AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Sam 21 Juil - 11:23

17 juin 2011 10H05

    Qui a dit que travailler dans les services postaux était un métier de tout repos ? Certainement pas Sayu, le pauvre garçon passait son temps à courir à droite et à gauche. En effet, comme il n’avait pas vraiment de poste fixe, ses journées variaient énormément d’une fois à l’autre. Mais c’était mieux qu’autre chose. Depuis qu’il avait appris ce que faisait sa mère pour réellement gagner sa vie, il n’avait plus trop envie de la voir, il voulait être libre et indépendant. En plus, les études sur cette île n’étaient pas faites pour lui, il était humain, trop différents des autres, banal et qui pourtant détonne au milieu des autres. Lui, l’individu le plus normal qui soit était presque un phénomène de foire. Même en évitant de crier sa nature sur les toits, tous finissaient par le savoir. La moitié de ses collègues l’ignoraient, seul son chef avait un peu de respect pour ce petit bonhomme travailleur qui n’hésitait pas à abattre le double de travail des autres pour prouver qu’il valait quelque chose.

    Et puis, faire des heures supplémentaires, ça rapporte, même si ça laisse très peu de temps libre. Mais du temps libre ne lui servirait à rien, il n’avait pas vraiment d’amis à voir ou d’activité à faire, son travail était sa seule distraction pour lui éviter d’être dingue sur cet île où il n’était clairement pas à sa place, même si son certificat de naissance disait tout le contraire…

    Donc, aujourd’hui, Sayu était au centre commercial, il avait l’une des missions les plus lourdes qui soient : Livrer le courrier à quasiment tous les commerçants du coin et chaque magasin en recevaient de la paperasse, certains ne juraient encore que par les factures papiers. Mais au moins, la moitié de ses clients l’aimaient bien, surtout dans les magasins tenus par des dames qui craquaient pour la plupart devant cette petite bouille adorable. Mais ça n’empêchait pas de le traiter comme un esclave avec des « Sayu-kun » par-ci, des « Sayu-kun » par-là. Et prend cette lettre s’il-te-plait, c’est urgent, et prends ce colis là, c’est pour un client qui ne peut pas se déplacer. Au final, quand il sortait, il était au moins aussi chargé qu’en entrant, voir plus. La sacoche qu’il portait en bandoulière était pleine à craquer et il avait une demi-douzaine de paquet dans les bras, ce qui lui masquait la vue avec sa petite carrure.

    Et à force de se promener comme-ça, il allait finir par lui arriver des ennuis, ce qui ne tarda pas à se confirmer, karma de merde… il voulu prendre l’escalator qui descend et dans une démonstration de chance comme lui seul pouvait en avoir, il trébucha sur quelque chose, emporté par le poids de sa charge, il tomba en avant. La suite fut plus complexe à expliquer, il s’en suivit un ramdam dans l’escalator, Sayu tournoya alors que les paquets volaient et il fut intercepté par un corps se trouvant dans la trajectoire, entrainant la personne dans sa chute. A l’arrivée, il était étalé de son long, le nez dans… un fessier… féminin à première vue… Et vue son absence de capacités spéciales, si la demoiselle en question était de mauvais poil, il était mal, très mal…


Dernière édition par Sayu Suzumi le Dim 22 Juil - 7:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Sam 21 Juil - 18:20

Il en faut bien de temps en temps, même si elles ne s'étaient pas remises au travail depuis longtemps, des journées de repos. Alicia et Beth avaient décidées de flâner en ville, portant leur dévolu sur le quartier européen, étant plus comme chez elles. Elles avaient pu quitter leurs tenues d'étudiantes pour revêtir des tenues plus dans leurs goût, à savoir jean et débardeur noir pour Alicia, jupe en jean et chemisier noir pour Beth. Chacune portait son bracelet et sa montre distincts, éléments et fond rouge pour Alicia, bleu pour Beth.

Les voilà donc dans le quartier occidental, déambulant dans les rues se sentant presque comme à la maison, presque car cela ne restait pas comme l'Irlande tout de même. Quoiqu'il en soit, le quartier était plaisant, assez récent. Elles finirent au centre commercial pour voir un peu les boutiques qui il y avait. Pas d'achats, car il fallait qu'elles renflouent un peu leurs caisses encore, même s'il leur restait encore pas mal de leurs économies. Puis de toute manière elles n'avaient pas besoin de choses capitales. Elles purent constater qu'elles trouveraient sans doute tout ce dont elles auraient besoin ici, le centre avait des boutiques d'à peu près tout. Il était assez plaisant de voir qu'elles n'étaient pas, en plus d'être sur une île perdue, dans un lieu manquant de presque tout.

Le centre était sur plusieurs niveaux et elles allèrent tout en haut pour voir la vue, l'occasion de faire une halte, Beth s'asseyant sur un banc face à la vue, Alicia en face d'elle, adossée à la rambarde, chacune une canette à la main, parce que mine de rien, il faisait soif. Elles restèrent là parlant de diverses choses, de ce qu’elles avaient pu voir en magasin et voulaient acheter, un peu des cours, de ce qu'elles allaient faire cet été, des choses de sœurs et de filles.

- On devrait écrire aux parents tu ne crois pas ?
- C’est vrai que l'on a plus donné de nouvelles depuis notre départ de Tokyo.
- Juste leur dire que tout va bien, sans trop leur en dire non plus.
- Oui, on se contentera de dire qu'on est toujours au Japon et qu'on y reste un moment.

Alicia se retourna s'appuyant sur la rambarde.

- C’est quand même un drôle d'endroit ici, j'étais loin d'imaginer que cela pouvait exister.

Beth se leva allant la rejoindre.

- Oui, mais au moins on est tranquilles et on peut se comporter comme nous sommes.
- Tu crois qu'ils finiront par nous accepter un jour ? (ils faisant mention à leur pairs shinigami)
- Tu as bien vu ce que ça a donné la dernière fois, je ne crois pas que cela soit encore le moment, mais qui sait plus tard.
- Moui, on a guère le choix de toute manière.

Après cela elles décidèrent de quitter le centre pour aller dans les rues qu'elles n'avaient pas vu encore et pour aller plus vite prirent l'escalator, histoire de descendre plus vite et pour aller plus vite elles allèrent plus vite pour descendre un des étages. Derrière elles se tenaient....bon impossible à dire vraiment si ce n'était deux bras tenant pleins de paquets au point de se demander comment il arrivait à les tenir, deux jambes et une grosse sacoche. Le tout finissant par s'effondrer sur elles, les entrainant en bas de l'escalator, dans un grand vol de paquet, de courrier. Beth étant en jupe se rattrapa on ne sait trop comment pour finir sur les fesses et Alicia finit étalée sur le ventre. Alicia qui n'en avait pas encore finit puisqu'elle reçu quelque chose ou quelqu'un sur les fesses et quand elle tourna un peu la tête pour voir, elle avait carrément la tête d'un homme dessus, homme qui ne semblait pas bouger. Du coup, elle vira rouge et resta immobile par cette posture relativement gênante. Beth se releva et regarda sa sœur et ne put s'empêcher d'afficher un large sourire en voyant sa tête. Du coup Alicia se décala d'un coup, poussant l'individu et se releva, retrouvant ses esprits et fusillant du regard sa sœur moqueuse.

- Ha ça t'amuse hein ?
- On voit que t'as pas vu ta tête.

Beth avança vers l'individu, le regardant.

- Vous allez bien ?

Alicia, les joues encore cramoisies de son côté constatait les dégâts, se massant la cuisse un peu douloureuse mais, dont la douleur s'estompait vite.

- Regarde-moi ça il y en partout. Quelle idée de vouloir en porter plus que ses bras ne portent. Pffff.

[HRP]T'as oublié de mettre une date et une heure, regarde sur ma fiche + celles où je suis pas dispo, après peu importe Wink[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Dim 22 Juil - 7:26

    Evidemment qu’il n’allait pas se pousser tout de suite, le jeune homme était un peu sonné malgré l’atterrissage sur un lieu supposé doux. Supposé seulement car la jeune femme devait faire du sport à en croise le fessier ferme sur lequel il venait de s’éclater le nez d’une manière parfaitement indépendante de sa volonté. Ce n’était pas la première fois qu’on le surchargeait de paquet et de courrier, trop gentil, trop serviable, il ne savait pas dire non et on l’exploitait bien pour ça. Mais là, rien à faire, le coupable, c’était se fichu escalator et les saletés qu’on laissait trainer dedans. Et il ne fallait pas croire que la situation de Sayu était des plus enviables, le jean, c’est pas forcément la matière la plus douce qui soit à frotter contre son visage. De plus, il ne savait pas à qui il avait à faire sur cette île, les gens ici avaient tous des pouvoirs allant du simplement bizarre au très dangereux mais toujours très utile pour lui pourrir la vie dès qu’on découvrait sa nature de simple humain parfaitement inoffensif et donc victime sur pattes.

