant légèrement pour ne rien laisser d'embrocher sur l'ustensile. Croquant, mâchant doucement et avalant ensuite, elle appréciait à sa juste valeur ce repas qui lui était offert, tout comme elle aimait la petite saveur supplémentaire de se faire servir, et ce même si ce n'était pas quelque chose de réellement enviable au vue de sa condition.

Mais au lieu d'attendre que l'on vienne la nourrir de nouveau, elle tourna la tête vers Ayumi-san, la regardant d'un œil parfaitement neutre. Une fois certaine qu'elle avait captée son attention, elle baissa les yeux sur le plateau de la jeune fille, quelques instants, avant de finalement la regarder de nouveau, mais cette fois-ci en souriant d'un air doux, penchant légèrement la tête sur le côté, sa longue chevelure raide suivant le mouvement de sa tête. Elle espérait ainsi faire comprendre à la demoiselle qu'elle aussi devait s'alimenter, après tout, le repas n'était-il pas meilleur quand on le prenait ensemble ? Certes, le rythme serait peut-être un peu plus long, mais elle s'en voudrait si le plat de Ayumi-san en venait à être froid à cause d'elle…

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Mer 13 Fév - 16:25

Le mal de crâne commençait à se faire moins présent. Le silence avait décidément des vertus des plus appréciables. Enfin, le silence... Il y avait tout de même le brouhaha constant de la cantine, mais rien d'inhabutel. Et puis bon, du moment qu'on ne me hurlait pas dans les oreilles, je m'estimais contente. Avoir l'ouïe hyper sensible n'avait franchement pas que du bon.

Et j'étais donc là, à tenir la fourchette jusqu'à la bouche de mamzelle Noah. Je sais que ça devait sans doute paraître ridicule, surtout au vu de mon manque d'expérience. Genre la nounou apprentie. Je n'avais d'ailleurs jamais fait de baby sitting. Non pas que je n'aimais pas les gosses, contrairement à ce que l'on aurait pu penser j'avais plutôt un instinct assez maternel, mais plutôt parce que j'en avais jamais eu vraiment l'occasion. Et puis, que ces bêtes là c'était plutôt fragile, et que je savais pas trop comment les gérer... Un peu comme celle que j'avais en face de moi en fait. Mais bon. J'avais confiance en ma débrouillardise naturelle.

Noah ouvrit d'ailleurs la bouche pour commencer à manger. Me demandait pas pourquoi mais j'avais l'impression d'avoir à faire à une tortue. Un truc tout lent qui mange de la salade. Je l'observais, remuant des oreilles. Oui, c'est ça, le jeune fille était une tortue ! Je suis sûr que si on faisait tomber son fauteuil, elle pouvait pas se relever toute seule ! Turtle Noah ! Bon, j'étais pas spécialement sûre que le surnom lui plaise, alors je décidais simplement de la boucler et de lui sourire. Elle m'indiqua alors d'un bref mouvement des yeux mon plat. Il me fallut bien quelques secondes pour comprendre ce qu'elle voulait.

- Ah, non, t'en fais pas, j'mangerais après, ça va pas être pratique sinon. Au pire je demendrais au cuisto de me faire réchauffer le tout. J'ai mes petites entrées ici, tu comprends..., concluais-je dans un clin d'oeil.

Et puis, au pire, je mangerais froid. Doucement, je piquais à nouveau la salade pour lui donner à manger à la tortue. Non, finalement c'était marrant !

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Silence

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Ven 22 Fév - 11:54

Elle ne savait pas pourquoi, mais elle pouvait savoir que Ayumi-san était amusée. La première raison qui lui venait à l'esprit était le fait qu'elle profite du malheur d'un autre, mais elle écartait rapidement cette possibilité : une personne qui lui venait en aide ne pouvait pas être mauvaise de la sorte. Non, il devait y avoir autre chose, une pensée qui lui avait traversée l'esprit mais elle ne pourrait pas le savoir à moins de lui poser la question, ce qui était, dans le cas présent, tout à fait impossible. Toutefois, faire des hypothèses était l'un des passe-temps les plus courant dans la vie de la belle, aussi ne pouvait-elle s'empêcher de continuer d'en faire en son fort intérieur. Peut-être Noah avait-elle fait une moue étrange quand elle était venue mordre dans la salade, mais qu'elle ne s'en était pas rendue compte. Ou bien peut-être est-ce que c'était la situation qui l'amusait, nourrir quelqu'un d'autre si elle ne l'avait jamais fait pouvait lui fournir un sentiment de satisfaction. Il n'était pas impossible non plus qu'elle est eût l'impression de s'occuper d'une enfant incapable de le faire elle même, et ce serait d'ailleurs une comparaison tout à fait légitime. Au final, bien des possibilités étaient envisageables, mais mettre le doigt sur la bonne était fort peu probable.

Elle fût cependant tirée de sa réflexion quand elle eût une réponse de la part de la demoiselle aux traits félins, mais fût un peu déçue d'entendre ce qu'elle avait à dire… Pour elle, la question n'était pas là : il était tout simplement plus agréable de manger avec quelqu'un, le repas avait même meilleur goût selon elle, et ce bien que c'était quelque chose de purement psychologique au final. Mais le problème était également qu'il s'agissait là d'un manque de respect et ce n'était pas parce que l'une était incapable de se nourrir elle même et que l'autre pouvait faire réchauffer son plat car elle était dans les bonnes grâces du cuisinier qu'elles devaient passer outre cela. Et puis, selon elle, un plat réchauffé était moins bon que lorsqu'il venait tout juste d'être cuisiné, aussi ne voulait-elle pas priver Ayumi-san de ce petit plaisir.

