AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Kazuya Takeda, un ami qui vous soignera (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Kazuya Takeda, un ami qui vous soignera (Terminé)   Dim 6 Mai - 20:15


Takeda Kazuya
Il est de mon devoir de prendre soin de vous


Agréable
">
Feat Kishitani Shinra
From Durarara!!

INFOS GENERALES

NOM : Takeda

PRENOM(S) : Kazuya

ÂGE : 25ans

NATIONALITE(S) : Japonaise

LIEU DE NAISSANCE : Tokyo

ORIENTATION S. : Hétéro

OCCUPATION : Infirmier de l'établissement

RACE : ESPER

POUVOIR(S) : Toucher de vie (cf.plus bas pour la description)

NIVEAU DE LICENCE : D



PHYSIQUE
Vous pensez que cet homme est magnifique?
Qu'il fait rougir les femmes à la simple vision de son visage ou de son corps?
Et bien pas vraiment.
Kazuya est un homme qui a un physique plutôt ordinaire;
Il mesure plus ou moins 1m70, il fait à peu près 75 kg, les cheveux marron et mi-long qui tombent sur ses yeux par moments. Ses yeux marron montrent parfois une lueur d'intelligence ou tout simplement de la joie même si on aurait l'impression que ses yeux passent à travers la personne qu'il regarde, comme s'il lisait à travers elle comme livre ouvert.

Par moments, il dégage une aura de gentillesse si on prend le temps de l'observer tranquillement. C'est le genre de personne qui donne envie de lui parler parce qu'il donne cette impression au simple coup d'oeil, d'être le gars qui ne demande qu'à être votre ami.

Maintenant le corps, voyons le corps de ce jeune homme d'un peu plus près. Tout d'abord, on peut noter qu'il n'est pas spécialement musclé, certes il est un homme bien composé mais son corps ne montre pas de muscle super-détaillé.
Ses mains sont celles d'un homme qui prend soin de lui, tantôt délicates et chaudes, tantôt brutales et froides. Les bras sont corrects. Mais, comme il est dit, il n'a pas de muscle apparent.
Il ne faut pas le sous-estimer pour autant car même si ses bras ne montrent pas de muscle, il peut faire preuve de force comme tout homme de son âge.

Un homme qui n'a rien d'exeptionel physiquement, quelqu'un qui se fond parfaitement dans la masse des gens.

Côté vestimentaire: Comme tout homme de son métier, il porte son éternelle blouse blanche avec une cravate par forcément bien mise voir totalement absente. En temps normal, il porte des vêtements décontractés. Il porte en permanence une paire de lunettes, pourtant son pouvoir lui permettrait de soigner sa vue. Si on lui demande pourquoi, il dit qu'il aime bien les lunettes et que ca le rend meilleur.

Dans les soirées mondaines, il portera des vêtements élégants, raffinés, n'hésitant pas à porter des bijoux pour son propre plaisir personnel.


MORAL
Cet homme tel que vous le voyez, parce qu'il faut bien l'avouer, est à plusieurs facettes. Comme tout être humain en soi quoi. Tantôt il est gentil et doux, tantôt il peut faire preuve d'égoïsme et de cruauté, un type à qui le mensonge ne lui fait pas peur mais ce n'est pas pour autant qu'il va mentir à tout va. Il ne mentira que si seulement cela peut arranger la situation, bref ce que beaucoup de monde font.

Les femmes? Si l'occasion se présente il peut être dragueur ou alors faire preuve de timidité, il a eu quelques aventures mais pas non plus de quoi remplir une page. Quoi? Vous pensez que cet homme est un cavaleur? Un don Juan? Un Casanova? Et bien non, certe il aime avoir la compagnie d'une belle femme, mais ce n'est pas pour autant qu'il ira lui faire du rentre dedans.
Si une femme lui tape dans l'oeil, il saura faire preuve d'élégance et d'une grande politesse le tout mélanger avec une pointe de subtilité pour faire l'équilibre.
Mais il ne faut pas le prendre pour un idiot, si une femme se joue de lui, il peut le prendre mal ce qui est normal. Un homme tout ce qu'il y a de normal et cela lui rend bien.

"C'est pas parce que j'ai un bout de viande entre les jambes que je pense avec ça tout le temps".

