AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

  Quel drôle d'idée ! [Quête de rang D Culotte égarée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Pikachu

MessageSujet: Quel drôle d'idée ! [Quête de rang D Culotte égarée]   Mer 13 Juin - 18:45

Alors que l'on traîne de force au travail un jeune lycéen sensé être en vacances, peut-on décemment s'attendre à une grande motivation de la part de ce garçon ? Cela paraît peu probable et cela paraissait encore plus improbable en ce qui concernait Hadrien. En effet, les tendances naturelles à la paresse que l'on retrouve habituellement chez un individu, sont chez lui, décuplées. Quelque part, on pourrait dire de lui qu'il était l'incarnation de ce péché capital, Belphégor en personne. C'est pourquoi, sans doute, arborait-il un air aussi désagréable. Son regard était vide, son dos voûté et ses bras ballants. D'autant plus que cet odieux personnage se trouvait accompagné de deux étranges acolytes. La première, Akemi-chan, il ne le connaissait que trop bien. Quant au second, il se souvint un instant de ce qu'il lui avait dit avant de partir du bureau des quêtes, sans même avoir pris le temps de l'écouter :



Et toi, le blanc bec, tu n'as qu'à faire une quête avec une autre personne si on te dérange à ce point. Surtout que l'on part jamais sur de bonnes bases en étant aussi désagréable avec des gens que l'on rencontre pour la première fois. Bon, maintenant, allons-y, commençons par inspecter les rues une première fois, avant de faire une fouille détaillée.



Hadrien, connaissant la différence effarante entre leurs forces respectives, avait aussitôt fuit. Après tout, c'était l'une des rares choses pour lesquelles il était doué. C'était aussi, surtout, l'une des rares choses pour lesquelles il était impliqué. Sa philosophie se résume, pourtant, à économiser son énergie, néanmoins, la notion d'éviter les ennuis l'emporte sur la consommation d’énergie, semble-t-il. Quoiqu'il en soit, en ce moment même, cette larve arpentait une magnifique rue pavée. En effet, les quartiers royaux d'Hiromae sont des plus fastueux et magnifiques. Ainsi, une délicate odeur embaume toujours vos sens, tandis que vous marcher dans ces rues de style renaissance, aux teintes claires. Dans cette partie de la ville, vous verrez de nombreuses boutiques luxueuses offrant des merveilles à des prix tout à fait abordables pour les gens de la haute société, pendant que vous pourrez admirer l'élégance des habitants de ce petit bourg. Bien entendu, Hadrien et sa tenue crasseuse faisait quelque peu tâche. Après tout, imaginez dans ce beau paysage, l'apparition d'un cafard vêtu de vert avec un regard de poisson pas frais mort-vivant. Ce n'est qu'alors que vous comprendrez réellement toute l'horreur de ce que peut représenter ce jeune homme en cet instant.


Sa démarche était calme et souple, certes, mais il traînait littéralement les pieds, pour trahir sa désapprobation constante à travailler. Néanmoins, celui que les indiens nomment : « ours qui hiberne toute l'année » faisait un effort. En effet, sa simple présence augmentait le succès de jet de recherche de l'équipe, tout du moins, si cet univers était un rpg. C'est ce que pensait ce dernier en tout cas. Il n'était pas la peine de se fatiguer à chercher vainement ainsi, au hasard. Le lycéen avait cette certitude, cette petite culotte viendrait d'elle même le trouver. Que ce soit un coup de vent, un chien ou autre chose. La chance serait avec lui. Pourtant, il continuait à faire semblant de chercher. Sinon, il le savait, il allait passer un sale quart d'heure dans un pseudo entraînement d'une folle furieuse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar


MessageSujet: Re: Quel drôle d'idée ! [Quête de rang D Culotte égarée]   Jeu 14 Juin - 7:18

"Tsh ..."

