AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Les 3 faucheuses [PV Akemi et les Sullivan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Les 3 faucheuses [PV Akemi et les Sullivan]   Jeu 2 Aoû - 18:36

19 Juin 2011 – 17h00

La sonnerie retentit dans les couloirs de l'aile Est de la pension. Très vite les couloirs commencèrent à être traversés par les collégiens, lycéens et étudiants. Seule une salle de cours ne se vidait pas encore, celle des où les étudiants en arts du combats n'avaient pas fini. Un long cours de trois heure d'analyse de combats. Des vidéos de confrontations sportives martiales diverses, où le professeur commentait les erreurs quand il ne demandait pas aux élèves de le faire. Certains participaient avec ferveur, à se demander comment ils faisaient. D'autres s'ennuyaient plus, comme les deux jumelles, plus partisanes de tirer des leçons de leurs erreurs commises en entrainement que cela. Cependant, cela restait instructif bien que la durée du cours faisait qu'au bout d'une bonne heure cela pouvait devenir plus barbant. Mais bon, l'heure avait sonné et elles allaient être libérées, ce qui finit par arriver. Elle sortirent du couloir d'un pas tranquille, Alicia mettant sa main devant la bouche pour bailler.

- Pfff je ne suis pas mécontent que cela soit fini.
- C'est sûr, c'était intéressant mais trois heures de ça...

Leur discussion s'évanouit dans le bruit des couloirs. A leur passage certains les regardèrent comme s'ils ne les avaient jamais vu. Ce qui était après tout le cas, compte tenu qu'elles n'étaient là que depuis quelques jours. Mais cette fois-ci elles traversaient les couloir en uniforme de la pension, ce qui était bien plus discret qu'à leur arrivée dans leurs tenues de combat. Elles purent entendre quelques paroles murmures à leur égard sans savoir forcément ce qui se disait, comme venant d'un groupe de lycéens.

- Regarde ce sont elles.
- Ce sont des shinigami t'es sûre ?
- C'est pas possible, elles sont européennes.
- C'est ce que m'a dit celui qui est dans leur section pourtant.
- Bizarre, normalement ils ne sont pas en occident.
- Je sais pas, il s’est peut-être trompé, mais bon...

Ils s'arrêtèrent quand les deux sœurs passèrent à côté d'eux. Elles leur jetèrent un regard assez froid, ayant bien vu que cela parlait d'elles, sans rien dire. Cela ne les étonnait guère qu'elles intriguent. Des jumelles shinigami était assez rare, mais en plus irlandaises et non japonaises encore plus. S'ils savaient le reste, ils ne seraient pas au bout de leurs surprises. Sans s'arrêter, elles filèrent à la cafétéria pour prendre des boissons et allèrent dans la cour, histoire de prendre l'air. Elles jetèrent leur dévolu sur un banc à l'ombre d'un arbre. Alicia s'assit dans la longueur du banc, le dos appuyée sur un muret. Beth quant à elle s'assit normalement sur le banc, aux pieds de sa sœur.

- Je crois que les lycéens de toute à l'heure parlaient de nous non ?

Beth haussa des épaules.

- Probablement, des nouvelles cela fait toujours des sujets de discussion.
- Oui, surtout que je ne sais pas s'il y en a d'autres comme nous, on est peu nombreux.
- Cela leur passera, quand on une autre nouveauté se manifestera et qu'on fer parti du décor.

Alicia sourit.

- Tu le regretterais ?
- Pas du tout, tu en penses autant que moi, je le sais. Plus vite on sera relativement tranquille, mieux cela sera.
- C'est vrai qu'aussi instructif cela fut-il, on n'a pas pu s'entrainer une seule fois tranquille toutes les deux.
- Moui.

Alicia leva les yeux vers le ciel faisant la moue.

- Cela ne sera pas pour ce soir non plus, certains de la section ont dit qu'ils y allaient, la salle d'entrainement va être blindée.
- Et bien voyons le bon côté, on a fini journée et plus rien au programme jusqu'à demain.
- Ce n'est peut-être pas plus mal après tout, on s'est entrainées tous les jours depuis notre arrivée, un jour de pause ne peut faire que du bien.
- Oui.

Un silence s'installa, Alicia les yeux toujours rivés sur les nuages et peut-être l'esprit dedans également, Beth regardant la cour et les quelques élèves s'y trouvant aller et venir ou discuter dans leur coin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar


MessageSujet: Re: Les 3 faucheuses [PV Akemi et les Sullivan]   Ven 3 Aoû - 5:52

Être la seule de sa race. Durant longtemps, c'était ce qu'avait cru Akemi. Après tout, le seul autre Shinigami qu'elle avait vu, était qu'un vieil homme masqué qui était venu lui dire qu'elle était en charge de la zone d'Hiromae. Qu'elle allait être la Shinigami attitré à cette zone de façon officielle. Du moment où elle parviendrait à suivre les ordres que l'on lui donnerait. Voilà déjà près d’une année entière qu'elle avait déjà reçu sa première tâche officielle Shinigami, sans pourtant pas l'avoir encore mise à terme. Prendre la vie de personne encore vivant était beaucoup plus difficile que de prendre la vie de ceux déjà mort. Mais voilà, sans doute du fait qu'Akemi n'avait en rien suivit l'éducation classique, l'on lui avait confié sans doute la pire et ingrate des missions pour une recrue. Tuer un garçon de son âge. Un garçon toujours vivant et entièrement humain. Seulement avec une triste malédiction sur la tête. Il avait triché à la mort plus d'une fois, faisant de lui un hors-la-loi du domaine des vivants. Il avait brisé son destin, qu'était celui d'être mort. Mais sans d'avantage parlé de sa pauvre mission, il en était pas moins qu'à proprement parlé, elle n'avait jamais rencontré de Shinigami. Ni suivit un quelconque entrainement lié à la notion des Shinigami. Complètement exclut de la dimension de sa race, par le courage de son père qui pour le bien de sa fille, l'avait égoïstement gardé que pour lui, loin du reste. N'en était pas moins qu'à ce jour même, venu la première faille au plan quasi parfait de son père.

"Je ne suis... Pas la seule ?"

Répondit la jeune Akemi Senou, fière jeune fille plutôt populaire de la pension. Réputé pour être là maître d'arme de l'école, personne du lycée n'avait pu la vaincre à un simple combat à l'épée de bois. Sa réputation de petite fille sans défaut la précédait bien souvent, ne serait-ce que par les fantasmes des garçons ou la jalousie de certaine fille à son égard. Mais cette popularité superficielle n'était due qu'à ce que la jeune Shinigami laissait paraitre. Bonne note à l'école, très sportive, plutôt jolie ... Elle semblait tout du moins avoir toute les qualités. N'en restait pas moins que c'était surtout dû au fait que personne ne s'était véritablement penché sur son cas. Si quelqu'un l'avait fait, il aurait bien vu combien cela n'avait que du faux, d’où le fait que sa réputation la précédait bien trop souvent... Simplement entretenir cette fichu réputation était un véritable cauchemar. Elle travaillait beaucoup trop dur à l'école et devait passer tellement un nombre d'heure considérable simplement pour arranger tous les détails de préservation d'une stupide fausse-personne qu'elle prétendait être. Ne serait-ce que pour la gloire de marcher dans les couloirs et avoir tout un tas de pair de yeux posé sur elle. C'était pathétique et elle le savait, surtout que cela l'éloignait de son but premier, qui était de devenir une Shinigami digne de ce nom. Mais il fallait croire que son égo avait tant qu'à lui une place dans sa vie.

Pour en revenir sur ces rumeurs, il ne fallut que poser la question pour qu'une véritable armé de garçon envouté ne lui révèle les secrets de ce nouveau arrivant. Ou plus, les deux nouvelles arrivantes. Oui, car elles étaient deux et non pas une. Jumelle qui plus est. Elle en oublia les commentaires déplacer et pervers à ce sujet de ces fidèle acolytes masculin pour simplement avoir l'ultime renseignement : Ou elles étaient. Après quelque recherche facile, les deux jumelles avaient visiblement fait beaucoup parler d'eux... C'était presque aussi facile que de trouver une bataille dans cette école. C'était presque fou de voir comment les jeunes pouvaient ce rameutée comme de véritable loup autour d'une source de distraction potentiel. Certain continuaient même de l'observer de loin, surtout ceux dont Akemi avait fait affaire. Ce n'était pas vraiment ce qu'elle préférait, mais il fallait avouer que le groupe d'homme pervers que composait Hadrien et son organisation s’avérait plutôt utile pour savoir les informations croustillante, surtout quand cela concernait une fille. Bien que pour le moment, seul sa location l'intéressait. Ainsi, la douce et passive lionne sorti du troupeau de hyène, de façon la plus élégante que possible, toujours dans le but certain de conserver son titre de reine de la jungle. Allant droit vers sa cible, sans peur et sans animosité. Elle ne voulut exprimer bêtement de la joie dès le départ, car au fond, c'était ce qu'elle ressentait à l'idée d'avoir des partenaires. Mais qu'aurait-elle eut l'air si elle leur avait sauté dans les bras ? Une folle sans doute, surtout qu'elle avait une réputation à tenir et sa dites réputation voulait qu'Akemi n'était pas du genre douce. Il ne fallait pas la faire chier sous peine d'en payer le prix. Mais tout ceci n'avait pas tellement d'importance, elle était là en paix.