Mais déjà, elle était revenue planter la fourchette dans la salade, la lui tendant une nouvelle fois. Comme précédemment, elle tendait légèrement le cou pour venir refermer ses lèvres sur la nourriture, l'arrachant avec une certaine délicatesse de l'argenterie pour ensuite commencer à mâcher lentement. Elle avait toujours prit le temps d'apprécier ce qu'elle mangeait, d'une part car c'était meilleur pour le corps et d'autre part car quelqu'un l'avait préparé, aussi était-il important de ne pas négliger l'effort des autres.

Après avoir avalée, elle décidait de retenter sa chance avec la jeune fille, regardant à nouveau la demoiselle dans le blanc des yeux, puis son assiette, et enfin à nouveau elle. Mais cette fois-ci, la nuance était telle que ses sourcils étaient légèrement courbés. Intérieurement, elle avait voulue avoir un regard sévère pour espérer lui faire comprendre qu'elle devait elle aussi manger tant que c'était chaud, mais extérieurement, elle était tout simplement incapable de se montrer ainsi. Alors elle devait plutôt donner l'impression d'être un peu peinée de ne pas la voir manger elle aussi, à tel point que son expression finissait par devenir sa propre réalité. Oui, il était vrai qu'elle était un peu triste de ne pas partager ce repas en bonne compagnie, d'être la seule à en profiter. C'était vraiment quelque chose d'important pour Noah, cela lui venait de son éducation, le seul véritable héritage qu'elle avait reçue de son défunt père adoptif et qu'elle porterait tout au long de son existence, voir qu'elle pourrait peut-être même transmettre à quelqu'un un jour… Et puis, même si ce serait plus long, ce serait néanmoins plus agréable. Après tout, que ferait-elle une fois qu'elle aurait fini son assiette ? Elle regarderait simplement Ayumi-san s'attaquer à la sienne ? Cela serait tout bonnement incorrect. Quoi que, peut-être qu'elle irait la faire réchauffer et qu'elle ne reviendrait pas à la table, profitant de ce moment pour se dérober et manger tranquillement ou avec des connaissances à elle…

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Mar 26 Fév - 13:27

N'empêche, la vie était drôle parfois. En tout cas, ça faisait bien marré quelques personnes qui passaient derrière nous, et qui devait se foutre de ma gueule en me voyant être si " attentionnée " . Je ne le voyais peut être pas pouffer, mais je les entendais. Si ça n'avait tenu qu'à moi, je me serais retourner pour le foutre une chaise dans la gueule, mais on m'avait déjà expliquer que ce n'était pas très diplomate. Et puis je n'allais pas abandonnée la tortue. Si ça se trouvais, je risquais même de l'effrayer. C'est que c'est craintif ces petites bêtes en carapace !

Je me contentais de regarder fixement Noah pendant qu'elle mangeait, curieusement fasciné par les mouvements de sa bouche. Elle avait une jolie dentition et de jolie lèvres. C'était dommage qu'elle soit en fauteuil roulant. Elle aurait sûrement fait fureur auprès des garçons ! Parce que bon, à l'heure actuelle elle était belle, mais le fauteuil roulant devait en repousser plus d'un. Si il y avait dans ce monde des âmes charitables, il fallait pas non plus se leurrer : s'enticher d'une fille handicapée, c'était pas franchement dans les fantasmes universels. Ou alors les mecs étaient vraiment beaucoup plus tordus que je ne le pensais.

Mon oeil capta un nouveau mouvement de tête de la tortue. Je haussais à nouveau un sourcil avant de sourire :

- T'es têtue, hun ?

Elle est têtu la tortue ! Je levais les yeux rapidement au ciel avant me résigner. Je sais pas trop pourquoi je cherchais à lui faire plaisir. Peut être pour qu'elle ce sente plus à l'aise.

- Ok, ok, j'ai compris. Je vais manger

Je m'emparais donc de mon hamburger et commençait à prendre de grosses boucher, que j'avalais en deux temps trois mouvements. J'avais pas spécialement faim, c'est juste que je mangeais comme ça. Juste après, je piquais les dernière feuille de salade, tout en grignotant distraitement mes frites. En silence. Après tout, je ne voyais pas trop quoi dire, et les monologue c'était pas mon truc.

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Silence

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Mer 27 Fév - 20:07

Depuis l'instant où elle était seule à sa table, Noah ne remarquait plus les autres étudiants tout autour d'elle. La seule chose qu'elle ressentait été les émotions qui se trouvaient dans le cœur de chacun, aussi était-ce un peu éprouvant par moment pour elle de capter autant de sentiments dans un seul et unique corps. Au fil du temps, elle avait apprit à s'habituer à ce genre de chose, mais il arrivait par moment qu'elle fasse une rechute, son organisme refusant d'en supporter d'avantage car il avait lui aussi besoin de récupérer. Quand elle était encore capable de se déplacer elle même, elle préférait généralement manger seule ou simplement avec quelques amis dans ce genre de cas, en allant par exemple dans la cour ou bien le toit de l'école. Mais aujourd'hui, ce n'était plus quelque chose qu'elle pouvait espérer… Elle ne connaissait presque personne et quand bien même ce serait le cas, il faudrait encore que cette personne est l'idée de vouloir aller manger dehors car après tout, la cafétéria de l'école était vraiment prisée.

Actuellement, elle avait donc un léger vertige, son regard semblant se faire un peu évasif l'espace d'un instant, voir même tremblant. Ce n'était pas forcément quelque chose de facile à remarquer d'un côté, entre le fait qu'elle n'est plus qu'un seul œil, qu'elle ne bougeait généralement pas beaucoup et sa frange pouvait gêner la vue, il fallait vraiment avoir un bon regard pour remarquer une telle chose, en plus d'un bon timing. Car la belle avait été capable de se ressaisir rapidement, en particulier car elle avait entendue la fille-chat abdiquer à sa demande, décidant finalement de manger elle aussi.