Avait-elle fait la jeune Akemi quant au commentaire sur sa poitrine. N'osant pas développer le sujet d'avantage, surtout un peu contrarié du fait qu'il en ait parlé. Sans doute que faire comme si elle se fichait d'un tel commentaire, il penserait arrêter ? Enfin elle en doutait, mais dans tous les cas, ajouter quelque chose ne ferait que nourrir le troll, comme l'on le dit si bien dans l'univers du net. Mais qu'importe, surtout qu'il y avait plus d'un regard posé sur eux, elle ne voulait pas lui flanqué une correction, sachant qu'une fois de plus, elle passerait pour la méchante de l'histoire. Comme toujours à dire franc. Reste que le second garçon tant qu'à lui, avait une attitude complètement à l'opposée d'Hadrien. Littéralement, opposée était vraiment le mot. Vu les muscles du garçon, il devait être ce genre de mec sérieux et travaillant. Qui ne poserait jamais un regard pervers sur une personne, sans doute par honneur et respect... Comme dit, l'inverse d'Hadrien. Qui pour elle, n'avait pas le moindre respect pour la gente féminine. Mais bon, Akemi jugeait des actes du garçon, et que ce soit volontaire ou non, il avait quand même très souvent les mains sur la poitrine des femmes. Elle avait l'impression que si elle le quittait du regard un seul instant, il allait lui tâté avec un grand plaisir le corps d'une fille innocente. Voir pire encore, le sien. Mais dans un tel cas, elle doutait qu'Hadrien n'y survie une deuxième fois. Sans doute avait-il apprit sa leçon la première fois. Bref ! Pour en revenir à la mission, Hadrien eut la 'Brillante' idée d'hurler comme un dingue. Franchement, elle avait très honte de seulement ce tenir à côté de lui. Même qu'elle en posa discrètement sa main sur son visage. Un peu déprimée de cette stupidité flagrante et de voir à quel point Hadrien était vraiment irrécupérable. Heureusement, le garçon, celui un peu plus sérieux, dit sans doute ce que tout le monde dans la pièce devait penser à cette instant. "Ce type doit avoir un problème dans la tête ou quoi?" Et il régla avec grande maturité les formalités de la quête. Heureusement, la vieille femme semblait si blasé de la vie qu'elle ce ficha complètement du comportement d'Hadrien.

"La vache... le self-control...."

Murmura Akemi pour elle-même en voyant cette femme sourire et faire comme si de rien n'était. Mais quand la femme la regarda à son tour, haussant un sourcil. Elle en fit de même. En un seul regard, elle avait littéralement modifié son avis sur cette vieille. C'était une de ces mégères lesbiennes de 150 kilos, elle en était sûre ! Intérieurement, ce regard pessimiste voir sexiste à son égard l'avait complètement vexé, mais elle en ne dit pas un mot. Ce contentant de relooker la femme en notant mentalement tous ses défauts, d'un simple regard elle s'était fait une grande ennemie. Comme quoi il ne fallait pas grand-chose de nos jours... Bref qu'importe, Akemi fut rapidement sorti de ses pensées par les paroles de 'Kris'. Le jeune homme s'était présenté ainsi. Outre le fait qu'il l'avait littéralement catégorisée comme "Gamine", ce qui, bien sûr, ne l'enchantait guère du tout. Il restait poli. Ce qui était frustrant. Ce faire poliment insulter avec respect, force un peu à justement resté calme. Surtout que si elle explosait de rage là maintenant, elle ne ferait que lui donner raison. Mais dieu sait combien Akemi tient pardessus tout, avoir le dernier mot. Gagner des débats psychologiques, parler de façon plus intelligente, d'avoir le mot juste dans les situations. C'était toute sa vie. L'honneur et sa fierté était mise à l'épreuve chaque jours. Semblant ne pas avoir apprécié non plus ce genre d'introduction sec voir presque vache, Hadrien lui-même semblait avoir pris une attitude plus sérieuse pour lui répondre. Autant était-elle frustré à l'intérieur, qu'elle tourna sec le regard vers Hadrien, la bouche mi ouverte. Venait-il de dire quelque chose de censé ? Ou avait-elle rêvé qu'il le faisait ? Mais surtout, venait-il... de LUI-MÊME dire qu'il fallait débuter la mission ? Akemi était tellement sous le choc d'entendre ces paroles de sa bouche, qu'elle en aurait presque été renversé. Visiblement, voir Hadrien agir ainsi lui avait fait complètement oublié le reste. Ce n'était pas tous les jours qu'elle allait le voir parler ainsi, sans doute était-ce le signe comme quoi, elle devait elle aussi ce forcé un peu et pas forcément agir comme elle avait l'habitude. Ainsi, reprenant peu-à-peu ses esprits... Elle n'avait plus le choix, si même Hadrien était sérieux. Elle aussi se devait de l'être. Pas question qu'Hadrien semble être plus sérieux qu'elle... Plutôt mourir. Alors elle prit un regard franc, vif, téméraire... Et sans la moindre gêne, son glorieux visage sérieux venu ce fixé droit sur celui de Kris. Le regardant avec vigueur, voir avec insistance dans la prunelle de ces yeux.

"Je suis Akemi Senou. En tant que Shinigami, je voue ma vie aux missions qui me sont donnés. C'est ma façon d'être et d'agir. Je suis inflexible à ce sujet. J'espère que la présence de mon apprenti ne gênera pas à notre collaboration."