"Ohayo... Ali...cia-san et euh... Beth-san ?"

Bien sûr, ne sachant pas laquelle des deux étaient qui. Elle avait inversé les noms, regardant Beth lorsqu'elle dit le nom d'Alicia, et inversement. Enfin, sans doute que mélanger deux jumelles n’avait rien de très inhabituel...

"J'ai entendu dire que vous étiez toute deux sœurs et Shinigami. Alors, je me présente. Akemi Senou, Shinigami attitré à la zone d'Hiromae. Enchantée de vous rencontrer mes consœurs."

Restant toujours poli et dans le respect le plus grand, elle en inclina la tête comme en avait l'habitude de faire les japonais pour ce présenté. Les bonnes manières, Akemi les connaissent. Oui sinon elle n'aurait jamais été aussi populaire si elle ne savait pas composer une phrase respectueuse et complète. Quoiqu'il en soit, ce n'était que formalité. Il en restait pas moins qu'Akemi n'avait pas envie d'en rester seulement à cela. Elle avait plein de question, véritablement plein. Ayant passé toute sa vie dans l'ombre, elle était depuis si longtemps rongé à savoir comment c'était que d'être une véritable Shinigami.

"Cela vous dérange si je vous pose quelques petites questions ?"

Dit-elle en y ajoutant un faux sourire forcé. Ce n'était pas trop dans les habitudes de la jeune fille que de sourire. Non pas qu'elle ne savait pas rire, mais elle avait l'habitude d'être soit énervée ou sérieuse. Dans tous les cas, jamais ou alors rarement son visage n'avait d'expression aussi simple et joviale. C'était bien sûr pour maximisé ses chances de réussites, car même si elle n'était pas trop du genre à sourire, elle tenait vraiment réussir à ce que les deux sœurs accepte de prendre un peu de temps pour parler avec elle. Ce qu'elles pouvaient après tout refusé... Mais ce n'était pas véritablement un choix. Akemi DEVAIT savoir certaine chose. De la manière douce ou de la manière forte, sa vie entière était basé sur ces questions qu'elle se posait. Alors cela avait beaucoup d'importance pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Les 3 faucheuses [PV Akemi et les Sullivan]   Sam 4 Aoû - 11:08

A vrai, dire, Alicia et Beth n'avaient pas tant croisé de shinigami que cela. Bien sûr il y avait eu Satoya leur maître, quelques confrères lorsqu'il les avait emmené pour qu’elles prennent leurs fonctions mais guère plus. Elles se doutaient bien qu'il devait y en avoir au moins affecté sur Hiromae sans toute fois encore l'avoir croisé. D'un autre côté, cela ne faisait que quelques jours qu'elles étaient arrivées et rien ne leur disait que celui-ci voudrait les rencontrer. Après tout, avec leur nature et leur origine occidentale, elles avaient compris qu’elles étaient plus ou moins écartées. Enfin elles pouvaient penser qu'en attendant de faire leurs preuves et rejoindre les rangs des autres faucheurs, en cas de nécessité, on les appellerait pour donner un coup de main. Qu'ils le veuillent ou non, rien ne changeait ce qu'elles étaient au final et elles étaient prêtes pour le terrain. Après tout, elles avaient passé des années à s'entrainer pour cela. Leurs efforts continueraient, car en plus d'être venues ici pour y trouver un lieu pour personnes comme elles, elles pourraient encore se perfectionner. A charge de revanche, elles finiraient par leur montrer leur valeur. Issues d'un shinigami coupé en deux, Garami était une faucheuse puissante et les jumelles avaient son potentiel en elles et était donc capable.

En attendant, elle prenaient l'air sur un des banc de la cour, car malgré les entrainements et les cours, il fallait savoir se reposer l'esprit. Le mental était tout aussi important que la condition physique et il fallait savoir doser pour ne pas saturer d'un côté ou de l'autre. Après avoir parlé un peu de des ours et de leurs débuts sur l'île, elles se mirent à parler de choses diverses et autres. Alicia disant qu'elle irait bien pendant la pause estivale, à la plage quelque fois, ce qui les changerait des plages irlandaises et à profiter du soleil. Beth plus sérieuse, disait elle qu'elles devraient se trouver peut-être quelques petits jobs, peut-être des missions, qui seraient bien payées et ce qui leur permettrait d'alterner avec les vacances. Elles en virent du coup à parler de leur licence, pensant qu'elles pourraient peut-être passer les épreuves pour la suivante. Finalement elles se dirent qu'elles verraient dans quelques temps après s'être fait la main. Retour sur des conversations moins sérieuses, Beth donnant une tape sur la jambe de sa sœur ayant sorti une bêtise, avec l'humour idiot dont elle était capable. Scène assez contrastée par rapport à quand elles travaillaient ou étaient en tenue de combat, sombres, impassibles et froides. A les regarder, on aurait dit ...et bien ce que l'on voyait, deux sœurs de dix-huit printemps discutant et rigolant.

Leur conversation s'arrêta quand une jeune fille de deux-trois ans de moins aux longs cheveux de feu s'approcha et les salua, d'une voix hésitante, intervertissant les deux sœurs, ce qui n'était pas inhabituel.

- Ohayo répondirent-elles de concert le levant la main.

Le « ohayo » n'était pas vraiment dans leur culture, mais elles avaient appris à s'adapter à qui elles parlaient. De plus leur maître étant japonais, elles étaient habituées à ce salut. La jeune fille avait entendu qu’elles étaient shinigami et se présenta sous le nom d'Akemi Senou, shinigami également, attitrée de l'île et se montra enchantée de les rencontrer. Les deux sœurs étaient assez surprise, ne s'attendant pas à cela.

- Enchantée Akemi.
- Enchantée.
- Nous sommes bien shinigami malgré les apparences au détails près que je suis Alicia.
- Et moi Beth, mais ce n'est pas grave.

Beth leva les bras et pointa sa montre au fond bleu et son bracelet ayant du bleu aussi.

- Petit astuce, bleu Beth, c'est tout simple.

Alicia montra les siens qui eux avaient du rouge. Elles se jetèrent un regard ayant la même pensée : c'est pas juste. Le shinigami attitré d'Hiromae devait être encore au lycée alors qu'elles l'avaient fini. Presque rageant, mais cela leur rappela que c'était le prix de leur nature et de leur origine. Au final elles en seraient presque jalouses, mais bon, il n'y avait rien çà y faire, cela ne dépendant pas complètement d'elles, voire pas du tout. Aucune rancune donc envers leur consoeur. Après tout, l'idée d'avoir une d'entre elles à la pension était une idée sympathique. Les shinigami étaient rares et donc cela faisait une personne comme elles et pensant comme elles....ou pas. Mais cela, elle ne s'en doutait pas. Akemi avec un sourire...enfin qui semblait s'efforcer de le faire leur demanda si elles pouvaient leur poser des petites questions.

- Non tu peux, il n'y a pas de soucis dit Alicia en souriant.

Beth acquiesça juste de la tête, poussant les pieds de sa sœur pour se décaler et laisser de la place sur le banc pour Akemi. Quelles questions voulait-elle leur poser, sans doute désirait-elle en savoir plus sur elles, ne serait-ce qu'étant irlandaise cela pouvait intriguer ou des petites choses. Après tout, ailleurs aller à la rencontre des leurs étaient assez facile, mais sur cette île qui était plus isolée, on ne devait pas en croiser tous les jours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar


MessageSujet: Re: Les 3 faucheuses [PV Akemi et les Sullivan]   Sam 4 Aoû - 17:31

Au premier regard, les deux sœurs semblaient plutôt deux personnes normales. Bon après tout, ce n'était pas comme si elle s'attendait à voir quelque chose d'autre. Peut-être s'était-elle attendue à voir quelque chose de plus... Glorieux ? Épic ? Cool ? Oh mais après tout, c'était les idées de jeunesse qu'elle avait en tête. Elle avait gagné en maturité et savait bien qu'au fond, ça devait être des gens un peu comme elle. Pas besoin d'un habit ou d'un look particulier, les balanciers du monde était une tâche qui n'avait après tout rien de glorieux. Sans doute très loin des super héros conventionnelle qu'elle croyait très jeune. À dire franc, c'était plutôt l'inverse qui l'aurait surprise. Elle en savait peu sur sa race, mais elle savait qu'agir dans l'ombre et discrètement était souvent une de leur tâche. Attiré l'attention n'avait rien de bon. Mais qu'importe au fond, ce n'était qu'un détail stupide. Dès que les deux jeunes femmes prirent la parole, Akemi comprit qu'elle avait fait une erreur en les confondants. Voilà qui était gênant... Bon après, elle savait très peu de chose sur les jumelles. Déjà que savoir leurs noms était pas mal, il ne fallait pas trop lui en demander. Akemi pu ensuite noter une légère différence dans les personnalités des deux sœurs, une semblait plus... Disons, sérieuse et l'autre moins. Au final, l'ironie était sans doute qu'elle comblait à eux deux ce que pouvait être la personnalité d'Akemi. Un désastreux mélange entre une tête brulé et un sérieux à faire mourir d’ennuis. En terme simple, elle estimait qu'il lui serait possible d'avoir probablement d'éventuelle bonne relation avec ces jeunes femmes. Ce qui était son but après tout. Plus que n'importe qui, être ami avec ceux de sa race semblait quelque chose d'important. Après tout, il fallait se serrer les coudes entre ceux d'une même race. C'était quelque chose que l'on voyait très souvent ici sur Hiromae. Les races enfantines étaient toujours très renfermées sur leur propre race, pareil que les princesses de cristal. Un nombre incalculable de race ici agissait presque sous forme de clan. Ou bien sûr, il était tout simplement interdit pour une étrangère d'une autre race espérer y entrer. C'était comme ça et puis c'est tout.