Son attitude "de base" laisse l'image de quelqu'un qui est détendue mais pas non plus un je m'en foutiste. Après il ne va pas être une personne qui a un language super-élevé mais plutôt mitigé, quelques insultes par ci, quelques jolis mots par là et vous obtenez un homme qui sait parler correctement mais n'est pas non plus un type qui parle totalement de manière soutenue.
Bien sur, il insulte si quelque chose le tracasse ou qui le frustre, dans ces moments-là un "merde" ou un "fait chier" peut sortir de sa bouche ou du moins dans sa tête. Mais, il sait avoir un beau language quand il fait des efforts.

Depuis qu'il a vu un film avec des cow-boys, ce fut une révélation. Il voue une véritable passion pour ce qui est des révolvers, pour lui ce sont des oeuvres d'art.
Les films de western sont un délice à ses yeux quand il peut voir les révolvers en action. Malgré sa collection, il a une préférence envers trois révolvers en particulier qu'il ne peut se décider à se séparer comme cela.

Dans le cadre de son travail, c'est un homme attentionné et aimable. D'un calme à toute épreuve même sous un stress intense même s'il sait plaisanter parfois. Pour lui, toute vie qu'il est possible de sauver mérite tous les efforts possibles, mais il n'est pas suicidaire pour autant.

Pour Kazuya, son pouvoir est un don du ciel non pas qu'il Croit en dieu mais il pense que cela est la volonté d'une force supérieure de lui. Ce "don" est une occasion de donner un sens à sa vie et pour cela il est heureux de pouvoir voir des gens sourires quand ils se rendent comptent qu'ils sont soignés.
Pour lui, c'est le plus beau cadeau qu'on peut lui faire dans ces moments-là. Mais, il sait qu'il ne doit pas montrer ce "don" au grand public voire à personne si possible.

Il a une grande mémoire visuelle, ce qui est utile dans son travail. Comme beaucoup de monde, il souhaite apprendre des nouvelles choses. Sa mémoire est tellement efficace qu'il lui suffit en général de lire une chose une fois pour la retenir.
Techniquement parlant, c'est un génie même s'il est seulement capable de ça. Mais cela lui a permis de connaitre le corps humain dans les moindres détails et les maladies qui existent.

Envers une personne, il sait se montrer respectueux, et aimable de par son métier qu'il lui a aussi appris à ne pas juger les gens par leur couverture, mais par leur coeur et leur âme. Un savoir-vivre comme il faut mais pas un parangon non plus, il a des bonnes manières mais loin de la perfection de l'homme le plus courtois du monde.

Les gens de la haute?
Pourquoi pas, mais pas à haute dose non plus, sinon il y a une overdose. Il saura faire preuve de raffinement et d'élégance, mais en général, il fera preuve de discrétion dans les soirées mondaines.

Que pense-t-il des humains et des êtres qui ne sont pas "purement" humains?
Franchement, il s'en fiche, pour lui le simple fait d'avoir un coeur qui bat lui suffit. il n'y a pas d'être inférieur ou supérieur, que des personnes qui ont des émotions et sont sur le même pied d'égalité. Une reine a la même importance que le simple paysan selon lui.

Son avis sur la vie en général est positif quand même. Il aime profiter des belles choses, les plaisirs de la vie sont des choses qu'il croque à pleine dent.
Manger des plats exotiques comme traditionnels, boire un peu d'alcool de temps en temps, être parfois avec une belle femme pour simplement discuter voir plus si elle veut bien.
C'est un épicurien on pourrait dire, même si ce n'est pas tout à fait exact. Tels sont les choses que Kazuya aime faire mais ce n'est pas tout. Mais en faire une liste serait trop long mais une chose est sur:
Il aime la vie même si son "don" le fait sentir différent.

Un homme parmi tant d'autres. Pas totalement noir, par totalement blanc. Un équilibre intérieur qui varie suivant l'instant présent et qui peut changer l'instant d'après.

ps: Il joue du piano


HISTOIRE
Mon histoire... Rien de glorieux, juste un homme qui vie et profite de ce qu'il peut, mais laissez-moi vous la raconter

Tout commença dans un hôpital. Non pas que je m'en souvienne, mais c'est logique non? Bref... Je suis née sous le regard des médecins, et de mes parents. La grande aventure de la vie était en marche pour moi, si j'avais su ce qui m'attendait, je serrais venu au monde plus vite.