Et bien sûr, sans gêne, elle avait réduit Hadrien aux statue d'apprenti. Oh mais Akemi n'allait pas ce gêner pour glorifier sa personne au dépend de cette larve. Puis, elle pensait vraiment ce qu'elle disait. Ce n'était pas entièrement faux non plus, il était littéralement son apprenti, ou du moins, dans le club de Kendo. Après quoi, malgré bien être une fille, elle serra la mains de l'homme avec le plus de virilité que possible. Une bonne poignée de main en serrant très fort. Le genre de poignée de main qui aurait pu briser les os, si c'était de petite main fragile. Akemi avait beau être une fille, mais ses mains étaient très fortes. Manier l'épée était en majeur parti en cause, même que ses mains étaient limite un peu rugueuse. Mais bon, vu la carrure de l'homme, elle avait la certitude qu'il devait soit être encore plus fort qu'elle, ou alors au même niveau. Contrairement à Hadrien ou elle avait la certitude d'être physiquement plus forte que lui. Mais bon, sans plus de formalité, Akemi suivit Hadrien qui sans doute pour une des rares premières fois de sa vie, prenait les devants. Mais la jeune fille n'allait pas ajouter un commentaire là-dessus, si seulement il pouvait rester ainsi plus souvent ! Elle espérait seulement que ça dure. Mais bon, malgré bien ses belles paroles, son corps lui restait visiblement le même. Il trainait des pieds, marchait trop lentement, était très peu attentif à quoique ce soit... À l'inverse d'Akemi qui regardait absolument tout autour d'elle. Comme si elle espérait voir une culotte coller dans un mur. Marchant d'un pas plutôt rapide, c'était sa cadence habituelle. Elle marchait vite, car elle était ainsi. Devant malheureusement vérifier à chaque minute voir si Hadrien suivait toujours, parfois lui hurlant de ce dépêcher un peu. Puis, après un moment à chercher ici et là, ou plutôt entre le moment où ils avaient quitté la salle des quêtes et le moment où ils étaient presque arriver sur les lieux. Akemi devait se rendre à l'évidence d'une chose....

"Avez-vous une idée comment nous allons la retrouver ?... J'veux dire... Une culotte blanche dans un cartier en entier.... Ça risque d'être plutôt dur à trouver sans un bon plan..."

En effet, elle voyait mal marcher et 'boom' tomber sur une culotte collé sur un mur. Surtout, même si c'était le cas. Il y avait tout de même beaucoup de chance de tomber sur la culotte blanche de quelqu'un d'autre... Et la simple idée d'aller espionner les culottes suspendu sur les cordes à linges à la recherche d'initiale... Enfin, ce n'était pas tant dans le fait de le faire qui la dérangeait.. Mais plutôt le regard des autres. Qu'allaient-ils pensé en la voyant inspecter les culottes des gens? Sans doute qu'elle était une nympho psychopathe qui s'amuse à kidnapper les culottes du voisinage pour son propre plaisir. Cette simple idée lui donnait froid dans le dos... Elle espérait de tout cœur que les garçons avaient des solutions magiques pour la retrouver sans avoir à inspecter de façon général, les culottes de cette villes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Etudiant

MessageSujet: Re: Quel drôle d'idée ! [Quête de rang D Culotte égarée]   Lun 2 Juil - 0:08

[Désolé pour le temps de réponse, mais un mp pour me prévenir que ce sujet à été ouvert ici aurait put vous éviter deux semaines d'attente. ]

Ah les jeunes, quelque soit l'époque ce sont toujours les mêmes. La seule chose qui change c'est l'environnement, mais sinon les gens sont vraiment tous les mêmes, qu'il soit d'une race ou d'une autre.
En tout cas, la charge des compostages de licence et de validation des missions resta elle aussi très sérieuse, bon on voyait plus aisément son age, mais au moins elle ne prit pas compte des deux gamins et se contenta de faire son boulot rapidement et efficacement avant de me confier une feuille sur laquelle il est censé y avoir des informations supplémentaires.

Je récupérais donc le document que je mis en sécurité dans mon sac en prenant soin de le sentir auparavant, il y a l'odeur de plusieurs personnes là-dessus, j'espère que l'une d'entre elles appartient à celui qui nous a confié la quête, car s’il a été en contact avec la culotte je n'aurais plus qu'a cherché son odeur dans l'endroit ou le vêtement est censé avoir disparut.

