AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Myo Myo ~ Finit ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Darkness

MessageSujet: Myo Myo ~ Finit ~   Ven 30 Mar - 16:25


Senou Myoko
The Flame of Darkness strikes from the cover of death itself. Do not impede the balance.


Ténébreuse

Feat Jingai Makyo/Igunisu

INFOS GENERALES

NOM : Senou

PRENOM(S) : Myoko

ÂGE : 655 ans / Physiquement : 23 ans

NATIONALITE(S) : Hiromae / Japonaise

LIEU DE NAISSANCE : Hiromae plus précisément Ujisawa

ORIENTATION S. : Bisexuelle

OCCUPATION : Aventurière / Mercenaire spécialisée dans la chasse de monstres / Faucheuse

RACE : Shinigami

POUVOIR(S) : Avatar de la sombre flamme

NIVEAU DE LICENCE : A C'est juste assez haut et pas trop forçant.



PHYSIQUE
Shinigami à la beauté magique, Myoko est loin de démontrer un quelconque signe de son âge plus qu'avancé. Rien ne témoigne sur son corps de cet âge plus que centenaire. Elle porte encore la beauté d'une jeune femme d'à peine 23 ans. Une beauté radieuse et envoutante qui commence par un doux visage orné par deux yeux d'un bleu marine d'une pureté glaciale. Mettant en valeur son regard étincelant, un nez fin et parfaitement modelé, ainsi que des lèvres invitantes tentent de se démarquer sur son visage, alors que ce dernier est encadré par une magnifique et longue chevelure rouge comme les flammes rougeoyantes descendant le long de son dos jusqu'à ses fesses. Sa chevelure est bien l'un des joyeux les plus incroyable qu'elle préserve avec force et vigueur.. Un joyau qu'elle protège dans toutes les situations. Mais malgré cette réalité, la shinigami ne peut s'empêcher que sa chevelure de feu est loin d'être la chose principale que les gens remarquent sur elle. Certes, peut-être est-ce à cause de sa façon de s'habiller qui est disons des plus sexy mettant en valeur ses courbes très féminines, surtout sa poitrine. Pas exceptionnellement grosse, cette dernière est malgré tout difficilement invisible devant le regard des gens en général. Par ailleurs, malgré ce détail, la shinigami se démarque par une taille plutôt parfaite, pas très grande, mais loin d'être petite, la demoiselle atteint facilement les 1m70, une grande qui lui va à merveille, surtout à la vue de sa fine musculature. Le cachant à merveille, la shinigami est plus qu'heureuse que ses muscles ne deviennent pas disproportionné malgré tout son entrainement. Un œil basique ne remarquerait pas parfaitement la force réel de la shinigami, alors qu'un expert verrait tout de suite. Par ailleurs, la jeune femme se sachant plutôt belle, cette dernière ne se lasse pas pour revêtir des tenues moulantes ou plutôt sexy.. Ce qu'elle préfère généralement.. Un simple haut noir avec une jupe de la même couleur.


MORAL
Être à la froideur rigide
Démontre-moi ta force
Explique-moi ton esprit ténébreux
Pour que j'esquisse
Le portrait de ta grandeur
Ténèbres, noirceur, froideur. Trois mots qui décrivent avec force tout ce qui fait de Myoko ce qu'elle est. Loin d'être asociale, Myoko n'en reste pas moins une personne avec qui il est difficile d'avoir une longue conversation. Tel l'iceberg en Arctique, Myoko est aussi froide et réservée qu'on peut le croire. Montrer des sentiments est un pur signe de faiblesse selon cette dernière. Montrer ses sentiments est ouvrir la porte à son adversaire et cette porte est souvent la signification d'une future défaite. Et c'est dans cette optique d'une possible défaite que Myoko préfère restée froide et retirée, évitant de trop en dire sur elle ou de trop faire parler ses sentiments. Distante, elle préfère évitée le plus de relation à long terme qui pourrait dégénérée. Pas qu'une amitié est dérangeante, disons plutôt qu'en temps que Shinigami, elle peut disparaître à tout moment pour se charger d'un travail ennuyant qui pourrait la mener à quitter longuement la compagnie de ces dites amitiés. Elle avait testé à l'époque de sa jeunesse, elle a souffert de cela, alors elle décida de demeurer froide et distante pour de nouvelles relations. Mais même le plus glacial des icebergs à des qualités plus que visibles. Malgré toute sa froideur, Myoko est une protectrice imparable. Malgré ses défauts, la shinigami développa un instinct protecteur très fort. Elle est loin d'être sans reproche. Mais sa famille est une chose sacrée qu'on ne doit pas agresser.

