AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]   Jeu 7 Juin - 11:19

18 Juin 2011 – 15h50


L'intégration des jumelles dans la pension ne s'était pas déroulée trop mal. Elles avaient pris leurs marques et suivaient déjà les cours et horaires normalement. Elles n'étaient guère sorties de la pension depuis leur arrivée, concentrées sur leurs études. Après tout, elles arrivaient en fin d'année donc mieux valait rentabiliser le temps restant. Niveau relationnel, on ne pouvait guère dire qu'elles avaient encore côtoyé beaucoup de monde. Passant le plus clair de leur temps à travailler elles avaient limité les contacts, qui de toute manière les évitaient un peu. Le fait d'être jumelles était peut-être cause bien qu'elles restaient normales en apparence, mais peut-être était-ce plutôt par leur arrivée dans leurs tenues de combat qui ne les avait pas présenté sous un aspect des plus sympathiques. Les séances d'entrainement n'avaient guère arrangé les choses, leur synchronisation et leur manière de se battre ne passant pas inaperçus, d'autant qu'elles ne se faisaient pas de cadeaux certaines fois.

Cet après-midi là étant jour d'entrainement libre, aussi après avoir étudié quelques livres théoriques en début d'après-midi, elles allèrent dans la salle d'entrainement en milieu d'après-midi pour s'exercer. D'un pas léger mais assuré elle se placèrent au centre de la salle, se faisant face telles deux statues identiques. Elles n'avaient pas opté pour leur tenue de combat, préférant un bas de jogging et un débardeur, tous les deux noirs.

- Tu veux commencer par quoi ?
- Commençons peut-être par une affrontement synchronisées c’est le plus rentable.
- D'accord.

Chacune se mit en garde, claymore tenue à deux mains. Le fait qu'elles choisissent de se battre synchronisées faisaient que chacune pouvait sentir les mouvements de l'autre, rendant le combat intense mais à égalité. C'est quand elles ne se concentraient pas autant sur l'autre qu’elles se rendaient les coups, où Alicia généralement avait un peu plus le dessus, étant celle amenée à être la plus offensive.

Alicia et Beth foncèrent chacune l'une sur l'autre, leur épées faisant sifflant l'air, s'entrechoquant. Les esquives, parades et autres mouvements s'enchainèrent sans que l'une ne blesse l'autre, l'ensemble ayant des airs presque de ballet. Quelques lycéens passèrent pendant qu'elles s'affrontaient, certains s'arrêtèrent un peu au final personne ne resta très longtemps devant ces deux folles furieuses se combattant avec acharnement.

Au bout de quinze vingt minutes, elles s'arrêtèrent, reprenant leur souffle et se souriant, plutôt satisfaites de leur exercice, Alicia épée posée sur son épaule et Beth la tenant devant elle. Elles se mirent à discuter, ne parlant pas fort, préférant garder leurs secrets pour elles.

- On a vraiment plus besoin de se retenir.
- Dire qu'il y a encore quelques mois je craignais encore un peu de te blesser à chaque coup, je n'ai presque plus cette crainte.
- C’est signe qu'on y est mais cela ne veut pas dire pour autant de ne plus s'exercer.
- En effet dit-elle en hochant de la tête.
- Après tout cela nous sert également pour le...

Beth n'acheva pas sa phrase car d'autres personnes étant là. Des personnes qui semblaient ne faire que passer pour la majorité, mais peut-être pas toutes...


Dernière édition par Alicia et Beth Sullivan le Sam 28 Juil - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Otomen

MessageSujet: Re: Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]   Sam 16 Juin - 16:38

    Sourire, toujours sourire.
    Lorsque la classe vint à se finir, je sus que mon challenge débuter. Entre nous, ce n’est pas du tout la myriade de damoiselles mon challenge, mais plutôt, de me retenir de leur demander où elles ont acheté ce petit strap trop choupi, ou encore, ce sac à croquer, voir, cette barrette adorable !
    Alors, avec mon sourire mystérieux, celui qui les fait fondre, je les écoute et repousse leurs avances de façon sympathique. Je ne suis à aucunes d’entre elle, entre nous je ne suis qu’à ces messieurs. Mais bon, leur donner un peu de rêve n’a jamais tué personne.

    Cependant, j’avoue que lorsqu’elles commencent à me questionner sur la rumeur comme quoi je vais avoir un colocataire dans ma chambre...je commence à avoir du mal à sourire.
    Alors, j’esquive habilement les questions, et en tentant de les « contourner », je fini proche de la salle d’entraînement.
    Je me dis qu’elles doivent être bien bruyantes pour ceux qui s’entraînent...mais bon, je cherche à les faire quitter les lieux pour ne pas craquer. Gentiment, j’y arrive : prétextant un entraînement pour une quête à venir. Elles veulent me voir m’entraîner, mais je ne préfère pas. Après tout, ce ne sont que des mots de ma part !!!


    « Je préfère garder ça secret mes amours...une prochaine fois peut-être ? »

    Un clin d’œil, sourire aguicheur, petit mouvement des cheveux avec le bout des doigts. Emballé, c’est pesées, elles fondent et dégagent ! OUAIS ! Je me suis retenue de questionner cette fille A pour son strap Hello Kitty, et cette fille B pour sa barrette Pedobear !
    Enfin, je soupire de soulagement, une main sur le cœur. Vous n’imaginez pas comme ce fut difficile. Les courbes de Kitty, le sourire de Pedobear. La finesse des détails et des couleurs...elles avaient vraiment de supers articles.

    Bref, mon regard se porte sur la salle. Oh...Il n’y a que deux personnes. Arg, encore des damoiselles ! Tiens, je crois les avoir aperçu, ces deux là, le jour de leur arrivé. Quand j’y pense, beaucoup en ont parlé car elles ont détonné. Moi, je les trouve choupies. L’une d’elle accepterait que je lui fasse une tresse, et l’autre, des couettes ? Et que je les maquille ? Voir, les rhabilles de façon adorable et chou ! Je suis certain qu’elles auraient bien plus la côte une fois féminisée.
    Euuuh...Je dois me calmer moi. La horde en furie et repartie, et je crois qu’elles regardent par ici. Je leur souris, et me dirige vers elles. Finalement, peut-être devrai-je bien parfaire mes aptitudes ? Je ne suis pas de la filière combat, mais les quêtes sont mon gagne-pain bonus pour de jolis plaisirs !