Nous sortons donc du centre de quêtes et nous dirigeons vers Itakami, vu que l'objet semble avoir disparu entre deux endroits distincts il sera sûrement mieux de délimiter le terrain de recherche de façon à ce qu'il soit le plus petit possible.
Et c'est pendant que je réfléchissais posément à un plan pas trop mal pour commencer les recherches que le gamin s'arrêta devant moi pour ma balancer sa tirade de mécontentement pour finalement s'éloigner pour commencer à regarder à droite et à gauche, bon ça ne sers probablement à rien de chercher de cette manière, mais en fait je pense que je ne vais rien lui demander de plus que d'éviter de me gêner en fait.

Le regardant donc partir sans rien dire, je finis par tourner la tête vers la jeune fille qui semble être son compagnon et cette dernière semble étonnée par ce qu'elle vient de voir, je soupire légèrement en me demandant pourquoi j'ai été assez sympa pour prendre deux personnes supplémentaires pour cette mission, mais la jeune fille se tourna alors vers moi.
Me regardant donc droit dans les yeux, elle se présenta du mieux qu'elle le pouvait en quelques mots.

Nous nous serrons alors la main et il est évident qu'elle y met toute sa force, effectivement il s'agit encore d'une gamine toute Shinigami qu'elle est, mais je me contente de lui sourire aimablement, je n'ai pas envie de me battre, d'autant que nous avons autre chose à faire.
Je me contente juste de lui répondre brièvement avant de lui lâcher la main et la regardant dans les yeux.


- Ne vous en faites pas pour ça, essayez juste de le garder un minimum à l’œil, mais si jamais vous le perdez de vue n'hésiter pas demander mon aide, je ne suis pas mauvais pour retrouver les gens. Souriant de plus belle je la lâche doucement, je n'ai pas tenté de mettre plus de force qu'elle, si dans l'opération j'avais eu un doigt brisé cela n'aurait pas été trop grave.
Par contre, je ne sais pas si elle peut se remettre d'une fracture aussi aisément que moi et je ne suis pas là pour jouer à celui qui a la plus longue avec une fille.

Elle s'éloigna alors afin de rejoindre son « apprenti », je mis alors mes mains dans mes poches et marcha d'un pas tranquille jusqu'à notre arrivé à Itakami où Akemi s'arrêta afin de demander à tous le monde si nous avions un plan.
Un sourire étira légèrement mes lèvres alors que je passais ma main dans mes cheveux tout en levant la tête vers le ciel pendant deux secondes avant de revenir à eux.


-On à pas mal de temps avant que le soleil se couche, bon pour le début j'aurai préféré que l'on se sépare pour couvrir plus de terrain, mais il faudrait mieux Akemi que tu gardes ton apprenti avec toi, pour le moment on va faire la fouille classique, on se retrouve ici dans une heure.
N'hésiter pas à demander aux gens ni à fouilliez dans les poubelles, cette quête est peut être de rang D, mais on ne sait pas où peut réellement être cette culotte pour le moment.
Bien, des questions ?


Je reste un minimum, ouvert aux questions et même aux autres idées de plan si il y en a, mais aussi étrange que cela puisse paraître je n'attends pas grand chose de ces jeunes gens et j'ai l'impression que cette fois-ci mon odorat ne me sera pas utile, donc je sens que cette quête sera bien plus compliquée que son rang peut le supposer.
Et dans le doute je sors de mon sac la feuille que m'a convié la vielle et commence à en lire le contenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Pikachu

MessageSujet: Re: Quel drôle d'idée ! [Quête de rang D Culotte égarée]   Mer 31 Oct - 14:01




Rien à battre, cette culotte va venir d'elle-même, pense-t-il, pas comme si le fait de chercher dans une poubelle ou demander aux gens allait nous aider, quelle connerie. Quand on a joué à autant de jeux vidéos que moi, on sait que demander au hasard aux pnjs est une connerie monstre, à peu près autant que de fouiller les poubelles. Même s'il est vrai qu'il arrive que l'on puisse trouver une petite merde dedans ou des pièces d'or. (chose totalement illogique, nous sommes d'accord) Alors que l'autre blanc-bec, qui ne comprend pas à qui il a affaire, essaie de se rendre intéressant et de faire son chef, ben moi, bizarrement, j'en ai rien à carrer. Ouhlala, comme c'est bizarre. Tiens, pour la peine, je prends une banane et la mange, j'ai faim moi. Mmmmhuummhuuhmmmgmum. Voilà, j'ai bien mangé, maintenant, il est temps de refaire mon nuzlock challenge sur la version jaune. Mes règles optionnelles : le droit qu'aux cinq pokéballs de départ et un usage unique du centre pokémon par ville. Trop facile.