Mais bon, ce n'était pas comme si les trois Shinigami allaient pouvoir former à eux seuls, une sorte de clan ou de famille notable sur cette ile. Qu'importe ce qu'elles feraient, elle continuerait de resté exclus et solitaire. Du fait d'être si peu nombreux sur cette ile. À dire franc, elles n'étaient que trois. Comptant les deux sœurs et Akemi. S'il existait d'autre Shinigami, ceux-ci devait être bien caché, car malgré ses recherches, elle en avait jamais trouvé d'autre. Bref, pour conclure, Beth ainsi qu'Alicia allèrent en duo lui montré ces petits bracelets et détail de couleur bleu et rouge. Une couleur pour chaque. Voilà une méthode utile pour les différencier sans trop de problème. La Shinigami aux cheveux ardents ne fit que hocher la tête en compréhension. Elle ne ferait plus l'erreur une deuxième fois à présent. Par courtoisie même, l'une des deux sœurs sembla corriger le comportement de l'autre en la força à faire un peu de place pour Akemi sur ce banc. D'un sens, c'était encore plus gênant. Cette Alicia semblait plutôt bien installer et confortable. Surtout que s'assoir entre les deux sœurs allait être le véritable défi. Elle ne pourrait pas les regarder les deux en même temps, devant toujours tourner la tête d'un bord et de l'autre... Équitablement, car elle ne voulait pas en vexée une ou l'autre. Non pour elle, il était clair que prendre la place qui lui avait été si gentiment offerte allait d'avantage la nuire. Surtout qu'elle était amplement capable de rester debout.

"Merci bien, mais je préfère restée debout."

Ne voulant s'étendre d'avantage sur le sujet. Elle repensant tout de suite au sujet de ses questions. Oui car après tout, tant qu'à dire des questions, elle voulait le faire de la façon la plus intelligente que possible. Histoire que déjà, elle n'ait pas l'air d'une ignorante ou une débutante... Ce qu'elle était. Mais elle ne voulait pas le paraitre devant eux. Encore moins leur dire qu'elle n'avait jamais suivit une éducation Shinigami et qu'elle était en fait une Shinigami exilée par son père. Forcé à une éducation différente. Tout ceci avait le potentiel de la faire passer pour une véritable fille qui ne sait rien. Mais elle voulait conserver son rôle de 'Shinigami au même titre qu'elles'. Non pas leur démontré qu'elle était sans doute nettement plus informée qu'elle au sujet de ses origines. Le truc cependant était : Comment demander des choses aussi basiques, sans pourtant faire clairement comprendre qu'elle n'était pas ce qu'elle était ? C'était pour cela qu'elle devait soigneusement réfléchir à ses phrases. Vu la complexité du problème auquel elle s'affrontait.

"Alors... Hum.... C'est sans doute un peu personnel comme question, mais j'aimerais savoir. Vous, quel est votre objectif? Enfin.. si vous voyez ce que je veux dire... Votre motivation qui vous pousse lors de vos missions à prendre les armes."

C'était plutôt direct comme question, Akemi s'en doutait bien. Mais elle n'avait pas pris la peine d'attendre d'avoir l'approbation des deux jeunes filles pour poser ce genre de question très personnelle. Cela avait une importance quasi capitale à savoir ce qu'était véritablement un Shinigami. Elle voulait savoir si son père avait raison de l'éloigner du monde Shinigami, ou si en fait, ce n'était que lui qui avait devenu paranoïaque avec les années. Pour Akemi, elle s'attendait comme réponse, quelque chose de grand et d'héroïque. Oui, car même si elle ne s'attendait pas à voir des costumes de héros de fantaisie. Pour elle, les Shinigami étaient véritablement, sur le plan mental, des héros de fantaisie. Des anges aux ailes sombres, justicier du monde moderne. Qui avait la liberté de balancer les choses de la vie. Qui avait le pouvoir de rendre justice là ou l'homme n'y arrivait plus. Ce n'était pas pour rien qu'elle appelait souvent les Shinigami, les balanciers du monde. Devant servir ceux qui méritaient leur aide et punir ceux qui le devaient. Une sorte de Robin des bois des temps moderne... Prendre au riche et le donner au pauvre. C'était une comparaison facile à ce qu'Akemi voyait du rôle d'un Shinigami. Toujours poussé par ce désir de l'équilibre et de justice, Akemi était devenue ce qu'elle était. Sans qu'elle sache fort bien sûr, qu'elle était fort loin de l'idéologie réel Shinigami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Les 3 faucheuses [PV Akemi et les Sullivan]   Mar 7 Aoû - 13:58

Les deux jumelles étaient assez contentes, même si cela n'était pas non plus transcendant, de découvrir la présence d'un autre shinigami. A vrai, dire, ils étaient une race assez particulière qu'on appréciait peu de voir, car cela voulait dire généralement que vous aviez passé l'arme à gauche. De plus par ce qu'ils étaient et par leur neutralité naturelle, faisait qu'ils étaient un peu isolé. Tout ce qui était sujet à la mort effrayait ou impressionnait, car même si on était la personne la plus puissante du monde, la mort restait l'ultime ennemi qu'on ne pouvait vaincre. Les histoires passées prouvait tout cela, tels que le dieu Thanatos dont même les autres dieux avaient peur et dont on ne prononçait même pas le nom. Quant à ceux qui avaient tenté de lutter contre la mort, des héros comme Cu Chullainn ou Gilgamesh avaient fini par se résoudre à l'accepter.

Quoiqu'il en soit, cela faisait que les shinigami n'étaient pas forcément des plus appréciés. Mais c'était comme cela. Alicia et Beth en se comportant comme elles le faisaient en dehors de leurs devoirs, ne cherchaient pas à attirer la sympathie, non elles agissaient comme elle étaient, car malgré leur race, elles restaient de jeunes femmes comme les humaines. Après, aux autres de les accepter ou non, dans le fond elles s'en fichaient. Leur mentalité faisait qu'elles ne faisaient pas distinction entre les races donc elles ne manquaient pas d'ouverture. Même si Beth paraissait moins sociable, il n'en était d'ailleurs rien. Malgré les petites nuances entre les deux, dans leur esprit, elles étaient à l'identique et par moment elles agissaient de concert, Alicia pouvant se montrer tout aussi sérieuse que sa sœur. D'un autre côté, cela était habituel chez les jumeaux, seule l'habitude permettait de les différencier...et encore. C’est pour cela que souvent on mettait quelque chose pour les distinguer et l'astuce des couleurs fut très vite trouvée par les parents des deux sœurs. Quelque chose de discret mais simple, permettant en un coup d'oeil de voir à qui on avait à faire. A leurs explication sur cela, Akemi hocha simplement de la tête. Il n'y avait pas plus à dire, comme Beth l'avait souligné, c'était très simple.

Par politesse, elles avaient laissé de la place sur le banc entre elles pour leur consoeur qui préféra rester debout. Gênée ou préférant leur faire face, il était trop tôt pour elles pour pouvoir le dire. En tout cas, même si elle avait l'air déjà un peu moins hésitante, on pouvait dire, qu'elle était très polie. Au moins ce n'était pas une sauvage. Enfin elle l'aurait été, elle les auraient ignoré en sachant leur présence ou leur aurait sauté à la gorge.

- Comme tu le désires, mais je te rassure elle ne mord pas dit Alicia en pointant du doigt sa sœur en souriant.

Beth tourna la tête vers elle, la foudroyant du regard. Avant de lui donner une tape sur le genou.

- Dixit, mon clone, alors que tu n'es pas ma sœur pour rien.
- Comme tu n'es parfois pas aussi sérieuse que tu en as l'air lui répondit-elle.

Il était vrai que malgré leur tendance, Beth plus sérieuse qu'Alicia, cela pouvait s'inverser voir s'égaliser par moment. A cela Beth se contenta de tirer la langue à Alicia. Leur chamaillerie s'arrêta après la demande d'Akemi pour leur poser des questions, ce qu'elles avaient accepté. Il n'était pas étrange qu'Akemi ait une certaine curiosité à leur égard, elles en avaient également. Il était assez rare d'avoir le loisir de pouvoir discuter avec d'autres shinigami, après tout. La question d'Akemi était assez personnelle selon elle. Elle voulait connaître leur objectif, précisant que dans cela, elle pensait ce qui les poussait à aller au front. Elle avait bien fait de préciser puisque pour les sœurs, il fallait séparer leur propre objectif de faire leurs preuves et d'entrer en fonction et celui en tant que shinigami.