    « Excusez-moi Miladies...Mais, puis-je vous rejoindre dans votre entraînement ? »

    Mon ton est calme, posé. De la retenu, et du respect. J’ai un sourire aimable sur le visage...en attendant, je suis toujours vêtu uniquement de l’uniforme scolaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]   Mer 20 Juin - 21:21

Le regard des jumelles était dirigé vers le groupe de personnes passant, essentiellement des filles qui quittaient un jeune homme, apparemment le sujet de leur attention d'il y a quelques instants. Elles pillaient comme une bande de pie, riant et parlant à demi-mots, ce que les deux soeurs trouvaient assez crétin comme comportement. Alicia jeta un regard à Beth qui haussa des épaules, car elle ne savait pas plus qu'elle qui était cet élève attirant des groupies. Compte tenu qu'il était assez beau garçon, sans doute une de ses « vedette » de la pension attirant toutes les filles, les charmant toutes. D'ailleurs il les regardait en souriant et s'approchait. Toutes les deux se contentèrent d'un léger sourire et d'un petit salut de la main. Sans être froides, elles ne bondissaient pas dans tous les sens comme le groupe de filles précédent. D'ailleurs si le jeune homme comptait utiliser ces charmes sur elles, cela ne prendrait sans doute pas. Charmer des shinigami était possible, mais sans sincérité cela était perdu d'avance, cela ne prendrait pas du tout.

Elles notèrent qu'il les regardait...étrangement. Qu'est-ce qui pouvait bien lui traverser l'esprit ? Peut-être ne valait-il mieux pas le savoir, elles avaient pu voir par le passé que des jumelles pouvaient donner des idées loufoques parfois ou autres. Alors qu'il arrivait devant elles, Alicia posa son épée lame à plat sur son épaule et Beth la tint devant elle, pointe au sol. Le jeune homme, très poli d'ailleurs étant visiblement anglais, peut-être irlandais également, leur demanda s'il pouvait s'entrainer avec elles.

- On faisait une pause, mais ça ne me dérange pas et toi Beth ?
- Non plus, mais comme ce n'est pas entre-nous, on devrait prendre nos armures peut-être non ?

Le fait était qu'avec leur harmonie elles avaient moins de risque de se blesser entre elles, alors que contre quelqu'un d'autre elles pouvaient être surprises. Alicia regarda de la tête au pied leur compagnon d'entrainement du moment.

- Ce n'est pas grave, sans elles, cela nous fera un handicap. Cela peut être intéressant.
- Après tout oui, vous êtes d'attaque ? dit-elle en le regardant.

Elles commencèrent à se diriger vers le centre de la salle et tout en marchant, puis Beth se retourna ayant oublié de faire les présentations lui posa la question.

- Excusez-nous, nous ne nous sommes pas présentées. Je suis Beth et voici Alicia dit-elle inclinant de la tête.
- Et vous êtes ? Vous êtes originaire du Royaume Uni non ?

Alicia n'avait pu retenir sa curiosité de savoir si elles avaient à faire à un compatriote ou non. Beth fronça des sourcils en regardant sa sœur.

- Tu poseras tes question après curieuse, entrainons-nous d'abord si d'autres veulent la salle après non ?

Elle était tout aussi intriguée qu'elle, mais parfois se détachait par un peu plus de sérieux et de calme. Elle fit une pause avant de rependre voyant qu'à l'instar d'elles qui étaient en tenue de sport il était en uniforme.

- Vous voulez peut-être vous changer avant non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Otomen

MessageSujet: Re: Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]   Ven 27 Juil - 12:24

    Réaction normale ! Ouuuuf ! Enfin des filles qui ne réagissent pas en sautant et piaillant ! Mine de rien, je vous avouerais que c’est très reposant comme constat. Je sais que je vais devoir garder mon « rôle », mais au moins, je n’aurais pas affaire à des réactions excessives qui sur le long terme me lasserait.
    L’accueil qui me fut fait laissa mon sourire un peu charmeur, mais naturel, sur le visage. Elles ont l’air de braves filles...cela me donne encore plus envie de les pouponner mais chut hein ! Lorsqu’elles me dirent que cela ne les dérangerait pas, je les saluais brièvement de la tête avec un simple :


    « Merci à vous. »

    Là, je me contentais de les observer alors qu’elles parlaient d’armures ou autre. Mon regard était amusé...je me demande comment je dois prendre le fait qu’elles se donnent un handicap. Bah, je suis le genre de type qui agit uniquement en vitesse au combat. Je pense qu’avec leurs épées, plutôt massives de ce que j’en vois, elles doivent faire plus mal que moi !
    Bah, je doute ne pas pouvoir esquiver une attaque mortelle...au pire, mes côtes prendront cher ou autres. Le plus important pour moi, mes mains et bras pour la guitare, et les organes vitaux !

    Enfin, je les ai suivit vers le centre de la salle...lorsqu’elles débutèrent les présentations. Beth et Alicia ? Des prénoms bien charmant que voilà !


    « Enchanté Miladies. Je suis Nolan, Nolan Fletcher. Et je suis Irlandais, de Dublin précisément. Et vous ? »

    Ben oui, elles savent d’où je suis, j’ai bien le droit à la réciproque : non ?
    Mais voilà qu’une semblait plus « rigide » que l’autre sur les civilités lorsque le mot « entraînement » allé de pair avec la discussion. Rigolant légèrement à ce constat, poliment, je les trouvais amusante et plus expressives qu’on ne le croirait de prime abord. Bon, pas au niveau du visage mais elles sont sociables, vu qu’elles parlent.
    Or, lors de leur arrivé à la pension, on aurait plutôt dit qu’elles s’étaient trompés d’époques les damoiselles...vu leur tenue en armure bien décalée à ce moment.

    Nous étions au centre, lorsque l’une d’elle me fit une proposition.
    Je me suis détaillé, souriant. Finalement, j’ai retiré le petit pull sans manche qui recouvre ma chemise d’uniforme. Pour cette-dernière, je retirais ma cravate d’uniforme et desserré un ou deux boutons...terminant par remonter mes manches à mi-hauteur.
    Je me glissais pour retirer la dague située vers ma cheville, desserrant son attache pour l’ajuster au niveau de ma ceinture.
    Puis, sautillant un peu sur mes jambes, j’avoue que je suis très bien dans mes chaussures. Alors, m’étirant les jambes en faisant des flexions et quelques appuis...je terminais avec un petit sourire en coin et quelques mots :


    « Je devrais gérer. Je suis assez à l’aise dans ma tenue...C’est l’essentiel pour moi. »

    J’aime les vêtements collant pour l’aérodynamisme, mais j’apprécie les vêtements de tous les jours même au combat. Surtout d’entraînement. On dira que c’est mon handicap : non ?
    Me mettant en garde, je les ai regardés avant de dire tout sourire :


    « It’s...Showtime ! »

    Prenant une impulsion, usant clairement de mon pouvoir de vitesse, je me retrouvais derrière elles en un bref instant, dague en main.
    Que le jeu débute...comment vont-elles me traquer ?

