AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Ciarán, whiskey 'n cigarettes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Irish

MessageSujet: Ciarán, whiskey 'n cigarettes   Mer 21 Mar - 15:48


Ciarán Fraga McCulann
I've never been lucky with girls.
I've never been lucky at all, actually.


WHISKEY & CIGARETTE

Feat Lancer from Fate/Prototype

INFOS GENERALES

NOM : Fraga McCulann

PRENOM : Ciarán

ÂGE : 22 ans

NATIONALITE(S) : Irlandaise

LIEU DE NAISSANCE : Carrickfergus

ORIENTATION S. : Hétérosexuel

OCCUPATION : Barman au Wild Hound

RACE : Enfant des Orages

POUVOIRS : Etincelle
Tradition Carrier - Rune Magic
Gods Holder - Fragarach, the Retaliator

NIVEAU DE LICENCE : Aucune.



PHYSIQUE
Ciarán ? Ce petit con est plutôt séduisant, je dois l'avouer. Pas étonnant qu'il ait un joli petit nombre de clientes à son actif. Il sait les attirer à défaut de savoir les garder. Enfin, "il sait"... pas sûr, je crois qu'il fait, tout simplement. Ça doit être son physique de bad boy bien sapé, tu vois le genre. Les cheveux bleus presque noirs — ou l'inverse, comme tu veux — chaque oreille percée d'un anneau d'argent, la clope perpétuellement au coin du bec, une moue j'm'en-foutiste, genre "vivre et laisser vivre", deux yeux écarlates qui te transpercent sans te juger... beau gosse, y a pas à dire.
Tu rajoutes un corps plutôt grand, svelte, musclé juste ce qu'il faut pour passer une peignée au moindre connard qui met le boxon dans mon club, le tout habillé en noir, costard et chemise blanche à col négligemment ouvert, cravate volontairement lâche et desserrée : tu le vois le bad boy élégant, là, pas vrai ?
Y a aussi un ptit truc zarb, il a des runes tatouées sur le dos des mains, dans la nuque, peut-être ailleurs aussi... *gloussement* J'm'y connais pas sur le sujet et il refuse d'en parler, alors je pourrais pas trop t'en dire plus, mais c'est bon à savoir, non ?

Nan mais te fais pas de fausses idées non plus. Ciarán, c'est pas le Don Juan ou Casanova du coin non plus, les gonzesses se retournent pas sur son passage, c'est pas un incube, quoi. Il attire pas spécialement l'attention sur lui. Il a du charme, mais c'est pas surnaturel ou incroyable. La preuve, j'suis jamais tombée amoureuse de ce petit con d'irlandais. Même si je reconnais que pour une longue nuit d'hiver... hum.

— Reiroukan Misaya, propriétaire du Wild Hound, un soir d'ivresse.


MORAL
Misaya dit que c'est un petit con, mais entre vous et moi, c'est juste affecteux. Elle l'aime bien au fond, comme un peu tout le monde. Il parle pas beaucoup et il a parfois du mal à exprimer ses sentiments, mais il sait se rendre sympathique sans rien faire, juste en étant là et en faisant son boulot, malgré les répliques cyniques qui sortent de sa bouche pour une bonne moitié de ses rares paroles. Je sais pas comment il fait, mais il le fait bien.
Pareil, ne vous laissez pas avoir par son apparence de bad boy. C'est un gars honnête et professionnel, et son allure négligée, c'est pas un piège à filles. C'est pas travaillé, c'est comme ça qu'il se sent bien, c'est tout.

Ses qualités et ses défauts... voyons... excusez-moi, mais c'est idiot ces questions, on sait jamais quoi y répondre. Alors, pour les qualités, je dirais... Déjà, il reste toujours cool, dans le sens zen, serein, tout ça. Qu'il se batte avec quelqu'un, qu'il se fasse engueuler par Misaya, qu'il doive gérer un client trop éméché, je l'ai jamais vu perdre son calme. La contrepartie, c'est qu'il semble souvent assez indifférent aux gens qui l'entourent et à ce qu'ils ressentent. C'est pas pour rien qu'il n'arrive pas à garder une fille après l'avoir mise dans son lit !
Même s'il ne l'emploie pas beaucoup, il a un don pour bien parler. En fait, je crois qu'il est aussi doué pour résoudre une dispute avec ses paroles qu'avec ses poings, seulement, la plupart du temps, il préfère se taire. Ou lancer une pique bien sentie, s'il se sent d'humeur. Misaya en fait souvent les frais, d'ailleurs. Vous voulez mon avis ? Y a quelque chose entre ces deux-là, mais aucun ne l'admettra jamais. Motus et bouche cousue, je tiens à ma vie !
Que dire de plus... Ciarán est un pacifiste dans l'âme, mais selon son point de vue, une correction dans les règles de l'art, pour qui le mérite, ne va pas à l'encontre de ses idéaux. C'est pédagogique, qu'il dit. Il aurait fait un mauvais professeur, ses "élèves" ont tendance à dormir très profondément au sortir d'un de ces cours improvisés.