En avant pikachu, c'est toi le plus fort ! Enfin, avant, je mets ma casquette de dresseur pokémon et mes mitaines vertes, parce que c'est l'heure de tous les attraper, enfin, d'en attraper cinq. Enfin, déjà, je jette ma peau de banane par terre, c'est mon effort personnel à la mission. Pourquoi ? Car, toutes les énigmes de l'univers, tous les mystères et les événements mystérieux résultent de la banane. Après tout, le fruit interdit en Éden était la banane. Sinon, comment croyez-vous que les deux totos aient apprit à se reproduire ? En mangeant un fruit ? Non, non, non. Il a fallu l'intervention de la magnifique forme de la banane, de la première tentative d’Ève et de la banane, avant sa consommation, pour que les deux zigotos apprennent la mécanique. Moi, j'ai fait plus simple, je suis allé voir un garagiste pour parler de vis et d'écrous, les deux s’emboîtant bien ensembles. C'est pourquoi, grâce aux pouvoirs divins de la peau de banane à coté de moi et à ma chance, je pense avoir augmenté de quatre-vingt pour cent le taux de réussite de la mission, à moi tout seul. Il est vrai qu'à la base, il était pas très élevé, mais c'est sans importance, car, pendant que je monologue dans ma tête, le professeur Chen m'a expliqué pourquoi il me forçait à bosser pour lui au black : « je suis très patient, prend ce pokédex » Ahlala, quel connard. Si et seulement si, je pouvais faire pareil, mais en vrai. Que ce serait amusant. Ce serait un truc du genre : « je suis très patient, Akemi, masse-moi les pieds en étant nue. »


Ce truc serait le pied total. Enfin, bon, déjà, je lis par-dessus l'épaule de notre bon petit gars, très rapidement, avant de me barrer vite fait dans un coin, enfin, dans le coin indiqué par ma banane. D'un geste savant, je resors une game boy piakchu collector plaquée or et dédicacée, puis, je m'y remets. Ainsi, je visite Boug Palette, un lieu empli de clochard, avant de me faire attaquer par des pokémons sauvages, parce que j'ai marché sur le gazon. Ils sont vraiment à cheval sur la pancarte « interdiction de marcher » les pokémons. Il sont pires que les agents municipaux. Enfin bref, je choisis de ne pas capturer un ratata sur cette route, que bon, ce sont de vrais saletés et puis, j'en profiterai pour faire passer pikachu niveau quinze, à force de tourner en rond dans les hautes herbes entre Bourg Palette et Jadielle, car môman n'est pas un centre pokémon, elle, gniark, gniark, il est trop facile ce jeu, je me marre. Même si bon, mine de rien, je commence à me faire chier à attendre à moitié qu'un événements soudain mette fin à ce calvaire. Moi, j'ai que cette envie de rentrer à ma maison et de me pieuter. Non, mais, à ma place, vous êtes d'accord que lors d'un beau jour ensoleillé comme celui-ci, vous resteriez à la maison pour jouer aux jeux-vidéos. Que bon, avoir le teint basané fait mauvais genre pour un vrai otaku. Donc, bon, je ne dois pas bronzer, d'où le fait que je sois à l'ombre, derrière ma banane.


Oh ? Oh ?! OH ?! Un shiné... Un roucool shiné... Merde. Pas le choix. Pikachu, je te choisis, t'es un peu mon seul choix, lance attaque éclair, c'est un coup critique. Adieux, oh, roucool gris et bleu, si je t'avais attrapé, je t'aurais appelé pigeon. Enfin, ne remuons pas le couteau dans la plaie et avançons, enfin, tournons en rond plutôt. Un kilomètres dans l'herbe, ça use, ça use, un kilomètre dans l'herbe, ça vous fait dire beuuuhh. En effet, autre point important pour un otaku, ne jamais faire du sport, cela indiquerait que vous preniez soin de vous et que vous ayez une vie. Un vrai otaku n'a pas de vie. Un vrai otaku ne prend pas soin de soi, car tout son argent passer dans l'achat d'éditions collectors limités ou périmés de jeux cultes ou particulièrement étrange.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quel drôle d'idée ! [Quête de rang D Culotte égarée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quel drôle d'idée ! [Quête de rang D Culotte égarée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Quel sport faite vous?
» Quel anime voudriez vous nous faire découvrir?
» HAITI PAYS FETICHE ! JOUR FETICHE !MOIS FETICHE !QUEL MALHEUR !
» quel est cette objet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Les Extras :: Archives RPs-