AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Quand les enfants sortent et dorment, les parents soufflent [Pv Misuru ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar


MessageSujet: Quand les enfants sortent et dorment, les parents soufflent [Pv Misuru ♥]   Sam 8 Sep - 15:29

    17 Juillet 2011~

    - Bo…nne n…nu…it maman.
    - Bonne nuit mon ange.


    Et je fermais finalement la porte de la chambre de ma petite dernière, de mon petit ange avec un léger sourire. J’espère pour elle qu’elle fera de beau rêve, des rêves pleins de vagues, de poisson et de château de sable.
    Après tout, nous avons passé la journée à la plage, en famille… Je ne vous dis pas l’horreur entre les femmes qui tournent un peu trop prêt de mon mari et les enfants qui partent un peu partout tout le temps autant le dire, aller a la plage avec les enfants, d’Emi à Tori en passant par Ginrai qui à trouvé bon de venir voir tout ses petits frères et sœurs, autant le dire, c’est du sport.
    Enfin je passe finalement voir mon petit dernier, endormit, et c’est un doux sourire qui étire mes lèvres, un sourire tendre, on dirait un ange quand il dort.

    Fermant la porte je passe dans le couloir et vois finalement nos deux fils de 14 ans Seika et Karei. Ils me font chacun un bisou sur la joue en me disant qu’ils vont chez leur grand père pour la nuit. J’hausse un sourcil mais ne dit rien. Après tout… Mon père a toujours était là pour ses petits enfant, c’est peut être de là que viens mon amour pour les enfants d’ailleurs… il en a eu beaucoup lui aussi j’ai quand même sept frère et sœur…

    Enfin j’allais descendre quand j’ai entendu les escaliers en voyant les triplets, voir les quadruplé : Maku, Shinra, Noroi et Raziel, tous déscendre habillé de façon classe.

    - Profites en pour dragué Shinra !
    - il est Gay j’en suis sur…
    - NOROI.
    - Mais non il trouvera une fille j’en suis sur. Une mignonne et bien faite.
    - M…
    - Les garçons on est en retard, hop hop hop.


    Je les regarde passé, sans vraiment comprendre et me fait enlacé par Maku, un câlin simple et tendre qui me fait sourire, c’est bien le seul des triplets qui m’en fait encore… Shinra ne jure que par son père et le sport quand à Noroi… C’est Noroi on ne le changera pas.

    - Bonne soirée maman, on rentrera que demain. On dort chez un groupe d’ami. Papa est au courant aussi.
    - Maku !
    - Oui, oui j’arrive. Bonne nuit!


    Je n’ai pas eu le temps de faire quoi que ce soit, que tout mes ainés mes trois fils… Non mes quatre fils, j’ai élevé Raziel comme mon fils et même si il ne le considère pas vraiment celui qui est normalement un petit fils est comme mon fils… Et deux de mes filles étaient partis. Je soupirais doucement, Emi à réussi à faire sortir Reiko de ses livres, c’est une grande nouvelle ça…
    Soupirant doucement j’allait descendre quand je fus dépassé par Rika et un sac.

    - je vais chez Lana maman à demain, Papa est au courant.

    Je n’ai pas le temps de dire quoi que ce soit que j’entends la porte claqué et finalement je soupire. On récapitule ? Emi, Shinra, Maku, Noroi, Raziel et Reiko sont sortis pour la soirée et ne rentre que demain, Seika et Karei sont allé passer la nuit chez mon père pour je ne sais trop quel raison et Kyoko et Tori dorment à point fermés.

    Soupirant doucement je descends les escaliers et passe dans le salon pour m’affaler sur le canapé, n’ayant même pas la force de retirer mes chaussures, pour dire que la journée fut longue et épuisante. J’aime mes enfants, je les adore et ses journées je les chéris mais après ce n’est pas le même discourt.

    - Bizarrement c’est calme quand les enfants d’Emi à Reiko ne sont pas là… Tout le monde est sortit et Kyoko et Tori se cont endormit comme des masses.


Dernière édition par Licia Gyoku le Ven 19 Oct - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Papa gateau

MessageSujet: Re: Quand les enfants sortent et dorment, les parents soufflent [Pv Misuru ♥]   Mer 17 Oct - 21:41

    Enfin. Le calvaire était ENFIN fini. Quelle idée j’ai eu de proposer d’aller tous ensemble à la plage, hein ? Quelle folie même.
    J’avais oublié à quel point devoir gérer des femmes prise sous un charme magique et passif, plus des enfants déchaînés, pouvait être éreintant. Et Ginrai qui faisait exprès de rameuter des hordes de femmes en chaleurs, quitte à voir leurs maris, petits-amis, fiancés et que sais-je encore en colère contre nous ! Shinra est partit se tairait dans l’eau, Maku s’est joint à son aîné, Noroi a bavé sur les copains de ces dames…Moi, j’ai surtout dû veiller à ce que ma femme ne commette pas d’homicides. Vraiment : journée éreintante.