- Je dirai, je pense que tu ne me contredira pas dit-elle en jetant un œil à Alicia, que c’est le sens du devoir qui nous pousse à aller en mission, la nécessité de notre travail pour maintenir l'équilibre.

Alicia acquiesça de la tête.

- Oui, c'est cela, mais je ne dirai pas que l'équilibre mais également l'ordre, puisque par nos actions les âmes prennent le chemin qui leur est destiné en plus que de veiller à ce que les choses suivent leur cours. Cela permet de protéger en quelque sorte les vivants d'elles également.

Beth posa ses mains sur le banc pour se pencher un peu en se balançant.

- Surtout pour celles qui ne se tiennent pas tranquilles.

Elles avaient parlé de cela banalement car c'était le rôle quotidien des shinigami. De plus, de leur point de vue, Akemi savait tout cela et donc elles n'avaient pas évoqué de ce fait certains points qui pour elles allaient de soit. Après tout, elle était shinigami comme elles, officielle qui plus est et donc qui devait déjà tout connaître de tout cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar


MessageSujet: Re: Les 3 faucheuses [PV Akemi et les Sullivan]   Jeu 9 Aoû - 19:40

Ce couple de sœurs semblait vraiment bien s'entendre une et l'autre ensemble. À chaque instant où elle les regardait, naissaient presque une sorte de jalousie. Bien qu'en fait, elle était heureuse pour elles. Les Shinigami et particulièrement Akemi, avait été destiné à une solitude quasi profonde. Toujours en vivant exclus, à la recherche de sa famille que pouvait composer sa race. Toujours et simplement car elle était seule. Cette solitude l'avait rongé durant un grand nombre d'année et c'était la seule chose qu'elle regrettait vraiment de sa vie. D'un sens, si elle avait été dans la situation des deux sœurs, toujours ensemble une et l'autre... Sans doute n'aurait-elle pas été la même personne aujourd'hui. Car qu'importe ce que le monde avait comme défis pour elles, elles seraient pour toujours ensemble. C'était à la fois un atout dans leur manche, mais aussi une sorte de bonheur ou satisfaction qui ne pouvait jamais s'échapper. Contrairement à Akemi qui pouvait être si près du désespoir par moment, simplement pour ne pas avoir une épaule sur qui pleurer. Enfin, elle avait résolu ce problème il y avait peu de temps avec Noah. Mais reste que ces deux sœurs n'avait sans doute jamais connu la solitude et cela était fort enviable. Bien qu'à la fois souhaitable. Elle était heureuse à quelque part que ces deux sœurs soit ensemble. Si seulement son malheur ne pouvait être connu que d'elle, cela la rendrait heureuse.

Bref, sans trop se casser la tête, Beth répondit à sa question. Elle l'avait fait comme si c'était quelque chose de 'Normal' ou de 'Banal' même. Ce ne semblait pas être quelque chose qui enflammait son cœur tel un brasier. C'était comme elle le disait, son devoir. Peut-être pas une passion comme cela était le cas dans le cœur d'Akemi. Pour eux, les Shinigami n’étaient qu'une sorte de 'Représentant de la paix'. Des policiers en quelque sorte. Qui, sans mettre leur émotion en ligne de compte, agissent pour ce qui est 'Bien' et 'Logique'. L'ordre, l'équilibre, la balance... C'était en soit de belle valeur et de belle représentation de ce que pensait Akemi. À l'exception fait d'une seule chose sans doute. C'était la toute dernière phrase d'Alicia : 'Cela permet de protéger en quelque sorte les vivants'. Voilà quelque chose qui venu un peu à l'encontre de ce qu'elle croyait. En soit, renvoyez les morts dans les cieux ou dans l'enfer était quelque chose qu'elle avait plus ou moins saisi... Mais elle était certaine que ce devoir, n'était qu'une légère partie de l'immense devoir que les Shinigami avaient. Que leur contrôle ne s'arrêtait pas sur les créatures déjà mortes. Mais aussi sur les vivants. De réguler la vie, et même la mort de ce monde. De faire revenir à la vie ceux qui avait mérité de vivre et tuer ceux qui le devrait. C'était là le seul concept de l’existence qui ne semblait pas coller à la version des deux sœurs.

Pourtant, elle ne pouvait accepter que sa tâche dans le monde ne se limite qu'à ça. Akemi avait des projets, de grand projet. Paix dans le monde, justice basé sur bonnes choses... De régler les problèmes de l’humanité là où personne ne le peut. De réparé les cœurs briser des défunt, punir les calamités de ce monde... De jouer à dieu, en sommes. De choisir qui vivra de qui mourra. De récompensés les gens bien et punir ceux mal. N'était-ce pas des déesses de la mort à ce juste titre ? Celui de posséder le contrôle sur la balance et l'équilibre sur terre ? Quoiqu'il en soit, il se posait un problème. Un problème dont elle devait se rendre à l'évidence. Alicia et Beth, était de vrai Shinigami. Leur vision des choses était sans doute vraie, elle ne pouvait pas nier ce fait. Akemi avait suivi sa propre voix en pensant que c'était celle de sa race toute sa vie. Que devait-elle faire aujourd'hui? Maintenant qu'elle sait que ceci n'a plus aucun sens? En suivant une voix différence de sa race, cela faisait-elle d'elle, une Shinigami ayant perdu sa neutralité ? Après tout, elle était loin d'être neutre dans son devoir. Elle jugeait tel un bourreau la sentence de l'humanité. C'était en soit, presque facile de croire qu'elle était la méchante de l'histoire. Mais cela revenait du principe de tuer un seul humain pour en sauver 10. C'est certes cruel pour la personne mourante, mais tout en restant logique, il valait mieux en sauver 10 qu’en perdre 11. Une personne d'une neutralité affligeante aurait pris le choix des 11 morts. Alors pour Akemi, la neutralité était sans doute l'ennemie à sa cause. Croire en sa route épineuse et sanglante était pour elle la seule méthode qui apporter à ce monde un semblant de lueur radiant.

Chaque fois qu'elle osait penser qu'elle avait peut-être eut tort, elle songeait à des histoires triste comme celle de Noah. Ou un homme, humain, la rendu handicapée. L'a complètement détruit physiquement et mentalement pour le restant de ses jours. Sans pour aussi dire que ce dernier, avait fuir et n'avait rien payé de son crime. Il avait tué un homme, détruit une femme et à ce jour aujourd'hui, il vivait encore. Sans doute même heureux. C'était une situation typique de la motivation d'Akemi. Rendre justice pour un homme qui ne méritait aucune pitié de sa part. Et pour cette ultime raison, elle ne pouvait se résoudre à croire qu'elle avait tort. Shinigami ou non, du moment où elle gardait encore et toujours ce désir de justice en elle, ce sentiment dans son cœur ne changerait sans doute jamais. Maintenant, la jeune Shinigami n'était plus trop à l'aise. Surtout devant les deux sœurs qui semblaient plutôt de bonne humeur à cet instant. Faut dire qu’Akemi possédait encore l'avantage de ne pas avoir révélée sa vision des choses.

"Ah.. Je vois..." Dit-elle, beaucoup moins enthousiaste qu'autrefois. Elle voulait bien faire semblant qu'elle n'était pas véritablement déçu, mais cela lui avait été un coup dur tout de même. Puis, venu une seconde question à son esprit. Si vraiment le but des Shinigami était en priorité défendre les humains... Pourquoi à elle, l'on lui avait confiée comme première mission : Tuer un humain. Ça n'avait pas de sens.

"Alors je suppose que je ne suis pas une Shinigami exilée pour rien"

Cette fois, elle se parlait surtout à elle-même. Bien qu'elle le fit à haute voix. Tout ceci avait du sens maintenant. Il y avait que deux option possible qui se dressaient devant elle. La première, était que les deux jeunes femmes devant elle étaient des menteuses. La deuxième, était que l'on lui avait demandé de tuer un homme dans le but de justement trahir ses origines. Le motif derrière cela lui était bien sombre, mais sinon pourquoi? Pourquoi de vieux Shinigami haut placé, avait fait en sorte qu’elle ne suit pas la route normale des Shinigami.... Pour qu'elle brise le 'Code' de règles Shinigami et que l'on puisse ainsi demander son exécution? Ou alors simplement par haine d'avoir été une Shinigami exilée ? Ou encore pour punir sa mère au travers d'elle ? Si vraiment défendre les vivants était la priorité des Shinigami, alors il y avait un problème.