Forte tête, Myoko accepte rarement les ordres. Elle est une rebelle de nature et fière de l'être. Elle n'écoute personne ou presque. C'est sa vision de chaque chose qui prône, même si elle accepte d'écoute celle des autres, elle n'y accorde malgré tout que peu d'importance. Car de toute manière, les autres sont sujets à leur émotion et ils ne peuvent pas réfléchir correctement. Alors qu'elle, elle peut bien réfléchir, elle ne réveille pas ses émotions..Vision bizarre et déchue, Myoko n'en reste pas moins une stratège implacable et effroyablement efficace. Il n'y a aucune mesure avec elle. Si elle doit gagner, elle sacrifiera ce qu'elle peut pour gagner. La défaite n'est pas un mot qu'elle accepte et elle digère très mal d'être battue. Son orgueil est plutôt important et fort. Elle se sait forte, alors pourquoi devrait-elle se retenir?

Ténébreuse, Myoko est loin d'être réellement violente. Elle fait ce qu'elle doit faire, mais sans plus. Elle n'a pas de temps à perdre avec le sadisme ou ce genre de frivolité nuisible. Elle préfère éliminer ceux qu'elle doit éliminer, brusquement et sans émotion. Et pourtant, tuer ne fait pas partie de ses activités favorites. Mais il faut bien faire quelques choses pour survivre. Non?


HISTOIRE
La toute première chose que vit son regard de bébé fut un magnifique lac aux reflets merveilleux et éblouissants. Un lac donc personne ne pouvait contredire sa beauté divine. C'était dans ce paysage enchanteur que la jeune faucheuse naquit durant un jour d'été. Petite princesse aux yeux de ses parents, elle semblait être l'enfant promise qu'ils attendaient. Elle était la perle rayonnante pour ce couple qui n'avait jamais rêvé avoir d'enfant. Lui, un shinigami respecté, mais surtout craint.. Et elle une douce elfe, une merveilleuse mage des flammes. Tous deux n'avaient pensé avoir d'enfant. Mais toute histoire n'est pas écrite à l'avance et c'est ainsi que Myoko apparut. Fille des ténèbres et du feu, elle était dès lors promue à un avenir prometteur.

Près du Lac des larmes Sacrées, le couple avait dès lors décidé de s'installer les premières années. Ils voulaient permettre à leur petite fille d'apprendre un peu plus sur cette belle nature qui les entourait. Fille d'une elfe, Myoko ne dérogea pas aux espérances. Elle était curieuse et attentive. La nature la fascinait beaucoup et elle semblait toujours plus curieuse de tout savoir sur les animaux et la forêt. La jeune fille grandissait bien et vite. Et à peine atteignait-elle cinq ans qu'elle enchaina question après question sur tout ce qu'était la nature et autre. Elle semblait vouloir tout savoir ce qu'était la demeure de sa mère. C'était un endroit si enchanteur et si merveilleux. Jusqu'au jour, où la jeune fille fit la connaissance d'une plus grosse bestiole qu'elle. Un ours qui semblait trainé dans les parages devint alors la cible de la gamine de six ans. Embêtant l'animal quelque peu, car elle voulait mieux le connaître, Myo fut surprise de voir l'animal se retourner.. Contre elle. Elle ne pensait pas avoir mal fait. Elle ne croyait pas avoir fait un acte mauvais pourtant. Mais quand elle avait vu l'ours vouloir l'attaquer. Ce fut la première fois de sa vie où elle apprit le mot peur.

Elle avait voulu bouger ce jour-là. Mais elle avait été tétanisée par cette peur et elle n'avait rien fait. C'est aussi ce jour-là qu'elle apprit la signification du mot… mort. Quand elle vit l'imposante carcasse de l'ours s'effondrer devant elle sans vie. Son père, son héros passé, présent et futur, venait d'éliminer l'animal d'un puissant coup de faux. La shinigami avait observé un moment sa fille avant de repartir simplement, laissant Myo là..Seule. Elle n’avait pas besoin de lui pour comprendre. Et après tout, il n'était pas tendre de nature.

C'est ainsi qu'elle apprit ce que voulaient dire deux mots importants et forts en sens. Quelques jours passèrent et un matin, son père posa dans ses mains de gamine de six ans une faux comme la sienne, mais plus petite. Lui disant simplement de s'entrainer avec et de venir lui montrer ses progrès dans une semaine, puis il la laissa seule à nouveau. Elle devait se débrouiller seule dans son coin. Myoko ne comprenait pas pourquoi elle devait faire cela. Mais elle accepta sans parler.

Elle s'entraina du mieux qu'elle pouvait sous le regard désespéré de sa mère qui la soignait à chaque fois qu'elle se blessait. C'était triste à voir pour l'elfe. Mais c'était le choix de son compagnon et elle acceptait cela à contrecœur. Ainsi donc, Myo s'entraina pendant sept jours. C'était dur. Trop dur pour elle. Mais elle voulait montrer à son héros ce donc elle pouvait faire avec seulement sa volonté.

