AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Jeu 9 Aoû - 13:03

18 juin .

Voilas Hiromae, voilas sa pension, voilas ma nouvelle prison dorée.

L'avion puis le trajet pour venir jusqu'à cette ile fut long et des plus pénibles. À peine arrivée impossible de se reposer on m'emmena directement ici, pas le temps de visiter j'aurais toute la vie pour cela à ce qui parait. On me donna des papiers et autre formulaire à remplir on me lut le règlement et je dus me changer. Adieu mes beaux vêtements à la mode, bonjour l'uniforme. Plus jeune c'était mon rêve de porter ce genre de vêtement. Je n'aurais jamais pensé les porter au quotidien. Dans un sens le soir je gagnerais du temps à plus chercher pendant plusieurs heures ma tenue du lendemain. J'ai bien peur que tous cela ne finiras pas m'ennuyer plus rapidement que prévus. Une fois tranquille je prendrais la direction des couloirs et je découvrirais cet endroit qui est devenue ma prison.

Le moment de tranquillités fût enfin venue le lendemain de mon arriver sur cette ile. À peine sortit du lit je m'habillai rapidement. Je n'avais pas l'habitude de porter l'uniforme et me fichait un peu de comment il pouvait bien être mis ! La chemise sortie de la jupe ,m’allait moi de toute manière. Le début de juillet arrivait à grands pas et le temps était au rendez-vous. Je n'ai que rarement l'habitude des températures estivales. Pour le moment les températures étaient assez modérée surement pas plus de 20°c pour ce début de matinée. Je regardais par la fenêtre et soupira, trop de changement, tue le changement si on peut dire ? Je change de fuseau horaire, je change de culture, d'environnement, de quoi faire perdre la tête a quelqu'un tous sa ! Tout ce changement ne m'aidait pas à trouver la bonne humeur que j'avais perdue depuis quelque semaine. J'étais dans un état d'esprit assez mauvais, je peux encore faire des efforts pour la haute hiérarchie, mais pour ceux qui sont comme moi je ne promets rien.

Une fois sortit de la pièce je commençai à déambuler dans les couloir du bâtiment où j'étais. L'endroit me donnait une impression assez étrange entre le moderne et l'ancien c'était assez particulier. À ma grande surprise malgré l'heure qu'il était je trouvais peu de monde dans les couloirs, cela ne me dérangea pas, mais me surprenait plus qu'autre chose. Finalement je finis par déambuler jusqu'au rez-de-chaussée et trouva une fenêtre qui mena à l'extérieur, j'y approchai mon précieux visage. Je pouvais sentir la douce chaleur de l'extérieur par la vitre que je touchais de mes fine mains. Par de là la vitre qui était impeccable je pouvais apercevoir un jardin extérieur qui me rappelait un peu mon pays natal. Même si ce n'était rien comparé aux grands espaces vert où j'ai passé mon enfance. L'endroit me plaisait bien je me décidais donc de franchir la porte la plus près pour sortir enfin de ce bâtiment.

Les rayons du soleil bondir sur moi et émanèrent leur douce chaleur. Je jetai un regard sur mes bras nue grâce à mon astucieux remonter de manche. Ma peau était bien blanche et pale, un peu de soleil ne lui ferait surement que du bien. Depuis l'annonce officiel de mon départ les moments où j'ai pu profiter des rayons de soleil qui pouvais sortir de derrières les nuages étaient assez rare voir inexistant. À ce moment-là je n'étais préoccupée que par une chose ! Mon départ, mes bagages, ce que je devais emmener, ce que je devais abandonner pour toujours. On ne dirait pas comme ça mais ça été une période difficile remplit de grande décisions. Après avoir observé mon sublime corps sous les rayons du soleil, je me mis à observer autour de moi, le jardin était vraiment immense il avait un peu de tous, une partie qui semblait être une sorte de foret une autre qui faisait plus parc avec une vaste étendue d'herbe. Un léger sourire s'afficha sur mon visage plutôt fermé pour l'occasion. Comme une enfant je m'élançai à grands pas dans ce jardin sans prêter attention à ce qui m'entourait. Ni même à ce qui me fessait face. C'est comme ça que je fis la plus ridicule des chutes peu après m'être prise quelqu'un de plein fouet. Rien quand y pensant j'ai l'impression de faire vivre un chapitre de roman à l'eau de rose ou la jeune est douce jeune fille va rencontrer son prince charmant. Je soupirai fortement puis commença à me relever sans prêter attention à la chose que je m'étais prise en pleine face. Je pris rapidement conscience que c'était un être humanoïdes, car j'entendis sa voix même si je ne savais pas s'il avait parlé ou juste émies un bruit.


« T'aurais pu faire attention quand même ! A cause de toi je suis tombée ! Rahh ! »

Ma faute ? Non je ne vois pas du tous en quoi ça pourrais l'être il n'avait pas qu'à être dos a moi et planter comme ça nan mais ! En plus j'étais tombée, j'aurais pu me salir. Les gens exagèrent quand même !À croire que dès le matin ils cherchent à me rendre encore plus de mauvaise humeur !


Dernière édition par Blaithin Niahm McCarthy le Dim 12 Aoû - 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Ven 10 Aoû - 13:36

La journée était calme pour Kazuya, pas grand monde avait été à l'infirmerie pour se faire soigner et tant mieux. Au moins il pouvait s'accorder un moment de repos car il en avait vraiment besoin, depuis sa récente arrivée, il dormait vraiment mal sans aucune explication. Mais il ne se plaignait pas, il gardait le sourire malgré tout, même s'il savait que son corps n'allait pas pouvoir supporter un tel rythme de travail sans avoir un peu de repos.

Il se sentait bien ici, il ne redoutait pas de faire traiter de monstre mais par contre en arrivant ici, on l'avait pris pour un simple humain ce qui était assez déstabilisant. Après tout, il n'avait rien de bien particulier mis à part son don, il n'était qu'un pauvre humain avec un don sur une île remplie de gens qui pouvait le prendre pour un humain. Il s'accordait presque pas de repos, il allait sans arrêt en ville pour aider après son travail ce qui n'arrangeait pas le fait de ne pas dormir la nuit.

Il pensait à sa famille aussi, elle lui manquait quoique ca fît que quelques jours qu'il était là, il était inquiet pour sa soeur même si c'était elle la plus âgée entre les deux et qu'elle le protégeait quand ils étaient petits. Il voulait vraiment revoir sa famille mais en gardant le secret d'un tel endroit pour ne pas faire faire de problème. Alors qu'il avait soigné un simple petit bobo d'un élève, il décida de s'accorder une petite pose de rien du tout.

Kazuya ferma la porte à clé et commença à aller vers les jardins, il y avait que là où il arrivait à trouver un peu de paix et de répit parmi les autres endroits qu'il avait pu voir, il voyait des élèves dans les couloirs qui couraient mais il ne s'en occupait pas pour cette fois, il était fatigué et n'avait pas envie d'être trop autoritaire, il pouvait laisser ces élèves courir pour montrer qu'il était une personne qui n'allait pas leur hurler dessus.

Enfin il voyait le jardin, il pouvait voir que cet endroit était assez joli et soigné, les gens devaient faire attention de ne pas abimer les fleurs et les autres plantes. Il se retrouva au milieu du jardin à observer des fleurs tout en se plongeant dans ses pensées.