"Vous allez rire, mais moi ma première mission en tant que Shinigami, c'était de tuer un humain. Pourtant, je pensais que quelque part, il y existait une raison, pour punir un homme qui n'avait pas demandé à mourir. Je n'avais jamais comprise pourquoi l'on m'avait donnée une telle mission. C'était horrible et cruel. Tuer un être vivant qui mériterait de vivre. Je pensais alors qu'il avait dû faire quelque chose de mal dans sa vie, pour mériter cette sentence. Dans un tel cas, j'étais d'accord pour mettre un terme à la vie du garçon. Mais avec ce que vous m'avez dit, je crois alors que l'on m'a demandé de le tuer car il avait dû tricher la mort. Il a dû être sauvé par un miracle ou par une sorte de triche. Mais alors ça change tout, ce n'est plus alors un coupable mais une victime que l'on me demande d'exécuter... C'est ignoble !"

Sans doute qu'Akemi avait reçu la pire des exemples possible dès sa première mission. Tuer un homme qui avait triché la mort était le principe même des Shinigami. Après tout, les fantômes, zombies... et tout autre.. Était des humain ayant triché à la mort. Si l'humain en question, restait en vie ne changeait pas grand-chose. Il avait brisé les roues du destiné et survécu à sa propre mort pré-écrite. Si cela était le véritable rôle des Shinigami, que ce bannir de ce monde les être vivant ayant eux une deuxième chance, alors il était certain que jamais Akemi ne serait une véritable Shinigami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Les 3 faucheuses [PV Akemi et les Sullivan]   Sam 11 Aoû - 15:23

Une certaine déception sembla venir d'Akemi à la réponse des deux sœurs qui avaient exposées leur point de vue de manière quelque peu neutre, dénuée de tout ressentit personnel véritable. Des notions et des valeurs exposées ensemble sans rien de plus. Etait-ce pour elle autant banal et normal, pas vraiment. Elles aimaient accomplir cette tâche, ce qui en faisait qu’accroitre leur frustration de ne pas avoir été affectées à un secteur. Cependant, elles avaient appris à se montrer sérieuses et extrêmement concentrées dès le début de leur formation où dès le début leurs valeurs leurs avaient été inculquées, certaines innées en elle, venant de Garami. Une question d'habitude donc, qui les rendait bien moins enthousiastes en apparence dès qu’elles mettaient un pied dans le travail. Akemi ne semblait pas vraiment s'attendre à cette réponse. Elle attendait peut-être plus de passion et de joie, malgré l'importance de leur rôle et le fait qu'il n'était pas toujours des plus réjouissants dans le fait de devoir récupérer les âmes des défunts, certaines ayant eu des fins tragiques. Peut-être avait-elle une autre vision des choses et était quelque peu déçue de voir, que d'autres comme elle, n'avaient pas la même.

A cela elle ajouta simplement qu'elle n'avait pas été exilée sans raison alors. Cela leur faisait un point commun avec elle et les deux jumelles se jetèrent un regard. Enfin le point commun était relatif, car exil impliquait faute, or dans leur cas, elles avaient été mises à l'écart et étaient venues ici délibérément. Cependant l'exil impliquait un éloignement de leurs pairs, donc, leurs cas avaient des similitudes.

- Dans ce cas là tu n'es pas la seule avoir été mise en quelque sorte à l'écart, même si notre cas est sans doute différent. Du moins les raisons.
- Ne vois pas non plus dans ce que nous avons dis, un maque de ferveur. Je te sens un peu déçue. Nous aimons ce que nous faisons, mais nous avons appris à faire preuve d'un grand sérieux quand il s'agit de notre rôle.

Akemi, continua parlant de sa première mission, débutant par le fait qu'elles allaient peut-être rire. Les deux sœurs ne dirent rien, l'écoutant attentivement. Sa mission avait été de tuer un humain, sans lui donner la raison. Elle avait pensé jusque là qu'il s’agissait de le punir pour un crime, mais avec ce qu'Alicia avait dit, elle réalisait qu'il avait du tricher avec la mort et voyait cela comme une abomination qu'on lui avait demandé. Akemi en était visiblement troublée et les jumelles se regardèrent en poussant un soupir. Non, elels n'avaient pas ris, car il n'y avait pas matière à se moquer, loin de là.

- Ces fichus anciens à ne jamais rien dire ou les choses à moitié.

Visiblement les autres shinigami aimaient le mystère, ne disant pas tout et laisser les jeunes tirer leur propres leçons. Satoya qui les avait formé aimait faire cela, néanmoins il avait posé clairement certaines choses. Mais face à leurs questions sur le motif de leur mise à l'écart, personne ne leur avait donné de réponse. Akemi en avait sans doute été victime en n'ayant pas toutes les informations en main. Alicia s'assit normalement sur le banc pour mieux faire face à Akemi.

- Cela peut paraître ignoble oui, mais seuls ceux qui t'ont ordonné cette mission savent comment et pourquoi il est revenu parmi les vivants. Derrière une apparente victime, il peut y avoir autre chose.


Alicia hocha de la tête.

- Faire revenir à la vie n’est pas toujours exécuté de manière convenable ou pour de bonnes raisons et les conséquences sont parfois oubliées. Selon les cas, il faut intervenir.

Elle se leva et posa une main sur l'épaule d'Akemi.

- Tu ne dois pas te sentir coupable, tu as fais ce qui t'étais demandé et ce qui était ton devoir.

Elle s'écarta restant debout, alors que Beth allait parler.

- Notre rôle consiste à emmener les âmes des défunts devant Enma, qu'elles soient bonnes ou mauvaises et c'est lui qui les juge. Ce n'est pas à nous d’émettre une sentence. Comme Alicia l'a dit, tu as suivi les ordres, tu n'as pas à avoir de regrets.
- Certains ont droit à une nouvelle chance d'autre pas, mais on ne joue malheureusement pas comme cela avec la vie, même si la personne est une innocente victime, la mort fait partie du cours des choses et elles est souvent inévitable et définitive.

Les deux sœurs se voulaient assez rassurantes et lui avait parlé calmement, de manière posée, sans avoir l'air de faire des reproches. Elles ne voulaient pas lui faire la leçon, mais lui expliquer qu'elle ne devait pas s'en vouloir et ce qui était attendu d’elle par leurs pairs quand ils lui avaient confié cette mission. Tout ceci n'était pas facile à comprendre, elles-même avait eu du mal au début, surtout étant petites. Aujourd'hui encore certaines notions restaient compliquées comme ranimer quelqu'un. Elles avaient se pouvoir, mais savoir quand l'utiliser judicieusement était quelque chose de compliqué. En tant que shinigami elles pouvaient donner une seconde chance à quelqu'un dans les règles, sans utiliser d'arts ayant des conséquences. Cependant, ce n'était pas un pouvoir dont il fallait abuser et qui changeait néanmoins le cours des choses. Au moment de s'en servir, il fallait être certain de ce que l'on faisait. Malheureusement, certains mortels le faisaient en bafouant les règles sans mesurer le poids de leur acte, obligeant les shinigami à intervenir. Akemi avait été confrontée à un de ces cas, mais on ne lui avait apparemment pas dit pourquoi. Peut-être ne savait-elle même pas les limites de son rôle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar


MessageSujet: Re: Les 3 faucheuses [PV Akemi et les Sullivan]   Mer 22 Aoû - 19:26

Désoler de l'attente ._.
Ou était la différence entre le soldat du meurtrier? C'était la question qui hantait son esprit depuis le début de la conversation. Accomplir un meurtre, pour le bien de l'humanité ... Enfin, disons plutôt pour le bien des principes Shinigami... Était-ce de l'ordre du meurtre ou du devoir? Car même si l'ordre venait d'en haut, de très haut gradé... Et qu’en toute logique, nous Shinigami, devrions obéir sans poser de question à ces ordres... C'était une chose qu’Akemi ne pouvait faire. Son épée n'était tranchante que lorsqu'elle était maître de ses gestes. Non pas un vulgaire soldat à la solde de sa race. Alicia et Beth leur expliqua clairement cette fois, la différence qui ce posé entre les vrais Shinigami et elle-même. Ceux sur le terrain, n'agissait pas en tant que juge, contrairement à ce que Akemi faisait. Akemi étudiait sa cible, dans le but de ce faire sa propre idée et savoir s'il devait ou non mourir. Elle n'avait reçu qu'une seule mission dans sa vie, pourtant cela avait été bien assez pour qu’elles comprennent l'importante différence que son père avait dû vouloir lui cacher. Celui de devenir simplement une arme, composé pour suivre les directives, qu'importe ce qu'elle serait. Aucun doute qu'à la longue, elle n'aurait plus aucune pitié pour le genre humain au fil de ses missions. Si l'ordre était de tuer un être vivant, celui-ci mourrait sans savoir pourquoi. C'était quelque chose qui la dégoutait au plus haut point, elle ne pouvait se résoudre à devenir ainsi. Les jumelles lui avait même dit qu'elles étaient eux aussi, en quelque sorte été séparé de leur peuple. Il y a de bonne chance pour que la route d'Akemi et d'Alice / Beth ai été presque la même. Une vie quasi normale, avec une formation au combat durant leur jeunesse, dans le but de ce préparé à devenir Shinigami. Ça n'avait rien d'extraordinaire, mais c'était le fait d'avoir vécu une vie ordinaire qui avait transformé Akemi en une chose différente qu'une vraie Shinigami. Sans doute était-elle même la seule Shinigami du monde entier, à avoir une méthode de pensé différente. Après tout, les Shinigami était bien connu pour leur neutralité et leur non-implication personnelle dans leur travail. Sans doute même que les quelques Shinigami ayant voulu se rebeller, avait dû être exécuté sur le champ. C'était d'ailleurs sans doute ce qui allait attendre Akemi dans le futur. Pour l'instant, même les hauts gradés Shinigami ne connaissaient pas ses motifs. Son histoire n'était pas connu, elle était d'avantage une Shinigami oubliée que exilée.