Effectivement, Noah était réputée pour être particulièrement entêtée, mais elle ne s'en félicitait pas, consciente que cela faisait uniquement parti de son caractère. Non, à choisir elle était plutôt satisfaite d'avoir pût arracher un sourire à la jeune fille. Si au début Ayumi-san avait montrée un cruel manque d'enthousiasme, elle semblait désormais être bien plus joyeuse, et pas seulement parce que c'était son cœur qui le lui disait. Était-elle, tout comme elle, du genre à se satisfaire de l'instant présent ? Ou bien trouvait-elle vraiment cette situation bien plus plaisante qu'il n'y paraissait au premier abord ? Peut-être éprouvait-elle également une certaine sympathie pour la belle, ce qui rendait donc ce moment plus enthousiasmant que d'ordinaire ? Il n'était pas non plus à exclure qu'elle trouvée Noah amusante car elle essayait d'imposer ce qu'elle voulait malgré le fait qu'elle n'avait pas beaucoup de moyen à sa disposition pour se faire. Au final, la jeune handicapée était une fois de plus en train de partir plutôt loin dans ses réflexions, mais c'était à nouveau la jeune femme qui l'en tirait.

En effet, elle trouvait un peu dommage de manger aussi rapidement. D'une part, car ce n'était pas ainsi qu'il était conseillé de s'alimenter, le système digestif appréciant bien plus que la nourriture soit maintes et maintes fois mâchée pour lui faciliter le travail. D'autre part, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus élégant et bien qu'elle était sans doute la seule à y prêter attention à cet instant, elle ne pouvait s'empêcher de trouver ça dommage… Ayumi-san était une jolie jeune femme, aussi devait-elle faire un peu plus attention à son apparence, à ce qu'elle dégageait. Notamment car elle avait l'air négligée, le manque d'ordre dans ses cheveux, son accoutrement, si cela paraissait décontracté, elle en restait néanmoins une femme aussi était-ce là leur labeur de devoir être toujours les plus belles possible, c'était une règle universelle. Enfin… elle était une belle personne, aussi considérait-elle peut-être ne pas avoir besoin de prendre soin d'elle pour que les regards soit rivées sur elle. C'était quelque chose qui commençait donc à intriguer Noah, aussi décidait-elle enfin de prêter attention à ce qu'il se passait autour d'elle, bien forcée cette fois-ci d'admettre que plus d'un regard était dirigé sur leur table… Quelques échos de conversation laissait même à croire que la femme chat pouvait jouir d'une certaine réputation.

Mais une fois de plus, elle sortie de sa rêverie solitaire car les dernières feuilles de sa salade lui étaient tendues. Refermant donc doucement ses lèvres dessus, elle terminait tout juste son entrée alors que la demoiselle aux traits félin semblait déjà être à la fin de son repas. Ce n'était vraiment pas le même rythme, il fallait l'avouer… C'est alors qu'un autre vertige la prenait, son regard semblant une nouvelle fois se faire évasif bien qu'elle essayait de lutter pour rester consciente. Elle causait déjà suffisamment de tort à Ayumi-san comme ça, elle n'avait pas envie de rajouter à sa peine.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Mer 27 Fév - 20:32

Le cuisto de la Pension était quand même super bon. J'veux dire... Pour un truc qui doit couvrir autant d'élèves, il se donnait tout de même la peine de faire vraiment la cuisine. Le steak était bien saignant, et on sentait les les aliments étaient fraîchement préparé. Bon, ok, merci la magie et tutti quanti, mais quand même. En général, grosse consommation était égal à grosse industrie. A Hiromae, ce n'était pas du tout le cas. C'était aussi ça que j'aimais ici... Les choses était assez hors du temps, c'était à la fois moderne et ancien. Bizarre en somme. Mais ça ne changeait pas grand choses pour moi, comme j'avais vécu la plus grande partie de ma vie enfermée.

Bref, revenons à nos oignions ( qui était d'ailleurs très bon ). J'avais noté, juste comme ça, que Noah avait pris une salade, des pâtes, tiramisu... Bref, un truc bien équilibré. A côté de mon méga hamburger et de mes frites, ça faisait tâches. Mais bon, j'en profitais. Je prenais pas un gramme de graisse malgré mon alimentation déplorable, la faute à mes cours de combats, probablement. Je savais que, dans l'idéal, il ne fallait pas que je me repose sur mes lauriers, mais à l'heure actuelle, j'en avais rien à foutre. J'avais juste envie de profiter, et de me goinfrer de viande jusqu'à ce que mort s'en suive.

Mon regard capta soudain un faible mouvement. Et quand je dis faible, c'est vraiment faible, même pour moi. Un battement de sourcil, une pupille qui se dilate soudainement. La Tortue sembla défaillir pendant une fraction de seconde. Qu'est ce qui se passait ? J'avalais vite fait ma frite pour pouvoir lui demander :

- Tout va bien ?

Je la regardais avec un peu plus d'insistance, pour essayer de comprendre ce qui clochait. Elle était malade ? Elle était handicapée et en plus elle avait d'autres problèmes ? Bordel, ça devait être une vie de chien !

J'aime pas trop les chiens d'ailleurs. Y en a qui sont gentil mais y en a c'est des vrais connards. J'vous jure.

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Silence

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Mer 27 Fév - 21:01

La vue trouble, elle en avait même du mal à déceler avec exactitude les contours de son assiette. Elle savait qu'elle était là, bien présente, car elle ne risquait pas de pouvoir se faire la malle d'elle même, mais la regarder de manière distincte lui semblait maintenant être chose impossible. En fait, elle avait presque l'impression que tout son organisme venait de la lâcher l'espace de quelques secondes, qu'il avait besoin de s'offrir ce genre de courte pause pour pouvoir reprendre un fonctionnement normal. Bien entendu, la belle essayait de savoir ce qui clochait dans son propre esprit, mais lui même semblait pour le moment faire un blocage.