*-Ce don que j'ai... Est-il à plein potentiel ou bien il peut devenir plus fort? Hum... Si je comprends bien, quand je soigne une personne, je fais en sorte que son corps se soigne... Et si je tentais de le faire sur moi-même? Après tout, je connais mon corps comme ma poche et je suis curieux de savoir ce que je peux faire.*

Il leva la tête en l'air et ferma les yeux, son esprit se concentra et il laissa son pouvoir de sondage le faire visualiser tout son corps. Il assimilait les moindres informations de son corps et commença à vouloir faire bouger les cellules de son bras droit, voilà ce qu'il voulait tenter. C'était une théorie qu'il avait développée en méditant sur son don, s'il soignait, c'est qu'il était capable de manipuler un corps biologiquement vivant du moins un être vivant. Il arrivait voir les cellules bouger à peine qu'il se sentit percuté et tombé sur le sol en poussant un petit cri de surprise.

C'était quoi? Et surtout, pourquoi? Quand il ouvrit les yeux, il n'avait plus ses lunettes ce qui faisait qu'il y voyait flou et il lui était pas vraiment possible de voir ce qui avait provoqué sa chute. Et il entendit une voix de femme qui disait que par sa faute, elle était tombée. Lui? Avoir fait tomber une personne? Kazuya n'en revenait pas d'une si mauvaise foi venant d'une personne.


-Aie! Ca fait mal!.

Il se toucha la tête et sentit une vive douleur traverser sa tête, Il regarda sa main et un peu de sang s'y trouvait, automatiquement, il laissa son pouvoir agir sur lui-même et aussitôt la douleur disparut comme si de rien n'était. Il remercia de nouveau son don et tenta de chercher en plissant des yeux ses lunettes.

-Désolé d'être resté en plein milieu pour que l'on me voit clairement et d'avoir pu me reposer sans dire que j'étais là mais j'ai perdu mes lunettes et j'y vois rien sans, ça serait possible de m'aider? Si vous avez mal quelque part, dites-le-moi, je suis l'infirmier du lycée, Kazuya Takeda. Puis-je savoir à qui j'ai l'honneur?.

Tout en tâtant un peu partout avec ses mains, il chercha à comprendre pourquoi cette femme disait que c'était sa faute alors qu'il ne bougeait même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Dim 12 Aoû - 12:17


Peu-être qu'au final j'avais une petite part de responsabiliser, mais je suis la fille, lui le garçon! Il devrait donc prendre les responsabilités. Oui, car j'avais percuté un personnage de sexe masculin, il semblait assez jeune. Assez jeune pour que j'ai du mal à identifier s'il était un élève ou quelqu'un qui travaille pour cette prison dorée. Étrangement je sentis une présence spéciale entourer cet homme qui paraissait si normal, si basique, aussi basique qu'un humain. Pourtant il semblait avoir quelque chose en plus, je ne serais dire quoi cela était asse étrange. Qui plus ai cette sensation n'a duré que quelque instant à peine. Je devrais me méfier de cette personne qui semble assez spécial. Tandis que je me relevais l'homme resta à terre à quatre pattes semblant chercher quelque chose. Je serai tombée, car il était dans cette position? Pourtant j'étais quasiment sûr qu'il était tombé en même temps que moi. t tomber car il était dans cette position? pourtant j’étaie quasiment sur qu'il était tomber en même temps que moi.

Pourquoi il ne se relève pas? Cette situation est assez gênante, moi une jeune demoiselle debout devant un homme a quatre pattes! AAAH que cette situation dans le cadre privés pourrait être juste admirable, mais l'instant présent et tous autres! J'ai plus l'impression d'avoir un pervers à mes pieds. Pervers c'est peu-être un grand mot vu qu'il ne semble pas prêter attention à moi plus que cela, juste assez pour ce présenté. Il a perdu ses lunettes, voilas une situation assez intéressante, mais la suite de son discours l'est moins. Me voilas face à l'infirmier de la pension, je me demande si j'ai vraiment de la chance aujourd'hui. Je gardai le silence un moment pour regarder autour de moi. Les lunettes je les repérai assez facilement a quelque mètre de cet homme, je marchai rapidement jusqu'à l'objet pour pas qu'il les trouve de suite. Une fois ramassée je pris une certaine inspiration et regarde l'homme à mes pieds.


-Bonjour, monsieur l'infirmier. Vous avez l'honneur de rencontrer la nouvelle élève arrivée depuis peu dans cet établissement. Cette élève extraordinairement belle qui porte les doux prénoms de Blaithin Niahm et le nom de Mc Carthy. Ne vous inquiéter pas pour ma jolie personne je n'ai mal nulle part. Nul besoin de vos services pour le moment monsieur l'infirmier.

Je me mis a genoux en face de lui prenant soin de cacher les lunettes dans une des poches de ma jupe.* Je pris aussi le plus grand soin de bien m'installer devant lui pour qu'il ne puisse rien voir de mes sous-vêtement. Franchement quelle idée de nous donner un uniforme avec des jupes, d'accord je les porte souvent courte, mais quand même qui a eu l'idée? Je fis un léger sourire à l'homme devant moins cherchant toujours ses lunettes. Le voir dans cette situation me donna envie de jouer un peu avec lui. Pas trop je vais quand même éviter de me faire trop remarquer, mais assez pour qu'il se souvienne de moi pendant un petit moment.

Toujours a genoux au sol contre l'herbe je pouvais sentir la fraicheur de celle-ci, cette sensation était vraiment la meilleure que je pouvais ressentir en plus de l'excitations de la situation présente. Je crois qu'une seule main est devenue difficile pour compter le nombre de jour ou mon corps n'à pas frôler de cette façon l'herbe. Il a quelque temps c'était une chose qui me relaxais plus que tous, j'espère pouvoir continuer à le faire ici aussi. En regardant toujours l'homme brun chercher ses lunettes je pris une vois légèrement plus chaleureuse et moins cassante qu'au début sans être mielleuse pour montrer crédibilité et bonne foi et mes paroles, en plus de ma voix je me mis à jouer doucement avec ma main contre mon visage, même s'il ne pouvait pas vraiment voir ce que je fessais.


- Voulez-vous monsieur l'infirmier que je vous aide à trouver vos lunettes? Je suppose qu'elles ne doivent pas être si loin que ça. Mais je ne sais pas si vous aidez serait une bonne chose. Vous savez je ne connais pas bien cet endroit ni les gens qui y vivent je n'ai pas envie que mes compères pensent que je suis une fayotte voyer vous. Je pense quand même que je peut faire l'effort de vous aider non monsieur l'infirmier?

C'était assez frustrant dans un certain sens d'essayer de jouer quelque charmes a quelqu'un qui ne pouvais pas me voir nettement. Je restais assise sur mes genoux le temps de sa réponse, je fis tous de même semblant de chercher autour de moi l'objet qu'il cherchait. J'espérais grâce à cela qu'il me croit et qu'il pense que je veuille vraiment l'aider. De plus cela me permettra de connaitre un peu plus cette personne qui semblait dégager quelque chose comme les humains même s'il ne devait pas l'être. Cet homme m'intriguait vraiment. Il fallait avouer que niveaux mutant je 'ai que de rare connaissances la faute au cours que mes parents mon enseignée que je n'ai jamais retenue. J'aurais peu-être due les écoutés ou retenir un peu plus leur enseignement...




(*oui oui les jupes peuvent avoirs des poches c’est rare mais possible.^w^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Dim 12 Aoû - 19:31

Vraiment pas possible, le destin devait avoir choisi Kazuya pour le faire tourner en bourrique malgré son intention de bien faire. Cette femme se présenta en prenant l'air assez sûr d'elle, voilà qui rendait assez curieux l'infirmier, en quoi cette personne avait elle pour pouvoir se présenter de cette façon?