Je dois dire que mes parents sont des gens gentils, c'est normal me direz-vous. Ma grande soeur m'a toujours protégé alors que j'étais sans défense face aux autres garçons, c'était drôle de voir une fille faire peur aux garçons.
Le bon vieux temps... Bon je ne suis pas vieux quand même... Si? Bon...

Petit à petit, je sentais en moi quelque chose changer, je ne saurais jamais dire quoi mais je connais le résultat:
Un beau jour, je me baladais tout seul alors que j'avais que 10 ans, c'est fort hein? Je m'égare pardon, je disais que je me baladais dans la rue, puis j'ai vu un petit oiseau par terre.
Comme tout enfant, je vais voir, et je remarque qu'il est blessé. Il n'arrivait même plus à voler, sans doute une aile cassée, je le prends délicatement pour voir comment il va, c'est que le bestiau voulait pas se laisser faire donc j'ai dû le tenir comme il faut pour qu'il ne tombe pas et se fasse mal.
Puis, je sais pas comment ça c'est passé, mais d'un coup, l'oiseau s'est mis à bouger de plus en plus pour finalement voir que sa blessure se soignait toute seule.

Voilà que je sentais une fatigue venir en moi, comme si je faisais quelque chose d'épuisant pour cet oiseau. Quand soudain, il se mit à battre des ailes alors qu'il n'y arrivait pas au début... C'est étrange non? Ah! pardon je continue mon histoire. Bon, l'oiseau se débattait farouchement, je l'ai relâché et il a volé directement, comme s'il n'avait jamais rien eu.

Je peux vous dire qu'après ça, j'ai vite compris que ne je n'avais ce petit truc en plus que les autres, je sais pas quoi mais peu importe.
Et puis je me suis entrainé sur des animaux de plus en plus gros, et je peux vous dire que plus je faisais grandir ce "don", plus j'aimais cela.
Puis finalement, j'ai tenté sur des humains, et j'ai réussi. Je commençais bien à saisir comment mon "don" marchait et en plus, j'ai appris à "enregistrer" le corps de la personne que je soignais.
Un petit plus pas désagréable j'ai envie de dire. Très vite, j'avais compris mon futur métier, je voulais devenir médecin pour soigner des tas de personnes et les rendre heureuses...
Un rêve magnifique je peux dire, ok! je m'excuse, je reprends. Bon, je disais que je voulais devenir médecin, mais le chemin allait être long, très long, après tout je n'étais qu'un enfant encore. Donc, j'ai commencé à étudier au maximum et le plus sérieusement pour pouvoir vivre mon désir.

Et vint l'adolescence, cette période où les hommes se découvrent des nouvelles choses, comme les filles par exemple. Bon, durant cette phase de changement, je n'ai pas échappé à la règle d'ailleurs: Quelques boutons, mes lunettes fétiches, les hormones en plein chantier, mon regard qui se pose sur les filles. Autant dire que j'étais en pleine transformation, mais je gardais cette envie de devenir médecin pour aider les gens.

C'est durant mes études que j'ai eu ma première petite amie, c'était génial mais elle a dû partir pour certaines raisons, tant pis. Je voulais pas non plus perdre de vue mon but, les études d'abord et le coeur après pourquoi pas. Le temps passait et je commençais à déjà mieux saisir comment utiliser mon "don", j'ai mis des étapes pour mieux pouvoir maitriser ce que je pouvais faire précisément.

Puis vint le jour où enfin je reçus enfin mon diplôme des mains du directeur avec ses félicitations. Je pouvais enfin vivre mon rêve de devenir médecin, mais il fallait que commence par la base du métier; L'infirmier.

D'ailleurs, j'avais trouvé un poste dans un hôpital par loin de chez moi et tant mieux. Petit à petit, je prenais mes marques dans ce métier, et je faisais une utilisation de mon pouvoir prudemment mais j'en tirais une grande satisfaction à voir des enfants sourires quand je leur fais un tour de magie pour soigner les bobos et les petites maladies, les enfants me nommèrent "le magicien".

La vie était géniale, je vivais ma vie comme il fallait, j'aidais les gens, j'améliorais ma compréhension de mon pouvoir et j'ai pu en voir jusqu'où je pouvais aller pour le moment.