    On est rentré, tous le monde se douche et se prépare. Moi, j’ai quitté l’eau douce salvatrice, et suis dans notre chambre conjugale, en train d’ajuster mon kimono d’intérieur.
    Je précise, car j’ai l’impression que ça aussi, on veut que je ne puisse pas le faire. Je vous explique. Je retire ma serviette éponge.


    « Papa ! Lana m’a proposé d’aller chez elle ce soir donc bon, voilà. C’est d’accord ? »

    J’ai acquiescé à Rika, la rendant folle de joie. J’ai alors put enfiler mon kimono…Mais lorsque j’ai voulu rabattre les pans, voilà Seika et Karei déboulant, avec Iki.

    « Papa !
    - Papi Iki il nous propose de venir dormir chez lui ?
    - On peut ?
    - Ils peuvent ?
    - Iki…Pourquoi fais-tu un regard de chien battu comme si j’allais refuser de laisser mes fils chez mon beau-père ?
    - Tu pourrais !
    - Si c’était leur oncle ou leur grand-mère : oui.
    - En effet. Je les emmène alors ! Allez préparer vos affaires et prévenir votre mère. Oh et, tu t’en sortira avec ton kimono ?
    - Va aux diables tu veux ? »


    Je vais enfin avoir du calme et de la tranquillité par toutes les divinités qui peuplent cette île ?! Bon, je peux ajuster et rabattre les pans de mon kimono. J’attrape mon obi, mais au moment d’en faire le nœud, voilà pas Emi qui débarque avec Raziel.

    « On est invité à une soirée, ça ira si on dors là-bas.
    - Il y a les triplets, Reiko, Emi et moi.
    - Vous avez déjà dit oui j’imagine ? N’oubliez pas de prévenir votre Mère.
    - Merci ! »


    J’ai l’impression que la maison est déserté ce soir…Déserté ? La maison ? Mais alors, je vais retrouver mon calme ? Ouiiii !
    Terminant mon obi, enfin, je m’étire et savoure l’idée d’un calme prochain. Car, pour le coup, ça semble être du branle bas de combat dans l’appartement. J’entends la porte claquer une première fois…Iki, Karei et Seika je dirais.
    Une deuxième fois, elle claque. Vu le temps…Hum, la horde je pense. Et une troisième fois plus légère, Rika : à coup sûr.

    Je quitte la chambre, pour voir ma belle affalé dans le canapé. Elle est magnifique : vraiment. J’entends son discours, et je souris, avant de finalement me poser derrière le dossier du canapé et de me pencher pour capturer ses lèvres.


    « Alors, nous sommes enfin seuls et tranquilles, comme un couple. Non ? »

    Je me dirige vers la cuisine, relevant les manches de mon kimono et les attachant à l’aide d’une ceinture de tissu pour ne pas être gêné par mes mouvements. La façon dont se porte le kimono du quotidien, quant on travaille ou doit faire du sport avec.

    « Je vais nous faire un repas romantique…Demandez moi ce que tu veux, ma Princesse. Votre humble serviteur s’attellera au mieux de ses compétences pour vous satisfaire. »

    Mon ton est plein d’amour, et de sensualité, alors que je la regarde. Mes yeux bleu intenses…Ce que je peux l’aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar


MessageSujet: Re: Quand les enfants sortent et dorment, les parents soufflent [Pv Misuru ♥]   Ven 19 Oct - 23:25

J’étais là, affalé sur le canapé. Autant je n’ai pas vu les enfants partir, autant j’ai vu le temps passé cet après midi. Il a fallu surveiller Kyoko et Tori, Fusiller du regard les femmes qui osait avoir des vues que MON homme, a MOI… Oui je suis jalouse et possessive et alors ? C’est mon amour, mon mari, j’ai eu du mal a le trouvé, je veux le garder, malgré les cinq siècles et demie qui nous sépare !

Doucement je relève la tête alors qu’il se place contre le dossier. Il capture mes lèvres avec tendresse et c’est a contre coeur, pour moi, qu’il les quitte pour finalement placer une phrase qui me tire un léger sourire.
Comme un couple ? Car généralement, nous n’en sommes pas un ?
Doucement je me redresse et le regarde partir avec un certain intérêt… Je dois le dire, Misuru a une belle chute de rein à tombé par terre et ce n’est pas car je suis une femme que je n’ai pas le droit de reluqué, bien au contraire.

- Ah car quand les enfants sont là, nous ne sommes plus un couple ?

Question anodine, sortit avec taquinerie et un sourire amusé, il faut bien que je l’embête de temps à autre non ? D’ailleurs je le remarque maintenant, mais un détail me fait froncer les sourcils, il ne fait pas cet erreur d’habitude.
Me levant pour le rejoindre je l’écoute en souriant. Un diné romantique ? Un serviteur dévoué ? Je devrais en profiter tien, lui demander un massage dont il a le secret ou un bain chaud, un bain tout les deux c’est pas mal aussi, non ?
Avec un verre de vin, ou quelque chose dans le genre.
Finalement j’arrive à sa hauteur et lui caresse sa joue balafré, même sans illusion, il en reste un homme plus que beau à mes yeux. Caressant sa joue avec une grande tendresse je souris amoureusement, descendant dans son cou.