Quand elle reprit clairement ses esprits, elle remarquait que Ayumi-san était en train de l'observer avec un regard bien différent de celui qu'elle avait avant cette absence. Elle semblait même lui avoir dit quelque chose, mais quand à savoir quoi, il était pour le moment impossible à la belle de mettre le doigt dessus. Battant donc des cils à plusieurs reprises, son incompréhension devait pouvoir se lire sur son visage, tandis que son esprit essayait de savoir ce qu'il se passait vraiment. Rapidement, son regard se portait donc tout autour d'elle pour analyser ce qu'elle aurait pût manquer : son assiette était toujours pleine et la fourchette n'avait pas de pâtes sur ses dents, aussi n'était-ce donc pas parce qu'elle avait ratée une occasion de s'attaquer au plat suivant. Il n'y avait personne d'autre qui avait rejoint la table, et la fille-chat n'était pas en train de lui tendre son verre d'eau pour qu'elle puisse s'hydrater. En soit, mise à part le fait que l'assiette de Ayumi-san c'était encore vue être moins remplie, il n'y avait absolument rien qui soit susceptible de laisser à penser que quelque chose venait de se produire.

Peut-être lui avait-elle tout simplement demander ce qu'elle voulait maintenant, si elle préférait justement boire ou bien continuer de manger maintenant que son entrée était finie. Ou bien peut-être proposait-elle à la belle de goûter son plat avant qu'elle ne le termine complètement ? Au final, elle ne savait pas vraiment et essaya de réagir de la manière la plus appropriée possible, souriant légèrement à la jeune fille d'un air un peu gênée. Si ses cordes vocales étaient encore en état de marche, nul doute que cela aurait été accompagné d'un rire un peu nerveux et embarrassé, mais en l'état actuel des choses il fallait nécessairement se contenter de ses expressions.

Par la suite, son regard venait se poser sur son verre d'eau, puis sur Ayumi-san. Pour elle, il était important de boire régulièrement, en particulier entre deux plats différents, ainsi la saveur de chacun ne venait pas altérer l'autre et l'eau était justement parfaite pour cela vu qu'elle n'avait aucun parfum, aucun goût. Et puis, cela lui permettait de mieux pouvoir digérer les aliments, déjà que son organisme était clairement perturbé depuis qu'il ne pouvait plus fonctionner comme il le devrait, elle mettait un poing d'honneur à faire en sorte que le peu qu'il lui restait se porte bien. Et pour finir, plus simplement, sans penser de manière détournée en cherchant une raison à chaque chose, elle avait tout simplement soif.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Jeu 28 Fév - 11:34

Noah ne me répondait pas, et se contentait de me sourire. Enfin, elle avait pas le choix, quoi. J'étais tout de même attentive à ces mouvements. Sans être une experte des maladies et tout ça ( en fait, je connaissais presque rien ), j'aimerais pas que la Tortue me claque dans les pattes. Déjà parce que ça serait dommage, et surtout parce que j'avais pas envie qu'on dise que c'était de ma faute. Mais comment démêler le vrai du faux ? Si ça se trouve, elle avait juste eu une poussière dans l'oeil, ou quelques choses du genre. Si ça se trouves, elle était sur le point de vomir. Comme elle ne pouvait pas m'expliquer, je pouvais pas savoir. C'était chiant. Mais bon, comme elle m'avait sourit, je supposais que c'est que ça allait pour elle. Pour l'instant, je devrais me contenter de ça.

Elle me fit à nouveau un léger signe de la tête pour que je puisses lui donner à boire. Oh, merde, c'est vrai. J'hésitais quelques secondes ; ça m'avait l'air bien plus compliqué que de simplement la faire manger. Si j'en foutais pas partout, ce serait un miracle, mais bon. Je saisissais le verre, pas trop rassurée, et le déposait contre des ses lèvres qui firent office de jolis coussins pour celui-ci. Ils étaient agréablement collés contre la parois, faisant ressortir leur couleur rosée. Doucement, j'inclinais le récipient afin de, lentement, laisser couler l'eau entre ses lippes, le laissant glisser contre sa langue, descendant lentement, insidieusement dans sa gorge.

Fallait sérieusement que j'arrête les bouquins de culs.

Par miracle, j'arrivais à lui faire boire quelques gorgées sans qu'aucune catastrophe ne viennent salir ce tableau. Je posais le verre avant de commencer à planter ma fourchette dans les pâtes, avant des les enrouler tout autour de celle-ci et de faire attention à ce qu'elles soient bien imbiber de sauce. Je les égouttais un peu historie d'éviter un nouveau miracle, et le présentait à Noah. Je tenais quand même à m'assurer que tout allait bien, car j'avais peut être vu un peu trop haut pour la dose de pâte.

- Dis le moi si c'est trop gros.

Muhuhu...

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Silence

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Lun 4 Mar - 13:26

Si donner à manger à quelqu'un avait semble t-il été un cap à passer pour Ayumi-san, faire boire une personne semblait être cette fois-ci une toute autre histoire, elle en avait pour preuve son hésitation. Mais la belle était confiante, d'une part car elle jugeait la jeune fille tout à fait capable d'une telle chose et d'autre part car une fois que le verre d'eau serait à portée de ses lèvres, elle serait parfaitement à même de pouvoir se débrouiller avec l'aide d'un petit coup de main. De manière générale, dans une situation comme celle-ci, elle buvait selon le rythme à laquelle la personne qui lui tendait le verre l'inclinait, ayant prit cette habitude pour s'être retrouvée quelques fois avec de l'eau un peu partout. Bien évidemment, il était toujours plus simple pour elle de pouvoir boire à la paille, c'était même l'idéal puisque cela lui permettait de s'abreuver autant qu'elle le voulait à la vitesse qu'elle désirait, mais ce n'était pas toujours un luxe qu'elle pouvait s'offrir, aussi avait-elle apprit à faire selon chaque situation.