Pardon du retard et de la p'tite référence au personnage que j'utilise pour Nolan ^^' xD


Dernière édition par Nolan Fletcher le Dim 29 Juil - 8:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]   Sam 28 Juil - 14:01

[HRP]Pas de soucis tu avais prévenu de ton absence donc bon ^^
Sinon détail tu dis "à cause de leur tenue en armure bien décalée, on aurait plutôt dit qu’elles s’étaient trompés d’époques les damoiselles." Elles sont en tenue de sport actuelles, cf premier post ^^[/hrp]


Un simple salut de la tête et un remerciement fut la réponse du jeune homme à leur acceptation. Il semblerait qu'elles devraient s'habituer à ce que d'autres personnes veuillent s'entrainer avec elles quand elles viendraient ici. Il fallait dire que ce n'était pas les étudiants qu'il manquait et il semblait que ceux issus des autres sections s'exercent également. Ma foi, cela n'était pas , se mesurer à différentes personnes forger de l'expérience. Il y avait cependant quelque chose de curieux dans le regard de leur partenaire d'entrainement du moment. Il ne les regardait pas comme s'il les matait, il y avait autre chose mais elles ne pouvaient dire quoi. Allez savoir ce qui peut traverser les esprits des hommes parfois.

Le moment était venu de passer à l'action et elles allèrent au centre de la salle., où elles se présentèrent. Leur camarade fit de même se présentant sous le nom de Nolan Fletcher. Comme Alicia l'avait supposé, il était du Royaume Unis et même plus encore, il était irlandais comme elles.

- Nous sommes également de Dublin, répondit Alicia, puisqu'il l'avait demandé en retour. Enchantée de voir un compatriote.
- De même.

Nouveau regard de Beth envers sa sœur, qui plus sérieuse voulait d'abord commencer par l'entrainement, ce qui fit sourire Nolan . Il resta silencieux pendant qu'elles parlaient des conditions de combat. Après la question des armures réglées, Beth lui demanda s'il ne voulait pas se changer avant. Après tout, il n'avait pas vraiment une tenue pour s'entrainer. Tiens cela leur rappelait quelqu'un d'il y a deux jours. Mais visiblement pour Nolan cela était volontaire et non pas une étourderie. Il enleva néanmoins sa cravate et ouvrit un peu sa chemise dans le même temps, enchainant avec quelques mouvements.

De leurs côté, les jumelles sortirent leurs épées de leur dos et se positionnèrent avec calme côte-à-côte. Normal près annonça le début des hostilités et en un éclair il se retrouva derrière elles, ce qui les surpris les faisant retourner, épées tenues à deux mains. Mais à peine retournées qu'il était revenu à sa place. Elles se jetèrent un regard, se comprenant parfaitement. Oui, il était très rapide et elle se mirent de côté, presque dos à dos, le regard tourné vers lui.

- Tu en as sous le pied visiblement.
- Cela va être intéressant.

Début de l'assaut, elles s'élancèrent vers Nolan restant côte-à-côte, leurs premiers coups passeraient ou non, elle avaient compris qu'il était extrêmement rapide. Leurs attaques ne devaient pas lui laisser de chance d'esquive, mais elles ne devaient pas non plus lui laisser une chance de pouvoir les surprendre de dos. De sa petite démonstration, elles en avaient déjà tirée la leçon.

Arrivées à portées de lame, elles frappèrent d'un coup sec, vertical mais légèrement courbé pour le toucher s'il tentait d'esquiver au dernier moment d'un côté ou de l'autre. Elles finirent leur mouvement dos à dos. Pas d’attaque en traitre, peu importe le côté il devrait leur faire face...

_________________________________________

Alicia (Alpha) : DMGP : 504-605 DMGM : 0 DEFP : 400 DEFM : 400 PV : 4000
Zantsekuken
Jets: 511, 5
DMG : 511 + 400 - 90 = 821

Beth  (Alpha) : DMGP : 504-605 DMGM : 0 DEFP : 400 DEFM : 400 PV : 4000
Zantsekuken
Jets : 528, 66
DMG : 528x2 + 400 – 90 = 1366

Total DMG : 2187

Je te laisse estimer compte tenu de ta DEX si tu en esquives la totalité ou en partie, vu que cela dépendra en partie de ta réaction en rp Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Otomen

MessageSujet: Re: Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]   Dim 29 Juil - 9:55

    Je reprenais position, observant leurs réactions. Pourquoi n’ai-je pas attaquer ? Tout simplement que vu qu’elles s’entrainaient, j’ai un peu idées du fait qu’elles se battent en synchro et avec leur lame. Je ne suis pas idiot...mais de moi, elles ignorent tout. Je pensais qu’il était quand même plus convenable envers des Ladies que je leur montre de quoi elles devront se méfier.
    En plus, zut alors, elles sont irlandaises comme moi ! Je ne vais pas faire l’homme ingrat ! Et puis, je me demande si à la fin de ce petit entrainement, elle ne voudrait pas que je les emmène faire du shopping ? Afin que je tente de les rendre toute mimi-mignonne. Ou alors...elles me laisseraient leur confectionner de petits accessoires ?

    Bon sang, pas le moment de se perdre dans des idées connes !
    J’avoue qu’à cause de mes pensées, mon regard s’était flouté un instant pour cause de rêvasserie. Je crois bien que c’est pour ça que je ne suis pas fait pour des sections comme celle Combat. Mais bon, le fait qu’elles m’aient parlé m’a aidé à « reprendre pieds à terre » avant l’assaut. J’en ai sous le pied ? J’ai souris à la réplique, ajoutant avec me tenir en garde :


    « Et vous n’avez encore rien vu Miladies. »

    Là, je les vis s’élancer vers moi. Bouger à ma vitesse constamment, m’a toujours donné l’impression que le monde n’allait pas assez vite. Mais, depuis que je suis ici, j’ai été heureux de voir que certains vivent à une vitesse parfois semblable à la mienne...l’approchant quelque peu.
    Lorsqu’elles arrivèrent, armes dehors, je pris appuie sur mes jambes afin de pouvoir prendre l’impulsion qui conviendrait à mon esquive.