Tout commença un jour alors que je faisais mon travail comme toujours, puis j'ai appris qu'il y avait une personne avec un cancer en phase terminal. Il fallait que je fasse quelque chose! Même si jusqu'à maintenant, je n'avais jamais tenté de faire une telle chose, guérir une brulure, c'était à m'a portée mais un cancer aussi important, je n'étais pas sûr mais je devais le faire.
Alors qu'il y avait personne dans les couloirs, je me faufilai dans la chambre pour voir comment cet homme allait. Je voyais bien qu'il lui restait pas beaucoup de temps à vivre, alors je me devais de tenter ma chance, après tout ce "don" est un cadeau et je me dois d'en faire usage pour sauver des vies.

L'homme me regarda en me disant qu'il était prêt à mourir, il sentait la fin venir qu'il me disait. Je lui répondis que j'étais là pour le sauver de ce qu'il le tuait à petit feu. Je posai mes mains sur sa tête sous son regard curieux, et c'est là que le début de mon pouvoir commençait.
Tout d'abord la première étape pour faire agir mon pouvoir pour que je puisse commencer la guérison, ce cancer était vraiment dur à guérir donc il fallait que passe à l'étape 2, là je sentais que je devais vraiment me concentrer pour pouvoir le guérir mais cette tumeur était horriblement dure à guérir.
Je me plongeais entièrement dans mon esprit pour me vouer entièrement à ce que je faisais, guérir cet homme aux portes de la mort. J'oubliais complètement le monde qui était autour de moi, tout ce qui comptait était de le soigner.
J'avais atteint l'étape 3. je sentais le cancer, il était là, très résistant mais ma détermination était encore plus forte, peu à peu je sentais que je pouvais surpasser ce mal qui le rongeait. Lorsque j'ouvris les yeux je vis un homme qui me regardait, il me dit qu'il avait senti ce que j'avais fait et que j'étais un ange qui l'avait sauvé.

Mais, je sentis le contrecoup d'une telle concentration; J'avais l'impression que toutes mes forces étaient parties au point d'être proche de l'évanouissement.

Il m'a fallu au moins un quart d'heure sans bouger pour pouvoir me lever et rentrer chez moi directement pour prendre du repos après une telle chose aussi intense.
Le lendemain, alors que je retournais au travail pour trouver une excuse au fait d'être rentré chez sans même prévenir, le personnel me regardait comme si j'étais une sorte de personne importante même si leurs regards étaient assez discrets je dois l'avouer.
J'ai ressenti une sorte de gêne malgré tout, et une sorte de fierté quand le directeur de l'établissement vint me raconter que l'homme que j'avais vu était guéri miraculeusement après que l'on m'a vu rentrer et ressortir de la chambre.
Je devais absolument trouver une solution à cette situation délicate pour moi, je lui racontai que je n'avais rien fais mis à part lui passé un coup d'éponge sur la tête et, je devais rentrer chez moi, car je devais régler une histoire personnelle avec ma famille.

Le directeur insista mais moi aussi en lui disant que je n'étais qu'un infirmier tout ce qu'il y a de banal. Heureusement qu'il finit par laisser tomber, sinon j'aurais été mal. Mais on me donna quand même le surnom "le miracle ambulant".

Entre-temps, je me prit un appartement et pus enfin faire la collection de révolvers qui me tenait tant à coeur et je commençais à enfin vivre de mes propres ailes.

Le temps passa où le déclencheur de la raison de fait que je suis sur cette île vint.
Un beau jour, alors que j'étais parti faire un tour en pleine campagne pour me changer les idées après avoir bossé à 200%.
Après avoir fait un tour chez des amis de ma famille, j'avais décidé de faire un tour par la forêt du coin qu'on disait hantée alors que la nuit tombait.
Le vent se levait, et je vis une personne qui était allongée sur le bord du chemin dans la forêt, immédiatement, je courus pour voir si cette personne allait bien.
Lorsque j'étais proche, je pouvais voir que c'était une femme magnifique qui ne bougeait pas du tout.