Alicia venu ensuite poser sa main sur son épaule, pour la réconforter à première vue. Hors, c'était quand elle reprit la parole qu'Akemi fronça les sourcils et baissa les yeux. Elle avait à l'instant pointé exactement le truc qu'elle n'avait pas fait, à savoir accomplir sa mission. En effet, cela faisait bientôt une année qu'elle était sur cette mission. Ayant pris tout son temps pour évaluer sa cible, savoir s'il était bon ou mauvais. Mais à ce jour, à cet instant... Il n'était toujours pas mort. Le réconfort qu'elle voulait lui donner, certes venait d'une bonne pensé, mais n'était pas mérité. Elle souhaitait d'ailleurs jamais avoir besoin d'un réconfort pour ses actes. Car le regret était la pire des choses qu'elle pouvait obtenir de la vie. Elle c'était donné comme but à son existence, de n'avoir jamais de regret. Car en avoir était la pire des choses. Bref, les deux sœurs continuèrent leur explication, toujours en mettant de l'avant qu'elle en était pas le juge, mais seulement des exécutrices. De simple pion, ou soldat. Dans tous les cas, elles n’en jouaient pas le rôle du juge. C'était vraiment là ou se posait la vraie différence entre elle et les deux jeunes sœurs. Une différence qui pourrait peut-être devenir dangereuse plus cette discutions s'avançait...

"Merci..." Dit t-elle simplement, laissant un grand silence avant de reprendre de nouveau. "Mais je crains ne pas mériter de votre sympathie... La mission dont je vous ai parlé, n'est toujours pas accomplit. J'ai refusé de suivre les ordres."

C'était une manière simple de leur dire qu'il était toujours vivant. D'ailleurs, il était lui aussi dans le lycée. Avec un peu de chance, il était même peut-être pas loin d'ici. Mais le terme 'Chance' n'était pas très approprié. Non, car le fait qu'il ne soit pas ici était d'avantage de la chance. Encore heureux qu'elle n'ait pas donné son nom encore, elle n'aurait pas voulu que les deux sœurs accomplissent sa mission à sa place. Elle avait choisi de refusé les ordres, en choisissant de le protéger au contraire de le tuer. Il était pervers, stupide, incompétent, paresseux... Ce n'était pas les défauts qui lui manquaient... Mais aucun de ses défauts ne lui méritait de mourir. Qu'importe le miracle qui lui avait été offert pour vivre de nouveau, c'était une offre largement mérité. Et si la balance entre les morts et les vivants devait être respecté, alors Akemi cherchera un criminel. Un violeur de femme, un tueur d'enfant.... Bref, un bandit de la pire espèce, pour prendre la place du garçon dans la balance. Pas qu'un pauvre innocent qui ne cherchait qu'à vivre normalement.

"Mais je vous remercie de votre aide. Maintenant je comprends mieux, je croyais que je voulais devenir une Shinigami alors que c'est faux. Je vais suivre ma propre vois à partir de maintenant."

Oui car après tout, si elle continue de dire qu'elle jouait le rôle de Shinigami, quand ce n'était pas du tout le cas, elle finirait par sembler stupide. Mais qu'importe, ce n'était pas comme si elle avait trouvé son but dans la vie, après tout c'était toujours le même. Mais elle savait qu'elle était la seule. Elle ne pouvait pas compté sur une organisation de ses semblables pour accomplir ses grands buts. Au fond, c'était peut-être égoïste de sa part de croire que sa race aurait collé parfaitement à sa vision des choses. Ça l'aurait pu, après tout le principe des Shinigami et des siens n'était pas si différent. C'était seulement la méthode de jugement qui était différente. Si les Shinigami normaux pensaient avec leur tête lors de faire un choix, Akemi elle, le faisait avec le cœur. Son épée ne poursuivait que ce que son cœur lui disait. Après tout, son épée ne pourrait bruler d'une vive flamme si la braise de son cœur n'était pas aussi brulante et puissante. Ensuite délicatement, la petite Shinigami retira sa main de sur son épaule. Non pas pour être méchante, mais car elle comptait partir. Elle n'avait plus de question et avait peur qu'elle en avait déjà trop dit sur elle et ses motifs.

"Garder à l'esprit que Hiromae sera sous ma protection tant que je serais vivante. Je ne laisserais aucun Shinigami exécuter des ordres qu'il aurait reçus en ces lieux. Si cela vous va, alors vous pourrez rester ici tant que vous voudrez. Dans le cas contraire, je vous expulserais moi-même."

C'était un peu malpoli de la part d'Akemi de faire des menaces, alors que pourtant elle aimait bien les deux jumelles. Elles étaient sympas, gentille et attentionnée. D'ailleurs, l'on aurait même pu sentir un amer dégout de ses propres paroles quand Akemi avait parlée. Néanmoins, elle était très sérieuse. Elle ne laisserait aucun Shinigami exécuter des ordres qu'il aurait reçu. Tuer un être vivant, rapporter un mort, guidé une âme... Tous ces gestes, devra avoir son approbation avant. Sans doute qu'elle se voyait comme une sorte de dieu, ou quelque chose dans le genre. Ce n'était pas ce qu'elle voulait vraiment non plus. Mais à moins qu'elle trouve un Shinigami ayant la même vision qu'elle, elle comptait appliquer ses propres règles sur cette ile. Et éventuellement, sur le monde entier. Pour l'instant, déjà Hiromae n'était pas petite, cela faisait beaucoup à gérer pour une seule personne. Chose sur, elle était certaine que sa justice était beaucoup plus 'Juste' que celle que les Shinigami appliquaient. Donc, quand bien même elle serait seule pour le restant de son existence, elle ne pourrait jamais regretter d'être seule contre tous. Car elle avait le profond sentiment que c'était la bonne chose à faire. Puis, par simple politesse, la jeune fille aux cheveux ardents fit un sourire. Avant de s'incliner respectueusement et tourné les pieds. Elle ne voulait pas s'attarder à une dispute, après tout elle ne comptait pas changer d'avis. Elle espérait seulement que le message avait été clair et qu'il serait respecté par les deux jumelles. Même si, pour tout dire, elle en doutait. Elle doutait beaucoup que cette discutions allait ce finir ainsi, même si c'était ce qu'elle voulait. Si vraiment elles étaient dévouée à la cause Shinigami, tout ceci ne pouvait pas seulement ce finir ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Les 3 faucheuses [PV Akemi et les Sullivan]   Dim 26 Aoû - 15:47

La différence entre les jumelles et Akemi semblaient s'agrandir à chaque phrase. Elles n'avaient pas la même vision de leur rôle ou les mêmes aspirations. La cause venait probablement d'une éducation différente. Les deux sœurs ne pouvaient savoir qu'elle avait été celle de leur consoeur, mais elle ne semblait avoir pris conscience de ce à quoi elle était destinée que tardivement. Alicia et Beth avait été préparées à cela dès que possible. Peut-être formatées pour cela en quelque sorte, mais Satoya leur instructeur n'avait pas eu besoin de les forcer pour les former. L'âme de Garami était en elles et les avait influencé suffisamment. Cela allait même au-delà. Ses connaissances, ce qu'elle était, Alicia et Beth en étaient imprégnées. Cela faisait d'elles des shinigami jusqu'au bout des ongles, malgré le fait qu'elles n'étaient pas asiatiques. A vrai dire, c'était un détail qui montrait qu'Akemi n'était pas totalement au fait car elle aurait dû être intriguée à la base qu'elles soient irlandaises.

Akemi n'avait pas appris à mettre de côté sa conscience, en ne se contentant que d'accomplir sa mission. Le fait qu''elle réfléchisse sur le bienfait ou non de ses actes faisait qu'elle perdait sa neutralité, surtout quand elle émettait des jugements sur les personnes concernées. Le problème était qu'elle avait été confrontée à une personne ramenée à la vie pour débuter. Qu'avait-il pris aux anciens de faire cela ? L'envoyer simplement guider des âmes aurait été différent. Peut-être voulaient-ils tester quelque chose de particulier en elle. Peut-être sa neutralité justement. D'ailleurs ce que elles deux sœurs n'avaient pas compris c'est que la mission en question n'avait pas été exécutée. Pour elles, Akemi l'avait accompli et se posait désormais ces questions. A la main d'Alicia posée sur son épaule et les quelques mots donnés, Akemi sourit, avant de dire qu’elle n'avait pas accomplit la mission. Pire encore, elle avait désobéit aux ordres, ce qui voulait dire que sa cible était toujours en vie. Les deux jumelles se regardèrent et firent une moue. Ceci n'était pas bon du tout, vraiment pas bon. Si Akemi refusait cette ligne de conduite, elle avait choisi la pire des manières pour suivre sa propre voie.