    Le pauvre jeune homme se fit donc rapidement dégager comme un malpropre par la malheureuse « victime » de son accident, il se massait le front douloureux, encore sonné par tout ça. Il réussit à ouvrir les yeux mais entre le choc, la lumière des éclairages artificiels qui étaient agressifs, il ne put que distinguer… une grand-mère ? A cause des cheveux argentés cela allait de soi. Puis il se rendit compte en reprenant un peu ses esprit que la voix était trop douce, les traits du visage trop fin et que la personne était jeune. Cette dernière lui demanda comment il allait, il répondit d’une voix pâteuse…

    Pas trop fort je crois… je vois double, vous êtes en deux exemplaires mademoiselle…

    Sauf que pour le coup, il y avait vraiment une sœur jumelle à côté mais le pauvre garçon était encore un peu à l’ouest, ça reviendrait d’ici cinq minutes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Dim 22 Juil - 14:06

Beth resta immobile devant l'auteur de l'incident qui était un jeune homme. Il semblait se remettre de sa chute également se massant le front, les yeux partiellement ouverts. Évidemment, il était plus facile pour les deux sœurs de récupérer compte tenu de leur constitution, mais elles pouvaient supposer que celui-ci avec d'autres talents. Après tout, les trois quart des gens vivants ici n'étaient pas ordinaire. Quoiqu'il en soit, il semblait se remettre péniblement de l'évènement et Beth attendit tranquillement qu'il réponde à sa question et remonte à la surface. Alicia se tenait toujours deux trois pas en arrière, regardant l'étalage de tout ce que le jeune homme transportait.

*Un livreur ou un facteur sans doute* se dit-elle.

Après tout, il n'y avait que des lettres et des paquets donc il y avait fort à parier qu'il s'agissait de cela. Finalement après un temps de réflexion, il finit par répondre à Beth...qu'il la voyait en double. Beth esquissa un sourire et regarda sa sœur, relativement amusée une fois de plus.

- Je crois qu'il a encore l'esprit secoué soit par ta chute, soit par tes fesses ou les deux.

Les joues d'Alicia redevinrent plus rouges et elle regarda une fois de plus avec noirceur avant de croiser les bras sous sa poitrine et tourner la tête de côté boudeuse. Petit soupir de Beth qui recula d'un ou deux pas pour se mettre à côté de sœur et montrer au jeune homme qu'il ne voyait pas double.

- Vous voyez clair, nous sommes bien deux dit-elle en se désignant successivement l'une et l'autre du doigt.

Même tête avec leur longs cheveux blonds, tenues de la même couleur bien que vêtements différents. Malgré ses petites nuances, elles n'en restaient pas moins deux sœurs jumelles et donc bien deux.

- Mis à part un corps un peu maltraité je ne crois pas que vous ayez d'autres séquelles.

Alicia sortit en partie de sa séance de bouderie, bien que cela était plus adressé à Beth qu'à lui, regardant de nouveau un peu vers lui.

- Vous devriez essayer de vous lever voir si vous n'avez rien de cassé ou de foulé. Vu la chute que vous avez fait...


Elle s'approcha finalement du jeune homme les joues encore roses et lui tendit la main pour l'aider à se relever, même s'il avait fini sa course sur ses fesses. Aussi gênant cela était-il après tout même si on pouvait lui reprocher sa maladresse, il n'avait sans doute pas fait exprès d’atterrir là. Enfin, il valait mieux pour lui parce qu'elle serait sans doute moins tolérante s'il s'avérait que c'était en réalité un pervers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Dim 22 Juil - 19:14

    Pour le coup, on pouvait le dire, Sayu s’était retrouvé la tête dans le cul… littéralement et pas dans le sien… D’ailleurs, en parlant de ça, il ne comprit pas pourquoi la gentille jeune femme qui lui parlait s’adressait à son double qui n’était pas sensé exister vu qu’il s’était cogné. En plus, il n’avait aucun pouvoir, donc il récupérait lentement. D’ailleurs, pour le coup, il n’eut qu’une seule question existentielle.

    Zut ! Me dites pas que j’ai vraiment atterrie dans les fesses de quelqu’un…

    Honte suprême, et d’ailleurs, le festival allait continuer, car le double qu’il croyait issu de son coup sur la tête venait rejoindre l’autre jeune femme qui lui confirmait qu’il voyait clair et qu’il y avait bien deux personnes.

    Ha ! Des jumelles… Bon, c’est que ça va pas si mal si je ne vois pas double, le coup ne devait pas être trop méchant finalement.

    Il faillit rajouter que c’était parce qu’heureusement, sa tête avait atterrie sur quelque chose de relativement doux et souple mais il s’abstint d’en rajouter. La jumelle qui ne disait rien devait être la personne avec qui il avait eu contact et vu sa tête, elle en gardait un souvenir déplaisant. Ne sachant absolument pas à qui il avait à faire et surtout à quoi il avait à faire, il fit preuve de prudence, allez savoir quel genre de pouvoir elles avaient pour pourrir l’existence du simple humain qu’il était. Cependant, celle qui lui parlait depuis le début se fit rassurante sur son état.

    Hormis le coup à mon amour propre, ça devrait aller… enfin j’ai l’habitude.

    L’autre jeune femme sembla arrêter de faire la moue et lui tendit la main en le gratifiant de quelques mots sympathiques. Il prit cette main tendue et se releva.

    Merci à vous.

    Il s’épousseta le pantalon avant de jeter un œil autour de lui et de constater les dégâts, les vrais selon lui, à savoir son courrier qui avait volé un peu partout et ses colis étalés par terre mais fort heureusement rien ne semblait abîmé.

    Ha merde ! Le courrier !

    Et le jeune homme ramassa sa sacoche et se mit en chasse de toutes les lettres qui s’étaient étalés par terre… niveau d’amour-propre actuel : pas loin du zéro absolu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Lun 23 Juil - 17:41

Après un moment pour refaire surface et sans doute rassembler ses idées, le jeune homme réalisa donc qu'il avait bine à faire à des jumelles. Visiblement il s'était limité à leur visage sans cela il aurait noté leur tenue différente. Mais son esprit semblait quelque peu confus, par la chute, mais aussi parce qu'il venait peut-être de réaliser que c'était sur les fesses d'Alicia qu'il avait fini. D'ailleurs Beth évita d'en rajouter une couche en disant quelque chose du genre que la chute était sans doute amoindrie vu par quoi sa tête avait été amortie. Il suffisait à Beth de regarder vers sa sœur, encore rouge et boudant pour se dire qu'il valait mieux qu'elle en reste là, car ce n'était pas parce qu'elles s'entendaient parfaitement qu'Alicia ne lui ferait pas payer. C'était de bonne guerre après tout, Alicia était souvent plus enjouée qu'elle et n'en manquait pas une quand elle avait une occasion. Beth lui rendait là la monnaie de sa pièce mais il ne fallait pas aller trop loin non plus, d'autant que la situation assez drôle de son point de vue était gênante pour sa sœur.

Le jeune homme ajouta que finalement seul son amour propre avait été touché, ce qui pouvait se comprendre vu la situation mais également sous l'angle de son travail. Ce qu'il portait était étalé partout. Quand Alicia l'aida à se lever il la remercia puis remit ses vêtements en place constatant les dégâts. Après un juron il commença à ramasser toutes ses affaires. Alicia tourna la tête car elle se voyait mal lui dire « bon ben salut tu te débrouilles, on s'en fout ». Beth poussa un soupir peu décidée, plus encline à le planter. Après tout, ce n'était pas leur problème, c'était lui qui avait commis une erreur et en plus il ne s'était même pas excusé ! Mais bon, cela n'aurait guère été sympathique, le jeune homme ne semblait pas ravi de la situation non plus et après tout, tout il n'y avait pas mort d'homme.

- On va vous aider dit Alicia se baissant pour ramasser lettres et paquets assez grognonne.

Beth s'y mit aussi bien qu'ayant plus de mal que sa sœur pour se baisser étant en jupe. Les deux sœurs commencèrent tout de même à s'affairer pour ramasser les lettres en paquets et rassembler dans un coin les colis, en silence surtout, Alicia toujours quelque peu gênée parce ce qui s'était passé. Beth profita qu'Alicia soit à quelques pas plus loin pour s'approcher du jeune homme penché pour ramasser ses livraisons et lui donna une tape du bout du pied.

- Hey, vous ne croyez pas oublier quelque chose ? dit-elle assez bas avec sérieux désignant de la tête sa sœur.

Même si Beth attendait aussi des excuses car elle était tombée aussi, c'est à Alicia qu'il en devait le plus. Même si elle s'était moquée un peu d'elle, elle voyait bien sa gène et par leur lien, ce qui arrivait à l'une faisait toujours réagir l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Lun 23 Juil - 18:12

    Entre la chute, le coup sur la tête, même amorti, les jumelles qui l’avaient trompés bien malgré elle l’état de santé du jeune homme qui croyait voir double, la honte d’avoir atterrie dans une paire de fesses, ses affaires professionnelles étalés partout, on pouvait comprendre que le jeune homme ne savait plus où donner de la tête. En temps normal, il n’aurait pourtant jamais oublié de s’excuser mais là, il voyait son gagne-pain étalé partout par terre et prit de panique, il se mit en tête de le ramasser avant que les courants d’air n’embarquent tout ou que les gens marchent sur les lettres ou shoot les colis comme de vulgaire ballon de foot.

    Lui aussi pensait que de toute façon les deux sœurs allaient le laisser en plan. Sa nature humaine se faisait vite sentir et tout le monde se fichait bien de sa personne. Cependant, la jumelle grognonne décida du contraire et lui annonça qu’elle allait lui donner un coup de main. Sayu la regarda avec des yeux ronds.