De ses mains qui touchaient le sol pour retrouver ses lunettes, il continua de l'écouter pour savoir à qui il avait à faire. Mais en même temps, il pensait à une chose qui l'avait troublé, avant de se faire percuter, son don lui avait permis de faire bouger ses propres cellules ce qui confirmait ses questions. Il était capable d'agir sur les corps vivants à un certain niveau mais il en ignorait encore jusqu'où il pouvait aller.

Sa voix se fit neutre pour ne pas montrer sa frustration de pas trouver ses lunettes, l'idée d'user de son don pour soigner sa vue le tentait mais il désirait garder cette partie de lui qui le faisait sentir "humain".


-Si vous n'avez rien, tant mieux, ca me rend moins inquiet à votre égard et désolé si nous nous rencontrons dans une telle situation, néanmoins permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue ici. Moi-même ca fait seulement quelques jours que je suis ici alors désolé si je ne peux répondre à certaines questions venant de votre part.

Le vent fit bouger doucement ses cheveux en laissant sur son visage un sourire qui montrait le plaisir de sentir de l'air sur son visage. Sentir son coeur battre, sentir l'air gonfler ses poumons, sentir le souffle de la vie le faisait sourire rien que pour ça. Elle lui demanda s'il voulait de l'aide, en voilà une question, bien sûr qu'il voulait de l'aide et sa réponse ne se fit pas attendre.

-Et bien si vous proposez votre aide aussi gentiment, je ne suis pas contre car je peux vraiment pas voir sans mes lunettes, enfin si mais je vois flou.

Il leva sa tête dans sa direction en souriant, il voyait une forme approximative sans pouvoir en distinguer les traits. Mais dans sa tête, il fit travailler son cerveau comme jamais.

*-Ma théorie était correcte, je peux littéralement agir sur les cellules des êtres vivants, ca veut dire que... Je dois absolument faire des tests et savoir ce que je peux faire ou pas, mais si jamais c'est bel et bien ce que je pense, je vais pouvoir faire des découvertes cruciales pour la science et la médecine à un niveau que je ne peux imaginer encore pour le moment. Tout est encore neuf pour moi et je dois travailler la maitrise de mon don pour confirmer mes doutes.*

La seule chose qu'il lui fallait pour faire, c'était l'autorisation et les moyens d'une personne suffisamment influente pour lui laisser libre cours à ses projets. Mais une chose était sûre, il ferait ça pour le bien de tous, pour rendre le monde meilleur et sauver des vies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Lun 13 Aoû - 16:20


La brise du matin il n'avait rien de mieux, peut-être celle du soir? Le vent léger et souple qui souffle doucement pour faire bouger les feuilles des arbres. Le vent était un élément si intéressant et libre, il pouvait aller et venir où il voulait. J'aimerais pouvoir être comme lui, mais pour le moment cela est juste impossible. Le soleil lui commençait doucement à se réchauffer, je suis sûr que d'ici quelque heure rester en plein soleil sera difficile, surtout pour quelqu'un comme moi peu habitué au soleil comme celui-là. La nature était si étrange, la nature est si imprévisible comme les rencontre que je ferais ici.

Toujours assise sur mes genoux j'écoutais attentivement ce que pouvait me dire ce cher monsieur l'infirmier. D'une certaine façon j'aimais le regarder chercher ses lunettes vainement, cela me fit sourire, même si une grande envie de rigoler de lui montait en moi. Je ne ferais juste qu'un simple sourire de risque de voir mon petit jeu tourner cour. Cela était tellement amusant, j'aimais la situation où je me trouvais. Cela faisait longtemps que je n'avais pas joué un petit jeu comme ça quelqu'un. Ce petit moment me divertissait tellement que j'en savoure toutes les visions que je pouvais avoir.

Dans le discours de ce cher jeune homme peu de choses intéressantes en ressortir a par qu'il était en quelque sorte désigner par le destin comme une de mes victimes potentiels. Au fond de moi j'étaie sûre qu'il ne pourrait me dire grand-chose. C'est un nouvel arrivant tous comme moi, il pourrait devenir un allié intéressant surtout s'il sait soigner les blessures. Je pris une petite voix déçue et regard l'homme brun a quelque centimètre de moi.


- Je vous remercie, j'aimerais vous retourner le bienvenue, mais vous êtes la depuis plus longtemps dommage. Les questions en sont pas les plus importantes. Je pense que la chose prioritaire son vos lunettes n'est-ce pas monsieur l'infirmier?

Plus j'observai cet homme plus je le trouvais étrange. Il dégage vraiment quelque chose de particulier, j'aimerais en savoir plus, malgré tous je ne peux me jeter dans le tas comme ça, il faudra que je garde toutes mes questions sur lui pour une fois futur. Je me demande quand même combien de temps il va mettre à se rendre compte que ses lunettes ne sont plus sur le sol, mais juste cacher. Je sais que j'ai été assez rapide pour les ramasser ,mais leur dissimulation le fut moins. À croire qu'il ne voit vraiment rien sans ses lunettes. Plus je l'observais plus je lui trouvais un certain charmes même s'il n'était pas du tous mon type d'hommes. Malgré la pseudo détresse où il se trouvait il dégageait une certaine aura calme ce qui était assez déroutant.


- Cela doit vraiment être gênant de voir flou, j'espère que cela ne m'arrivera pas, je ne sais pas si je le supporterais de voir toute la beauté du monde avec des traits flou et non droit. J'ose penser que si cela m'arrivait des lentilles seraient moins problématiques.

Inconsciemment je me mis à observer autour de moi et les quelques personnes qui était dehors nous regardait assez étrangement. Je ne savais pas trop comment prendre cela, mais c'était terriblement gênant d'être dévisager ainsi. Je me penchais un peu plus vers l'infirmier et posa une main sous mon menton, je continuai à l'observer un moment jusqu'à reprendre la parole et me lever pour continuer de faire semblant de chercher cet objet précieux à cet homme.


- Il faudrait ce dépêché à les retrouver. J'ai déjà entendue que cela n'était pas bon de rester trop longtemps sans lunettes, mais je suis sûre qu'elles ne doivent pas être si loin que ça d'ici, pas vrai monsieur l'infirmier?

Une fois totalement lever je fis attention à contourner l'homme pour ne pas qu'il voie ce que je fais. Une fois parfaitement dos à lui je sortis ses lunettes de ma poche et me mis à les observer. Les lunettes que j'avais en mains étaient vraiment simples. Parfois on dit que les vêtements et par extension les accessoire représente la personne assez bien. A la vus de ses simples lunettes cet homme a l'air vraiment banal. Enfin es qu'on est vraiment banal si on vis ici ou les gens essaye juste de le paraitre, car être une personne non humaines c'est si compliquer en dehors d'ici. Je me mis à ouvrir ses lunettes et regarder à travers en les levant au ciel. A ce moment la j'eus directement assez mal aux yeux. Il avait vraiment une vue mauvaise. Je pris un bout de mes vêtements et essuya les quelque trace de doigt que j'avais laissé sur les verres. En tout cas j'ose espérer qu'il ne m'avait pas vu utiliser ainsi sa prothèse visuelle, ou aperçue quelque chose qui pourrait être le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Mer 15 Aoû - 2:55

Notre cher infirmier était vraiment dans une sacrée situation, fallait croire qu'il attirait les situations embarrassantes comme celles-ci. Le fait de voir flou le dérangeait mais il y trouvait là quelque chose de particulièrement... Banal.