Sept jours avaient donc passé, l'homme observa sa fille faire et hocha la tête déclarant simplement qu'elle était très nulle et faible. Mais comme elle faisait montre de courage, il allait lui montrer comment faire et c'est donc sur cette note que la vie familiale changea brusquement. Son père l'entrainant à se battre avec son arme. De son côté, sa mère lui apprit à développer son pouvoir qu'elle avait en elle.

Les années passèrent longues et interminables, tout aussi semblables les unes aux autres. Myoko ne les comptait plus depuis un bon moment, elle ne voulait que le feu vert de son père. Elle voulait qu'il soit fier d'elle. Jusqu'à ce qu'un jour de son seizième anniversaire, son père lui fit la révélation qui chamboula sa vie. Elle ne se savait pas normale de nature. Mais de là à être ce qu'il appela shinigami. Ce fut un effroyable choc. Il lui expliqua tout. Les shinigamis étaient des gardiens qui fauchaient l'âme des gens quand ils étaient l'heure de les amener être jugés. Il lui parla de leur code d'honneur, de leur valeur. Il lui montra tout. La jeune adolescente acceptait difficilement cela. Mais elle ne pouvait pas se défiler. C'était toute sa réalité. C'était le sang qui coulait dans ses veines.

Quelque temps plus tard, un homme qu'elle n'avait jamais vu apparut devant la demeure familiale. L'homme discuta longuement avec son père s'informant si la jeune fille progressait et toutes les banalités du genre, jusqu'à ce qu'il vienne voir Myoko elle-même. Et d'une voix simple et précise, il lui demanda.

- Te sens-tu prête?

Sur le coup, Myoko ne répondit pas. Elle ne savait pas quoi dire en fait. Elle voulait impressionner son père. Mais sa mère était en jeu aussi et.. Elle ne voulait pas la blesser. Mais malgré cette considération, la jeune femme acquiesça et quelques jours plus tard, la famille disparut de la région. Malgré les réticences qu'elle avait, la mère décida de suivre. Elle était partie l'on ne sait trop où..

Durant plus de cent ans, plus aucune nouvelle de la famille ne fut entendue... Durant cette période, Myoko perfectionnait son maniement de la faux, ainsi que toutes les autres armes. Certes, elle n’était pas trop douée dans la majorité des armes, mais elle excellait avec sa faux et c'était sa grande force. En plus de cela, elle continuait à s'entrainer à dompter son pouvoir sur les ténèbres avec l'aide de sa mère. Un pouvoir dangereux et instable. Elle maniait les ténèbres avec dextérité et polyvalence. Attaquer ou se défendre. Elle était capable de faire les deux.

Les années passèrent longuement, jusqu'à ce que Myoko atteigne 123 ans. Certes, elle avait effectué de toutes petites taches Elle avait convoyée des gens pas exceptionnellement dangereux, qui acceptait sans problème le verdict. Mais un jour, elle fut surprise de recevoir la charge d'une tâche où l'on disait que l'homme était un ancien bretteur de son vivant, habitant quelques parts en France et que plutôt d'accepter sa mort sans problème, il semblait en revanche très réticent et très peu amical envers tout ce qui l'entourait. Elle sentait bien que sa tâche allait être légèrement différente qu'à l'habitude, mais elle n'avait pas réellement peur. Alors ainsi, elle se dirigea en France pour trouver cet homme et sans surprise, elle dut l'affronter pour le faire céder. Elle le vaincu.. Et l'amena devant le juge, finalement avec une certaine difficulté. Mais sa tâche était faite.

Fatiguée et épuisée, la demoiselle décida qu'elle méritait du repos.. Du vrai repos et elle décida de repartir à Hiromae. Où aussitôt elle se dirigea auprès du merveilleux lac pour revoir son ancienne demeure. Et lors d'une promenade dans les alentours, la demoiselle apprit que l'on cherchait des gens pour traquer un monstre qui sévissait. Amusée par cette idée, la demoiselle décida de prendre part à la chasse. Croyant un moment être seule, elle rencontra une femme intrigante qui voulait tuer la bête aussi. Tentant de sympathiser un minimum, la shinigami accepta de former un duo avec cette femme étrange qui se nommait Meredith..

Et c'est ainsi qu'elles se lancèrent dans leur première tâche. Myoko ne chercha pas vraiment à connaître cette femme. Elle s'en fichait un peu. Elle était là pour le travail. Pas pour se faire une amie. La traque fut longue et ardue. Plusieurs embuches se dressèrent devant elles. Et quand le véritable moment arriva. Elles vainquirent la dîtes créature sans réel problème. Elles étaient peut-être à l'opposée l'une de l'autre dans leur opinion. Elles avaient créé une certaine complicité entre elles deux. Et après cette première mission, Myoko offrit à sa sœur d'armes de continuer à travailler ensemble. Voulant poursuivre un peu leur drôle de complicité. L'amitié ou l'amour n'était pas là. Elles étaient seulement de très bonnes amies et sœurs d'armes. Simplement ça.