    Ha… heu… merci…

    Il n’y avait là aucune ingratitude de sa part, juste de la surprise et une pointe d’incompréhension. Rares étaient les gens à faire preuve de sympathie envers lui, ils n’étaient pas légion… enfin disons peu nombreux… enfin disons inexistants. Sauf que ca devait forcément cacher un truc, il avait trop l’habitude qu’on se montre condescendant par égard de sa nature humaine. D’ailleurs, il n’eut pas à attendre longtemps pour que le festival commence, par un coup de pied, ne pas oublier les classiques. Il voyait très bien où il voulait en venir, il avait oublié de s’excuser, la situation craignait. Qu’est-ce qu’elles allaient lui faire ? Il savait malheureusement que tous ces mutants et autre bestioles magiques pouvaient être très imaginatifs pour lui pourrir la vie. Alors on partait sur quoi ? Humiliation publique ? Racket déguisé, genre invitation au café du coin et se faire payé pour l’équivalent de la moitié de sa paie en truc en tout genre ? Malédiction qui allait lui moisir l’existence pour des jours à venir ? Il commençait à avoir l’habitude à force, il restait qu’à espérer qu’elles se montreraient un peu inventives… Cependant, elle avait raison sur un point, il convenait de s’excuser auprès de l’autre sœur dont il devinait que c’était avec elle qu’il avait eu un contact plus… intime que les deux ne le désiraient… il rassembla ses lettres dans sa sacoche et alla s’incliner devant la jeune femme.

    Je suis sincèrement désolé pour cet incident et je vous suis très reconnaissant pour l’aide que vous m’avez apporté.

    Et hop ! Grand sourire tout mignon, ça passe toujours mieux avec le sourire. Il ne restait qu’à espérer qu’il n’était pas tombé sur des personnes rancunières…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Mer 25 Juil - 16:42

Le jeune facteur regarda Alicia les yeux ronds, étonné qu'elles l'aident à tout ramasser. Certes, on était peut-être dans un monde trop souvent manquant d'amabilité et Hiromae ne devait pas y échapper, d'autant qu'il fallait y ajouter les tempéraments quelques peu spéciaux de certains individus à cause de leur race. Alicia et Beth n'y échappaient pas ayant bien le leur, entre autre une neutralité qui ne les poussait qu'à s'occuper de leurs affaires. Caractéristique des shinigami, qu ne se préoccupaient que des affaires des morts et non des vivants. Chacun son rôle et cela n'était pas leur leur. Enfin du moins en théorie car quand on était shinigami non-reconnu par la profession en quelque sorte cela était différent bien que l'on ne pouvait renier ce que l'on était.

Quoiqu'il en soit, ce n'est pas parce qu'elles étaient comme cela que cela entrainait qu'elles partent en laissant le jeune homme se débrouiller. Cela n'aurait guère été sympathique, d'autant qu'il avait l'air à moitié perdu. Étonné du geste des jumelles, il balbutia un merci auquel aucune ne répondit. Sans doute devait-il s'attendre qu'après cette chute elles soient vexées et le dédaigne. Ma foi, les choses étaient parfois surprenantes, même venant d'être à priori lugubres.

Les deux sœurs s'affairèrent à ramasser lettres te paquets jusqu'à ce que Beth vienne trouver le facteur pour lui signaler son manquement. Réalisant son oubli il alla vers Alicia penchée pour ramasser du courrier et s'excusa, ajoutant un remerciement de son aide. Alicia releva la tête, ses joues n'étant qu'à peine rosées désormais, sa gène s'étant un peu estompée. Elle le fixa quelques secondes, avant de répondre.

- Ce n'est pas grave, vous ne l'avez sans doute pas fait exprès...

La voix de Beth retentit alors de derrière eux.

- J'espère bien sinon elle va vous en faire baver croyez-moi.

Alicia secoua la tête avant de reprendre tout en se relevant un paquet à la main.

- A trop vouloir en faire, on perd du temps ou on n'y arrive pas. Je crois que vous avez sur-estimé votre capacité à porter tout cela.

Elle tendit le paquet au facteur, alors que Beth avait fini d'entasser les autres paquets et les rejoignaient.

- Vous êtes facteur ou quelque chose de semblable non je suppose alors ?

Question assez intéressée puisqu'il y a quelques minutes elles pensaient écrire chez elles et à vrai dire, elles ne s'étaient pas du tout renseignées sur comment cela fonctionnait ici. Elles avaient donc une certaine chance que quelqu'un pouvant potentiellement les renseigner leur soit tombé dessus au sens propre comme au figuré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Mer 25 Juil - 17:33

    Bon, coup de bol, pour le moment, elles semblaient se contenter d’excuses simples comme des personnes ordinaires, sans le forcer à passer par les excuses humiliantes ou d’éventuels dédommagements. Elles l’avaient même aidé alors qu’elles auraient pu faire comme tout le monde, le laisser en plan, ou pire rester pour le plaisir de faire un scandale. A partir de là, deux possibilités, soit elles n’avaient pas encore calculés que c’était un simple humain, soit elles étaient simplement gentilles de natures. Après tout, tous les habitants de cette ville n’étaient pas des connards finis avec les humains comme lui, pas comme sa profiteuse de voisine succube qui usait de son charme pour lui piller le frigo dès qu’elle avait la flemme de faire à manger. Une fois le courrier rassemblé et les excuses présentées, la situation sembla se détendre, rien n’avait été perdu ou abîmé, c’était déjà ça qui ne serait pas retranché de son salaire. La sœur avec qui il y avait eu contact ne semblait pas trop lui en vouloir, elle paraissait moins gênée, et donc moins en colère, un bon point pour lui. Même si elle lui rappelait qu’il valait mieux qu’il ne l’ait pas fait exprès.

    Oui, c’est vrai je l’admets, vous êtes les pauvres victimes d’une horrible conspiration basé sur un escalator, des paquets trop lourds et une bonne part de hasard dont le but est de permettre l’atterrissage de mon visage dans votre postérieur.

    Quand Sayu était désabusé et blasé, il pouvait arriver au stade du cynisme. Et le ton avec lequel il avait dit ses mots plutôt humoristique démontraient clairement que la situation était trop idiote pour avoir été volontairement provoquée. Donc, à moins que les jumelles soient vraiment connes comme des balais, elles comprendraient qu’il n’avait absolument pas fait exprès. L’une d’elle lui fit même la morale sur le fait qu’il s’était surestimé dans cette histoire.

    Je suis bien d’accord avec vous mais les paquets en eux-mêmes sont léger, seulement… quand chaque client commence à vous en donner un ou deux et que le boulot interdit de refuser, on se retrouve vite… dans cette situation. C’est les aléas du métier comme on dit.

    Malgré tout, il l’adorait son boulot, il n’était pas désagréable en lui-même et lui offrait de l’indépendance. D’ailleurs, elles lui demandèrent carrément s’il était facteur, ce qui était plutôt clair pour le moment.

    Tout à fait, compagnie des postes d’Hiromae, à votre service.

    Dit-il avec le sourire parfaitement commercial, toujours donner une bonne image de la boîte même si c’était mal engagé avec elles…

    Au fait, merci encore pour le coup de main, ça fait du bien de croiser des gens sympas de temps en temps…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Jeu 26 Juil - 16:22

L'homme avoua de manière assez ironique, l'incident, un coup du sort réunissant tous les éléments pour l'amener vers une chute inéluctable. Alicia fronça des sourcils à la mention de son postérieur. Il n'était pas obligé de rajouter une couche et cela lui fit de nouveau roussir les joues un instant. Quoiqu'il en soit, il était certain qu'il ne l'avait pas fait exprès à moins d'être une idiot ou un suicidaire.

Il expliqua ensuite que son travail l'obligeait à accepter tout paquet qu'on lui remettait et que du coup il se retrouvait avec plus qu'il ne pouvait porter. Une règle tout à fait idiote, tout le monde avait ses limites.

- Une règle sans doute fixée par quelqu'un qui n'a jamais fait son travail mais toujours restée derrière son bureau. Rien ne change d'un continent à l'autre visiblement.
- C'est sûr, mais pourquoi ne vous donnent-ils pas un chariot ? Cela serait plus simple. Enfin je dis ça comme ça...

A leur question s'il était facteur ce qui semblait être le cas mais il pouvait y avoir d'autres services postaux après tout, surtout pour les colis, il répondit par l'affirmative, de manière assez protocolaire. Il en profita pour les remercier, disant assez rare de tomber sur des gens sympas, ce qui provoqua un léger sourire d'Alicia.

- Pourtant, normalement on devrait peu se réjouir de nous voir, même si on rend service parfois à notre manière. Enfin passons, ici ou ailleurs il faut de tout pour faire un monde et ce n'est plus différent sur Hiromae qu'ailleurs sur ce point là.

Elle n'en dit pas plus, mais il était clair que quand un shinigami venait vous rendre service, certes cela était utile, mais cela voulait dire également que vous aviez passé l'arme à gauche. La suite n'était pas plus amusante, du moins pas toujours car une fois menés devant Enma, votre lieu de séjour n'était pas toujours des plus attirants. Au final, même si les shinigami rendaient bien services, moins on les voyait...enfin plus tard on les voyait mieux c'était. Bon dans leur cas, il n'y avait pas trop de risques vu qu'elles étaient là, mais leur nature de base faisait qu’elles ne faisaient pas partie des être les plus plaisants à croiser.