- Vouloir devenir un shinigami... . Tes paroles sont mauvaises. On ne devient pas shinigami on né shinigami comme on né humain ou autre chose. Après que tu décides ou non de suivre la voie des shinigami c'est une autre histoire dit Beth de manière assez froide.

Alicia toujours à côté d'Akemi la main sur son épaule lui sourit légèrement.

- C'est la personne qui attire la sympathie ou non. Le fait d'être un bon ou mauvais shinigami au sens de nôtre rôle, lui attire le respect ou non en tant que tel. Après évidemment, cela ne veut pas dire que n'en mérites pas si tu empruntes une autre voie.

Akemi retira la main d'Alicia, après les avoir remercié, ajoutant qu’elle allait donc suivre sa propre route. Alicia revint aux côté de Beth, restant debout devant le banc écoutant la jeune shinigami dont les mots, qu’elle sembla prononcer en n'aimant pas les dire se firent plus dur. Elle avait compris qu'elle n'avaient pas la même vision qu'elles et mettait les choses au point sous une forme peu plaisante, voire menaçante. Les deux sœurs froncèrent des sourcils avant de hausser des épaules. L'ambiance changeait au tout mais elles n’allaient pas se laisser faire comme cela. Akemi tentait de jouer de sa position alors qu'en fait elle n'était pas en position de force loin de là. Elle sourit et les salua avant de se retourner comme pour finir sur une bonne note, mais elle avait piqué les deux sœurs. Malgré le fait qu'elles avaient compris l’ambiguïté des paroles de la jeune fille, le fait qu'elle les menace ne passait pas.

- Ho tu restes bien l'officielle d'Hiromae et tu as la chance que nous ne pouvons exercer que sous certaines conditions. Cependant, puisque nous sommes aux mises au point, sache que ton statut de shinigami d'Hiromae, mis à part qu'on te laisse gérer ton secteur ne te place pas au-dessus des supérieurs et seuls eux peuvent nous en donner.

Beth se leva à son tour.

- De toute manière, attends-toi à devoir leur rendre des comptes. Si tu n'as pas accomplis ta mission, il est encore temps pour toi d'aller les trouver et de leur dire que tu ne veux pas suivre cette voie. Si tu leurs désobéis ils te tomberont dessus, si tu tentes d'interférer dans des missions d'autres shinigami, tu en subiras les conséquences aussi. Dans tous les cas, ne compte pas rester le shinigami officiel de l’ile très longtemps.

Même si elles sentaient qu'Akemi disait cela sans le vouloir vraiment, elles ne pouvaient faire autrement que de se montrer fermes. Les supérieurs avaient été clairs : elles ne pouvaient exercer sauf en cas de nécessité ou s'ils leurs ordonnaient. Autant mettre les choses au point, elles n'iraient pas contre les ordres des supérieurs. Si Akemi refusait de suivre la voie pour laquelle elle était prédestinée, cela n'était pas leur cas. Au contraire, elles aspiraient à la suivre et étaient bloquées.

- En attendant, si tu fais le choix de ne pas guider les âmes et laisser les ranimés qui n’auraient pas dû l'être tranquillement, tu constatera très vite les conséquences. Peut-être que cela te fera prendre conscience de l'importance de nôtre rôle et de sa nécessité.
- Que tu ne veuilles pas suivre cette voie est une chose. Que tes actes sèment le chaos en est une autre. Même désincarnées toutes les âmes ne sont pas tranquilles et savent où aller, après leur mort loin de là. Sinon nous ne servirions pas à grand chose.

Alicia leva la main négligemment.

- Enfin je suppose qu'insister ne servira à rien. J'espère néanmoins que tu prendras la bonne décision pour l'île mais également pour toi. Mesure bien les conséquences de tes actes.

Les deux sœurs se regardèrent se comprenant. A se rebeller contre les siens, Akemi risquait l'exécution pure et simple. Si elle choisissait de laisser ses fonctions pour suivra sa voie, elle serait alors juste « bannie » des shinigami mais vivante. Alicia et Beth espéraient également ne pas être obligées d'aller trouver les supérieurs pour les avertir si l'île commençait à compter trop d'âmes errantes. Cela serait sans doute le pire à faire que de devoir dénoncer l'un des leurs, mais elles seraient irresponsables de rester les bras croisés. Agir sans avertir au-dessus et Akemi pouvait s'y opposer. Non, Akemi n'avait pas choisi la bonne manière pour suivre sa route, elle déclarait presque la guerre aux siens. Alicia et Beth ne voulaient pas être des ennemies ni entre les deux feux, mais selon les évènements, auraient-elles le choix ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar


MessageSujet: Re: Les 3 faucheuses [PV Akemi et les Sullivan]   Mer 29 Aoû - 19:24

Si Akemi avait espérée que la discutions s'en termine à ses paroles, cela n'avait été qu'une utopie. Bien sûr que cela ne pouvait se terminer sur cette note, quel idiote qu'elle avait été de croire que cela était possible. Mais qu'importe au fond. Autant Beth qu’Alicia, dénota dès le départ que ses actes étaient 'Mal'. Sans pour aussi dire qu'elle remettait en cause le fait d'être ou non un Shinigami. D'un sens, elle n'avait pas tort. Qu'importe combien Akemi voudrait le nier, elle en restera toujours une Shinigami. Mais au sens propre, être Shinigami n'est pas qu'une race, c'est aussi un travail. Après tout, à quoi bon être Shinigami si l'on ne parle pas du boulot qui vient avec? En terme simple, les Shinigami n’avaient pas le droit à une vie normale, autre que celle dont leur boulot leur permettait. Aucune forme de pensé personnelle n'était autorisée réellement, l'on devait écouter les ordres comme de petit soldat. À cette simple idée, Akemi en était dégoutée. La jeune fille était de nature très meneuse de tête, ses aspirations et sa personnalités faisait d'elle une personne qui détestait recevoir des ordres, préférant les donner. Akemi était peut-être même la preuve que l’impartialité des Shinigami pouvait être rompu lorsque éduquée dans un milieu propice. Et faut dire, Akemi n'était pas bien différente d'un autre. À la base même, le chef des Shinigami devait bien lui aussi ne pas être aussi impartial. Quelqu'un était bien forcé de prendre les devants et donner des ordres selon son bon jugement. Si c'était le cas, alors tout n'était pas perdu. Akemi n'aurait qu'à revendiquer ce poste un jour. De gré ou de force. Bien sûr, ce n’était pas un objectif pour demain. Elle n'était encore qu'une enfant. Mais qui sait... peut-être un jour?

Par la suite, Alicia parla de respect. Quelque chose qu'elle trouva bien drôle en soit. Restons franc, qui respecte les Shinigami, mise à part d'autre Shinigami? Il ne suffisait de voir que les comptes pour enfant pour voir combien les Shinigami avaient toujours le mauvais rôle de l'histoire. La mort effrayait l'humanité depuis toujours, d'en être ceux qui doivent les guider au-delà, avait et aura toujours une notion effrayante. Personne ne va jamais apprécier notre présence, même sur Hiromae, Akemi n'oserait même pas dire combien les gens pouvait avoir de mauvais préjugée sur elle seulement à cause de sa race. Quand bien même elle en prenait une voie totalement à l'inverse de sa race. Si les Shinigami avaient pour ordre de ne pas prendre part dans les conflits de l'humanité, c'était exactement ce qu’Akemi comptait faire. Bref, pour en continuer avec cette discutions ; Alicia ne semblait toujours pas comprendre la gravité des paroles d'Akemi. Elle lui disait de ne pas se placer au-dessus de ses 'Supérieur'. Hors, c'était pourtant exactement ce qu'elle faisait. Elle voulait défier leur autorité, en exerçant la sienne. Beth en ajouta aussi, toujours en restant quasi neutre dans ses paroles... Presque comme si elle en était presque indifférente. Véritablement, elle pouvait voir sous ses yeux ce qu'était une véritable pensée Shinigami. Akemi avait beau les trahir sous ses yeux, qu'elles en avaient à peine réagit. Ne citant que des faits logiques, d'une manière complètement posé.

"Je n'ai jamais dit que je ne guiderais pas les âmes. Seulement, je le ferais que pour celle qui accepte de le faire. J'écouterais le cœur des gens avant de les forcer à choisir. S'ils veulent rester sur terre quelque année en plus, alors pourquoi pas... Et pour ceux trop mauvais pour mériter cette même pitié, leur châtiment sera instantané. Même si leur mort n'était pas prévu sur le tableau. Ne vous en faites pas, l'équilibre restera. Ce n'est pas tant l'équilibre qui va en être changé, mais la méthode de sélection. Ni plus, ni moins."

Si Akemi avait démontré son point de vue sur l'équilibre, elle n'avait pas espérance que les jumelles puissent comprendre. Elles devaient avoir le cerveau complètement dédié à leur cause. L’étroitesse d'esprit de sa propre race était son pire défaut, sans doute même qu'Akemi l'avait elle-même. Mais avant d'en conclure, Akemi voulait mettre les choses encore plus claires qu'elle ne l'était déjà.