Plusieurs années passèrent alors qu'elles travaillaient ensemble. Puis un jour, Myoko décida de prendre une route à part. Elle atteignait ses 330 ans et elle voulait enfin faire autre chose. Sa première idée fut de retourner voir sa famille. Et c'est là qu'elle eut le choc. Son père l'informa que sa mère était morte quelques années plus tôt d'une grave maladie qu'il n'avait pas réussi à guérir. Sous le choc la shinigami s'endurcit un peu plus aussitôt. Tel un bloc de glace, elle ne voulait plus rien montrer de ses émotions ou de ce qu'elle pensait.. Elle voulait être seule et sans rien.

C'est sur cette note que Myoko reprit une vie plus brutale. Elle recommença sa tâche de shinigami sans rien dire. Elle était devenue si brutale avec ses cibles qu'elle n'attendait même pu que ces dernières disent un mot. Elle voulait seulement travailler encore plus. Elle avait besoin de passer sa frustration intérieure. Jusqu'à ce qu'un jour, elle tombe sur une adversaire d'un tout autre calibre. Ce n’était pas un tâche reçue. Ce n'était rien de tel. Mais elle voulait la vaincre malgré tout, car elle venait l'attaquer.

Longuement, elle la combattit. Longuement, elle tenta de l'achever. Mais elle n'y arrivait pas vraiment. Elle était aussi forte qu'elle et elle était malgré tout intriguée par cette femme et son charisme improbable. Pour une rare fois, la shinigami décida de tenter de discuter, de parler. Elle voulait comprendre pour une fois. Et avec une étonnante surprise, la femme accepta de discuter avec Myoko. Elle parla de vengeance, car elle avait perdu un frère. Mais elle avoua qu'elle s'était trompée de cible et que la shinigami n'était pas la fille qu'elle recherchait réellement. Sympathisant pour une rare fois, Myoko raconta brièvement son histoire à cette femme qui se nommait Alyah. Elle de son côté révéla ce qu'elle était à la jeune femme, parlant d'elle et de ce qu'elle était. Elle apprit alors ce qu'était un shiatsuku. Certes, cela la déboussolait, elle était comme son ancienne amie. Mais elle accepta sa nouvelle découverte. Elle était alors âgée d'un peu plus de 355 ans.

Amusée par la femme, elle décida de rester avec elle un long moment. Très long moment. C'était la première fois de sa vie que quelqu'un ne s'occupait pas d'elle en temps que tueuse sanguinaire.. Mais en temps qu'amante.. En temps qu'amoureuse.. Et cette femme devint sa toute première amoureuse qui partagea sa vie intime pendant plus d'un centenaire, jusqu'à ce qu'elle l'abandonne un jour. Prétextant qu'elle devait reprendre sa quête de vengeance et elle abandonna la jeune femme qui approchait elle de ses cinq cents ans.

Elle avait vu beaucoup de choses. Elle avait affronté beaucoup de types d'ennemis. Elle avait essayé tant de choses. Maintenant, elle était à nouveau seule et désemparée. Mais cette fois, plutôt que de redevenir violence, elle tenta de se recréer une vie paisible sur Hiromae. Se cachant dans les merveilleuses forêts de son enfance pour échapper à toute sa douleur en elle. Elle réussit un long moment. S'entrainant sans arrêt, perfectionnant fortement sa maitrise de la faux et de son pouvoir, créant des techniques à sa propre façon. Elle maniait les ténèbres à sa guise, mais elle poussa tant son pouvoir qu'elle arriva un jour à faire de ses ténèbres du feu noir. Certes, tout n'était que ténèbres, mais cette arme noire avait pris l'apparence de flammes noires. Durant ces mêmes années, la jeune femme chercha un magicien capable de lui fabriquer un objet pour elle. Un objet pour contraindre sa puissance dévastatrice. Elle était loin d'être la plus puissante personne vivante, mais elle se savait forte et elle n'appréciait de moins en moins que ses cibles meurent rapidement lors de ses contrats. Alors, elle fit fabriquer un bandage qui restreignait sa puissance réelle, diminuant sa vraie force qui revenait aussitôt le bandage enlever. Et pourtant, elle n'eut malgré tout pas fini avec cet achat. Elle demanda aussi un autre objet. Plus puissant et plus étrange. Elle voulait un bandeau qui absorberait son énergie. Le mage accepta. Mais il l'informa que l'objet couterait terriblement cher. Extrêmement cher. Si cher qu'elle allait devoir travailler longuement pour l'avoir.