    Mon style reste basé sur le fait d’esquiver, porter une attaque éclair, et de nouveau esquiver...mais même à ma vitesse, on ne peut s’en sortir indemne !
    Pas grave, c’est le plaisir d’un combat. Elles sont à porter, ou plutôt, je suis à porter de leur arme. Le coup vertical des deux me pousse à faire une manœuvre. Je pensais m’attaquer à celle qui semble la plus sociable, Alicia. Pour se faire, je tentais mon esquive par son côté...n’ayant pas prévu le coup de lame en courbe, qui vint tout de même toucher mon bras gauche, coupant ma chair pour le coup.
    Rien de bien profond, mais j’ai un petit sourire après l’instant fugace de la douleur. L’adrénaline est là : enfin.

    Elles sont dos à dos à deux alors que je me rends sur leur flanc.
    Là, mon accélération est soudaine, mais calculée et fluide. Dans un mouvement d’avance de mon corps entier, alors que je "charge" les damoiselles, je créais une onde sonique dans mon action. Cette-dernière droit sur elles...Prendront-elles mon attaque, ou ne seront-elles qu'effleurer ?


Statistiques Nolan
DEX : 45*3 = 135
DMGP : 210/252
DMGM : 30/36
DEFP : 225
DEFM : 90
PV : 9500 - 821 + 225 = 8904

Technique Utilisée :
Onde Sonique (Effet : DMGP x3 sous condition – Paralysie)
Cette technique est basée sur la vitesse. Pour se faire, Nolan doit atteindre la Vitesse du Son, et, l’espace d’un court laps de temps la surpasser afin de créer une onde de choc de type sonique.
Le bruit qui en résulte peut assourdir, mais surtout, l’onde si prise de plein fouet, peut en fonction de la défense faire reculer ou même voltiger l’adversaire.
Dans le cas où elle est prise de plein fouet, elle inflige le Triple de Dégât d’un Coup normal.
Cette technique demande néanmoins un contrôle certain, et de la concentration, car le changement de vitesse doit se faire avec fluidité et sur une échelle de temps qui n’accepte aucune marge d’erreur. Elle est donc de plus en plus difficile à utiliser à mesure que Nolan est blessé.
Jet Coup Critique : 61 => Coup Normal
Jet DMGP : 232
DMGP : 232*3 = 696
ANO infligé : Paralysie (mais bon, vous êtes immunisée alors ^^' lol)

A vous de décider vis à vis de votre DEX, du RP, si vous la prenez de plein fouet, reculer un peu, être éjecter et tous le tralala...ou si vous l’éviter complètement ! o/


Dernière édition par Nolan Fletcher le Dim 29 Juil - 10:03, édité 1 fois (Raison : Ajout Description Technique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]   Dim 29 Juil - 15:57

Nolan semblait vraiment quelqu'un de...particulier. Par moment il semblait avoir la tête ailleurs quelques instants. Il sortit de ses pensées quand elles lui parlèrent et il leur afficha un sourire. Elles n'avaient donc encore rien vu ? Les instants suivants allaient le dire ou non. Quoiqu'il en soit, elles n'avaient pas remué d'un cil à ses paroles. Elles étaient concentrées, car tout entrainement était sérieux pour elle. Après tout, elle n'étaient pas là pour s'amuser, même si elles pouvaient prendre du plaisir dans l'exercice. Certains combattaient dans l'excitation, remuant dans tous les sens, parlant beaucoup. Elles n’agissaient pas comme cela, s'efforçant de garder leur calme et ne pas se laisser distraire. Même si cela était devenu naturel entre-elles, elles s'efforçaient de rester concentrer pour maintenir leur synchronisation mais également lors des transferts. Ne jamais prendre l'habitude de combattre avec légèreté et toujours le faire de manière sérieuse.

Nolan les avait invité à lancer l'assaut ce dont elles ne s'étaient pas privées. Alors qu’elles frappaient il tenta d'esquiver pour attaquer Alicia, mais il avait mal esquivé la trajectoire du coup, et subit une légère entaille. Beth fit une moue, ne le touchant pas. Dommage, elle s'était montrée plus vive dans son coup. Voyant Nolan passer sur le côté, Beth se mit en garde de l'autre côté, Alicia faisant de même en tenant leurs épées lame vers le bas devant elles. Sa manœuvre était clair, il voulait passer de côté pour les frapper sur l'autre flanc.

Quand il disait qu'elles n'avaient rien vu encore il avait raison. Elles n'eut guère le temps de comprendre, qu'il se déplaça extrêmement vite et qu'une onde les frappa, les repoussa plus loin. Elles se rattrapèrent en posant une main au sol, leurs épées plantées dans le sol. Elles avaient tout pris de plein fouet.

- Impressionnant lâcha Alicia.

Elles se relevèrent redressant la tête. Marquées, par l'attaque...quelques secondes à peine. Ce qu'elles avaient subi sembla disparaître de suite, comme si elles n'avaient rien eu.

- Il en faudra néanmoins plus ajouta Beth.

Immédiatement elles s'élancèrent vers Nolan pour un nouvel assaut, mais avec une vitesse supérieure à leur normale. Chacune passa devant, derrière, sur les côtés du jeune homme, le frappant en tout à huit reprises. Pas de temps de répit pour l'attaquer de toute part. Non, elles ne faisaient pas dans la dentelle, mais face à un adversaire aussi rapide, il fallait lui mettre la pression et lui laisser le moins de champ libre possible...