Voilà de quoi Kazuya avait besoin en ce moment, d'un moment tout ce qu'il y a de plus normal et ordinaire. Il entendit la voix de son interlocutrice qui lui disait que la priorité était de retrouver ses lunettes, ce qui était vrai à cent pour cent. Il l'entendit dire que ce n'était pas bon de rester comme ça sans ses lunettes ce qui pas faux, mais il ne le redoutait pas le moins du monde.


-En effet, retrouver mes lunettes est ce que j'estime le plus important pour le moment, je dois être assez ridicule dans cette situation. Et puis ne vous en faites pas pour mes yeux, ça fait depuis que je suis tout petit que j'ai ça alors je ne m'en inquiète pas. C'est pour les autres que je m'inquiète le plus.

Mais plus il l'entendait, plus il se demandait si elle n'était pas responsable du fait qu'il n'arrivait pas retrouver ses lunettes et encore plus alors qu'elle restait assez vague sur ce sujet. En montrant de l'hésitation, il se leva en douceur et tenta d'y voir clair en plissant des yeux comme si faire cela allait l'aider pour la voir.

Il la voyait à peine et c'était bien dommage, il aurait bien voulu y voir clair pour regarder cette nouvelle pensionnaire. Il se frottait les yeux comme pour se persuader de pouvoir voir comme par miracle, la tentation de soigner d'un coup sa vue se fit forte et présente mais il se refusait de se soigner pour garder cette imperfection.


-Vous êtes vraiment sûr de ne pas avoir vu mes lunettes? Je veux dire par là que peut-être vous avez dû les voir et les confondre avec autre chose. C'est si vite arrivé d'avoir un tel manque d'inattention, sinon conduisez-moi à l'infirmerie, j'ai une paire de rechange dans un tiroir.

Tout ce qu'il voulait, c'était de pouvoir enfin retrouver sa vue pour enfin tenter de passer une journée normale sans rencontrer des gens tous plus étranges les uns que les autres. Bon d'un côté lui-même n'était pas un humain à cent pour cent, mais il était aussi faible et aussi résistant qu'eux. Ce qui voulait dire qu'il était fragile et faible mais fort de l'intérieur et d'une grande détermination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Lun 20 Aoû - 13:07

Ce petit jeu était assez amusant, assez pour me divertir un instant, mais toutes les bonnes choses on une fin. Le jeu toucha donc à sa fin. L'homme brun cherchait ses lunettes toujours de la même manière, c'était assez impressionnant le temps qu'il restait pour les chercher. Cet objet devait lui rendre la vie bien facile. Je n'avais jamais pensé à la situation de quelqu'un avec des lunettes. Cela m'était bien égal même si ce petit jeu m'a permis de me poser la question un cour instant. Après avoir finit de regarder les lunettes je me retournais vers l'homme qui c'était finalement relevé. C'était bien ma veine moi qui m'apprêtait à lui rendre incognito il me rendait la tâche plus difficile. Je sentais que dans ses questions il commençait à devenir assez suspicieux. Le temps étais venus d'y mettre fin. Je m'approchai de l'homme, assez prêt pour qu'il puisse je l'espérais me distinguer un peu plus. Je pris une certaine inspiration et regarda l'homme droit dans les yeux de manière sérieuse.

- Je ne vous offrirais pas cette peine de monter jusqu'à l'infirmerie. Mon sens de l'orientation n'est pas vraiment bon. Puis je viens de retrouver vos précieuses lunettes.

Débout face à face, je pus remarquer que cet infirmier était bien plus grand que moi. Je lui pris une main et mis sa paume vers le ciel pour y déposer ses précieuses lunettes. Une fois ce geste fait je refermai la main sur les lunettes et m'éloigna de quelques pas pour le laisser remettre les lunettes comme ils le voulaient. J'en profitai pour remettre quelque mèche de cheveux à leur place. Il fallait que d'une façon ou d'une autre je sois présentable. C'était la première fois qu'il allait vraiment voir a quoi je ressemble il ne fallait pas que je ressemble à n'importe quelle élève

Un petit silence s'installa peu après que je lui ai remis les lunettes, j'en profitai pour l'observer de nouveau. Il était vraiment grand par rapport à moi, sa façon de se comporter avait l'air si banal. Je me demande comment j'ai pus trouver quelque chose de particulier cher lui, peut-être que c'était avec la petite excitation que j'avais d'avoir cet homme d'une certaine manière à mes pieds, qui aurait faussé mon jugement. Il ne dégageait que peu de choses à par une sorte d'atmosphère calme. C'était sur cet endroit était vraiment étrange autant niveaux bâtiment que niveaux habitant. La chose d'on j'étais sur c'était qu'un simple accessoires pouvais tous changer cher quelqu'un. Je repris mon air habituel, celui sur de moi. Je toussas légèrement histoire d'éclaircir ma voix et je regardai dans les yeux l'infirmier.


- Je pense, monsieur l'infirmier, qu'on peut maintenant faire plus ample connaissance, ou en tout cas faire de vrais présentations non?

Pendant le moment où je parlais, je me m'étais à surveiller le moindre de ses gestes. Comme il ne fallait pas que j'oublie ce que j'étaie et à cause de cela parfois certaines personnes avait des réactions assez étrange et exagérer. J'avoue que j'avais un peu peur que cela arrive malgré son air totalement banal. Il fallait que je reste prête à réagir à toute réaction anormale. Je pense quand même que s'il aurait du avoir quelque chose d'anormal ça se serait produit depuis bien longtemps déjà. Je remarquai assez rapidement que cet homme ne devait pas venir d'un pays bien lointain mais d'un qui devait être dans les alentour de celui-ci. Les traits de son visage me rappelait d'une certaine façon ceux de mon père même si ses deux personnes de sexes masculin d'avais rien à voir l'un de l'autre.

Le vent soufflât légèrement dans l'air ce qui radoucissais la chaleur qui continuait d'augmenter aux files des minutes. Ce léger vent était assez agréable à sentir, il n'était pas toujours présent, mais venait par moment. L'été s'installait doucement et le printemps était encore là, c'était assez rassurant dans le fond. Même ici les saisons fessaient de leur mieux pour ne pas trop se détraquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Jeu 23 Aoû - 12:58

Enfin il pouvait retrouver ce qui faisait de lui une personne avec une bonne vue comme toutes personnes se doivent d'avoir en temps normal. Juste avant, il l'a vit s'approcher suffisamment pour qu'il puisse apercevoir quelques traits de son visage mais rien de bien précis. Lorsqu'il sentit ses précieuses lunettes dans sa main, il resentit du soulagement, il allait pouvoir voir le monde normalement.

-Et bien merci de m'avoir retrouvé le cadet de mes soucis, je saurais pas quoi faire sans elles... Encore que, je suppose que je pourrais toujours retrouver ma vue mais disons que je souhaite rester comme je suis.

-Ne cherchez pas à comprendre, la réponse vous semblerait vraiment bête et il ne me manquerait plus qu'à paraître bête pour être pointé du doigt. déjà qu'il n'y a pas mal de personne qui me demande si je suis un simple humain, alors je vais éviter d'en rajouter.


Après avoir remis en place ses lunettes, le soulagement de voir le monde normalement se vit, il avait un petit sourire à recouvrer la vue. Vint alors le moment où il allait enfin voir la personne avec qui il parlait, ses yeux se posèrent sur elle et il fut légèrement surpris de la beauté de cette dernière.