Je pris ma veste et la recouvris pour éviter qu'elle prenne froid, puis je pris sa main pour savoir quel mal la touchait mais je sentais que je ne pourrais pas la guérir comme cela. Je devais trouver un abri.
Alors que je sondais son corps pour mieux comprendre comment la soigner, elle ouvrit la parole en me disant que sa maison n'était pas loin d'ici et que je devais l'emmener pour éviter la tempête qui se levait.
Je lui répondis que je la porterais et qu'elle suffit de me dire la direction de sa maison avant de subir l'orage qui se pointait. Après quelques minutes de marche, nous trouvâmes enfin cette maison isolée de toutes routes ou chemins.

Elle avait l'air d'être vieille mais à travers les fenêtres, je pouvais déjà voir de la lumière, alors que j'ouvris la porte, une odeur de nourriture me frappa les narines et m'ouvrit l'appétit.
Mais, ce n'était pas le moment de penser à manger, il y avait un lit que je m'empressai de la déposer pour voir ce qu'elle avait chez elle.
Bon, il y avait une table, quelques babioles un peu partout mais rien de vraiment utile pour moi qui m'aiderais. Alors que j'avais le dos tourné, je sentis une étrange présence dans mon dos qui me fit sentir un frisson comme jamais.

Je sentis des mains se poser sur mes épaules alors que je n'arrivais pas à bouger, comme si j'étais paralysé. Avec toute la volonté que je pouvais faire, je me tournai pour voir que cette femme que j'avais portée ici, était en face de moi à me regarder avec un sourire et un regard... Qui me fit fondre sans que je puisse réagir, immédiatement je voulais lui demander si elle allait bien mais je n'avais même pas commencé à parler qu'elle m'embrassa fougueusement.
Je sentais ma volonté faiblir de plus en plus alors que je n'arrivais plus à penser clairement, après je pouvais entendre sa voix qui me disait que ce soir, j'allais être son plat principal.

En voilà une chose étrange alors que mes mains touchaient son bras sans que je puisse me contrôler, je sondais à nouveau son corps pour mieux comprendre pendant qu'elle me couvrait de baisers. Au bout d'un temps, j'ai senti en elle qu'elle n'était pas une simple femme ordinaire, oui...
Il y avait quelque chose en elle de spécial, en même temps, je découvris un mal en elle sous la forme d'une sorte de faim ou de besoin vital, rien de précis mais au moins, je savais qu'elle n'était pas humaine.

Après, mes souvenirs étaient flous, mais en même temps je savais qu'elle abusait de moi pour obtenir quelque chose de moi que je pensais savoir quoi déjà. Mais comme je sentais qu'elle était atteinte d'un mal, je me devais de la soigner même si je risque ma vie.
Alors j'utilisais mon pouvoir, ce mal qui la touchait était fort, très fort, utilisé mon pouvoir à ce moment-là était ardu.

Oui parce qu'elle faisait ce qu'un homme aime si vous voyez ce que je veux dire... Oui je sais que c'est un moment important bon je reprends.

Je disais donc qu'elle faisait son affaire alors que moi, je tentais de pouvoir la soigner. Ce mal qui était en elle, je le sentais, mais j'avais beau utiliser les deux premières étapes, rien n'y faisait, il me restait uniquement l'étape que j'avais utilisée une seule fois.
À nouveau, j'oubliais le monde autour de moi, la concentration la plus intense, la seule volonté de soigner. Je sentis son corps s'immobiliser et se tendre durant l'action de mon pouvoir, je n'avais jamais senti une telle force vitale chez un être humain alors que mon esprit sombrait dans les ténèbres alors que je sentais mon pouvoir agir.

Lorsque j'ouvris les yeux, je voyais la lumière du soleil comme si les rayons du soleil étaient justes là pour me dire que j'étais en vie. Une voix se fit entendre, je savais immédiatement que c'était cette femme, elle me dit que j'étais surprenant, que j'avais guéri ce qui la rongait et moi-même j'avais survécu alors que bon nombre de personnes étaient mortes avant moi.

Merci mon pouvoir de m'avoir sauvé...
Eh! Ce n'est pas ma faute si je donne mon avis.

Bref, elle me raconta tout cela alors que je n'avais pas encore retrouvé toutes mes forces. J'avais des tas de questions sur elle mais elle ne me laissa pas le temps de parler, elle me racontait que de nombreuses personnes auraient besoin de moi pour les sauver car j'étais une lueur d'espoir pour les gens comme elle.