_________________________________________________

Alicia (Alpha) : DMGP : 504-605 DMGM : 0 DEFP : 400 DEFM : 400 PV : 4000
DMG subis : 696 – 400 (DEFP) = 296 - 500 (Quick Recovery ) = 0
Jet: 554
DMG : 554 + 400 = 954

Beth  (Alpha) : DMGP : 504-605 DMGM : 0 DEFP : 400 DEFM : 400 PV : 4000
DMG subis : 696 – 400 (DEFP) = 296 - 500 (Quick Recovery ) = 0
Jet : 591
DMG : 554 + 400 = 954

Omnislash (AN)
Jet de critique : 76
Total DMG : 954 + 991 + 400 – 90 (DEFM) = 2255 + ANO Décadence (-100 DMGP et -100 DMGM pendant 3 tours)


Dernière édition par Alicia et Beth Sullivan le Sam 1 Sep - 15:44, édité 1 fois (Raison : erreur de calcul)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Otomen

MessageSujet: Re: Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]   Sam 1 Sep - 12:34

    Honnêtement, lorsque je leur ai envoyé mon onde...je me demandais si elles auraient la vitesse pour l’esquiver. Je ne peux que les jauger, ignorant complètement leur potentiel. Mais bon, je vais être franc, lorsqu’elles se sont redressés et que j’ai vu les marques de mes attaques se résorber comme ça, d’un rien, j’ai été...vert.
    Les yeux pétillants, l’index dans leur direction, j’ai répondu à leur « Il en faudra néanmoins plus » par un truc très simple :


    « Alors ça...c’est de la triche. »

    Non, sérieux...je suis loin d’être un monstre en termes de dégât. Je dois absolument, dans le futur, investir dans une arme qui se marie bien à mon style...quoique, non, pas besoin. Personnellement, je rêve d’un avenir musical alors bon. Le combat et moi, c’est plus un petit loisir bien sympatoche.
    Je suis de ceux qui s’éclate quant ils peuvent se lâcher dans un combat. Mon sourire le dit, alors que je les vois me foncer dessus.

    Vous savez, vivre à ma vitesse à un effet assez triste : on trouve les autres lents. On a l’impression de ne pas être sur le même « train ».
    Pourtant, ici, j’ai put croiser des personnes dans la vitesse pouvait approcher la mienne...celle de tous les jours. Je les vois bien venir vers moi...et pris au piège, je sens que si je reste là comme ça, je vais prendre cher...très cher...trop cher.
    Je ne peux pas me permettre d’être blesser maintenant. Avec le groupe, on s’entraîne à fond pour le festival en Juillet. Si je me bousille maintenant, on va prendre du retard aux répétitions et on ne pourra pas assurer comme on le voulait au Festival.

    C’est pour ça que je crois que je vais un peu forcer. En temps normal, j’aurais prit une position défensive...mais là, j’ai inspiré profondément. Lorsque la première attaque double vint, j’ai esquivé. Elles n’ont pas dû ressentir ma chair sous leur larme, malgré que leurs yeux leur a laissé voir que leur arme me toucher.
    Concentrer, mes yeux suivait leur gestuelle du regard pour prévoir le coup suffisamment efficacement pour l’esquiver à vu. Ma respiration était coupée, un peu de sueur perla sur mon front. Lorsque le huitième coup double fut esquivé, j’ai foncé en direction de la combattante la plus proche de moi.

    C’est mon poing, que j’ai cherché à abattre sur son visage. J’espérais la toucher...même si je sais ma vitesse un peu moindre que de coutume après une esquive pareille. Mes jambes aiment difficilement ce genre de dépassement...putain, si elles me refont cette attaque, je vais en chier dur ! Mais...elles sont si choupies ! Je ne pourrais pas leur en vouloir : si ?
    Dans tous les cas, mon but était de briser cette formation...de ne plus être en tenaille entre elles. de retrouver de la manœuvre : de l'espace.


Statistiques Nolan
DEX : 45*3 = 135
DMGP : 210/252
DMGM : 30/36
DEFP : 225
DEFM : 90
PV : 8904


Technique Utilisée :
Esquive Surréaliste (Effet : DEX x2)
Nolan, grâce à sa vitesse, peut ainsi esquiver une attaque de front qui lui serait, autrement, mortel.
Lors de l'usage de cette capacité, il se déplace tellement vite que l'ennemi se retrouve à transpercé/attaqué une image rémanente de Nolan.
Il évite cependant au maximum d'y avoir recours, et ne s'en sert que lorsqu'il sait qu'il y a risque de blessures mortelles. Ceci car ce dépassement de sa vitesse maximale originale, est difficile à supporter pour son corps, dans le cas d'un usage multiple...S'il en abuse, il peut même finir par se déchirer les muscles des jambes, voir pire : perdre l'usage de ses jambes.
DEX lors du Omnislash : 135*2 = 270

Attaque Lambda.
Jet Coup Critique : 90
Jet DMGP : 237
DMGP Coup-Critique : 237*2 = 474 (Honnêtement, il fait moustique contre vous xD)


P.S : Tu as dû t'embrouiller en calculant les dégâts qu'auraient donné une de tes jumelles.
Beth ne devait pas faire 954 de dégât, mais 991. Ce qui aurait fait 2255 dans la tronche de Nono...je crois que là, me suis dit que j'allais esquiver xD J'espère que ça ne gêne pas -_^ ?


Dernière édition par Nolan Fletcher le Sam 1 Sep - 12:38, édité 1 fois (Raison : Infos Concernant décompte post-précédent)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]   Mar 4 Sep - 10:34

[hrp]Ha voui, je sais pas ce que j'ai fabriqué, j'ai corrigé, merci Wink[/hrp]


Nolan pointa son doigt vers les deux sœurs, disant que c'était de la triche, ce à quoi elles répondirent par un simplement haussement d'épaules. Cela, elles n'y pouvaient rien, c'était dans leur sang et dans leur gènes, quelque chose de non maitrisable. Après tout, avait une dextérité et une vitesse peu communes dans le sang aussi. Chacun son truc et autant pour lui que pour elles, cela leur était d'une grande aide.

D'ailleurs, les talents de Nolan lui évitèrent de grave dégâts. Les jumelles étaient sûres qu'il ne leur échapperait pas avec l'Omnislash et pourtant, malgré leurs attaques croisées, elles frappèrent dans le vide. Frustrant. Leur adversaire était moins expérimenté, frappant moins fort, mais sa simple célérité suffisait pour qu'elles n'arrivent pas à le toucher.

Cependant, elles ne manquaient pas de ressources et savaient quoi faire, ayant plusieurs possibilités à leur disposition. Seule la situation déciderait de quoi et quand. Pour l'heure, ce n'était pas le cas, elles n'étaient pas en mesure de passer à cela, faute de temps et non en position adéquate, d'autant que la réplique de Nolan fut immédiate, son poing allant frapper la joue de Beth. La jeune femme releva la tête et se passa la main brièvement. Elle n'eut pas besoin de calculer ce qu'il y avait à faire. Compte tenu de leurs positions la réplique allait de soit.