Mais ce fut assez bref et quasi invisible, il n'y accordait pas d'importance à que la personne soit beau ou moche dans son travail, mais en dehors... Bref! Elle pouvait être belle comme moche, qu'il lui accordait la même importance, tout ce qu'il voyait était une personne avec un coeur qui bat.

Il n'avait pas le temps de parler qu'il l'entendit dire qu'il était temps de pouvoir faire connaissance ou de moins, des vraies présentations. Il n'était pas contre une telle décision et encore moins s'il devait faire bonne figure. Avant de parler, il mit correctement en place ses lunettes, il était hors de question de les perdre alors qu'il avait enfin pu les avoir de nouveau.


-C'est vrai que nos présentations n'étaient pas dans la meilleure des situations qui soit. Bon, je me présente de nouveau, je me nomme Kazuya Takeda, infirmier de l'établissement. Mais vous pouvez m'appeler par mon prénom, ça ne me pose pas de problème en soi. Je suis heureux de voir qu'un tel endroit ne vous décourage pas, surtout que...

-Ah pardon, je n'ai juste pas l'habitude d'être avec des personnes qui sont vraiment hors du commun, il y a encore quelques jours, j'étais encore au Japon à soigner les gens dans un hôpital alors c'est sûr qu'être ici, ça change. Ni en bien, ni en mal, je ne fais que mon travail... Désolé de parler autant, je m'emporte parfois.


Il inclina la tête en souriant comme à son habitude, il n'était pas spécialement mal à l'aise mais il ne savait pas trop quoi dire de plus face à cette jeune fille qui avait l'air assez sûr d'elle, peut-être un peu trop, bah! Il s'en moquait. Par contre ce qu'il voulait savoir était sa réaction maintenant qu'il avait dit ce qu'il fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Dim 26 Aoû - 16:18


Je fus surpris par la réaction de l'infirmier. Moi qui m'attendais à me faire peu-être sauté dessus, voilas qu'il n'en était rien. Bien sûr je devais dégager un certain charme pour lui, mais son caractère qui semble être inébranlable me surprenait un peu. Cet homme devenait de nouveau assez intéressant à mes yeux pour que je continue à lui faire partager mon temps. L'infirmier ne manquait pas de me faire venir d'interrogation en interrogation sur lui. Cet homme était si étrange dans ces paroles! Retrouver la vue? Cela me semblait impossible a moins d'être héros de dessin animer japonais et d'ouvrir son esprit à son paroxysme. Le faite de retrouver la vue comme ça me semblait impossible même pour un mutant. Cet homme brun était vraiment étrange après me dévoiler ce genre de choses il me demandait de ne pas chercher de réponse! Non vraiment je devais en savoir plus !

Le moment de vrais présentation approchais, mais à croire que je devais aller de surprise en surprise une nouvelle fois. Il fit un geste pour replacer ses lunettes correctement. Puis il se présentât plus longuement que la première fois. J'appris donc qu'il venait du Japon! Un pays non loin de là ! Je ne m'étais donc pas trompé cet homme avait bien des traits asiatiques et plus précisément Japonais. Malgré tous cela me surprenait pas tant que ça! Même si l'ile était protégé des Japonais mutant pouvais venir ici assez facilement par rapport à ceux qui venaient d'occident comme moi. Je le regardai et lui fit un sourire bref à la suite de cette information. A premier vus cet homme semblait assez timide, mais une fois lancé il ne pouvait s'arrêter de parler. J'aimerais vraiment bien savoir ce qu'il pouvait être


- Monsieur l'infirmier je vois que vous en avez des choses à dire. Cela me semble intéressant. Bien maintenant je pense que je fais étoffé ma présentation personnelle a votre égare. Je m'appelle Blaithin Niahm McCarthy. Je suppose que vous avez compris que ma jolie personne n'est pas du coin! pour cause je suis fraichement débarqué d'Irlande!

Pendant mon discours je le fixais droit dans les yeux de manière assurer. Par moment je replaçais mes cheveux en vain qui avait bougé prêt de mon visage à cause du léger vent qui soufflait. même si j'adorais mes cheveux comme la plupart des filles je n'aimais pas que ceux si vienne déranger mon sublime visage pour le chatouillé et ainsi déformer légèrement l'expression de mon visage.

Pendant sa présentation l'infirmier fit référence à mon courage d'être dans un endroit pareil. Je ne compris pas vraiment le sens de c'est mot au début, mais la suite de son discourt me semblait étrange. Il travaillait donc avec des humains avant de venir ici? Au premier coup d'oeil il dégage une aura proche des humains, mais différente. Je me demande qu'elle genre de mutant peu s'amusée ainsi a travaillé avec les humains dans des endroits comme les hôpitaux. D'après mes parents cela était assez risqué de travailler dans ce genre d'endroit.

Je n'avais aucun souvenir d'avoir ressentit une aura d'humain comme la sienne pourtant j'étaie sûr qu'il était un mutant, cela devait être obligé pour vivre ici! Cette infirmier aux cheveux bruns me fascinait d'une certaine façon. Je me força a émettre un petit rire léger qui paraissait totalement naturel une fois sortit de mon corps. Puis je regardais le ciel un petit moment en mettant mes bras derrières mon dos, pour redescendre mon précieux visage vers cette personne pour lui adresser de nouveau la parole.


- Vous savez le décalage horaire doit surement y jouer. Je suis aussi forte je ne me décourage pas pour si peut même si je suis à des milliers de kilomètre de ma précieuse famille adorée. Au fait désoler Monsieur l'infirmier, mais je préfère vous appelez ainsi que par votre prénoms! Pour moi je vous laisse l'honneur de faire comme vous le fait avec mes camarades.

Cet homme fraichement débarquer dans l'administration semblait ne pas prêter plus que cela, attention au langage employé avec les élèves, je pouvais donc lui accorder de faire comme bon lui semblait pour m'interpeller. Moi, ce petit surnom que je lui trouvais alors qu'il était encore a quatre pattes me plaisait bien, c'était comme s'il d'une certaine manière il commençait à m'appartenir. Comme dans toute bonne relation il fallait de toute manière commencer doucement, puis c'était un adulte donc il fallait y aller plus doucement qu'autre chose pour éviter tous ennuis.

Je ne savais pas trop si cette première rencontre était le moment opportun pour entamer la discutions, mais cet homme m'intriguait vraiment, il donnait dans son discours un air de quelqu'un qui débarque dans un nouveau monde différent au sien. Surement pour cela qui pense que je suis forte et que je ne me décourage pas dans cette ile de mutant.


-Monsieur l'infirmier vous sembler perdue je me trompe? A moins que vous n'ayez peur de nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Jeu 30 Aoû - 0:44

Un coup de vent remit en place ses cheveux alors qu'il cherchait à saisir ce qu'était son interlocutrice, la curiosité est banale on pourrait dire. Mais chez Kazuya, elle était vraiment une chose importante et parfois envahissante. Il y avait un jour comme ça où sa curiosité avait pris le dessus.

Lors de son voyage pour aller sur l'île, il voyait bien que les voyageurs avaient un "truc" en plus par rapport aux humains, c'est au moment où il avait soigné une personne qu'il assimila les informations de son corps et il sentit vraiment quelque chose de vraiment différent. Depuis, il sentait en lui le besoin irrépressible d'en savoir plus, toujours plus comme une sorte de faim qui ne se contrôlait pas. Il venait d'en prendre conscience à un point qu'il ne le laissait pas de marbre, il n'avait pas peur mais il sentait bien qu'il devait faire attention.