- Sinon, Monsieur de la compagnie des postes d'Hiromae, vous tombez à point nommé, ce n'est pas qu'un peu de le dire. Nous pensions justement envoyer du courrier à l'extérieur de l'île. Comment cela se passe-t'il ? De même si l'on veut nous répondre comment cela marche-t'il vu que l’île est censée être méconnue ?

Beth vint à côté de sa sœur pour parler, ce qui était mieux que derrière eux.

- D'ailleurs, je n'ai pas vu la poste, elle se trouve où ?

Bon cela faisait déjà pas mal de questions, sans doute suffisant pour l'instant. Elles doutaient que les réponses à leur courrier soient possibles. Quoique cette île avait beau être isolée du reste du monde, les communications existaient bien avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Ven 27 Juil - 14:00

    Et bien, bizarrement, cet incident avait permis aux trois jeune gens de faire connaissance, du moins de commencer à le faire, ils n’en étaient même pas encore au stade des présentations. Ils parlaient du travail de Sayu, de sa charge, de la raison qui l’avait poussé à porter autant de paquet malgré sa frêle carrure et les deux sœurs firent des commentaires très pertinents. Un peu blasé, le jeune humain en poussa un soupir qui en disait long.

    Ce que vous dites est plein de bon sens et je suis d’accord avec vous. Mais vous savez ce qu’on dit, avec des « si », on referait le monde. On a décidé que je devais travailler comme ça, je me tais et j’obéis, sinon je perds mon boulot.

    Un petit peu lâche même dirait certains, mais Sayu n’avait pas vraiment le choix, officieusement, il subissait une discrimination du fait de sa nature humaine et peu étaient prêts à l’embaucher. S’il perdait son travail ici, il aurait un mal fou à en retrouver ailleurs. Surtout que, même s’il était intelligent, il n’avait pas un niveau de qualification élevé. Par la suite, il ne put justement s’empêcher de faire un commentaire à ce sujet, les gens sympas étaient rares, surtout avec les humains. L’une des jumelles, celle au popotin ayant servie de piste d’atterrissage lui fit une remarque plutôt étrange. Il s’abstint de poser des questions, il n’était pas sûr de savoir pourquoi elle parlait d’elles en ce genre de terme.

    Si on veut, mais tout est relatif, ici plus qu’ailleurs, je pense que ça dépend surtout de ce que vous êtes…

    De tout pour faire un monde… Mais Hiromae n’avait-elle pas été crée pour être une sorte… d’autre monde ? Donc, à cause de ça, avait-on vraiment besoin d’humain ici ? Avait-il vraiment sa place ici ? Les mêmes questions existentielles, encore et toujours… Mais il fut sorti de ces réflexions par la jeune femme aux cheveux argentés qui profita de sa fonction pour lui poser des questions techniques.

    Ho ! C’est vrai que le courrier est compliqué ici… Quand ca reste interne à l’île, ce n’est pas un problème, on a nos propres timbres et notre propre système. Pour envoyer à l’extérieur de l’île, c’est plus complexe, il faut passer par un bureau la compagnie, il faut que l’enveloppe ne porte aucun signe qui trahissent l’île. Ensuite, on l’envoie par bateau, après ca dépend où elle va et surtout de où dans le monde vous voulez faire croire qu’elle part. Pour en faire venir sur l’île, c’est aussi compliqué. Soit l’expéditeur connait l’île et la donne à un intermédiaire extérieur de l’île qui se charge de l’acheminement. Soit ils ne savent pas pour l’île, auquel cas, vous leur faites envoyer le courrier vers une boite postale dans le pays où vous êtes sensé être et l’intermédiaire la vide tous les jours pour faire le transfert. Enfin, y’a plein de détails, le mieux ce serait de vous renseigner au bureau du coin.

    D’ailleurs, l’autre sœur posa la question ultime, où était le bureau en question.

    J’ai fini ma tournée, j’y retournais justement, vous n’avez qu’à me suivre, ce n’est pas très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Sam 28 Juil - 14:42

A l'évocation d'un chariot, le jeune facteur poussa un soupir tout en étant assez...déconcerté. Il était d'accord avec elles, mais semblait quelque peu soumis aux contraintes qu'on lui imposait voyant qu'avec des suppositions tout serait mieux théoriquement mais que dans la pratique cela était tout autre. Il semblait avoir peur de perdre son emploi, mais il ne voyait pas les choses sous le bon angle.

- Il n'y a pas de mal parfois à négocier avec ses patrons vous savez. Si vous présentez la chose en mettant en avant que cela vous rendra plus efficace car vous pouvez vous déplacer plus vite et prendre encore plus de colis, votre patron pourrait voir cela sous un bon aspect.
- Les initiatives et les idées leur plaisent souvent dit Beth qui haussa des épaules avant de continuer. Au pire il vous dira non, ce n'est pas un motif de licenciement bien présenté.

Sur le fait que pour elles, Hiromae n'était plus différente que le reste du monde, le jeune homme semblait plus perplexe dans le masure où cela dépendait de ce que l'on était.

- C'est vrai que dans le reste du monde cela se limite à des couleurs de peau, religion ou appartenance à un peuple. Ici, compte tenu du nombre de races magiques existantes cela fait plus de différence qu'ailleurs sur un périmètre bien inférieur.
- Après selon ce que l'on est par rapport à d'autres peu influencer sans doute, mais là c’est un peu comme ailleurs.

Pour cela elles n'avaient pas de problème globalement. Les shinigami étaient neutres et n'avaient de soucis donc avec personne. Après parmi les shinigami, elles étaient différentes par leur provenance, ce qui avait causé une certaine discrimination de la part de certains d'entre eux, entrainant le fait qu'elles n'avaient pas été autorisées à exercer. Mais leur cas était au final moindre, par rapport à d'autres personnes qui pouvaient être plus rejetées. D'après les dire du facteur, il était possible qu'il en soit victime de quelques uns.

- Peu importe ce que l'on est au final on ne peut pas le changer. Après il faut savoir s'imposer et se faire respecter si on ne vous apprécie pas. Cela ne veut pas dire vous faire aimer, mais au moins être tranquille.

A leur question sur le système postal, il leur expliqua tout en détail et elles l'écoutèrent avec attention. Bon pour envoyer du courrier aucun problème, pour en recevoir raté, elles n'avaient pas de boîte extérieure.

- Bon et bien nous pourrons en envoyer c'est déjà ça. Pour en recevoir... dit-elle en faisant une moue.
- On leur dira de nous répondre par e-mail, après tout nous avons nos boîtes. En espérant que cela ne soit pas limité également.
- Au pire nous ferons mine de voyager un peu partout, donc pas de mail.
- Moui, il faudra que l'on se renseigne pour cela aussi alors.

Alicia regarda le facteur qui les invitait à le suivre pour voir le bureau de poste.

- Très bien nous vous suivons. On va vous aider pour vos colis encore si vous voulez.
- Non, je ne lui laisse pas le choix, on ne va pas s'arrêter toutes les cinq minutes parce qu'il en perd la moitié ajouta Beth avec sérieux.

Rien de méchant dans ses paroles, mais cela ne serait pas plus agréable pour lui que pour elles, s'il en perdait tout le long du chemin... . Les deux blondes commencèrent alors à prendre des colis, Alicia se penchant pour les tendre à Beth et lui éviter de se baisser en jupe, puis elle prit les siens. Elles attendirent ensuite que leur accompagnateur fasse de même et les guide vers le fameux bureau de poste d''Hiromae.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Lun 30 Juil - 14:44

    Bon, maintenant, c’était sûr, ces deux là n’avaient toujours pas comprit à qui ou plutôt à quoi elles avaient à faire. Oui, s’il pouvait argumenter avec son supérieur, ce serait bien, seulement, dans son boulot comme ailleurs sur l’île, les humains n’étaient pas du tout bien vue, du coup, dans son cas, tout était faussé.

    Oui, dans des circonstances normale, je serais parfaitement d’accord.

    Mais comme il leur avait dit, sur cette île, tout dépendait de ce que l’on était, si avec un indice aussi gros qu’une maison, elles n’avaient pas comprit, ça voulait dire que leur couleur de cheveux n’était ni plus ni moins qu’une blondeur poussée au dernier degré de clarté. Soupirant, il allait devoir leur expliquer finalement et quelque chose lui disait qu’elles allaient prendre la tangente peu après… ou alors le massacrer.

    Oui s’imposer… cette île est effectivement un creuset de cultures magiques ou ceux qui sont anormaux à l’extérieur deviennent parfaitement normaux ici. Mais alors je vous pose la question, ceux qui a l’extérieur sont normaux, que deviennent-ils ici ? Et croyez-vous vraiment qu’on leur donnerait la moindre considération ?

    Si avec ça, elles ne comprenaient toujours pas, ca voulait vraiment dire qu’il était tombé sur les deux andouilles de service. Ces dernières eurent ensuite la réponse à leur question sur le courrier et sa transition avec l’extérieur.

    Je ne gère pas le réseau informatique mais aux dernières nouvelles, ça devrait marcher. Pour ce qui est d’ouvrir une boite dans un pays, je crois que les intermédiaires peuvent justement s’en charger mais ce genre de détails se voit au bureau.

    D’ailleurs, il les invita à le suivre puisqu’il devait rentrer au bureau du coin pour faire le dépôt des départs et les deux femmes lui imposèrent leur aide pour ne pas se trainer un boulet qui allait perdre tout ses paquet.

    Mais je peux… bon, je n’ai pas le choix je suppose.