"Pour ce qui est des conséquences de mes actes, ne t'en fait pas. Je les devines bien assez tôt..." Akemi fit un sourire à cette instant, cette fois un véritable sourire, non pas un qui était forcé. "... Mais je me tuerais moi même si je ne suivais pas cette voie ! Gomen."

Il était certain que après toute une vie passé à croire en ses idéaux, si à ce jour, elle devait tous les faire évaporé, ça serait comme ce tuer elle-même. Elle perdra tout ce que en quoi elle aurait cru, tout ce que en quoi elle rêvait... De faire autrement, était de s'évincer elle-même. Qu'importe si elle serait seule et solitaire dans sa route, elle avait la ferme certitude que son cœur prenait la bonne décision. C'était tout ce qui importait. Elle n'avait qu'à devenir forte, au point de pouvoir changer les choses même au sein de sa race. Qui sait... Si Akemi parvenait à prendre la tête, peut-être alors pourrait-elle faire marcher les choses comme elle le voulait? Une sélection naturelle basée sur les actes des gens, vers le bon ou du mal. C'était l'ultime façon d'apporter une sorte de paix dans le monde, en plus de réguler l'équilibre dans ce monde. C'était le plan parfait, elle en était complètement persuadée. C'était d'une pierre deux coups. Réglant enfin les conflits terrestres que les tristes âmes en peine. Plus personne ne souffrirait, car la justice serait partout. Une justice inévitable et ultime.

"Je protégerais tous les âmes errantes de l'ile, toutes celles qui ne désire pas encore rejoindre leur plan respectif. C'est donc une mise en garde que je te donne, car tu risques fort probablement d'en croiser plus d'une sur cette ile. Je me fiche bien de l'autorité qu'ont mes 'Supérieur', ici c'est Hiromae. Vos lois ne franchiront jamais les murs de MIYU."

Surtout que, l'avantage que pouvait avoir Akemi à ce sujet, était que jusqu'à preuve du contraire, Hiromae n’était pas très connue... Voir complètement inconnue, sans doute même par le haut conseil des Shinigami. Il ne suffisait que de regarder Hiromae un simple instant pour voir combien l'ile était négligée, au niveau des âmes errantes. Il y avait un bon nombre de fantôme, de zombie et d'autre créature qui aurait dû depuis longtemps été guidé par des Shinigami hors de ce monde. Et pourtant, ils étaient tous là. Vivant en harmonie, sans doute grâce à la bonne volonté d'Akemi d'ailleurs. Mais la venue d'une nouvelle Shinigami n'allait pas changer grand-chose. Si elle comptait vraiment détruire l'équilibre "qu'elle" avait créé, qu'importe si c'était Alicia et Beth... Ou n'importe qui d'autre. Elles trouveront toujours Akemi dans leurs pattes. Ça c'était la seule vérité à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Les 3 faucheuses [PV Akemi et les Sullivan]   Dim 2 Sep - 11:03

La position vis-à-vis d'Akemi des deux sœurs étaient assez ambigüe. D'une parti il y avait les deux shinigami qui voyaient dans les aspirations de leur consoeur qui n'allait pas dans le bon sens, celui des cours des choses et qu'il ne fallait pas laisser faire. D'une autre part, il y avait deux jeunes femmes, qui comprenaient que l'on pouvait ne pas vouloir suivre le destin auquel on était prédestiné. Mais qu’elle positon prendre ? Désirant être reconnues par les leurs et exercer, elles ne pouvaient se permettre de prononcer des mots qui ne devaient pas être entendus. Sans le savoir, Akemi les mettait en posture délicate. Tout ce qu'elle pouvaient faire était de tenter de l'amener vers une voie intermédiaire, mais la jeune fille semblait déterminée voire peut-être un peu bornée. La notion de respect ne semblait pas l'avoir touché plus que cela ou peut-être l'avait-elle mal comprise. Après tout, elle parlait de la sympathie des sœurs, qui avaient pris ses mots non pas au caractère général.

Au final, les paroles de chacun des deux côtés n'était pas compris par l'autre. Enfin surtout celles venant des deux sœurs. En apparence, ce qu'Akemi leur disait semblait ne rien leur faire ou qu'elles les comprenaient mal, dans la mesure où elles restaient de marbre. En réalité, malgré le fait qu'elles maintenaient leurs neutralité devant les faits, elles ne pouvaient faire autre et n'en avaient pas envie. Risquer de ruiner tous leurs efforts depuis leur naissance était un prix trop lourd. Face au comportement d'Akemi, elles resteraient neutre bien que cela concerne les shinigami. Si on les appelaient, alors, elles feraient ce qu’elles avaient à faire, avant tout pour maintenir l'équilibre sans tenir compte des partis qui s'opposaient. Cela, elles l'avaient bien compris, qu'Akemi partait en guerre contre les siens et les défiaient, même si elles avaient rappelé qu’elles n'avaient pas d'ordre à recevoir d'elle. Une manière de dire qu'Akemi n'avait aucune prise sur elles et qu'elles suivraient leur propre volonté avant la sienne. Avec la neutralité dont elles faisaient preuve, si Akemi ne comprenait pas les limites des sœurs, alors c'est que son jugement était erroné.

En parlant de jugement, elle continuait de e placer en tant que juge, laissant les âmes décider si elle voulaient la suivre ou non. Drôle manière de maintenir l'équilibre avec les risques que cela comportait, tant de subjectivité entrait en jeu. Alicia secoua la tête et Beth poussa un reniflement à ces paroles. Le bon côté était néanmoins que les âmes ayant commis des crimes, elle les conduirait de force. Tout ne serait pas perdu, c'était déjà ça.

- Enma sera sans doute ravi de voir défiler seulement une partie des âmes. Cela ne sera doute pas mieux de devoir lui rendre des comptes en premier, mais bon... .
- Ta notion d'équilibre est très relative car les âmes peuvent être aussi trompeuses que les vivants. Certaines peuvent te tromper pour rester, des bonnes peuvent devenir folles en voyant ce que devient ce qu'elles ont laissé derrière elle.
- Maintenir l'équilibre c'est aussi maintenir les cours des choses, le cycle de vie et de mort. La fin en fait partie, c'est comme cela et nécessaire, aussi sombre cela soit-il. Si tu écoutes le cœur des gens, tous te diront qu'ils ne veulent pas mourir à part les suicidaires.

Elles avaient parlé avec calme sans animosité. De toute manière, tenter de lui faire comprendre de manière plus « brutale » ne servirait à rien, au contraire. Elles ne voulaient pas s'en faire une ennemie et vice-versa. Surtout que si on leur ordonnait une mission, elles ne voudraient pas se retrouver opposées. Leur position, elles devraient sans doute lui en faire part par la suite.

- Même si ta volonté sous un certain angle peu paraître moins cruelle et plus...humaine, tôt ou tard un incident se produira, car trop subjectif. Tu diras peut-être que tous les shinigami ont leur subjectivité c'est certain, mais le fait de traiter tout âme de la même manière la met de côté.
- Après tout, les bonnes âmes que tu désires sauver, Enma les jugera bien et elles ont auront une après-vie meilleure. Quant aux mauvaises, alors qu'elles pourraient te tromper ici et causer d s problèmes, devant lui, elle ne peuvent fausser leur histoire.
- Vois peut-être plus loin que l'acte en soit des shinigami.

Akemi avait néanmoins conscience de ses actes et mesurait les risques, mais sa volonté semblait inébranlable, réitérant son avertissement. Elle finirait par le payer, si elle ne mettait pas de l'eau dans son vin. Pour l'heure ses problèmes à venir ne viendraient pas des jumelles.

- Comme nous te l'avons dit, nous ne pouvons agir que selon certaines conditions. Missions proposées par l'île ou ordonnées par les supérieurs. En dehors de cela, de ce qui est de la gestion des lieux en tant que shinigami, tu es la gardienne des lieux.
- C'est donc pour l'heure et tant que cela ne change pas ton problème et non le nôtre. A toi de voir si tu prends un peu plus ou non un temps de réflexion par rapport à ce que l'on t'as dis.
- Tu n'as pas à t'inquiéter, nous ne repasserons pas derrière toi et d'éventuelles erreurs à moins qu'on nous le demande ou que tu nous demandes de l'aide.

Les choses étaient claires, Alicia et Beth restaient en dehors du devoir de leur consoeur. Elles lui laissaient l'option de leur demander de l'aide au cas où, chose qu'Akemi avait le droit en tant qu'officielle des lieux, si cela respectait leurs codes bien entendu. Une position neutre, en retrait des convictions de la jeune fille, mais ne fermant pas la porte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les 3 faucheuses [PV Akemi et les Sullivan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les 3 faucheuses [PV Akemi et les Sullivan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Steve Sullivan
» R.I.P. The Rev alias James Owen Sullivan
» Questionnaire de répartion d'Amanda Sullivan
» Alya O'Sullivan -fini-
» [Octobre] Pullip Akemi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Les Extras :: Archives RPs-