C'était ainsi qu'était sa vie désormais : s'adapter. Chaque personne était différente, tous ne réagissaient pas de la même manière, parfois confiant, d'autres fois hésitant, quelques fois naturels, chacun avait sa façon de faire les choses et ce n'était pas parce qu'elle était dans une condition peu enviable qu'elle ne devait pas faire des efforts pour faciliter le travail. Au contraire, elle pensait toujours qu'elle devait faire bien plus d'efforts que la plupart des gens justement car personne ne pouvait imaginer ce qu'il en était d'être dans un cas comme le sien à moins de l'avoir vécu, et qu'il était donc impossible qu'une personne puisse agir exactement comme il le fallait. Et puis, au fond, cela lui donnait un peu la sensation d'être normale, bien qu'elle savait que ce n'était qu'une douce illusion…

C'est alors qu'elle pouvait sentir la paroi froide du verre contre ses lèvres, aussi se faisait-elle plus attentive pour éviter d'en avoir partout. Ouvrant légèrement la bouche, la douce chaleur de son souffle venait former un peu de buée sur le récipient avant que cela ne disparaisse quand l'eau pénétrait dans sa bouche. Elle buvait lentement car c'était ainsi qu'Ayumi-san lui présentait la chose, ce qui en soit l'arrangeait. Mais il y avait quelque chose qui la perturbait un peu, c'était ce qu'il se passait dans le cœur de la jeune fille à cet instant… C'était un sentiment qu'elle ne connaissait pas et à dire vrai, elle doutait même l'espace d'un instant que cela soit réellement une émotion. Ce trouble ne l'empêchait bien évidemment pas de boire, après tout, elle avait pour habitude de ressentir constamment les choses, mais cela l'intriguait, à tel point qu'elle aurait aimée pouvoir sonder son esprit afin de savoir ce qu'il s'y passait clairement.

Néanmoins, cet abreuvement était fini et il était maintenant temps de recommencer à manger. Voyant la fourchette s'approcher une nouvelle fois d'elle, elle se demandait comment elle aurait vraiment pût dire à la demoiselle que celle-ci était trop chargée… Mais elle avait l'habitude que les gens ne fassent pas nécessairement attention à leurs paroles. Après tout, eux étaient normaux, une situation comme celle de Noah était un cas rare et ils n'avaient pas à changer leur manière quotidienne d'être pour elle, aussi ne pouvait-elle pas leur en vouloir pour ça. Elle c'était simplement rendue compte que les mots pouvaient être de véritables armes avant même que l'on ne puisse s'en rendre compte parfois… Mais une fois de plus, elle devait faire avec, s'adapter et prendre sur elle, ainsi était sa vie après tout…

Refermant donc doucement ses lèvres sur la fourchette, elle se contentait de ne prendre que la moitié de ce qu'on lui tendait, jugeant que ce ne serait par correct de se remplir la bouche le plus possible devant quelqu'un, en plus de ne pas être très élégant. Un peu de sauce était néanmoins venu se déposer sur ses lèvres, commençant légèrement à couler sur le coin de sa fine bouche rosée, aussi se dépêchait-elle de mâcher et d'avaler afin de venir passer sa langue sur sa bouche afin de rester la plus présentable possible. Bien entendu, Ayumi-san serait probablement venue l'essuyer, mais le plus possible, elle voulait lui éviter un tel embarras. Toutefois, elle déglutissait un peu, le goût qui lui restait en bouche étant loin d'être agréable… C'était très bon, elle ne pouvait le nier ! La sauce était réussie, les pâtes correctement cuites, il n'y avait rien à en redire de ce côté là en fin de compte. Mais à la grimace qu'elle faisait, les sourcils légèrement froncés, les lèvres tremblantes et le coin de l'œil ayant vu apparaître une unique larme qui ne voulait pas couler, restant piégée sur sa paupière, il ne faisait nul doute que quelque chose clochait. Et pour cause : c'était froid…

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Ven 12 Avr - 9:20

Bon, apparemment ce n'était pas trop gros, parce que Noah commençait à manger, et se dépatouillait pour que ça rentre dans sa bouche. Aaah, petite tortue qui sors la langue, eheh ! Elle était amusante, et plutôt mignonne à voir comme cela. Je penses qu'elle ferait un très bon animal de compagnie, pour peu que l'on aime beaucoup s'occuper des autres. Pas bruyantes, économiques... Qu'est ce qu'il fallait demander de plus ? Bon, j'étais peut être un peu trop horrible là. Mais, quand même, il fallait y songer ! Pauvre fille tout de même. Ca devait pas être facile tout les jours. Genre, vraiment pas facile. En fait je penses que je ne pouvais même pas imaginer son calvaire. Et grand bien m'en fasse.

Mais voilà que je la voyais faire la grimace. Je haussais un sourcill, un peu surprise par cette soudaine expression faciale. Je savais que la nourriture de la cafet' était bonne, alors je ne comprennais au départ pas trop pourquoi ce rejet soudain. J'approchais alors la fourchette de mon visage, le renfilant pour voir si il y avait quelques choses de dérangeant. Mais une fois à mon niveau, je pu constater que les pâtes étaient tout bonnement froide.

- Oh. Oh, attends, on va arranger ça d'accord ?

Je lui souriais, reposais la fourchette et me retournais vers la salle pour commencer à chercher quelqu'un, mes oreilles rabattues sur mon crâne. J'avais une idée bien précise en tête, et dieu sait comme je suis têtue. Et fort heureusement pour moi c'était mon jour de chance. J'arrivais très vite à distinguer la tignasse orange feu parmi les autres, encore plus lorsqu'elle était décoré de deux cornes.

- Hep, Gabriel !

Comme je m'y étais attendu, le diablotin se crispa légèrement au son de ma voix, et se retourna avec un sourire à demi penaud, alors que le mien était rayonnant. Je savais bien qu'il avait un an de plus que moi, mais j'avais toujours trouvé que ses tâches de rousseur et sa taille assez petite donnait au démon une petite quinzaine d'année. Pas du tout mon genre en somme ; même si il s'était permis de crier sur tout les toits le contraire. Depuis, il savait qu'il m'en devait une.