    Fierté personnelle ? A peu près proche du zéro absolu… encore une fois on ne l’écoutait pas et on lui imposait des choses. Voilà donc comment elles le voyaient, comme trop faible pour être capable de porter sa charge de travail ? Y’a vraiment des jours avec un karma minable, se disait le jeune humain alors qu’il se mettait en route…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Mer 1 Aoû - 16:39

Penser qu'Alicia et Beth manquaient de lucidité dira-t'on pour ne pas comprendre ce que voulait dire le facteur était une erreur. Après tout comment pouvaient-elles deviner qu'il était un simple humain ? Certes cela était assez rare sur Hiromae, mais avec le nombre de races présentes, certaines n'étaient pas trop amicales entre elles comme les vampires et les lycans. Les explications du jeune garçon pouvaient tout dire et rien à la fois. Quand il évoqua le fait que les choses seraient différentes dans des circonstances plus ordinaires cela était relatif. Il évoquait sans doute le fait de ne pouvoir s'imposer auprès de ses supérieurs, ce qui pouvait être ici par une infériorité de puissance, mais ici comme ailleurs, il y avait aussi le fait de savoir s'imposer moralement. Bon après tout, si la question de puissance était la raison, on pouvait en effet craindre de se faire dégommer d'un coup.

- Je vois lâcha Alicia.

Après son allusion sur la normalité à l'extérieur devenant anormale ici, elle comprit tout comme sa sœur.

- Je pensais que vous étiez peut-être d'une race moins...imposante que celle de vos supérieurs ou peu appréciée, mais néanmoins magique.

Les deux sœurs réfléchirent un instant à ce qu'il venait de dire. La question était intéressante mais entre la théorie et la pratique...

- Tout dépend de la mentalité du lieu. Cela fonctionne comme le respect entre les peuples à l'extérieur, tout est une question de mentalité.
- Mais il est assez concevable que faute d'aptitudes, il soit plus difficile de s'imposer.
- Néanmoins dit Beth en le regardant, être humain ou non, le respect n’est pas une chose que l'on obtient naturellement, il se gagne. Sans avoir d'aptitudes spéciales, cela ne vous empêche pas de gagner le respect des autres.
- Cela prendra plus ou moins de temps, mais dans ceux qui vous considèrent mal à cause de ce que vous êtes, certains finiront par reconnaître votre valeur.

Des explications concernant le courrier, elles avaient eu grâce à lui, une bonne part d'explication. Si elles pouvaient utiliser un intermédiaire, cela ne serait peut-être pas plus mal également, mais cela était sans doute payant. Bah, elles verraient bien puisque c'était au bureau. Bureau vers lequel elles allaient, prenant certains paquets ne laissant pas le temps au jeune homme de protester pour tout porter. Alicia vit sa tête après la remarque de Beth assez tranchée. Elle donna un petit coup de coude au jeune postier, ses bras étant chargés.

- Ne voyez pas de mal dans ce qu'elle a dit. Ma sœur ne pense sûrement pas que vous êtes un poids, mais elle est parfois trop sérieuse et cela se traduit dans sa manière de dire qu'elle veuille vous aider.

Beth qui avait commencé à avancer, s'arrêta pour se retourner le regard impassible se demandant ce qu'ils fabriquaient.

- On arrive lui répondit-elle en se remettant en marche.


Dernière édition par Alicia et Beth Sullivan le Lun 6 Aoû - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Ven 3 Aoû - 16:16

    Certes, le petit humain ne disait pas clairement les choses, c’était presque comme s’il avait honte de ce qu’il était. Mais en fait, c’était largement le cas, on lui avait toujours fait vivre sa condition humaine de telle façon qu’il ne pouvait qu’en avoir honte. A cela s’ajoutait celle qu’il avait découverte en même temps que la seconde activité nocturne de sa mère. Autant dire, ce n’était pas facile, alors il jouait des devinettes, tentatives désespérée de retarder l’inévitable. Mais il finit par lâcher la dernière aide, le dernier indice et les deux jeunes femmes comprirent immédiatement, mais elles aussi ne prononcèrent pas le mot « humain ». Sans raison apparente ou pour signifier quelque chose ? De positif ou négatif…

    Et non… Triste réalité de la vie, je suis homo sapiens 100% pur jus, sans la moindre étincelle particulière, le truc de base quoi…

    Comment pouvait-il avoir une bonne opinion de lui-même, alors que sur cette île, on l’avait rabaissé à cause de sa nature depuis son enfance. Les préjugés avaient la vie dure partout et il devait bien faire avec. Cependant, par un fait qu’il noterait comme étant exceptionnel, les deux sœurs se montraient… sympathiques avec lui malgré tout. Elles se faisaient même encourageantes, voilà qui redonnait le sourire, même si celui-ci gardait comme une tristesse sous-jacente.

    Les préjugés ont la vie dure partout mais je m’accroche. Mais je suis jeune, même en abattant deux fois plus de travail que les autres, il me faudra du temps pour me faire respecter…

    Au fond de lui, il voulait quand même y croire. Autant partir lui disaient certains mais pour aller où ? Qu’il le veuille ou non, il était né et avait grandi sur cette île, c’était chez lui. Même s’il la quittait, allait dans un pays humain, il resterait toujours un intrus. Toujours à mentir sur ses origines, toujours à devoir faire comme si les créatures extraordinaires qu’il avait côtoyé toute sa vie n’existaient pas. Il était humain, oui, mais à sa façon, plus un humain ordinaire, il appartenait à cette île pour la vie.
    Par la suite, les deux sœurs se décidèrent à le suivre et celle sur qui il était tombé bien malgré lui décréta qu’elles l’aideraient à porter sa charge pour ne pas être ralentis. Dès que celle-ci fut hors de portée sonore, l’autre vint vers lui et tenta de le rassurer de quelques mots gentils.

    Oui je m’en doute, sinon je connais la chanson, j’en aurais déjà fait les frais. Mais en fait, vous ne seriez pas des anges par hasard ?

    Lui ne pouvait pas deviner la nature des créatures qu’il côtoyait. Et pour le coup, on ne pouvait pas lui en vouloir de son erreur, il croisait rarement des gens sympathiques. Cependant, il était terriblement loin de la réalité et paradoxalement, il en était un petit peu proche quand même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Lun 6 Aoû - 9:49

Certes les deux sœurs n'avaient pas prononcé le mot humain, pour la simple raison que magiques ou non, les humains étaient une race au même titre que d'autres, avec ses avantages et ses inconvénients. Comment pouvait-il prendre cela, elles n'avaient pas vraiment cherché à l'insulter ou tenter d'adoucir la formule par cette manière. Elles s'exprimaient comme elle voyaient les choses.

En tout cas, il semblait avoir une piètre opinion de lui, se désignant comme un machin basique. Presque sans intérêt. Beth secoua la tête en l'entendant, Alicia poussant un « pfff ». Cet individu était visiblement d'un défaitisme profond et se sous-estimait.

- Il n'y a pas de mal à être simplement humain et mortel. Cela a ses avantages et ses inconvénients. Ne pensez pas que parce que vous avez des capacités vous êtes accepté du coup par tout le monde.

Elles étaient un bon exemple puisque les shinigami n'étaient pas forcément les plus appréciés et côtoyés, car plus tard on les rencontrait généralement mieux c'était. Dans leur cas, même par les leurs elles avaient été écartées, preuve que ne pas être ordinaire ne résolvait pas tout.

- Quand bien même vous auriez des capacités particulières tout en étant humain, cela implique également son lot d'inconvénients.

Malgré cela, le jeune homme disait faire son maximum et deux fois plus de travail, pour montrer ce dont il était capable. Bien sûr se faire respecter prendrait du temps mais cela était un parcours parfois long.

- Certes il y a des préjugés mais il peuvent tomber. Même si cela est long, il faut se montrer tenace et cela finira par payer.

En parlant de préjugés les shinigami pouvaient en être victimes également. Après tout, on pouvait ne pas imaginer en les voyant qu'elles en étaient. Déjà par leurs origines, mais en dehors de cela, par leur attitude, leur apparence de jeunes femmes normales et amicales, ne laissait pas transparaître ce qu'elles étaient vraiment. Ils se mirent à avancer et quand Alicia prit à part le postier, pour la rassure concernant les propos de sa sœur, il évoqua que si Beth avait pensé ce qu'elle avait dit, elle l'aurait déjà mis à mal, peut-être même lors de la chute. D'ailleurs il était assez étonné de leur comportement visiblement puisqu'il demanda si elles n'étaient pas des anges ce qui fit sourire Alicia.

- En quelque sorte, mais pas de ceux que l'on apprécie généralement de croiser. Nous sommes des shinigami.

Ils avaient alors rattrapé Beth qui avait entendu sa sœur et qui regarda le facteur en souriant.

- Vous parliez des préjugés, vous en avez sans doute eu un beau à notre égard. Les apparences sont parfois trompeuse et c’est d'autant plus vrai sur cette île.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Sam 18 Aoû - 13:53

    Les deux jeunes femmes semblaient plutôt ouvertes d’esprit, elles avaient bien comprit qu’il était humain mais pourtant, elles ne le prenaient pas de haut, au contraire, elles étaient même plutôt positive d’un certain point de vue. Seulement, il aurait du mal à avoir une haute opinion de lui-même, vu qu’on lui avait toujours fait comprendre qu’il n’était rien comparé aux autres. Mais au moins, rencontrer des personnes sympathiques pouvait aider de temps en temps pour le moral.