Elle l'eut malgré tout. Mais malgré cela. Elle était pauvre. Très pauvre. Elle travaillait. Mais sn argent s'envolait aussitôt dans les poches du mage qui avait accepté de lui créer ses deux objets pour elle. Il trouvait la jeune femme bizarre. Mais bon, il pouvait renflouer ses coffres.

Myoko atteignait plus de 540 ans quand elle revit son ancienne amie Meredith. La shinigami offrit une dernière quête à son amie en souvenir du passé. Rien de dur, seulement quelques choses de nostalgique avant de se quitter à nouveau, ce qu'elles firent aussitôt la quête finit. Myoko n'avait toujours pas terminé de tout payer ses deux achats. ET pourtant, elle trouvait la force de continuer sa tâche avec force. Elle était toujours aussi froide et distante qu'auparavant, jusqu'à ce qu'un jour, elle rencontra cet homme. Grand, fort. Bâti comme un titan... Il la dépassait de plusieurs têtes. Il faisait trois fois sa largeur. Elle resta un moment sous le choc en le voyant. Tel un titan, le kami l'observa un moment avec un sourire étincelant. La shinigami le fixait sans trop savoir quoi faire. Elle n'aurait pu imaginer à ce moment-là que cet homme allait être le père de sa fille.

Rencontre après rencontre. Par coïncidence bien sûr. La shinigami tomba amoureuse du titan nommé Hector qui lui révéla être le kami des épées. Les premières années passèrent sans trop d'événements, sauf un jour, où le kami lui offrit un merveilleux katana qu'il avait créé que pour elle. L'arme était simple et magnifique. Elle n'était pas magique, du moins c'était ce qu'il avait dit ce jour-là. Il voulait offrir un petit cadeau à sa compagne. Et c'est dans cette douce ambiance que le couple divin continua de vivre, jusqu'à l'année où la demoiselle fêtait ses 639 ans. Un événement qu'elle n'aurait jamais cru possible arriva. Elle donna naissance à une petite fille qu'elle s'empressa de nommer. Akemi. La raison? Il n'y en avait aucune. Du moins, elle prétexta qu'il n'y en avait aucune. Et ainsi, les deux premières années passèrent, jusqu'à ce que la froideur de Myo reprenne le dessus et quand elle déclara qu'elle voulait amener Akemi avec elle pour l'entrainer à se battre et lui apprendre sa tâche de shinigami, Hector l'en empêcha.

D'abord, ce ne fut qu'une discussion sans problème. Mais bien vite les paroles s'enchainèrent et la simple discussion devint une véritable chicane. Et encore si tout s’était arrêté là. Il n'y aurait pas eu de problèmes plus graves. Mais durant une nuit, Myo décida de prendre sa fille et de partir avec.. Mais le kami la remarqua et l'intercepta à temps. Bien vite la colère prit le dessus sur le gros bon sens et les deux adultes en vinrent bien vite aux coups. Akemi était là. Elle pouvait tout voir ou presque. Sa mère affrontant son père. La ténébreuse shinigami contre l'implacable kami. Mais malgré toutes les sombres flammes que Myoko déversa sur Hector, ce dernier réussit à prendre l'avantage et pestant fortement, la faucheuse préféra la fuite.. Elle s'avouait vaincue. Mais ce n'était que partie remise. Un jour sa fille suivrait sa voie qu'elle soit là. Ou non.

Et C'est ainsi que Myoko préféra se retirer à l'écart. Préférant d'abord vivre une simple vie retirée du monde, dans un endroit perdu d'Hiromae. Elle vécut quelques années sans rien faire d'extraordinaire, vivant seule dans sa solitude. Jusqu'à ce qu'un jour, un homme se présenta à sa porte. Elle ressentit aussitôt son aura et elle soupira quelque peu en observant l'homme sans parler d'abord, puis elle s'exclama finalement...

- Que me veux-tu père?
- Je viens te donner quelques nouvelles de ta.. Fille.
- Et alors? Qui dit que je suis intéressée par elle?
- J'ai rencontré pour la première fois ma petite-fille. Elle est très.. Forte et courageuse. Mais elle suit beaucoup la justice toute préfaite des héros.
- Et alors, je m'en moque.
- Elle a raté son premier contrat, lamentablement. Elle est une honte. Et cela est de ta faute.
- Ma faute? Psshhh. Je vais aller la tuer. Ça réglera ce problème.
- Toujours l'idée brutale ma fille. Mais fais ce que tu veux. Mais règle le problème.
- Je n'en manquerai pas.

Et ce fut après cette toute dernière discussion avec son père que Myoko décida de retourner à Hiromae, retournant d'abord chez elle. Puis après quelque temps d'adaptation, elle se mit en chasse. Cherchant à retrouver sa.. Progéniture. Pour régler son problème..... d'honneur.