Mais cette faim, cette envie ressortait et il voulait vraiment assimiler les informations de la jeune fille devant lui. Au moment où il allait s'avancer, elle ouvrit la parole. Heureusement car il se sentait emporter par ce besoin. Lui-même en revenait pas de ce qu'il avait ressenti à ce moment-là. La voix de la demoiselle le ramena à la réalité et il l'écouta attentivement. Quand elle prononça que sa jolie personne n'était pas du coin, il eut un petit rire.


-Et bien... L'Irlande, c'est carrément à l'autre bout du globe ça. Votre "belle" personne ne penserait bien que rien qu'à votre physique, j'aurais situé votre pays en Europe. En tout cas, j'ai toujours voulu visiter l'Europe, il doit y avoir des beaux endroits. Mais mon travail est bien plus important, peut-être qu'un jour... Je voyagerais.

D'après ses paroles, il avait l'impression qu'elle était persuadée d'être la plus belle. Certes elle était belle mais il ne se laissait pas avoir. déjà, elle était une pensionnaire et elle un infirmier, donc il ne cherchait pas à la regarder autrement. Puis elle était trop "jeune" à son gout, et il ne pensait pas à rencontrer une femme pour le moment, il était bien trop sérieux. Bon... Peut-être qu'un jour, il y pensera, mais il était encore jeune pour ne pas y penser même si d'un côté, il avait une petite envie d'en rencontrer une.
Une idée lui vint, il commença à s'avancer vers elle et lui tendit la main.


-Je pense que notre présentation doit être digne de votre "belle" personne, je me trompe miss McCarthy ?

Le tout en souriant, il ne cherchait pas à paraître spécialement "noble" mais même s'il était banal, il tenait à savoir garder son savoir-vivre.

-Je suis loin d'être perdu, c'est juste que c'est le fait d'être dans un nouvel endroit qui me rend un peu... Nerveux. Rien de plus ni de moins. Si j'ai peur? Et bien... Je ressens beaucoup de curiosité mais... Je vais vous confier le fond de ma pensée.

-J'estime tout le monde être pareil, il n'y a pas de personnes différentes vis-à-vis d'autres. Tout le monde est sur le même pied d'égalité, vous êtes tous des êtres vivants avec un coeur et une âme. Je pense m'être fait comprendre comme il faut et je le dirais toujours et encore jusqu'à le faire comprendre à tout le monde ici.


Cette fois, il n'était plus le petit infirmier innocent. Il avait parlé avec détermination et la lueur dans ses yeux était forte et intense. Là, il était là le vrai Kazuya Takeda, celui qui était prêt à taper du poing sur la table pour imposer son point de vue à tous ceux qui tenterait de le faire changer d'avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Sam 8 Sep - 16:28


Ce jardin n'avait rien à envier à tous les jardins qu'on pouvais trouvée au-delà de ses murs. L'endroit était rempli d'une riche végétation qui me rappelait vaguement mon pays d'origine. Cette sensation était agréable. Voyager... Je n'ai jamais vraiment réalisé que ma venu ici était une sorte de voyage même si je sais que je ne retournerais surement jamais cher moi. L'infirmier semblait surpris de mon pays d'origine alors qu'au contraire il ne l'était pas de mon continent. Il fallait avouer que j'avais un physique plus occidentale qu'orientale, ce physique je le doit à ma mère. De sont coter mon père ne ma donné que une partie de son sang asiatique, mais aussi la poitrine peu volumineuse des jeunes filles d'Asie.

Je me demande d'où vient cette fascination pour l'Europe, bien que j'adore mon pays, ce n'est qu'un continent remplis de vielles pierres, moins avancer technologiquement que d'autre endroit du monde... De toutes manières des endroits beaux où non il en avait partout sur cette terre. Vraiment j'avais le plus grands mal à comprendre ses personnes plus âgées que moi qui était aussi fasciné par un continent aussi vieux que l'Europe. Bien sûr la mode doit y être pour quelque chose, mais cela cette limite à de grandes villes et non des pays en eux même.
Ce sujet n'est pas des plus intéressants de toute manière, à ce moment présent le plus intéressant était de découvrir cet endroit remplis de nouvelle aventure. Oui Hiromae devait être un sujet bien meilleur que l'Europe que tout le monde connait de toutes manières. Je me mis à regarder l'homme aux cheveux bruns devant moi et lui fis un clin d'oeil.


-l'Irlande et l'Europe non rien de particulier en eux même! Le plus intéressant ce ne serait pas plutôt la population qui y vis ?

Après cela l'homme semblait se demander si les présentations étaient assez bien pour moi. Cela était assez particulier, car j'avais envie d'en savoir un peu plus sur le Japon d'où il venait. Mes parents pour une raison inconnue non jamais voulus m'y amener cet endroit m'intriguait assez. Ce sujet de conversation sur les pays pourrait bien servir comme une des cartes de mon jeu.

Dans sa façon de parler je n'aimais pas comment il reprenait ce que j'aurais pus dire. Bien sûr qu'on pouvait me dire que j'avais une belle personne, tout le monde le savait que ma propre personne était tous simplement jolie. Pourtant il ne m'était aucune conviction dans ce qu'il disait, je n'aimais pas vraiment la façon dont il l'avait donc employé. Même s'il souriait, son allure banal me fessait penser qu'il ne pensait pas à mal, mais le mal étais fait de toute manière.

L'infirmier continua son discours à la suite de ma petite phrase. Cette phrase avait pour but qu'il révèle son identité de ce qu'il était, à croire que le moment n'était pas venu, car il avait fait un discours assez général. Je fus assez déçue, mais je savais que par la suite cet homme pourrait être un atout à ajouter à mon destin. Après qu'il ai finit de parler je me surpris à trouver une autre lueur dans son regard. Une lueur un peu plus brillante qu'avant qui semblait plein de détermination. Je me trompais surement cet homme était quand même assez banal en soit, même si sa détermination était assez courageuse. Je n'ai pas vraiment un avis assez large sur les personne comme moi ou comme lui, j'ai grandis avec des simples humains dans une famille de démons, je n'ai pas encore eu occasion de me faire une idée assez précise sûr le sujet, la chose qui était sûr c'était que nous on était supérieur à eux. J'esquissais un léger sourire et croisa les bras devant moi.


-Je vois je vois... vous semblez plus courageux que je ne le pensais. Mais vous ne pensez pas que certaine personne ne sont que des pions? Désoler mais j'ai du mal à croire en votre égalité il aura toujours quelqu'un de supérieur à l'autre.

Des pions... voilà comment je voyais les humains de là où je venais, je ne sais pas si sur cette île il en avait, en tout cas ceux qui mon approcher dans ma très chère ville natal d'Irlande, son pour moi des pions. Des pions que j'ai habillement déplacé sur mon échiquier pour avoir ce que je voulais. Ici je vais devoir recommencer de zéro et je ne sais pas vraiment à quoi m'attendre. Je me doutais que je poussais un peu l'infirmier qui semblait si calme à sortir de cette apparence, mais à ce prix j'apprendrais surement des choses qui m'aideront à pouvoir m'intégrer à cette école. Je n'ignorais pas que cet homme était aussi un arrivant tous frais?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Mer 19 Sep - 21:06

HRP: Désolé du retard, j'étais en manque d'inspiration.


Cette discussion devenait intéressante, lui Kazuya, un infirmier qui discute avec une jeune demoiselle. Il est vrai que ce qui pouvait être mieux dans ces pays étaient les gens, mais il pensait aussi à autre chose. Les traditions, la nourriture, la culture, il y voyait là le vrai but qu'il n'envisagerait si jamais il faisait un voyage dans le monde. Il avait tellement à apprendre...