    Je suis né sur cette île, j’ai grandi dessus, je n’ai connu que ces préjugés depuis ma naissance. Je ne sais pas comment ca se passe dehors mais je sais que ce sont qui y vivaient ont pour beaucoup souffert des préjugés humains. Du coup, certains aiment bien me faire comprendre qu’un humain n’a rien à faire là, que c’est… chez eux ici.

    Quoi de plus logique, beaucoup voyaient cette île comme le paradis où l’on pouvait vivre heureux loin des humains et des problèmes qu’ils apportent. Du coup, l’idée d’avoir justement un humain dans les parages gênaient ces gens-là. Après, le bon vieux racisme s’en mêlait parfois, certains aimaient juste se sentir supérieurs. Mais bon, elles, elles semblaient sympathiques, preuve en était, malgré la nature de l’incident, il n’avait pas prit la moindre baffe. Au point qu’il se demandait si ce n’était pas des anges pour la peine. Celle avec qui il parlait lui expliqua qu’elles étaient en fait des shinigami. Pour preuve qu’il ne fallait pas se fier aux préjugés, ce n’était pas sensé être sinistre ces trucs-là ?

    Des shinigamis ? Des anges de la mort ? Je n’étais pas loin alors.je pense que je peux vous comprendre, les gens doivent peu apprécier ce que tout le monde prend pour des incarnations de la mort alors que vous êtes avant tout les gardiens d’un cycle universel… du moins, ce que j’en ai comprit…

    Lui au moins, il avait fait des efforts pour essayer de comprendre les autres races même s’il n’en saisissait pas tout par moment. En tout cas l’autre sœur vint lui faire remarquer qu’il en avait un à leur égard.

    Mais tout dépend, parlais-je d’ange comme une race ou est-ce que j’utilisais le mot pour sa valeur de compliment ?

    Petit sourire amicale, bon la réponse était évidente mais il avait bien le droit d’essayer de se rattraper aux branches non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Mar 21 Aoû - 14:34

Dans le fond, pour des shinigami, que vous soyez humain ou autre chose, cela ne changeait pas grand chose. La neutralité faisait qu'au final, peut importe que ce que vous soyez, elles n'avaient pas d'à priori. Cela ne voulait pas dire qu'elles ne ressentaient rien. Elles pouvait éprouver les sentiments communs quand cela les touchait directement. Quoiqu'il en soit, le jeune homme était tombé sur des personnes qui ne le jugerait pas parce ce qu'il était, mais plus par qui il était.

Tout en marchant elles écoutèrent ce qui leur disait. Il était né ici et avait été victime de sa race depuis toujours. Il ne savait pas si celé était différent d'ici mais avait compris que certains habitants étaient venus pour trouver un refuge sur Hiromae et du coup ils acceptaient peu les humains normaux.

- Les choses sont inversées en quelque sorte ici. Mais après tout, ailleurs ce n'est guère différent d'ici. Où que vous soyez il y a toujours des préjugés. Couleur de peau, handicap, origines. Ici ou ailleurs c'est la même chose.
- Parfois il ne faut pas grand chose pour créer un préjugé. Regardez, nous sommes blondes et dans certaines régions on peut nous prendre pour deux idiotes juste à cause de cela. Tout le monde est victime des préjugés au final.

Évidemment les préjugés pouvaient être plus ou moins blessants et dans son cas cela ne semblait pas être des petits. Il fallait dire qu'Hiromae réunissait des être sortant de l'ordinaire, mis à l'écart ou ne pouvant vivre auprès des humains pour certaines raisons. Certaines races devaient mépriser un simple humain sans aptitude parce qu'ils le jugeaient inférieur ou simplement parce qu'il faisait partie de la race ayant entrainé leur obligation à venir ici. Le fait été qu'il semblait s'étonner deux comportement des deux jumelles, assez rare pour lui, ce qui en soit n'était pas anormal, vu qu'elles appartenaient à une race rare. Il avait d'ailleurs compris ce qu'elles voulaient dire quand les gens n'appréciaient pas forcément de les voir. Ses dernières paroles les fit sourire. Cette fois-ci c'était lui qui montrait une vision différente et assez juste de ce qu'elles étaient vraiment.

- C’est en effet cela, dans le cycle de vie et de mort notre rôle et de veiller à ce que le passage entre la vie et la mort se déroule convenablement. Mais la plupart des gens associent notre race à la mort.

- Non pas que nous soyons pas lugubres en exercice, mais se limiter à cela est assez surfait.

Le postier évoqua en suite s'il parlait d'ange au sens propre ou au sens figuré en souriant et elles lui sourirent.

- Merci lui dirent-elles de concert poursuivant leur route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Sam 1 Sep - 15:48

    Ca faisait du bien… bon sang que ça faisait du bien de tomber ENFIN sur des gens civilisés, polis, agréables et avec qui on pouvait avoir une conversation sensé sans être rejeté ou dénigré sous prétexte qu’on était humain. Leur rencontre était le fruit du hasard, les circonstances, un accident parfaitement débile mais le résultat était pour le moment des plus appréciables. Elles étaient matures et pleine de sagesse, de conversation agréable, lui, il avait été contraint de murir plus vite que prévue, pour s’armer face aux autres…

    C’est le serpent qui se mord la queue, les rôles sont simplement inversés… Finalement, humain ou autre, tout le monde est uni dans la connerie, c’est rassurant de savoir qu’il y a finalement quelque chose d’universel entre toute les races…

    Bon, le fond du discourt restait un peu défaitiste mais c’était Sayu, on le prenait avec et comme ça.

    Enfin, plus que les préjugés, ça on s’y fait, c’est les profiteurs le vrai problème. Comme je suis humain, c’est dur de se défendre quand on n’a pas de pouvoirs particuliers et certains aimaient bien user des leur pour me faire de sales blagues. Ca a été comme ça toute ma scolarité et même maintenant. Tenez un exemple concret, j’ai pour voisine de palier une succube, et quand elle a la flemme de cuisiner, elle use de ses charmes pour que je face la cuisine pour elle et elle pille mon frigo sans pitié. Et en plus, pensez-vous qu’elle me ferait au moins un petit bisou pour me dire merci ? Non, rien du tout, j’en ai marre de me faire presser comme un citron…

    Allons bon, voilà qu’il se mettait à leur raconter sa vie et ses déboires… A croire qu’il fallait que ça sorte à un moment mais elles devaient très probablement n’en avoir rien à fiche de ses histoires pathétiques… la conversation passa alors sur la nature des deux dames et Sayu montra qu’il savait faire preuve d’ouverture d’esprit, ce qui semblait ravir les deux jeunes femmes qui étaient visiblement victime des préjugés elles aussi.

    Et bien, j’espère que le jour où je quitterai ce monde, mon âme sera prise en charge par des personnes aussi gentilles que vous.

    Le plus tard serait le mieux, il n’avait pas une super vie, c’était vrai mais pas au point d’en être encore aux envies de suicide… Il arriva à se rattraper aux branches en leur faisant un compliment avec le mot ange, chose qu’elles semblaient aimer. Sayu constata alors qu’ils arrivaient au bureau de poste. Pour le coup, il était déçu, il avait envie de passer plus de temps avec elles, elles avaient la conversation agréable. Alors, il tenta le tout pour le tout.

    Voilà, nous sommes arrivés, merci pour votre aide… Au fait, je rends ça et mon service est fini, pour vous remercier, j’aimerai vous inviter à boire quelque chose à un café, enfin, si vous le voulez bien…

    Elles avaient peut-être mieux à faire mais qui sait… Si pour une fois, il avait une chance, même maigre de se faire de vrais amis alors autant sauter sur l’occasion non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Mer 5 Sep - 16:56

Le trio avançait tranquillement dans les rues, discutant. Une conversation plutôt agréable, qui aurait pu pourtant s'arrêter très vite avec fracas, vu leur rencontre. Mais au final, il en avait été tout autre et aucun des côtés ne voyait cela d'un mauvais œil, surtout le jeune homme qui aurait été celui pouvant subir le plus de dommages. Après tout le dernier qui avait mis sa main sur les fesses d'Alicia volontairement avait fini avec sa main dans le visage, plus celle Beth. Ici, le postier ne l'avait pas exprès, finissant carrément la tête sur ses fesses. Si elles avaient été du genre à partir au quart de tour, cela aurait été un carnage. En quelque sorte, il était un peu miraculé.

Le fait que les deux jumelles soient posées l'avait donc sauvé, il avait eu de la chance de tomber sur des personnes raisonnables comme elles. Puisqu'ils parlaient du comportement entre les races, comme il le dit, la bêtise pouvait être un trait commun à toutes les races.

- Nul n'est parfait, cela rendrait le monde assez ennuyant finalement, même si on se passerait bien de certains aspects.

Après tout, même si les deux jumelles semblaient des personnes bien, elles avaient leur défauts, certains dépendant du point de vue néanmoins. C'était le cas pour leur neutralité. On pouvait y voir autant du bien que du mal. Après tout, cela pouvait leur donner l'air de ne pas avoir de cœur devant certaines choses. Leur lien qui faisait leur complicité pouvait être également perçu comme un défaut par d'autres. Dans les défauts qu'il se donnait, le facteur cité le fait de pouvoir moins se défendre et que certains en profitaient. Sa voisine succube fut l'exemple qu'il donna et les deux sœurs se mirent à rire imaginant la situation.