POUVOIR(S)
RACE : Shinigami

DESCRIPTION DE(S) POUVOIR(S):

Avatar de la sombre flamme : Manieuse des ténèbres, Myoko a été fortement influencer par ses parents dans la voie de son pouvoir. Incarnant l'essence même des ténèbres par l,entremise de son père, un manieur de magie noire, Myoko apprit bien vite à utilisée son pouvoir sur les ténèbres à sa plénitude. Malgré son sang elfique, la shinigami fut dépourvue de toute étincelle de magie. Mais cela ne l'empêcha pas de développer son pouvoir. Elle est l'Avatar des Ténèbres, une sorte de championne de la noirceur qu'elle maitrise avec force, avec la seule force de son corps et de son esprit. Les ténèbres lui obéissent et elle en fait ce qu'elle veut. Et c'est pour cela qu'elle créa sa vision des ténèbres. Des ténèbres ardentes et destructrices. Tel un feu noir, les ténèbres de Myoko prennent souvent la forme de flammes.
Pouvoir basé sur les Ténèbres, les flammes crées par les Ténèbres de Myoko brûlent réellement comme du feu.
Le pouvoir de Myoko lui offre un grand force magique et physique. Mais elle doit faire des choix. Elle ne peut pas être en Shadow tout en étant en Chaos. En combat, elle ne peut pas changer plus d'une fois aux 2 tours d'aspect et cela lui coûte une action.

Aspect of Shadow : Adoptant les qualités des ténèbres, elle obtient un bonus défensif constant contre toutes attaques physiques ( + 250 DEFP ) Elle pourra esquiver une attaque complètement sans dommage 1 fois au 5 tours. Elle devient immunisée aux ténèbres, mais en contrepartie, les attaques dîtes de lumière lui font 50% de dégats en plus.

Aspect of Chaos : Adoptant les qualités de la sombre flamme, elle obtient un bonus à ses dégats de ténèbres. Ses attaques magiques reçoivent un bonus de +750 dmgm en tout tant. Dégâts magiques subit doublés, effet prit en compte après le calcul de la défense.

STATISTIQUES :

TYPE : Aucun_ANO : 5 -Paralysie - Décadence - Cécité - Souffrance - Confusion / Racial : Charme
FORCE : 60 _ DEF : 50 _ MAG : 100 _ RES : 50 _ DEX : 60 _ VIT : 100
DMGP : 720 - 864 _ DMGM : 1200 - 1440 _ DEFP : 400 _ DEFM : 400 _ PV : 10 000

OBJET(S) :


Estrea, The Fang of the fallen soul 

C'est ains que ce nomme l'arme de Myoko. Estrea, le croc de l'âme déchue est une faux noire comme la nuit. Elle est malgré tout magnifique, un doux reflet d'obscurité courant sur sa lame en tout tant quand on la regarde de près. Estrea est l'arme de prédilection de la shinigami, c'est son arme magique avec laquelle elle travaille en tout temps. Certes, moins grandiose que celle de son père, la faux de Myo est pourvue d'une plus grande portée que celle de son père.

Effet 1 : Obscure comme la nuit, ténébreuse comme les plus profondes abysses, Estrea est capable d'absorber une par de la vie de l'ennemi pour la rendre à Myoko. La force principale de la faux est là. Chaque coup porté par la faux qui touche sa victime rende à Myoko 25% des dégats fait.

Effet 2 : Effet passif de la faux, du à sa nature très noire et ténébreuse, quand une attaque magique avec l'utilisation de la faux ( sera spécifié dans les techniques ) , les attaques reçoivent un bonus de + 200 dmgm,


Zelnor, The Fang of Glory
C'est ainsi que ce nomme le majestueux katana qu'Hector lui offrit. Loin d'être magique, le katana est exceptionnellement beau et Myoko semble très peu intéressée à s'en séparer.

- Band of limitation : Sur son bras droit, Myoko porte un bandage magique qu'elle à réussit à se procurer avec difficulté. Le bandage coupe la force de Myoko, la rendant plus faible qu'elle ne l'est réellement. Le bandage réduit toute les stats de Myoko en tout temps, jusqu'à ce que cette dernière retire le bandage magique.

Effet : Réduit de moitié les stats de Myoko la plaçant à
FORCE : 30 _ DEF : 25 _ MAG : 50 _ RES : 25 _ DEX : 30 _ VIT : 100
DMGP : 360 - 432 _ DMGM : 600 - 720 _ DEFP : 200 _ DEFM : 200 _ PV : 10 000 
Quand elle retire le bandage. Une onde de choc noire se fait sentir dans un rayon de 2 mètres autour de Myoko, infligea 300 de dégâts à tout ce qui l'entoure. Elle reprend tout ce qu'elle a perdue en un tour. Mais durant ce tour, elle ne peut rien faire.. Pas d'attaque, pas de défense. Elle subit tant de pression en elle, qu'elle ne peut rien faire.