- Un serviteur ? J’aurais plutôt dit un Empereur, un Prince, un samouraï de l’ancien temps. Mais…

Doucement ma main glisse contre son torse, doucement, sensuellement puis finalement dans son dos pour défaire le Obi qui enserré le tout. Doucement j’ouvre son Kimono et le referme dans l’autre sens avec un sourire emprunt d’une certaine malice et refait le nœud de l’obi avec dextérité.

-… Tout homme que vous soyez monsieur Gyoku, autant rabattre votre Kimono à l’endroit non ?

D’un geste je caresse doucement sa chaire travaillé et meurtrie par le temps avant de capturé ses lèvres pour un baisé d’un amour et d’une tendresse infini. Doucement je place mes bras autour de son cou

- Au faite… Tu as tenu le compte comme Gin’ te l’avait demandé ? Combien de femme sont tombé sous ton charme d’incube aujourd’hui ?

Je dois avouer que parfois, j’aime bien briser les cœurs des demoiselles de façon plus tentatrice qu’en grognant…. En l’embrassant sous leur nez par exemple. C’est marrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Papa gateau

MessageSujet: Re: Quand les enfants sortent et dorment, les parents soufflent [Pv Misuru ♥]   Sam 27 Oct - 19:04

    Je me contente d’un petit sourire en coin en réponse à sa pique…Elle sait très bien ce que j’ai voulu dire en faisant référence au mot « couple ». Avec les enfants, nous sommes plus sur le qui-vive. Nous ne prenons pas réellement le temps de profiter de la présence de l’un et de l’autre…là, nous avons le temps de souffler, de savourer cette soirée à deux et uniquement : à deux.
    Je me propose à son service, restant quand même intrigué de savoir pourquoi elle s’approche de moi de cette façon. Que peut-elle me réserver finalement ?

    Nous sommes proches, comme le mari et la femme que nous sommes. Le couple, marié, uni devant « l’éternel ». Cela doit avoir donné une syncope à « Dieu le Père » que de savoir que j’ai voulu un mariage européen avec Lili…pour faire un beau pied de nez.
    En tout cas, les mots qu’elle me dit font pétiller mon regard alors que je me penche vers ses lèvres pour les capturer.
    Je sens ses mains glisser sur le tissu de mon vêtement, et alors que je rompt le baiser, elle me retire soudainement mon obi : me faisant hausser un sourcil…taquin que je suis. Néanmoins, les paroles qui suivirent me firent légèrement rire. Bon sang ! Avec ce défilé, j’en avais trouvé le moyen de faire l’erreur du débutant : idiot que je suis.
    Mon épouse rajuste mon vêtement, alors que je répond :


    « Je manquerai de vous voir me le rajustez si je le mettais correctement voyons. »

    Une de mes mains se perdit dans la chevelure de la belle, alors qu’elle venait agripper mon cou. Ma main libre vint à descendre le long de son échine, caressant le haut de son fessier d’une main douce, tendre : amoureuse.
    La sensualité était une part de mon adage et de ma marque de fabrique après tout. La question qui suit me fait sourire, alors que j’enfouis mon visage dans la nuque de ma femme, embrassant sa peau, je répond.


    « Je crois n’avoir compter qu’une seule personne…après tout, n’es-tu pas celle qui m’a le plus succombé ? »

    Je la regarde, amusé, avant de la rapprocher de moi. Caressant sa peau du bout de mes doigts, j’ajoutais entre deux baisers sur sa peau :

    « Les autres n’étaient qu’un décor… »

    Je l’ai finalement porté, en princesse, lui souriant avant de l’assoir sur la table de la cuisine. Là, j’avais mon œil visible exprimant clairement mon désir et ma passion pour elle. L’embrassant, je me penchais ensuite à son oreille en murmurant :

    « Code Rose… »

    Mon obi, pas assez serré, commençait déjà à se relâcher je dois dire.


    [HRP : Si on continue sur cette voix...peux-tu plutôt ouvrir la suite de ce rp dans la zone adéquate ? Et on reviendra sur ce rp-ci après, en mettant "ellipse lire [url]ce rp[url]"...si l'idée du Code Rose te tente ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar


MessageSujet: Re: Quand les enfants sortent et dorment, les parents soufflent [Pv Misuru ♥]   Ven 7 Déc - 18:56

Ellipse de ce rp [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quand les enfants sortent et dorment, les parents soufflent [Pv Misuru ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand les enfants sortent et dorment, les parents soufflent [Pv Misuru ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand deux enfants du Paradis se recroisent
» ❧ Voila un discours qui sent fort l’amertume {PV Antanasya
» Nouveau single 2014 : Quand les Enfants s'en vont
» Quand les beaux-parents débarquent....
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: La Capitale - Aoname :: Miyora :: Boutiques & Autres Commerces :: Appartament des Gyoku-