Toujours encadrant le jeune homme, elles s'élancèrent sur lui, lames vers le bas et sautèrent en même temps. Elles relevèrent durant leur saut leurs épées et frappèrent leur adversaire en les croisant tout comme elles. Alicia et Beth atterrisèrent sur le sol, une main sur le sol, épée au poing et se redressèrent sur la défensive, toujours encadrant Nolan. Leurs positions s'étaient inversées par leur attaque et on pouvait légèrement les distinguer, Beth ayant une joue plus rouge que sa sœur. Mais pour l'heure elles l'encadraient toujours, sachant que s'ils étaient trop écartées, elles lui donnaient un avantage. Non, Nolan était bien trop rapide, il fallait lui laisser le moins d'espace possible.

Si pour lui cet entrainement était un amusement n'étant pas en art du combat, pour elles cela était tout autre. Chaque exercice était fait avec sérieux et l'affronter était une bonne expérience. Il y avait un temps pour tout après tout, même si elles aimaient se battre, les distractions et les amusements restaient tout autre. Il ne fallait pas croire que derrière leur sérieux quand elles travaillaient, qu'elles étaient tout le temps comme cela. Leur vie serait bien triste sinon, surtout étant destinées à ne "travailler" qu'avec des morts. Non, en dehors, elles étaient des jeunes femmes normales, mais qui ne manquaient pas de mordant quand il le fallait comme en cet instant. Ce n'était pas la vitesse de Nolan ou le fait que leurs attaques finissent dans le vide qui allait les arrêter ou leur faire baisser les bras

----------------------------------------------------------------------------------------------

Alicia (Alpha) : DMGP : 504-605 DMGM : 0 DEFP : 400 DEFM : 400 PV : 4000
DMG subis : 0
Jet: 505
DMG : 505 + 400 = 905

Beth  (Alpha) : DMGP : 504-605 DMGM : 0 DEFP : 400 DEFM : 400 PV : 4000
DMG subis : 474 – 400 (DEFP) = 74 – 500 (Quick Recvovery) = 0
Jet : 586
DMG : 586 + 400 = 986

Slashing Cross (AN)
Jet de critique : 9
Total DMG : 905 + 986 +250 = 2141 – 90 (DEFM) = 2051


Dernière édition par Alicia et Beth Sullivan le Sam 15 Déc - 23:05, édité 2 fois (Raison : Rallonge du post XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Otomen

MessageSujet: Re: Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]   Mar 4 Déc - 21:19

    Je crois que je les frustre un peu. Je dois dire que me faufiler comme une anguille en dehors de leur coup est, pour moi, quelque chose d’amusant. Je suis souvent un peu ivre de ma vitesse. Je sais qu’avec elle, je devrais pouvoir éviter une majorité des attaques qui ne soient pas de zone. Je devrais avoir l’avantage sur l’esquive en tout temps. Mais je n’ai pas apprit l’art du combat comme de nombreux autres étudiants. Je n’ai pas l’expérience suffisante pour sortir aussi indemne d’un combat lambda que je le devrais. Lorsque ma vie est en jeu, en quête, je suis plus sur mes gardes et j’esquive et contre-attaque uniquement. On peut dire que je suis lâche dans ma façon de combattre. Mais c’est car je sais ma force « simple », sans démesure, comme la leur à elles.

    Enfin, j’avoue que j’étais content de mon petit coup de poing, même si la rougeur sur la peau d’une de ces charmantes ladies me laisse dire que ben, j’ai vraiment une force de nul ! Non, vraiment, je suis sûr qu’une claque de leur part fait plus mal qu’un point de la mienne. Je me sens ridicule là, mais le fait est qu’à cause de ça, je me suis déconcentré un instant et me suis retrouvé dans de sales draps.
    Elles resserraient leur emprise, me laissant peu de place pour me mouvoir. Là, je ne crois pas que cela sent la rose pour moi. L’attaque qui arriva, tsss…l’espace pour esquiver était trop réduit, et mes muscles restaient douloureux de mon esquive précédente !

    Finalement, je n’ai put éviter l’attaque. Je sentis leur lames mordent ma chair, et je fut propulsé par le choc plus loin dans la salle. Mon dos rencontra le mur et j’eus un cri étouffé avant de toussoter un peu de sang. Bon sang ! Les bœufs va ! Là, ouvrant un œil, je leur souris et lève les mains, comme capitulant :


    « Je capitule Miladies ! Si je continue, je crains de ne m’abimer les membres supérieurs…et sans eux, je crains de ne me faire passer un savon par mon groupe de musique. »

    Oui, si le guitariste s’explose les mains dans un combat sans trop de sens autre que l’amusement, je sais qu’Ayumi me tue. En plus, avec l’approche des Awards…je serais un homme mort si je me bousille avant ça ! Mais mort de chez archi mort !
    Me relevant difficilement. J’ajoutais en rigolant :


    « Et bien, vous cognez dur…En tout cas, c’était finement joué de réduire mes espaces d’esquive. Je vous avouerai n’être doué qu’à ça en combat. »

    Un clin d’œil accompagna ma réplique, alors que j’essuyais du revers de ma manche, les gouttes de sang perlant au niveau de ma lèvre inférieur. Enfin, j’avais le sourire même si mon corps hurlait au supplice. Encore heureux qu’il n’y ai pas de groupies dans le coin, les jumelles se seraient inutilement faîtes des ennemies.

    « Vous n’êtes à la pension que depuis peu, non ? Si ce n’est pas indiscret, où avez-vous apprit à vous battre ? Vous êtes vraiment forte ! »

    J’aime faire connaissance, alors je posais des questions tout en rajustant mon catogan et m’étirant…mes os craquant par endroit. Bon sang, une attaque comme la dernière subie…je n’en encaisserai pas plus de deux ou trois autres en restant indemne ! Plus....et je finirais par me briser quelque chose, à n'en pas douter.