-Certes les gens sont sûrement une chose intéressante mais si on voyage, ce n'est pas uniquement pour ça en général. En temps normal, on goute la nourriture locale, on regarde quelles sont les traditions, la culture et j'en passe. Du moins, c'est ce que je pense, après chacun son truc.

L'infirmier restait là, à lui tendre la main comme si c'était ce qui finalisait leur présentation... Par politesse aussi. Il ne paraissait pas comme ça mais il était un peu à cheval sur la politesse. Bon des fois, il s'en fichait mais il voulait donner cette impression que même s'il était une personne assez souple, il fallait quand même un minimum. Il regarda autour de lui, quelques personnes les regardaient vaguement mais en soi, rien de bien incroyable. Tout paraissait vraiment comme s'il n'avait jamais été dans un endroit où les personnes purement humaines étaient rares, mais peu importe.

Elle évoqua aussi le fait que même si ce qu'il disait lui donnait un air courageux mais, qu'il aurait toujours ce principe de supérieur et inférieur. Jamais il n'oserait douter de sa vision des choses, comment avancer dans la vie si l'espoir l'abandonnait? Il n'osait penser à une telle chose, sans doute qu'il deviendrait un homme qu'il ne tenterait pas de savoir.


-C'est vrai, en ce moment même, il y a ce principe de supérieur et inférieur. Je le reconnais mais, je pense que si au moins une seule personne pense comme moi, qui partage le même idéal, alors il y a toujours une infirme chance de faire comprendre que nous devons tous être main dans la main. Rien que le fait d'avoir un endroit comme ici où il y a tant de personnes incroyables le prouve, il y a des changements. Bon après c'est ce que je pense, tout le monde ne pense pas pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Jeu 11 Oct - 16:41


Les voyages, voilas quelque chose qui ne me passionne en rien! Je ne trouve aucun intérêt de partir aussi loin de cher soit pour voir autre chose. La télé sert à ca non? Elle sert à faire "voyager" les gens dans un autre univers! Pourquoi s’obstiner autant à avoir envie de voyager. Qui plus ai j'avais une légère impression que le voyage que nous venons de faire était le dernier. En tous cas le dernier à travers les mers! Ce qui me donnait cette impression? La raison simple et surement logique que je pense qu'on ais été choisis pour venir ici. Pourquoi donc partir de cet endroit? Enfin cela n'était pas mon principal souci de toutes manières.

-Toutes ses choses on peu les trouver en magasins spécialisé ou non voir sur internet, à la télé ou pour le plus ennuyeux dans les livres. Enfin comme vous le dites si bien Monsieur l'infirmier chacun son truc.

Les mains toujours croiser devant mon corps et le regard lancer directement sur l'homme aux lunettes qui occupaient le rôle de me faire la conversation ce mis soudain à me tendre sa main. Elle était assez blanche et je les trouvais assez fine pour un homme, même si elle avait elle avait son charme. Je ne bougeât pas de suite préfèrent observer les attentions de l'homme. Ce n'est qu'au bout de quelque minute que je me décidai de décroisé mes bras et de tendre un d’eux vers le jeune homme. Je restât toute même méfiante de ce qu'il pourrait faire par la suite, même si il semblait inoffensif on n’était jamais trop méfiant.

D'un geste assez rapide ma main entra en contacte avec celle de l'infirmier Kazuya, je la serra simplement. Je ne mis dans ce geste aucune force n'y réel envie de le faire, je n'avais juste pas spécialement envie de le voire tenir son bras en l'air ainsi. Cette action pour n'avais de toute manière aucune réel utilité en elle même. Cette poignet de mains était surement un signe pour dire que les présentations était finis ou tous simplement un simple geste comme pour dire bonjour.
Au contacte de sa mains je sentis une certaine chaleur émaner de lui, ce n'était pas tellement désagréable comme sensation même si elle n'a duré que quelque seconde

Ceci étant fait l'infirmier repris la parole qui servait qu'a rebondir sur une de mes dernières parole plus tôt prononcer. L'homme semblait avoir un idéal bien à lui. Son idéal semblait quelque chose de bien difficile a avoir de toute manière. Le cycle de la vie était fait ainsi plus tu es faible plus tu te fais marcher dessus par les autres. Même si on peu s'en sortir dans certain domaine et que dans d'autre être "fort" soit mal vus du reste de la communauté , les règle du cycle était ainsi fait et ce n'était que des penseur idéaliste qui espérait a un monde ou les gens serait d'une certaine manière égal les un au autre.

-Vous avez la un rêve bien grand Monsieur Takeda. Je ne connais pas assez bien cet endroit pour vous donner un avis vraiment objectif, mais cette île a l'air faite comme partout dans le monde de cette hiérarchie supérieur/inférieur. C'est le cycle de la vie si on veut.


HRP: Pas grave! ^^ Désoler moi aussi du retard/manque d'inspirations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Jeu 18 Oct - 16:12

Voilà ce qu'il attendait, la fameuse poignée de main qui pouvait enfin terminer pour de bon les présentations. Mais au fond de lui, c'est ce qu'il attendait pour enfin satisfaire sa soif de savoir pour la journée. Dès qu'il entra au contact de sa main avec la sienne, son don se mit à agir et le flux d'informations inondait son cerveau. Une douce euphorie l'envahissait, comme si c'était la récompense d'avoir pris son mal en patience. Il restait impassible à l'extérieur mais en lui, c'était le bonheur.

Encore une fois, il put sentir une incroyable énergie vitale, bien plus que les humains de base. La moindre information sur son corps ne lui échappait pas, mais malgré tout, il aurait besoin d'écrire ce qu'il savait mais pour plus tard. Son cerveau s'emballait à un point inconcevable, il pouvait même ressentir une pointe d'excitation à accumuler plus de savoir.

La voix de la demoiselle le fit revenir à lui-même s'il ne montrait pas qu'il avait fait un acte pas vraiment habituel. Il put se concentrer pour de bon, il était satisfait.


-C'est vrai que cet endroit n'échappe pas au principe de supérieur/inférieur mais ça part d'un bon geste. Mais il est facile de dire dans ce cas, que tout acte part d'un bon sentiment, et qu'ils finissent mal des fois. J'en suis conscient, mais il faut laisser aux gens du temps, ce n'est pas si simple. Sur le papier, ça a l'air facile mais en pratique, il faut des années pour qu'enfin, on y voit des changements. J'ai côtoyé des humains et il en a des mauvais comme des bons, c'est pour ça que je pense que c'est comme si on était tous de simples personnes ce que je pense vraiment mais ce n'est peut-être pas le cas de tous en ce lieu.

-Quand bien même on me dit que dans cet endroit, il n'y a pas d'humains, ça ne change rien. Je fais mon travail et c'est ce qui compte. Mon don est au service de la vie elle-même. Dans un endroit comme ici, il y a là l'occasion d'enfin tenter d'améliorer les choses, surtout avec autant d'êtres incroyables ici. Il faut juste du temps, c'est pareil pour les humains, le temps est un facteur vital pour ces choses.

-Certaines personnes pourraient penser que je suis fou de penser que ça sera possible un jour mais, il suffit de prendre exemple sur des événements de l'histoire. Même si n'est pas parfait pour le moment, ça change tout le temps, si ça se trouve, dans un siècle, on sera tous en harmonie... Je dis pas que c'est possible, mais si les gens ont de bonnes intentions en faisant attention, il y a une chance. Voilà ce que je pense, si je suis comme ça, il se peut qu'il y ait d'autres personnes comme moi, mais bon... Peut-être que j'ai tort sur toute la ligne, je ne sais pas, mais sans preuve véritable, je tends à penser encore comme ça.