- Ouais, tu veux... ?

Il ne me regardais pas droit dans les yeux, mais je voyais très bien qu'il se gonflait quelques peu le torse pour se donner de l'assurance. Assez amusée par son comportement, je lui donnais une grande claque dans le dos avant de continuer. Histoire de lui prouver qu'il avait intérêt à coopérer.

- Pas grand chose mon vieux. Tiens, va demander au cuisto de réchauffer ce plat, lui dis-je en tendant l'assiette, Et précise que c'est moi qui t'envoie si il t'emmerde.

Il se contenta de hocher la tête, et de partir vers le cuisine en grommelant quelque chose dans sa barbe. Très satisfaite de moi, je me remettais en place sur ma chaise, non sans remarquer quelques regards obliques dans ma direction. De toute façon, à chaque fois que je faisais quelques choses ou que j'interpellais quelqu'un, le gens se sentait obliger de regarder. Peut être était-ce le lot quotidien du CDC... Bah, j'avais de toute façon arrêter de m'en soucier. Il y avait plus grave que ça dans la vie après tout. Et puis, si j'avais fait appel à Gabriel, c'était aussi pour la bonne cause. Je n'aurais pas voulu laisser Noah toute seule le temps d'aller en cuisine, et surtout j'avais pas eu envie de bouger mes fesses. Un petit service du genre, c'était pas la mort non ?

Je décidais d'empoigner mon hamburger et de commencer à le manger. Après tout, ça aurait été dommage qu'il refroidisse lui aussi, et maintenant que j'avais les mains libres... Je l'avalais donc en deux temps trois mouvements, dans de grandes bouchées et bon sang, ce que ça pouvait faire de bien ! Je poussais un soupire de contentement, allant même jusqu'à sourire à ma petite Tortue alors mes oreilles remuait de contentement. Et comme j'avais un sens du timing incomparable, Gabriel revint avec le plad chaud et fumant pile quand je déglutissais ma dernière bouchée.

- Merci bien, mon brave.

- J't'en prie... dit-il avec un air maussade.

Je ne lui prêtais de toute façon plus attention, et je piquais de nouveau quelques pâtes au bout de la fourchette. Je prenais garde de souffler un peu dessus pour éviter que Noah se brûle, avant de lui présenter juste devant ses lèvres.

- Allez hop ! A table !

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Silence

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Dim 19 Mai - 20:51

Quand Ayumi-san déclara qu'elle allait pouvoir arranger la température de son plat, Noah avait commencée à être un peu inquiète, sa grande imagination en étant la cause principale. Il y avait deux scénarios possibles : le premier étant que la fille-chat utilise ses « entrées » – comme elle les avaient appelées un peu plus tôt – pour aller demander à faire réchauffer l'assiette ; tandis que le second était qu'elle soit en mesure d'utiliser la magie pour redonner au plat une température décente. Dans l'un comme dans l'autre cas, la jeune fille n'était pas vraiment rassurée : elle craignait soit de se retrouver toute seule l'espace d'un instant, soit d'être confrontée à une situation embarrassante…

En définitive, rien de tout ce qu'elle imaginait ne se produisait, à son grand soulagement, elle devait l'avouer. Ayumi-san venait tout juste d'interpeller un jeune homme répondant au nom de Gabriel, un diablotin si elle se fiait à ce qu'elle avait pût lire sur les caractéristiques physiques qu'il possédait. Ce dernier ne semblait d'ailleurs pas être particulièrement enchanté d'être sollicité par la demoiselle aux attributs félins, ce qui avait eût pour effet de faire légèrement penché la tête à la belle, celle-ci se demandant quel type de relation ces deux là pouvaient bien avoir. Mais c'était très probablement incongru de sa part de vouloir en savoir plus à ce sujet, aussi se contentait-elle tout simplement de suivre du regard ce qu'il se passait… pour le moment. Car avant même de s'en rendre compte Noah analysait déjà la manière familière qu'avait la fille-chat d'agir avec le jeune homme, se demandant s'ils n'avaient pas une relation de maître à esclave comme elle avait pût en lire dans certains mangas, ou bien si elle profitait de son poste au Comité de Discipline et de Corvées pour demander à ce Gabriel de s'occuper de quelque chose comme ça. La demoiselle se sentait alors un peu désolée pour le diablotin : peut-être avait-il envie de manger tranquillement sans être dérangé, ce qui pourrait justement expliquer la morosité de son comportement quand il acceptait de répondre à la demande de Ayumi-san.

Puis lui vînt alors à l'esprit que ce garçon pouvait peut-être tout simplement être quelqu'un de renfermé sur lui même – bien que cela ne conviendrait pas vraiment à un diablotin – mais que malgré ça, la fille-chat c'était rapproché de lui. Cela pourrait d'ailleurs expliquer pourquoi elle était venue la voir : Ayumi-san possédait peut-être un grand cœur et allait souvent vers les autres dès lors où elle remarquait que quelqu'un était en difficulté, ce qui créait ainsi des liens comme ceux qu'elle avait avec ce Gabriel. Néanmoins, cela ne semblait pas trop coller à la vision que l'on pouvait se faire d'elle, et bien qu'il ne fallait pas se fier aux apparences, Noah ne l'avait pas vue saluer grand monde pendant son repas, alors qu'une personne proche des autres jouirait également d'une importante notoriété.