Statistiques Nolan
DEX : 45*3 = 135
DMGP : 210/252
DMGM : 30/36
DEFP : 225
DEFM : 90
PV : 8904 - 2051 + 225 = 7078PV

HR : Disons que je reste logique sur les capacités physiques de Nono....et je me dis qu'il sera plus intéressant de poursuivre sur autre chose que le combat ^^' Après, j'espère que ça ne dérange pas ^^'
Au pire, j'éditerais pour changer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]   Sam 15 Déc - 23:34

Chacun son truc, chacun sa spécialité, ses atouts et ses défauts. Elles savaient se battre, avaient une résistance et des capacités supérieures, il était rapide, presque insaisissable. A vrai dire, le combat opposait trois individus hors normes. Enfin peu banals pour le commun des mortels. Sur Hiromae, ils étaient légions. Néanmoins, les shinigami étaient rares, deux comme elles uniques et Nolan était un flèche. La confrontation ne manquait pas d’intérêt loin de là, c'était même un défi qui intéressait les deux sœurs. Cependant, si la vitesse leur manquait pour toucher leur adversaire, l'expérience était un atout. Elles étaient entrainée malgré leur âge et avaient dans le sang l'expérience de Garami à qui elle devaient leur condition.

Est-ce que cela paierait ou non, cela était difficile à dire, cependant elles faisaient tout pour brider les possibilités de mouvement de Nolan. Leur attaque combinée était calculée pour ne lui laisser aucune place et... elles le touchèrent, envoyant le jeune homme contre un mur. Elles étaient retombées chacune une main sur le sol et s'étaient redressées, regardant Nolan, ne quittant jamais leur adversaire des yeux. En le voyant tousser un peu de sang et se relever, Alicia jeta un regard vers Beth avec un air de dire « on y est peut-être allées un peu fort là ». regard auquel sa sœur haussa des épaules, ce qui pouvait dire plus ou moins « c’est les risques tant pis pour lui ».

Finalement Nolan leur sourit, abandonnant le combat de peur de perdre ses bras, ce qui pourrait l’empêcher. Il était donc musicien et non pas en filière combat. D'un autre côté, elles l'avaient soupçonné dès le début rien qu'à sa tenue d'entrainement. Nolan se releva doucement et en riant leur fit un compliment sur leur force et le fait d'avoir tenté de le bloquer au maximum. Il ajouta à cela un clin d'oeil, visiblement malgré le sang qu'il essuyait du revers de sa chemise, il le prenait plutôt bien. Elles avancèrent vers lui, chacune épée en main et la lame posée à plat sur son épaule.

- Il serait dommage de perdre votre instrument de travail. D'une autre côté, qui n'a pas besoin de ses bras dit Beth.
- Merci des compliments, mais tu nous y a obligé. Un vrai petit Bip Bip impossible à attraper dit-elle en riant.

Beth sourit franchement à la phrase de sa sœur avant d'ajouter :

- Tu es peut-être doué avant tout en esquive mais ton agilité et ta vitesse restent impressionnantes et un atout indéniable.
- Nous y sommes allées peut-être un peu fort, désolée.
- Oui désolée.

Nolan leur posa ensuite quelques questions, sachant ou s'étant rendu compte qu'elles n'étaient pas là depuis longtemps. Il avait commencé par cela et leur demander comment elles avaient appris à se battre, le tout étant une manière simple et s'appuyant sur le contexte pour faire connaissance.

- Nous ne sommes là que depuis quelques jours en effet.
- Un peu curieux j'avoue d'arriver en fin d'année mais les choses se sont présentées comme cela.

Beth acquiesça de la tête alors que sa sœur poursuivit.

- Nous avons commencé à apprendre à nous battre alors que nous étions toutes petites. On a commencé dès qu'on fut en âge de le faire.
- A six ans précisément. On peut dire que l'on a ça dans le sang et que l'on a été précoces.
- Plus que vrai en effet dit-elle en souriant.

Il fallait dire qu'à six ans Satoya leur instructeur shinigami avait débarqué pour débuter leur initiation.leur nature même faisait qu'elle devaient apprendre déjà à maitriser ce qu’elles étaient, avant ensuite de se préparer pour ce à quoi elles étaient destinées. Enfin normalement destinées puisqu'au final elles étaient ici. Alicia se pencha alors un peu pour regarder le visage de Nolan, voir s'il n'allait pas trop mal non plus, mais visiblement il n'avait pas de blessures trop importantes.

- Si j’ai bien compris vous êtes musicien alors ? Dans al filière musique non ?

Alicia secoua de la tête négativement.

- Je crois que c'est art plutôt non ? Enfin après ça regroupe tout je suppose. Vous jouez de quel instrument ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Otomen

MessageSujet: Re: Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]   Sam 2 Fév - 12:31

    Un bip-bip ? Je savais que j’étais digne d’un personnage de cartoon ! Quand j’y pense, mes petites sœurs, Dil et Deirdre, m’avaient déjà comparé à bip-bip. Enfin, je n’avais put me retenir d’ajouter en riant de cœur avec celle des jumelles m’ayant comparé à cet oiseau farfelu :

    « Alors vous devriez apprendre à Coyote la technique. »

    Non mais c’est vrai…Mon occupation favorite quand je regardais ce cartoon, s’était de compter le nombre de fois où Coyote dégringolait d’une des falaises de son canyon. Et on peut arriver à plus de 5 chutes en un seul épisode ! Pauvre coyote…Si technique pour attraper bip-bip il y a, que quelqu’un lui apprenne.
    Lorsqu’elles s’excusèrent, je fus un peu surpris. Secouant la tête, les mains à plat devant moi, j’ajoutais :


    « Ne vous excusez pas. C’est moi qui ai demandé ce combat. Et puis, je vous avouerai qu’il était très instructif. Je ne suis certes qu’un musicien, mais ne fut-ce que pour des quêtes, cette expérience me restera utile. Alors, ne vous en faîtes pas. Et puis, vous m’avez permis de m’éclipser de mes charmantes fanes en furie. »

    Non, sérieusement, rien que cette activité de leur part : je leur suis redevable. Car il est dur de devoir jouer constamment la comédie aux côtés de ces damoiselles. Ne pas craquer sur leurs petits accessoires ultra kawai, ne pas leur parler fringues, froufrous et cuisine. Me retenir : tout simplement…d’être moi. Ne croyait pas que cela ne soit pas ardu…
    Enfin, je me permis de les questionner : quelque peu curieux de nature que je suis. Et puis, une conversation civilisée et non de dragouille « ouverte » et relativement fausse, cela me soulage.