- Headband of impulsiveness : Sur son visage, Myoko place parfois ce bandage. Le pouvoir du bandage est d'absorber une part de la vitalité de Myoko sur la durée pour la lui rendre si elle l'enlève plus tard. En d'autre terme, le bandage absorbe un certain nombre d epoint de vie de Myo pour les lui rendre quand elle le retire.

Effet : Vole 100 point de vie à chaque tour à Myoko. Elle peut garder le bandage toujours actif si elle le souhaite, mais elle perdra sans arrêt 100 point de vie par tour. Max : 1000 pv
Quand elle retire le bandage, elle reçoit le total de points de vie que le bandage a absorbé fois 2. Mais encore là, le tour où elle retire le bandeau, elle ne peut rien faire. Aucune défense, aucune attaque.

- Elle possède une demeure proche du lac, lègue de sa famille.






HORS RP
Petite Phrase Perso

    WHO ARE U ? : Cyanna

    PRÉSENCE : 7/10 .!

    COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? COMMENT LE TROUVEZ VOUS ? : FSN

    CODE :Gottcha!



Dernière édition par Myoko Senou le Ven 6 Avr - 16:32, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Darkness

MessageSujet: Re: Myo Myo ~ Finit ~   Jeu 5 Avr - 6:01

La fiche est en grande partie, il ne manquerait pour le moment que mon physique.
Alors si pour le moment, il y a des problèmes avec certaine partie de ma fiche qui est faite, je suis toute ouie ^^

Bonne lecture ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Fonda • Archimage Tarée

MessageSujet: Re: Myo Myo ~ Finit ~   Jeu 5 Avr - 9:42

Bon, après avoir tout lu, je vois qu'il y a pas mal de points qui sont à revoir :

Histoire :

- Les Shinigami ne sont PAS des tueurs. Il n'y a pas cette histoire de contrat et ils ne tuent personne ! Je ne sais pas où tu as vu ça mais relis leur descriptif. Ils fauchent les âmes, donc quand les gens sont déjà morts... Ils vont pas assassiner les gens vu qu'ils sont déjà censés mourir, sauf dans le cas où la personne arrive à tromper la mort où si son âme refuse de se laisser faucher (ce qui arrive extrêmement rarement...). Pour Akemi c'est un peu particulier : déjà a cause du pouvoir d'Hadrien (avec sa chance il aurait ptet du mourir il y a 2 ans et... rien, techniquement il est enregistré comme mort mais il ne l'est pas, ce qui fait mauvais genre) et de plus l'homme qui lui a filé sa "mission" est très mystérieux, ça se trouve il se fout d'elle et c'est un gros mensonge.

- De plus tuer des gens sur Hiromae... Non, clairement tu oublies ça de suite. Sauf si tu veux que ton personnage finisse en prison ou pire. En soi c'est possible, mais tu va aux devants de GROS ennuis. Il faut savoir que les Shinigami fauchent tout particulièrement les humains, c'est pour ça que ceux que ça soulent viennent sur Hiromae : moins de taf, voir pas du tout. De plus on ne parle pas de "contrat", il s'agit juste de faucher l'âme pour l'emmener ensuite là où elle se fera juger (et accèdera donc soit aux enfers soit au paradis). Même chose, un shinigami ne s'occupe que des shintoïstes ou personnes croyant dans ce type de choses, il ira au grand jamais faucher un chrétien par exemple (sinon ya quelqu'un qui risque de pas être d'accord ^^).

- En parlant de boulot : tu née sur Hiromae, là où les humains se font rares et où de toute manière ils ne se font pas fauchés (pour diverses raisons). Donc normalement tu as limite jamais de travail en tant que Shinigami. Sachant que faire des allers-retours Hiromae => "Monde normal" est toléré mais pas vraiment conseillé, ça pourrait éveiller des soupçons ou autre, les humains surveillent un minimum le monde et personne n'est infaillible. Autant te dire que si tu te fait cramer ça va foutre le bordel ^^

Pouvoir & Objets :

Pour le principe de ton pouvoir ça me va, mais par contre certains effets sont à revoir.

- La réduction des ténèbres ok, mais 50% pas plus. Pour le feu c'est pareil.
- Les bonus suivant les moment de la journée... Bof à revoir, c'est juste trop galère à gérer, surtout qu'on demande pas aux gens de préciser l'heure, ce qui laisse trop libre à l'interprétation. A la limite Jour/Nuit ok, mais pas plus.
- Décadence automatique ? Et à quel titre ? Je vois aucune logique derrière ça, c'est non.

Concernant la V2, je la trouve en soi plus intéressante et mieux travaillée même s'ils reste les mêmes problèmes qu'au dessus (enfin certains du moins).