Je pouvais enfin lui répondre que c'était normal pour moi vu que c'était mon travail de faire cela même si je le cachais, j'étais heureux comme ça. Mais ce qu'il m'intrigua le plus était le moment où elle me dit qu'il y avait un endroit où il y a des gens comme moi qui étaient libres d'utiliser leurs dons sans pouvoir craindre que des vulgaires humaient les voient.

Personnellement, je n'ai aucune haine envers les humains car je me considère comme eux sauf avec un truc en plus...
Ok! Je continue.

Toute cette histoire était assez particulière pour moi, mais elle prit le temps de bien écouter pour saisir ce qu'elle disait. Elle me raconta qu'elle pouvait m'avoir une invitation dans cet endroit pour aider les gens.
Je lui répondis que si des gens étaient dans le besoin, alors c'était mon devoir de les aider.

Après avoir parlé des choses possibles pour moi, elle me donna rendez-vous quelques jours plus tard le temps que je dise à ma famille et mes proches, que j'avais reçu une offre à ne pas refuser, que c'était une grande occasion.

Après avoir enfin rassemblé mes affaires et dis au revoir à ma famille en leur disant que je reviendrais les voir, je commençais à me mettre en route pour aller là où cette femme me donna rendez-vous, je me trouvais à présent en face d'un bateau où je pouvais voir que des personnes étaient déjà là. Je sentis leurs regards se poser sur moi comme si ces personnes me dévisageaient pour voir qui j'étais.
Au moment où j'allais leur demander pourquoi ils me regardaient tous, je vis dans mon champ de vision cette femme qui m'avait demandé de venir ici. Elle me répondit qu'elle était surprise de me voir ici, elle pensait que je n'allais jamais venir, je lui répondis que mon devoir m'impose à ne pas ignorer les gens dans le besoin.

Après m'avoir dit que les gens qui prenaient ce bateau étaient comme moi dans une certaine mesure, je reçus cette invitation de sa part sous la forme d'une lettre en me disant que c'est une chance de pouvoir aller là-bas. je montais dans le bateau en pensant que peu importe ce qui m'attendait, je faisais mon travail.

Et c'est ainsi que je suis arrivé ici.
Quoi? Vous voulez connaitre le moment où je suis arrivé ici?
Venez là où je travaille et je trouverais du temps libre pour vous raconter le reste de mon histoire, vous verrez, vous ne serez pas déçu.




POUVOIR(S)
RACE :ESPER

DESCRIPTION DE(S) POUVOIR(S):
Toucher de vie

Le pouvoir de Kazuya consiste à soigner quelqu'un lorsqu'il touche une personne, mais cela ne se résume pas simplement à guérir les blessures, certes il peut faire cela mais il peut soigner les maladies. Mais ce pouvoir à un prix, plus la bléssure/maladie est grave, plus il devra se concentrer jusqu'à faire abstraction du monde qui l'entoure dans son niveau le plus avancé.
L'épuisement de Kazuya dépendra de la gravité de la bléssure/maladie et de la durée d'utilisation. Lui-même a déduit son pouvoir en étape pour mieux cerner le niveau de concentration dont il a besoin pour mieux activer son pouvoir.
De plus, quand il soigne une personne, il "enregistre" mentalement la composition du corps, comment il est fait, ses points faibles, les caractéristiques du corps en question.
Ce pouvoir tout seul ne sert à rien mis à part connaitre comment le corps de la personne à soigner, mais combiner avec son pouvoir de guérison, il lui permet de soigner bien plus vite et efficace. Un avantage utile dans le cadre de son travail.
Malgré ce qu'il est cappable de faire, il ignore si son pouvoir consiste simplement à faire cela ou bien il est cappable de faire bien plus que ça.

Au début, Kazuya peut utiliser l'étape 0 et 1 directement sans soucis. Mais, pour passer aux autres étapes, il faut qu'il qu'il passe par l'étape précédente pour aller aux suivantes etc...

Exemple: Kazuya doit passer à l'étape 1 pour aller à l'étape 2 et, passer par la 2ème pour aller à l'étape 3

Le passage à une étape prend un tour entier

Etape 0:
Cette pré-étape ne fut pas la première que Kazuya découvrit, techniquement parlant, il ne soigne pas mais cela marche comme un sondage du corps en question. Il lui permet de voir le corps dans son ensemble pour localiser si une maladie ou une blessure n'est pas visible à l'oeil. Cette opération ne le fatigue pas du tout mais il doit quand même donner une petite part de sa concentration, cela dit c'est assez rapide de base, mais si le corps en question est complexe, il lui faudra un peu plus de temps. Mais une fois comprit comment le corps en question est fait, Kazuya "l'enregistre" mentalement pour pouvoir aller plus vite les prochaines fois.