Le retour du jeune garçon mettait un terme aux suppositions de la belle et dès lors où son assiette était de nouveau face à elle, elle inclinait respectueusement la tête en guise de remerciements, un air profondément sincère sur le visage. C'était tout ce qu'elle pouvait faire pour lui exprimer sa gratitude et bien que c'était Ayumi-san qui c'était adressée à lui, Noah ne pouvait pas se contenter d'attendre que l'on vienne lui tendre de nouveau de quoi manger sans rien faire. D'ailleurs, on lui présentait maintenant sa fourchette et c'était un peu timidement que la belle retentait l'expérience. S'avançant autant qu'elle le pouvait, autrement dit très légèrement, elle laissait ses lèvres se refermer sur l'ustensile pour en retirer les pâtes qui s'y trouvaient et commencer à mâcher. C'était tout de suite nettement plus agréable et fameux une fois chaud… Peut-être le plat avait-il perdu un peu de sa saveur en étant réchauffé, mais la jeune fille n'avait jamais été très exigeante quand il s'agissait de s'alimenter. Naturellement, elle appréciait un repas quand il était bien préparé et quand le goût réveillait son palet, néanmoins elle mangeait avant tout par nécessité. C'était sans doute parce que son père adoptif lui avait apprit à ne pas se montrer trop difficile, cela dans le but de pouvoir se contenter de ce qu'elle avait sous la main dans n'importe quelle circonstance.

Cependant, son appétit n'était plus vraiment d'actualité depuis son accident. Elle avait eu beau perdre du poids au point qu'elle en était aujourd'hui en sous-nutrition, elle était tout bonnement incapable de terminer son assiette. Aussi, vers le milieu de son plat, elle venait doucement secouer la tête de droite à gauche avec une mine un peu désolée pour faire comprendre à la fille-chat qu'elle n'en voulait plus, tournant ensuite son regard vers elle puis son plat pour lui faire comprendre qu'elle pouvait se servir si elle le désirait. Noah n'aimait pas gâcher, mais elle aimait encore moins se retrouver patraque car elle avait avalée plus de choses qu'elle ne pouvait en supporter. Elle connaissait toutefois sa limite, aussi c'était elle arrêtée un peu avant pour laisser de la place pour le dessert, surtout qu'elle avait l'impression que cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas eu le loisir de déguster son mets favoris…

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Mar 21 Mai - 16:16

Il était clair que membre de CDC était une place priviligé. A moins que c'était moi qui avait spécialement des entrées particulières ? Je ne savais pas trop. Ma Tilia n'était pas du genre à avoir des " contacts " un peu partout. Juste des endroits où dormir. Trâce, j'en avais fichtrement aucune idée. Probablement quelques conquêtes, qui lui donnait parfois des coups de pattes ; du moins c'est ce qui me semblait le plus probable. Et Taku... C'était Taku. Toujours est-il que personnellement, je me débrouillais toujours pour avoir plusieurs cordes à mon arc. Et c'était pareil à la Pension comme à l'extérieur. Connaître des gens, savoir qui appeler en cas de besoin, ça n'avait pas de prix.

Bon, certes, Gabriel relevait plus du larbin que de l'aide. Mais, c'était important aussi ! Dans le sens... C'est bien d'avoir des gens qui peuvent vous rendre des services sans discuter quand on en a besoin. Je vous parles pas de tyrannie ou autres, hun. Enfin bref, toujours est-il que du coup, j'avais pu réchauffer le plat de Noah, et ce sont dévisser mon cul de ma chaise ! Si c'était pas beau. Voilà d'ailleurs qu'elles recommençait à manger, doucement, comme une tortue. Elle faisait très élégante et distinguée quelque part. Je me demandais si c'était dans son caractère ou non, mais je n'arrivais pas vraiment à le déterminer. C'était con qu'elle puissent pas parler quand même... Enfin. Ca devait être plus chiant pour elle que pour moi.

Lorsqu'elle me fit non de la tête, je mis un peu de temps à comprendre. Déjà plus faim ? Je remuais mes oreilles, perplexe. Est-ce qu'elle allait quand même manger son dessert ? Elle me montra du regard les pâtes. Je pouvais les finir donc... Moi j'avais plus faim, ou du moins plus trop. Mais bon, c'était pas grave. Fallait bien que j'éponge tout l'alcool que j'avais dans mon corps. D'ailleurs, mes maux de crâne m'avaient quittés... Je prenais la fourchette en main et commençait à avaler goulument le reste du plat. Ouep, c'était bon aussi ! De toute façon, personne n'avait à se plaindre de la cantine de la Pension, sauf quelques types avec des goûts beaucoup trop au dessus de la moyenne. Ça se voyait qu'ils faisaient attention à ce qu'il nous mettait dans l'assiette.

Je finissais le tout assez vite, de peur de faire attendre la miss trop longtemps. Et puis, de toute façon, j'avais plutôt l'habitude de manger vite. Je repoussais un peu le récipient avant de prendre en main le tiramisu et la cuillère. Eh bien, ça avait l'air sacrément bon ce truc ! J'en mettais un peu dans le couvert et observait Noah. Ce truc, c'était plein de crème et... Et j'avais une connerie à faire.

J'approchais la cuillère de la bouche de handicapée, et au dernier moment, je touchais le bout de son nez pour y déposer un peu de crème. Je me mettais à sourire, puis à pouffer de rire devant ma propre connerie.

- Moustache !

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Silence

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Jeu 30 Mai - 17:50

En soit, Ayumi-san n'était aucunement obligée de terminer le plat de pâtes si elle n'en avait pas envie, la belle le lui avait proposée dans le cas où elle aurait encore faim et car elle n'aimait pas le gaspillage. Elle était donc satisfaite de la voir entamer ce qu'il restait dans l'assiette et de le finir en deux temps trois mouvements. Elle avait un peu de mal à concevoir que l'on puisse s'alimenter aussi rapidement, cela donnait vraiment bien plus l'impression qu'elle mangeait plus pour avoir quelque chose dans l'estomac que pour le goût en lui même, mais elle ne pouvait pas la blâmer pour cela : après tout, elle était libre de faire comme elle voulait.