    « Je vois…A cet âge, je découvrais la musique. On peut dire que 6 ans est un âge où on est relativement réceptif à l’enseignement. Et puis, à 6 ans, j’avoue que j’ignorais encore l’existence de mes pouvoirs. »

    Oui…Je n’ai sût pour ma vitesse que l’année de mes 7 ans…et étrangement, la musique découverte à l’âge de 6 ans m’a permis de contrôler cette ultra vitesse qu’était la mienne. Moi qui vois tout au ralenti par moment. Je ne me rends pas compte de la vitesse du monde, car je n’évolue pas sur la même strate de vitesse. Mon pouvoir est un passif, pas un que l’on actif. Et c’est relativement handicapant en fait.
    Enfin, ce fut à leur tour de me questionner. J’ai eu un léger rire sympathique, alors que je répondais avec un sourire :


    « Je suis en filière Art, oui. L’année prochaine, je termine la branche Lycée…je pense me spécialisé alors dans l’option Musique. J’ignore encore si je veux évoluer en tant qu’artiste ou en tant que compositeur… »

    Mon ton avait été plus proche du murmure sur la fin, alors que j’avais eu le regard dans le vague. Oui, l’hésitation m’habitait. Mais, je ne voulais pas laisser tomber les autres des Fucked. Il est vrai que je suis le plus « vieux » du groupe…et celui qui va bientôt entrée dans la suite du cursus scolaire par rapport à eux. Mais je sais qu’Ayumi veut réellement devenir Chanteuse. Après…je me suis toujours demandé pourquoi elle était en cursus Combat.

    « Et tu as raison…Alicia ?... »

    Je n’étais pas certain que je ne me trompais pas sur le nom de la jumelle à qui je répondais. Elle se ressemble énormément toutes les deux…Enfin, je continuais :

    « La filière Art regroupe les arts musicaux, ceux du théâtre et de la comédie, sans oublier ce qui est en lien avec le dessin et la peinture. Personnellement, je joue de plusieurs instruments. La guitare est l’instrument que tous me connaisse, mais j’ai appris la musique avec le violon, qui reste un instrument que j’affectionne. »

    Marquant une pause, j’eus alors une idée, alors, j’ajoutais :

    « Si vous voulez, un de ces jours, je vous ferai écouter un morceau de violon. Pour la guitare, je crois que j’ai encore quelques uns de nos singles au groupe et moi-même. Disons qu’on essaye de percer dans le milieu… »

    C’est pour ça que je dois commencer à sérieusement réfléchir à ce dont j’ai envie de faire dans l’avenir. Pour le bien des Fucked’Up.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Twin Blades

MessageSujet: Re: Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]   Ven 15 Fév - 18:15

Les deux jumelles sourirent à l'évocation de Coyote après avoir comparé Nolan à Bip Bip. A vrai dire, elles avaient toujours aimé ce dessin animé, surtout petites. Alicia leva la tête et réfléchit avant de répondre toujours en souriant.

- Il pourrait nous apprendre alors les atterrissages, ça serait un bon échange.

Après tout, ce pauvre animal multipliait les chutes vertigineuses et s'en sortait finalement plutôt bien. D'un autre côté avec leur constitution, les deux sœurs pouvaient chuter d'assez haut également et s'en relever. Néanmoins Coyote était un vrai performeur dans sa catégorie. On pouvait ajouter également sa ténacité et son imagination peux communes.

- En tout cas arriver à vous blesser est une chose. Vous attraper en est sans doute une autre.

Elles s'étaient excusée pour ne pas s'être trop retenues, mais Nolan ne leur en voulait pas. Au contraire il avait trouvé cela instructif. Après tout, il avait vu ce que cela faisait contre deux adversaires tentant de le bloquer. L'autre raison était que combat lui avait permis de se débarrasser de ses fans. Les deux jumelles se regardèrent perplexe. Elles ne savaient pas trop comment prendre cela du coup. Pauvre petit garçon, avec des hordes de filles lui courant après. Quel homme détesterait cela ? Quoique quand cela était trop peut-être. Elles regardèrent de nouveau ensuite Nolan, reprenant la conversation.

- Donc malgré le fait que vous soyez en art vous accomplissez des missions alors ?
- C’est bon à savoir, on ne sait jamais, si un jour nous avons besoin de quelqu'un de véloce, on pensera à vous alors.

Ils avaient commencé à parler ensuite de leurs débuts à chacun. Nolan avait commencé très jeunes tout comme elles mais dans la musique et était donc bine en sections arts. L'année suivante il devrait choisir sa spécialité ce qui n'était pas un souci, mais il hésitait encore entre deux voies pour sa carrière.

- Seule la pratique vous le dira. Et qui sait autant vous pourrez faire les deux, beaucoup d'artistes le font après tout.

Beth hocha de la tête approuvant sa sœur. Nolan avait choisi une vie qui lui permettait de s'essayer aux deux. Quant à ce que dit Alicia sur la filière art, elle avait vu juste, Nolan l'approuvant et en plus ne se trompant pas de sœur. Chose assez rare quand on ne connaissait pas l'astuce qu'elles avaient mis en place pour être distinguées, du moins physiquement, car dans le comportement elles se distinguaient un peu plus. Après il avait peut-être eu de la chance.

- Oui c'est bien moi dit-elle en souriant.

Nolan expliqua alors tout ce que la filière regroupait, puis évoqua les instruments qu'il jouait, puisque Alicia l'avait demandé. Il y avait la guitare mais il avait commencé par le violon, ce qui n'était pas un des instruments les plus faciles. Il leur proposa au passage un jour de leur faire écouter un morceau de violon. Quant à la guitare, il évoqua quelques titres avec son groupe.

- Violon et guitare, cela est bien de chez nous. Nous notons bien la proposition cela sera avec plaisir.
- Vous...heu, on peut se tutoyer peut-être non ? Tu es donc dans un groupe alors ? Vous jouez de temps en temps ?
- Si vous faites un petit concert, il faudra qu'on vienne vous voir.
- Oui.

Après une pause Alicia reprit.

- Que j'y pense, tu as été à l'école à Dublin ou tu as fais toute ta scolarité ici ? Qui sait autant nous nous sommes croisés déjà avant.
- En plus le pub des parents n'est pas trop méconnu.

Le pub O'Sullivan était pas mal fréquenté étant au centre de la capitale. D'ailleurs Nolan qui aimait la musique, il y avait régulièrement des petits groupes qui venaient y jour lors des soirées. Il y avait une ambiance particulière qu'on ne trouvait pas ailleurs et il fallait l'avouer, de temps en temps, cela leur manquait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le gentleman artiste au milieu des panthères [PV Nolan - Les Sullivans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Adam P. Moriharty, the Gentleman Murderer.
» les viandes que mangent les habitants de la terre du milieu
» gauche, droite, milieu.......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Les Extras :: Archives RPs-