- Excusez-nous, mais il faut avouer que la situation est assez drôle à imaginer.

Leur large sourire s'estompa et elles retrouvèrent un peu de sérieux, car si elles trouvaient cela drôle, ce n'était pas son cas. A vrai, dire, il était navré de même pas avoir un bisou en récompense.

- D'un autre côté, trop de proximité avec une succube peut-être dangereux, elle vous croquerait tout cru du coup, même si elle semble vous avoir au creux de la main déjà.
- Des drôles d'oiseaux les succubes, mais vous devriez essayer de vous venger d'une manière ou d'une autre.

Beth regarda Alicia et fronça des sourcils, devinant qu'elle vaait une idée saugrenue en tête.

- Tu penses à quoi toi ?
- Je me disais que s'il mettait du laxatif dans la nourriture de son frigo, cela la dissuaderai de piller de nouveau dedans.

Beth donna un coup de coude à Alicia.

- Ha bravo...
- Bah quoi, il faut combattre selon ses moyens. Ce n'est pas méchant mais un bon tour qu’elle se souviendra.

Suite à cela le postier dit simplement que le jour de sa mort, il voudrait être guidé par des gens comme elles, ce à quoi elles sourirent.

- Vous savez, les shinigami font tous cela plus ou moins de la même manière. On ne peut pas dire que cela soit dans l’extrême gentillesse ou le contraire, c'est assez banal pour nous.
- Après pour les âmes récalcitrantes là c’est une autre histoire, puis dans les cas normaux on s’adapte quand même.

Ils finirent pas arriver au fameux bureau de poste. Les deux sœurs posèrent leurs paquets, alors que leur accompagnateur leur dit qu'il allait rendre tout cela, leur proposant de boire un café après. Beth regarda sa montre pour voir si elles avaient le temps.

- On a le temps pourquoi pas.

Alicia regarda alors le jeune homme.

- D'accord avec plaisir, nous vous attendons.

Elles parcoururent alors le bureau pour voir les fameux service dont il leur avait parlé.

- Regarde c’est pratique, il y a des enveloppes et cartes pré-timbrées du pays qu'on veut. On devrait en prendre une de Tokyo.
- Oui, tiens celle-là est pas mal.

Alicia alla payer la carte et revint vers Beth.

- Voilà, comme ça on pourra leur envoyer un mot, ils doivent se demander ce qu'on fait.

Elles parlait de leur parents à qui elles n'avaient pas donné de nouvelles depuis plusieurs semaines. Cela leur permettrait de les rassurer. En attendant, elles restèrent dans le bureau, attendant le retour du jeune facteur. D'ailleurs, elles ne savaient même pas nom. Ils avaient discutés de diverses choses mais se n'étaient même pas présentés. Bon, cela viendrait après, il fallait déjà qu'il revienne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Jeu 6 Sep - 13:51

    Au cour de la conversation, Saki finit par évoquer les problèmes qu’il rencontrait avec les autres, surtout les profiteurs qui usaient de leurs pouvoirs contre lui, le tout servit avec l’exemple de sa feignasse de succube voisine de palier. Bien sûr cela les fit rire et Saki soupira doucement.

    A vivre un peu moins, je le crains…

    Ce qui coupa vite court à leur envie de rire, elles n’hésitèrent pas même à lui faire la morale en disant de se méfier des succubes, ce à quoi il répondit aussitôt.

    Attention, là aussi vous tombez dans les préjugés…

    C’est vrai, toutes les succubes ne sont pas des salopes après tout… du moins, en théorie. Par la suite, les deux jeunes femmes partirent dans leur conversation en disant qu’il devrait se venger, voir lui mettre du laxatif dans sa nourriture.

    Idée intéressante mais pas facile à mettre en place quand je passe en mode gentil toutou cuisinier obéissant. Vous savez ce qui est le pire ? C’est qu’avec le temps, j’ai acquis comme une sorte de… petite résistance. En gros, mon corps et une partie de mon esprit obéissent mais un fragment de mon esprit à pleinement conscience que je me fais manipuler et c’est horripilant… mais sinon, je laisse aller, je n’ai pas envie de vouloir commencer à penser vengeance et puis… elle ne sera pas ma voisine toute ma vie…

    La vengeance, même avec une blague pas si méchante, c’est mettre le doigt dans l’engrenage d’un cercle vicieux, il ne voulait pas devenir ainsi, alors il encaissait en silence.

    Même si j’avoue, qu’avec tout ça, je suis obligé de prévoir les courses pour plusieurs personnes alors que je vis seul en théorie… parce que je la soupçonne d’avoir du sang d’ogre quelque part… vu ce qu’elle mange…

    Puis, ils en vinrent parler mort et âme, le jeune humain dit à la blague qu’il aimerait être accueilli par des personnes comme elle à sa mort, ce à quoi elles répondirent le plus sérieusement du monde.

    Je pense que les âmes sont moins récalcitrantes quand elles sont accueillies par deux jolies demoiselles.

    Petite note d’humour plus légère, assortie d’un compliment bien innocent. Et bien oui, on n’allait pas dire que les jumelles étaient moches alors que bien au contraire, elles étaient très jolies. Par la suite, il les invita à aller boire quelque chose à la terrasse d’un café, elles acceptèrent, ce qui lui tira un grand sourire.

    Super ! Je fais vite et j’arrive.

    Pour une fois qu’il arrivait à se faire des liens, il n’allait pas dire non ni se faire désirer. Il ne lui fallut pas longtemps pour rendre ce qu’il avait à rendre, finir quelques formalités et venir retrouver les deux sœurs.

    Nous y allons ? S’il y a un endroit qui vous spécialement envie, dites-le, ce sera avec plaisir…

    Ou comment avouer qu’il ne connaissait pas les endroits sympas où se poser, aller à un café seul, c’était déprimant alors il n’y allait jamais en temps normal…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Mar 11 Sep - 18:16

Bon évidemment, la situation du jeune facteur avec sa succube de voisine avait amusé les deux sœurs. Il fallait dire que les succubes pouvaient être assez marrantes avec leur manège, pour un un peu que l'on en était pas la victime. Chose que le jeune homme était et comme il le dit si bien qu'à vivre c'était différent. Il ne manqua de leur faire remarquer que leurs propos sur la fameuse voisine tombaient dans les préjugés évoqués auparavant, ce à quoi Beth secoua de la tête.

- Du tout, dire de cela d'une succube c’est comme dire qu'un zombie est mort ou qu'un shinigami est neutre. C’est dans leur nature, elles ne peuvent s'en empêcher.
- On peut presque dire génétique, après chacune à son style.

Le jeune homme trouva par la suite l'idée de vengeance d'Alicia assez intéressante mais avoua finalement que cédant complètement à la succube il devenait gentil est serviable. D'une part il avait conscience de se faire avoir, mais de l'autre il semblait presque aimer cela.

- C’est là tout l'art des succubes, vous mettre à leur pieds en vous laissant plus ou moins conscience de cela.
- Assez répugnant comme pratique je trouve de manipuler les gens comme cela mais bon.

L'un de leurs avantages était de ne pas être sujettes à cela. Un shinigami restait maître de lui-même et ce genre d'artifices ne fonctionnaient pas sur eux. D'un autre côté, on pouvait y avoir qu'ils cédaient moins facilement à certaines choses et devaient aller chercher le plaisir eux-même. Chose au sens large et non pas que dans les plaisirs de la chair, vu que l'on parlait de succube. D'ailleurs à propos de celle-ci, il ajouta qu'elle mangeait comme un ogre et Alicia afficha un large sourire.

- Certaines activités cela creuse.

Beth la regarda et secoua la tête et souriant.

- J'étais sûre que tu allais y sauter à pieds joints. Enfin niveau nourriture tu n'es pas la dernière non plus ma sœur.
- Toi non plus je te signale.

Elles se regardèrent en souriant et continuèrent à marcher. Le sujet étant allé sur la mort et sur la prise en charge des âmes, elles avaient dit qu’au final, un shinigami ou l'autre cela était pareil. Le facteur avait émit un compliment sur cela à leur propos et renchaina avec un autre après leur correction ce à quoi elles sourirent.

- Pas si sûr, pas si sûr. Vous dites cela car vous nous voyez en tenue civile.

Il fallait dire que dans leurs armures noires et avec leurs épées, plus leur attitude plus froide et sérieuse, elles étaient moins engageantes. Quoiqu'il en soit à cet instant le jeune homme les trouvait sympathiques et cela était réciproque. Arrivés au bureau de poste il avait filé poser ses paquets et lettres revenant les rejoindre après son invitation à aller boire quelque chose. Il s'était même montré très enthousiaste à cette idée. Quand il disait qu'il était assez mis à l'écart sur cette île, cela semblait assez vrai. Rencontrer les deux sœurs qui l'acceptaient comme il était semblait le ravir et presque être assez inhabituel pour lui. Il arriva d'ailleurs derrière les jumelles qui attendaient dehors et elles se retournèrent, Beth haussant des épaules à ses paroles.

- Je ne sais pas trop, nous ne connaissons pas bien encore la ville, nous ne sommes là que depuis deux jours.
- Peu importe l'endroit, du moment que c'est assez sympa et pas trop bruyant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Ven 14 Sep - 17:43

    Les deux jeunes femmes étaient amusantes, ouvertes d’esprit mais avec un avis bien tranché, ce qui donnait un résultat des plus amusants, mais Sayu n’était pas tout à fait d’accord.