Etape 1:
La base de son pouvoir, à cette étape, il ne consacre qu'une partie de sa concentration pour soigner. Il est même capable de pouvoir utiliser cette étape sur deux personnes qui dans ce cas le force à donner un peu plus de concentrations dans l'opération.
Les blessures sont de la simple coupure, brulure, que des petits "bobos" en gros.
Pour ce qui est des maladies il y a; rhume, grippe etc..(toutes les petites saloperies de l'hiver quoi).
Ceci n'est qu'un petit exemple de ce qu'il est possible qu'il fasse à ce moment-là.



Etape 2:
Cette fois-ci il s'agit de soigner des cas un peu plus sérieux et il lui est encore impossible de le faire sur plusieurs personnes. Sa concentration est encore plus poussée ce qui le force à oublier légèrement ce qui se passe autour de lui mais ne le rend pas sourd et aveugle pour autant.

Mais il a besoin de "visualiser" dans sa tête l'endroit pour être au maximum de son efficacité non pas qu'il pourrait le faire sans, mais c'est une aide non négligeable dans son cas.

Les blessures vont de la brulure au 3ème degrée en passant par stopper une forte hémorragie (mais ne régénère pas le sang perdu) et des fractures pas trop importantes.
Les maladies plus sérieuses comme la rougeole, le choléra la gale, même des débuts de cancers s'ils sont pris très tôt. Bref, des maladies qu'il assez ardu de soigner en temps normal mais pas difficile pour Kazuya.

Par contre, s'il reste trop longtemps dans un tel niveau de concentration, il a besoin de souffler quelques secondes pour pouvoir se reconcentrer à nouveau.

Etape 3:

L'étape la plus avancée de son pouvoir, là où il est capable de faire des "miracles" en matière de guérison des blessures et des maladies. Par contre, un tel niveau lui demande d'avoir une concentration absolue, d'oublier le monde qu'il l'entoure au point d'être comme dans une sorte de transe.

Seul une explosion ou un coup de feu lui fait prendre conscience du monde qui l'entoure à ce stade. Il peut soigner des gens dans un état que les médecins jugent "désespéré" comme les cancers en phase terminale, le sida par exemple et d'autres maladies très graves.

Les blessures comme les membres coupés peuvent se recoller ensemble si cela est possible par exemple (si ce n'est pas possible, il y a une cicatrisation du membre en question).

Kazuya a utilisé deux fois seulement cette étape sur quelqu'un avec un cancer en phase terminale, et une femme atteinte d'une maladie qu'il ne connaissait pas.
Les soins à ce niveau marchent comme une régénération extrême mais pas encore au point de faire repousser des membres perdus. Par contre, l'épuisement est tel qu'il doit prendre une petite pause avant de pouvoir de réutiliser un tel niveau de concentration car s'il utilise abusivement, il peut tomber inconscient.




STATISTIQUES :

TYPE : Aucun_ANO : Souffrance
FORCE : 0 _ DEF : 0 _ MAG : 100 _ RES : 0 _ DEX : 75 _ VIT : 75
DMGP : 0 _ DMGM : 600-720 _ DEFP : 0 _ DEFM : 0 _ PV : 7500

OBJET(S) :

Vu que Kazuya est un fan et collectionneur des révolvers, il est normal qu'il en ait. Mais il n'en transporte seulement que trois, il leur donne le nom de "trio infernal". Ces trois "bijoux" (selon lui) sont ses biens qu'il aime par-dessus les autres révolvers qu'il possède.

Colt Anaconda:
Spoiler:
 
D'origine américaine, ce colt a la réputation d'être le plus précis des révolvers. La construction débuta en 1990 et se stoppa en 1999 pour recommencer en 2001. Kazuya a réussi à l'obtenir après avoir insisté sans relâche lors d'une vente aux enchères. Ceci est un des trois meilleurs "bijoux" de sa collection.