Il reprit enfin son souffle, mais une rencontre lui vint à l'esprit, celle où il arriva à l'établissement. Des jumelles qui avaient fait naitre le doute dans son esprit. Il en fut encore troublé, Kazuya ne savait plus qu'en penser, était-il dans l'erreur? Il ne pouvait y répondre à cette question, c'est le genre de question qui ne peut se répondre par soi-même. On peut n'avoir des doutes mais jamais, on ne peut se juger sans un regard extérieur.

-Peut-être que... Je suis dans l'erreur au final, je ne vois qu'une utopie impossible à atteindre... Je ne vais pas vous ennuyer plus que ça, vous devez avoir vos propres soucis.

Bien qu'il montrât un sourire, il ressentait une sorte de peine à l'idée que jamais il ne verra ce rêve être atteint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Ven 26 Oct - 13:03

Une fois la main serrée et que toutes les analyses qui étaient propre à nous ont été réalisés. Je me pressais d'enlever ma main de la sienne. Je n'étais pas le genre de fille à vraiment aimer le contacte dès le début ainsi. J'aime torturer les gens dès que je les rencontre, mais les toucher, cela est encore un autre domaine. Certains penserons que je prends trop soin de ma peau, que j'ai peur de la blesser, la salir, mais non je n'aime pas spécialement le contacte physique dès le début.

Par ce simple geste l'infirmier semblait étrangement calme pourtant. Peu-être que j'avais une mauvaise impression des humains et ceux qui semble l'être ou tous simplement de l'espèce mâle en elle-même. Cette partie de moi, pouvais surement fausser cette impression de calme cher cet homme.

Une fois ma main libérée de cet homme je me mis à l'essuyer sur une partie d'un des tissus de mes vêtements. Pendant que je fis ce geste je ne pouvais m'empêcher de penser que cet homme que je pensais, timide, voir introvertie, était en fin de compte quelqu'un qui parlait, beaucoup, peu-être trop. Je n'étais pas du genre à faire des discours de plusieurs heures ni de parler beaucoup d'un coup, mais lui était totalement lancé dans son monologue légèrement utopique à mon goût. Je n'appréciais pas les humains et donc tous naturellement je me suis toujours plus ou moins sentis supérieur à eux de diverse façon.

Cet homme parlait des humains et des gens comme nous d'une manière si idyllique que n'importe qui aurait du mal à le croire. Cela marquait une grosse différence entre lui et moi. Moi, je suis le genre de personne à savoir qu'il a bien plus fort que moi, que la vie n'est pas facile et que cette réglée d'inférieurs supérieurs était assez en vogue. Jérémy me l'avais bien fait comprendre a l'époque où je n'étais qu'une simple adolescente sans intérêt. Depuis cette histoire la vie basée sur la simple hiérarchie supérieure et inférieure n'était que plus claire, ainsi que ma seule raison de penser du système de cette planète. À force de devoir écouter cet homme dont je n'étais pas d'accord avec sa manière de penser, je ne pouvais que d'une certaine manière l'encourager .D'une certaine manière à cause de sa passion qui résonnait dans ses mots. Cet infirmier était vraiment déterminé malgré le fait que j'étaie totalement contre ce qu'il pensait. Bien sûre je ne lui laisserais pas le loisir de savoir cela aussi simplement et aussi rapidement.
Après qu'il ai finit son long monologue je ne pus m'empêcher de répondre du tac au tac assez rapidement. La vitesse de ma voix était la seule chose qui montrait que j'étaie assez agacée par ce qu'il disait. Malgré le fait que j'essaye de ne rien montrer.


-Je vois que cette histoire vous passionne vraiment. Dans tout ce que vous avez racontés, quelque chose m'intrigue... Comment pouvez-vous arrivez à la conclusion que tout le monde peu-être sur un pied d'égalité ? Je vous avoue que je ne connais pas tous les êtres qui ne sont pas humains mais à peine arriver sur cette île j'ai pu ressentir qui avait des personnes largement supérieur à moi. Un siècle ce n'est vraiment rien dans une vie et vraiment trop peu pour votre rêve même avec plusieurs personnes à vos coter.

Je n'avais pas vraiment l'intention de l'attaquer, mais je ne pouvais pas non plus rester silencieuse. Il fallait avouer que j'étaie assez jeune et que le siècle d'existence j'y étais encore assez loin, mais le simple faite d'avoir connus mes parents je pouvais me permettre d'avoir ce genre de jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   Mar 30 Oct - 12:44

Alors qu'il termina sa poignée de main, il la retira et put voir ce qui semblait le choquer. Le fait qu'elle se frotte la main contre un tissu comme s'il avait la main sale le blessa vraiment. Il n'aurait jamais pu penser qu'une telle personne pouvait faire ça. D'ailleurs son visage prit une teinte moins "souriante", mais il ne dit rien, préférant ne pas partir sur de mauvaises bases, mais par contre il en avait marre et sa seule envie était de partir pour se calmer.
En réfléchissant bien, il pouvait partir en faisant un scandale que l'on puisse lui faire ça, mais non. Il n'était pas du genre à en faire des montagnes, mais juste ce qu'il fallait.


-Vous savez, je pense que cette discussion ne rime à rien. Oubliez tout ça, ce n'est pas avec ce que je pense que je vais changer le monde au final. Je pense que nous avons assez perdu de temps, mon travail m'appelle en plus de ça. Et puis si vous voulez parler, je suis à l'infirmerie mais, j'espère ne pas vous y voir, en général on y va quand on est malade ou blessé. Je ne le vous le souhaite pas.

C'était ironique, il disait toujours cette fameuse phrase comme quoi il ne voulait pas voir les gens à l'infirmerie, signe de quelque chose de tout à fait normal. En aucun cas il ne souhaitait à personne d'y aller... Pour le moment. L'infirmier en avait marre, son désir de se changer les idées était fort, et il devait réfléchir.

Oh oui il devait réfléchir, tant de choses étaient à revoir alors qu'il avait une façon de penser bien à lui. Il s'en rendait compte à partir du moment où Kazuya voyait que l'on ne partageait pas sa vision des choses. Avec un geste vif de son bras, il regarda l'heure qui était à son bras sous la forme d'une montre.


-Vu l'heure, je dois vraiment y aller, peut-être qu'une personne a besoin de mon aide. Ce fut un... Plaisir de parler avec une personne telle que vous. Sur ce, je vous laisse Miss McCarthy, au... Plaisir de vous parler à nouveau.

Il inclina la tête et commença à se mettre en marche, son visage prenait cette fois l'air de quelqu'un pas vraiment content. Il était en colère envers lui-même, envers les gens incapables de pouvoir comprendre qu'un jour, on devra tous s'entraider main dans la main.
Il sentait la rage monter en lui et... Une drôle de sensation. Le besoin d'assimiler encore plus d'informations revenait, bien plus fort et intense que la dernière fois. Au point qu'il en devienne vraiment étrange selon lui. Du repos serait nécessaire pour retrouver un certain équilibre dans son esprit. Il murmura.


-Je dois devenir plus fort, plus de pouvoir, j'en ai besoin, je dois sauver les gens... J'en ai besoin et à n'importe quel prix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Soleil découverte de la vie [pv Kazuya Takeda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kazuya Takeda
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Les Extras :: Archives RPs-