    Certes, elles ont peut-être des prédispositions mais le pouvoir reste neutre, tout dépend de la personne qui s’en sert. Au lycée, j’ai bien connu un succube aussi coincé et moraliste qu’une bonne sœur… si si, ça parait dingue mais ça existe.

    Ce qui n’empêchait pas cette dernière de le regarder de haut comme tous les autres mais il aurait largement préféré l’avoir elle comme voisine que l’autre goinfre. Ce qui faisait deviser les deux sœurs sur la nature répugnantes des façons de faire dont il était victime.

    Beaucoup de gens disent ça mais bizarrement, personne n’est enclin à m’aider pour autant…

    Dit-il en soupirant, ce n’était pas une remarque méchante adressée aux jumelles en particulier, c’était juste un constat, beaucoup trouvait sa situation pas géniale mais personne ne venait lui donner un coup de main pour autant, il se sentait parfois vraiment très seul sur cette île. Enfin, les jumelles réussirent à la faire rire avec une remarque quelque peu tendancieuse et il en profita pour leur rendre la politesse gentiment.

    Ho ! Vous aussi, vous avez donc des activités qui creusent ?

    Sourire amusé sur le visage, elles lui avaient tendu la perche sans le vouloir, il l’avait saisi pour leur sortir une petite remarque, pour une fois qu’il avait quelqu’un avec qui se le permettre. Puis la conversation avait dérivé sur leurs activités de Shinigami, où elles essayaient de démontrer par A+B qu’elles étaient froides et pas si cool que ça dans ce rôle.

    Trop tard, maintenant que je vous ai vu en civile et souriantes, c’est cette image que je vais garder.

    Une fois le travail de Sayu terminé, il leur proposa d’aller se poser sur la terrasse d’un café, histoire de continuer leur conversation, il leur demanda si elles avaient une préférence, elles répondirent n’être là que depuis peu.

    Seulement deux jours… si vous le voulez, je pourrais vous faire visiter, je suis né ici, alors je connais assez bien la ville.

    Mais en attendant, il fallait trouver un endroit où se poser tranquillement, ce qui ne fut pas si long à dégoter, même s’il n’y allait pas souvent, à force de tourner, de livrer et de se promener, il connaissait les différents cafés, les heures où ils étaient calmes et comment y aller rapidement. Aussi, il les amena sur la terrasse d’un petit café sympa où ils étaient au frais et au calme, il n’y avait pas grand monde à cette heure-ci…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Mar 18 Sep - 16:56

Beth fit une moue en entendant leur interlocuteur dire que les pouvoirs étaient neutres et que leur utilisation dépendait de qui les détenait. Cela était en partie vraie, mais il y avait les dispositions à la base. Pour exemple il cita une succube du lycée qu'il avait connu et qui n'était pas du tout comme on s'y attendait.

- Moui, l'exemple est peut-être un cas particulier. Certes certains pouvoirs peuvent être neutres et encore cela est assez subjectif. mais certains sont innés pour une race. Cela fait partie d'elles comme le fait de respirer.

Quoiqu'il en soit, elles n'aimaient pas trop les succubes et leurs manières. Sans être des bonnes sœurs, Alicia et Beth ne jouaient pas sur l'esprit des gens et sa manipulation. Déjà parce qu'elles n'avaient pas de pouvoir pour cela et qu'elles ne se voyaient pas faire cela, ce n'était pas dans leur caractère. Visiblement elles n'étaient pas pas les seuls, d'autres n'approuvaient pas le comportement de la fameuse voisine du facteur sans pour autant l'aider.

- Cela, entre dire et agir... surtout que pour certains, même s’ils n'approuvent pas ses actes et bien...ils savent qu'elle est comme ça par nature, l'écarter d'une personne c’est l’envoyer vers une autre.

L'erreur d'Alicia fut d'avoir commenté le fait que la succube avait constamment faim, mettant cela sur le compte d'une vie sexuelle sans très active. Ce qui ne manqua pas au jeune homme qui leur demanda si elles aussi avaient des activités qui creusent. Beth regarda Alicia avec un air voulant dire « bien fait tu l'as cherché » et Alicia sourit.

- Pas les mêmes activités, nous sommes plus combattives, ce qui ne nous empêche d'être actives même en dehors du travail dit-elle restant vague.

Travail dans lequel elles étaient toujours sérieuses, limite froides, chose que le jeune homme semblait ne pas vouloir. Il annonça garder l'image qu'il avait d'elle. Elles haussèrent des épaules, autant lui laisser son image. Après tout, mieux valait envisager ce moment comme cela peut-être, car aussi sympathique que pouvait être le shinigami qui vous accueillait, l'instant n'était pas à la fête, déjà parce que vous êtes mort, ce qui n'est pas marrant mais qu'en plus toute votre vie allait être jugée dans les heures à venir.

Ils étaient désormais en dehors du bureau de poste, le jeune facteur leur proposant de leur faire visiter la ville, étant né ici.

- Nous avons déjà un peu visité mais nous n'avons sans doute pas tout vu, cela pourrait être sympa.
- Si notre emploi du temps le permet en effet, cela risque d'être chargé d'autant qu'on a des choses à rattraper.

Même si elles avaient le niveau pour l'année suivante, il y avait des détails qu'elles devaient apprendre, en plus des cours normaux. Un peu de surcharge d travail avant la fin de l'année.

- Au pire on aura les vacances.
- Oui.

Leur guide les conduisit ensuite à un petit café tranquille. La terrasse était presque vide. Les deux sœurs s'assirent face à face, laissant un des côtés de la table au facteur. Il y avait un peu d'air et il faisait bon, l'endroit était agréable, il avait bien choisi.

- Que j'y pense depuis la chute nous ne nous sommes même pas présentées. Je suis Alicia.
- Et moi Beth.

Erreur corrigée et il n'aurait pas de mal à les distinguer vu que celle en jean et débardeur était Alicia sur qui il était tombé et donc la seconde en jupe et chemisier était Beth. Ce n'était pas comme quand elles étaient habillée pareil comme à la pension où seul quelques détails de couleurs de leurs bijoux les distinguaient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Habitant

MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   Dim 23 Sep - 16:37

    Leur discussion continuait bon train et Sayu était ravi de pouvoir parler ainsi et argumenter avec des personnes qui avaient la bonté de lui parler sur un pied d’égalité, lui permettant de confronter son point de vue avec ceux d’autres personnes. Et là, aller savoir comment, le sujet était passé des succubes à l’utilisation des pouvoirs.

    Même si cela fait partie d’elle, je ne pense pas que ca conditionne entièrement ses façons de faire. Posséder un pouvoir c’est une chose mais la finalité, c’est que vous seuls choisissez la façon dont vous l’utiliser, et même si vous l’utilisez tout court. Enfin, c’est comme ça que je vois les choses, il m’est difficile de juger, moi je n’en ai pas et hormis les soucis d’intégration, je le vis bien.

    Sayu n’était pas jaloux des autres, il n’était qu’humain, dénué de pouvoir ? Et alors ? Sa mère lui avait au moins appris à s’accepter tel qu’il était. Même si aujourd’hui, il voulait prendre de la distance après avoir appris ce qu’elle faisait, il la remerciait dans le fond pour tout ce qu’elle avait fait pour lui. Puis le sujet dérapa sur les activités qui creusaient et des sous-entendus un peu osées sur les activités du succube, avant que Sayu ne saute sur la perche tendue par les deux jeunes femmes pour leur faire une petite boutade qu’elles semblaient bien prendre. Bien sûr, elles lui confirmèrent être plus combatives, donc plus sportives mais s’amusèrent à évoquer d’autres activités hors travail.

    Je pense que je n’aurais pas l’impolitesse d’en demander plus.

    Dit-il avec le sourire amusée. Pour la première fois depuis longtemps, il avait l’impression d’avoir enfin un semblant d’amies avec qui blaguer. Une fois la poste quittée, ils s’installèrent à un café, en chemin il leur proposa de leur faire visiter la ville un jour. Elles répliquèrent qu’elles étaient occupés mais en même temps elles ne refusaient pas l’idée.

    Oui, je comprends. Mais si vous avez des jours de libres, n’hésitez pas à me faire signe, ce sera avec plaisir.

    Une fois installés, les deux sœurs furent les premières à se rendre compte que tout ce petit monde ne s’était pas encore présenté en bonne et dû forme, erreur qui fut aussitôt corrigée. Alicia et Beth donc, des noms jolis et qui leur allaient bien.

    Enchanté, Alicia, Beth. Moi c’est Sayu… Suzumi Sayu… Ravi de faire votre connaissance.

    Bon, ca c’était fait, le serveur ne tarda pas à se pointer, étant poli et galant, Sayu laissa les deux jeunes femmes commander les première avant de choisir un thé glacé pour sa part.

    Vous êtes venus étudier sur l’île alors ? Vous venez d’où ?

    Sujet classique mais il fallait bien un sujet pour continuer la conversation…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chute, paquets volants et autres distractions [PV Alicia et Beth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» ENTRE LA REVOLUTION ET LA CONSITITUTION ! ENTRE MAITRE MALICE ET LES AUTRES
» Effet d'Obama; la chute de l'indice Dow Jones
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'Islam rejoint les autres religions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Les Extras :: Archives RPs-