La fille-chat prenait par la suite le dessert en main, le regard de Noah semblait un peu s'illuminer à l'idée qu'elle avait enfin pouvoir déguster son mets favoris ! Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu l'occasion de manger de son pêcher mignon, à tel point qu'elle aurait pût en saliver. Le biscuit imbibé de café qui donnait un parfum fort au dessert, la crème légère et sucrée qui faisait frémir ses papilles, la saupoudre de café et de cacao qui agrémentait parfaitement le plat, une combinaison si simple et pourtant si délicieuse ! Quelque chose de léger sur la langue et dont le goût était prononcé en bouche, un véritable régale dont elle ne se lasserait jamais. Elle attendait donc impatiemment d'être servie, pouvant presque être irrespectueuse à trépigner autant d'impatience si elle n'était pas aussi ancrée dans ses principes de bonne tenue. Pour un peu et elle aurait même pût se passer de tout ce qu'elle avait mangée avant, comme si ce tiramisu était ce qui l'avait vraiment poussée à vouloir avaler quelque chose.

Ne détachant donc pas son regard de la cuillère, elle écartait doucement ses lèvres de manière néanmoins distinguée lorsque Ayumi-san approchait. Elle ne comprit pas alors tout de suite ce qu'il se passait : alors qu'elle aurait due ressentir la saveur envahir totalement son palet, voilà qu'il n'y avait que le goût de l'air qui s'y engouffrait, tandis qu'elle sentait quelque chose d'un peu froid sur son nez. Avait-elle ratée son coup ? A en juger par le gloussement de la demoiselle ainsi qu'à son exclamation, c'était vraisemblablement quelque chose de prémédité… La chipie ! Ne lui avait-on jamais dit qu'il ne fallait pas jouer avec la nourriture ? Non, plus que de la nourriture, ne lui avait-on jamais fait remarquer que le tiramisu était une création culinaire divine avec laquelle il fallait être on ne peut plus respectueux ?! Probablement que non, sinon elle aurait déjà été frappée par un éclair de courroux divin. Les Dieux ne pouvaient pas punir une personne qui n'était pas prévenue, n'est-ce pas ? Fronçant les sourcils tout en gonflant les joues, Noah semblait contrariée par ce qu'elle venait de faire, surtout qu'elle n'avait aucun moyen de venir essuyer la crème fouettée qu'elle avait sur le nez. Pour un peu et elle aurait pût en être vexée, outrée même ! Elle avait tellement attendue ce moment et voilà qu'il avait été repoussé ! Mais peut-être était-ce justement sa sanction pour avoir ressentit un peu trop d'impatience en plus d'être punie pour son pêcher de gourmandise.

Elle ne comptait pas défaire son regard un peu sévère avant que l'erreur ne soit réparée. Tout du moins, c'est ce qu'elle comptait faire, mais elle n'avait pas prévue que la poudre de café vienne perturber son système respiratoire, aussi finissait-elle finalement par éternuer dans un bruit sourd, sa tête s'agitant subitement alors qu'elle battait des cils sans avoir réellement eût le temps de comprendre ce qu'il venait de se passer. Et son agacement semblait s'être évanouit en même temps que son avis d'éternuer. Finalement, il n'y avait eu aucun mal de fait, Ayumi-san était simplement une personne joueuse et la voir afficher un sourire aussi sincère prouvait bien qu'elle n'avait aucune mauvaise intention. Au contraire, Noah la trouvait même jolie à être aussi enjouée, et il fallait croire que c'était quelque chose de contagieux car la belle se mettait également à rire suite à cette petite taquinerie, son regard s'adoucissant alors qu'elle partageait ce moment avec la demoiselle.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   Lun 10 Juin - 7:11

Lorsque je vu Noah tirer quelque peu la gueule, je me demandais si j'avais bien fait de jouer avec elle. Je veux dire... Ouais, ça devait pas être évident pour elle. Mais j'avais juste voulu la détendre un peu. Je n'avais jamais été spécialement à l'aise avec les gens handicapés ; peur de blesser, de vexer, de ne pas savoir comment s'y prendre... C'était souvent délicat pour moi, et je n'aimais pas spécialement prendre autant de pincettes avec quelqu'un. Mais alors que je m'apprêtais à prendre ma serviette pour lui enlever ce qu'elle avait de crème sur le nez, voilà qu'elle éternue en silence, puis se met à rire doucement.

Je l'observe quelques instants, assez étonnée par cette réaction en chaîne d'émotion, avant de sourire à mon tour, et même de rire. Je l'observais un peu, et ce qui était assez surprenant, c'était la manière dont elle rayonnait en étant si peu expressive.

- Tu es mignonne quand tu ris...

Je la regardais droit dans les yeux, plutôt attendrie. Pourquoi ne souriait-elle pas plus souvent ? Quand on était aussi jolie, c'était le genre de choses qu'il fallait mettre en avant... La pauvre. J'étais certaine que si elle avait été en pleine position de ses moyens, elle aurait fait tourné bien des têtes... La vie était triste parfois.

Je me saisissais de mon bout de papier, et lui enlevait avec beaucoup de minutie le tiramisu qu'elle avait sur le bout du nez. Il s'agissait de ne pas la laisser avec du blanc sur le visage et que tout le monde se moque d'elle... Je reprenais ensuite la cuillère, l'enfonçait dans le dessert et lui tendait avec entrain, observant avec beaucoup d’intérêt ma petite tortue. Je la laissais manger à son rythme, prenant le temps de lui servir chaque bouchée.

- Alors, c'est bon ?

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La faim tant attendue [Pv Ayumi].   

Revenir en haut Aller en bas
 

La faim tant attendue [Pv Ayumi].

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille tant attendue [PV: Patte de Granit]
» Vie tant attendue et à la fois Vie si surprenante... [PV Lunaire, Grise, Star, Sud & Opale]
» Une lettre tant attendue & un messager inattendu - Lorenzacio -
» Une volute tant attendue [Mini quête] [TERMINE]
» (F/LIBRE) MOLLY C. QUINN - Ma soeur tant attendue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Les Extras :: Archives RPs-