Ensuite pour les objets :

- Estrea, The Fang of the fallen soul => la moitié des dommages ? Euh... Faut pas pousser. C'est trop, 25% maximum et pas d'autres bonus. Ce genre d'armes est déjà exceptionnel (c'est très rare une arme qui refile des pv comme ça ^^).

- Band of limitation => Euh ok... J'en vois pas trop l'intérêt (a part intérêt RP), mais pourquoi pas.

- Headband of impulsiveness => ok ça me va, mais il peut aller que jusqu'à un max de 1000 PV absorbés.


Voilà ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Darkness

MessageSujet: Re: Myo Myo ~ Finit ~   Jeu 5 Avr - 16:00

Rajout du physique et conclusion finale de la fiche en somme.

Histoire :

Je crois avoir modifié en grande partie le premier contrat donné pour Hiromae, j'ai changer pour une tache en France , puis qu'elle décide de prendre du repos chez elle.
J'ai enlever plusieurs allusion à meurtrier ou tueur.. Je crois qu'il en reste, je vais fouiller. Et j'ai rajouter qu'en plus de les tuer , je les amenais être jugée.

Pouvoir & Objets :

Alors voila, je pars du principe de la V2, car elle me plait de toutes manières beaucoup plus.
J'ai modifié un peu les bonus de Aspect of Chaos, et j'ai laissé tel quel Aspect oh Shado, car je n'étais pas sure de ce qui clochait.
J'ai rajouté Aspect of neutral, une posture de combat qu'elle a en permanence ( Une posture balancée ), elle doit choisir si elle change d'aspect en combat.
l'aspect neutral est disons, le mode ' normal ' celui de tous les jours, quand elle dort , mange etc.
Ensuite pour les objets :

- Estrea, The Fang of the fallen soul => J'ai modifié. Mais je pensais qu'en tant qu'arme de shinigami, elle aurait pu être plus forte.

- Band of limitation => Ouais, j'avais envie d'un ti truc pur rp ^^ Je l'ai modifier légèrement, rajoutant un petit truc.

- Headband of impulsiveness => Modifier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Fonda • Archimage Tarée

MessageSujet: Re: Myo Myo ~ Finit ~   Ven 6 Avr - 16:16

Bon ! C'est déjà beaucoup mieux !

Attention, il y a pas mal de petites fautes et de coquilles qui trainent ça et là. De plus, encore une fois, les Shinigami ne sont que des faucheurs pas des juges xD

Ils fauchent et amènent l'âme là ou elle se fera juger (par un Yama généralement, ce sont eux les juges), techniquement ils ne tuent pas, vu que la personne est déjà morte (sauf dans de rares cas). Que ça à modifier et ça sera bon pour l'histoire.

Pour les pouvoirs & objets :

Même si ça brûle, tu n'infliges que des dommages de type Ténèbres (je tiens à préciser). De plus, ce n'est pas de la magie mais un pouvoir, ne pas oublier les différences entre les deux (déjà tu ne peux affecter ce que tu vois ^^)

Changer d'aspect te prend une action en plus de la limitation "normale".

Aspect of Shadow => je suis allergique aux pourcentages xD
Met plutôt un +250 en DEFP. Pour le reste c'est ok.

Aspect of Chaos => +500 DMGM et dégâts magiques subits +50% OU +750 mais les dégâts magiques que tu prends sont doublés (l'augmentation de dégâts se fait APRÈS application de la défense).

Aspect of Neutral => Non, aucune justification pour celui là. L'Etat "Neutre" c'est quand tu n'utilise pas ton pouvoir, donc aucun bonus.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Darkness

MessageSujet: Re: Myo Myo ~ Finit ~   Ven 6 Avr - 16:28

Correction faite pour le pouvoir.
Oui j'avais compris que je peux affecter des choses, mais que tout ce que je crée provient de moi et non de n'importe où ailleurs.
J'avais aussi compris que mes flammes font que des dégats de ténèbres, le contraire m'aurait surprise ^^

Je suis entrain de relire mon histoire et je crois vraiment avoir enlever toute allusion à juge, tueur, tuer, juger ... xD Mais je cherche encore ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Fonda • Archimage Tarée

MessageSujet: Re: Myo Myo ~ Finit ~   Dim 8 Avr - 9:59

Bon après relecture (et correction de certains oublis pour tes pouvoirs) je vais pas faire plus trainer les choses car tout me va ^^

Tu es donc validée ! Bon Jeu !

PS : Tu as le droit à 14 techniques.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Myo Myo ~ Finit ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Myo Myo ~ Finit ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Daemon , le petit démon :D [non finit]
» On finit par s'habituer à tout ☆ Terminé
» A trop jouer avec le feu, on finit par se brûler les doigts- PV La Reynie
» A trop vouloir jouer les héros on finit par se brûler les ailes !
» Tout finit par se savoir [pv Preston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Nouveau Départ :: Fiches de Présentations :: Fiches Validées :: Habitants-