Inflige entre 450 et 650 DMGP

Colt Python:
Spoiler:
 
Ce colt est mythique, nombreux sont les films où l'on peut voir cette arme. Sa réputation de "Rolls-Royce des revolvers Colt et le meilleur revolver au monde" par les spécialistes prouve ses qualités. C'est le même colt que l'on voit dans le manga "Nicky Larson" que le héros porte. Ce fut le premier révolver que Kazuma a obtenu lors d'un anniversaire.

Inflige entre 450 et 650 DMGP

Taurus Raging Bull:
Spoiler:
 
Alors là, on rentre dans la catégorie des "poids lourds" des révolvers. Celui-là est capable de tirer des balles de gros calibres mais alors de très gros si ce n'est les plus gros calibres au monde, ce qui veut dire que sa puissance est immense par rapport aux autres. Mais, pour l'utiliser, Kazuya doit le tenir à deux mains pour éviter de perdre en précision et en stabilité après un tir. Il l'a obtenu en achetant les pièces une par une.

Inflige entre 500 et 700 DMGP (c'est que ca tire du lourd ce truc!)

Une paire de lunette:
Quoi? Vous attendez de voir de la magie? Et bah non, la magie des lunettes permet de voir correctement quand on a un problème de vue.






HORS RP
Petite Phrase Perso

    WHO ARE U ? : Dada comme surnom est parfait

    PRÉSENCE : 9,5/10

    COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? COMMENT LE TROUVEZ VOUS ? : Grace à Christiana-chan (pour les connaisseurs), je trouve ce forum assez sympa.

    CODE :Thaaaaat's it !



Dernière édition par Kazuya Takeda le Lun 7 Mai - 21:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Re: Kazuya Takeda, un ami qui vous soignera (Terminé)   Lun 7 Mai - 13:56

Et un double post pour dire que j'ai terminé ma fiche. Si il y a quelque chose qui va pas, suffit de me le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Fonda • Archimage Tarée

MessageSujet: Re: Kazuya Takeda, un ami qui vous soignera (Terminé)   Lun 7 Mai - 15:28

Bon bon bon...

Déjà bienvenue ! Ta fiche est sympa à lire et bien construite. Sur le principe c'est bon, néanmoins pour l'histoire, il faudrait que la femme te remette une lettre, une invitation en somme pour Hiromae. Ça se fait toujours par lettre, c'est obligatoire (de même, tu ne pourras contacter tes proches car il ne faut pas trahir la position ou l'existence de l'île).

Pour le pouvoir, il serait mieux que tu ne mettes pas d'effet aux stades précisément mais que tes techniques ne pourront s'activer que si certains stades sont actif. Par exemple ton meilleur heal serait disponible que si tu es au stade 3. Bien entendu, passer d'un stade à un autre te prendrait un tour complet.

Je te propose ça car sinon tu n'auras pas vraiment de possibilités de techniques avec ton pouvoir (hors c'est les techniques qui sont prises en comptes pour les effets en combat :p).

Voila voila

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Re: Kazuya Takeda, un ami qui vous soignera (Terminé)   Lun 7 Mai - 15:46

Voilà, j'ai changé ce qui a été dit (si j'ai bien compris). J'attend de voir si c'est bon ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: Kazuya Takeda, un ami qui vous soignera (Terminé)   Lun 7 Mai - 21:36

Eh bien, fiche sympa, agréable à lire.

Il manque cependant les stats des armes à feux, qui ont leur propres DMGP :3

Rajoute ça, et tu pourras être validés ~

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Piqûre de rappel

MessageSujet: Re: Kazuya Takeda, un ami qui vous soignera (Terminé)   Lun 7 Mai - 21:57

Et voilà, c'est correct?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: Kazuya Takeda, un ami qui vous soignera (Terminé)   Lun 7 Mai - 22:13

Ca l'est !

Et bien, ça me va ! J'te valide ~ Tu auras le droit de créé 8 techniques :3

Bon rp parmi nous <3

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Kazuya Takeda, un ami qui vous soignera (Terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kazuya Takeda, un ami qui vous soignera (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kazuya Takeda
» Je vous attendais [Terminé / Hot]
» Je pioche à vous. :X (Terminé)
» Quand la faim vous pousse... [ Terminé ]
» Alicia Roussel, pour vous servir ~ Terminée ~ Je sais c'est mal {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Nouveau Départ :: Fiches de Présentations :: Fiches Validées :: Personnel-