Le mot de la fin ? C'est un mec bien, faut aller au-delà de son apparence désinvolte et parfois taciturne, mais y a un cœur d'or au fond, et ça, ça vaut le coup de creuser.

— Cahir O'Kelly, serveur au Wild Hound.


HISTOIRE
Son of Ireland


Feat Dwarven Stone Upon Dwarven Stone
from The Witcher 2 OST
« Ciarán c'est mon onii-chan ! Et c'est le meilleur de tous !
Quoi ? Cesser le laudatif pour laisser de la place au narratif ?
Tu peux pas causer comme tout le monde toi ? »

— Eryn Fraga McCulann
Je suis né en 1989, à Carrickfergus. En temps normal je me contenterais de vous dire ça et pour le reste, vous iriez vous faire foutre. Mais je ne peux pas vraiment faire ça, pas vrai ? Ouais, c'est bien ce que je dis.

J'suis pas né dans n'importe quelle famille, c'est surtout ça qu'il faut retenir. La famille Fraga, c'est une longue lignée d'Enfants des Orages, qui remonte tellement loin qu'elle a participé à certaines des légendes irlandaises. J'crois même qu'il y avait un Fraga dans les Fianna, c'est pour dire. Depuis toujours, ma famille a honoré les anciens dieux et perpétué les vieilles traditions. On s'est transmis, de générations en générations, des connaissances secrètes qui remontent à nos ancêtres druides. Beaucoup ont été perdues, c'est le problème de la transmission orale. Aujourd'hui, par exemple, je ne connais qu'une poignée de runes, alors que mon grand-père m'a raconté que le sien en connaissait deux fois plus.

Il y a aussi Gods Holder, c'est comme ça qu'on l'appelle chez nous. C'est un pouvoir héréditaire, et chaque Fraga le possède sous une forme différente. J'm'y connais pas trop sur la théorie, c'est pas tellement mon truc, mais d'après ce que j'ai compris, on a en nous la capacité de faire appel aux pouvoirs de l'une des armes légendaires qui ont forgé l'histoire de l'Irlande. Je sais pas comment c'est choisi, si y a une loterie là-haut ou quelqu'un qui tire au sort, mais c'est comme ça. Moi, j'ai Fragarach, ma soeur Eryn a Gáe Derg. Va savoir pourquoi.

Être un Fraga, c'est d'abord être un pur fils de l'Irlande. C'est la première chose qu'on m'ait apprise. C'est une attitude de fierté, d'honneur, de bonté... mais hélas, parfois empreinte d'une certaine xénophobie. Ça m'a marqué quelques temps, mais j'ai réussi à m'en détacher, après avoir quitté la maison familiale. Un pur fils de l'Irlande... Tout ça, c'est des foutaises. Je suis un fils de l'Irlande, c'est vrai, et j'aime la terre qui m'a vu naître... Mais c'est à Hiromae que je vivrai ma vie. Et mes ancêtres peuvent aller se faire foutre, je compte vivre comme je l'entends.


Fianna Fáil


Feat A Future For The Krogan
From Mass Effect 3 OST

« Oniichan, il fait celui qui est distant et froid avec moi, mais en fait,
je sais qu'il a toujours gardé un oeil sur moi. Les mangas posés
sous mon oreiller à mon retour de l'école, les garçons qui m'avaient
insultée qui avaient un oeil au beurre noir le lendemain...
tout ça, c'était Oniichan, je le sais ! »

— Eryn Fraga McCulann
Avant la naissance d'Eryn, il n'y avait chez nous que mon grand-père, mes parents et moi. On vivait dans une petite maison à une cinquantaine de kilomètres de Carrickfergus, dans une petite bicoque perdue au milieu d'une vallée venteuse où les champs s'étendaient à perte de vue. On peut légitimement dire que ma vie était assez ennuyeuse jusqu'à ce moment. J'avais cinq ans quand elle a joué le cadeau divin qui tombe du ciel, en 1994. Sacré remue-ménage. Une fille qui nait parmi les Enfants des Orages, c'est toujours une événement, même si j'étais trop petit pour le comprendre. Résultat, une grosse fête où toutes les branches périphériques de la famille étaient invitées : les MacLochlainn, les MacDiarmada, les McRemitz, et quelques autres. Moi, j'pigeais pas pourquoi on faisait tout ce foin pour ce truc assez moche dans le berceau.

Il a fallu quelques années pour que je me sente vraiment concerné par ma sœur. Le temps qu'elle se mette à marcher et à parler, en fait. A partir de ce moment-là, j'étais plus tout seul, y avait enfin quelqu'un pour jouer avec moi dans les champs autour de la maison. Sauf que j'avais plus tout mon temps comme avant, vu que j'allais à l'école du coin et qu'en plus, le soir, à partir de mes six ans, mon père avait commencé à m'enseigner les runes qu'il connaissait. C'est que ça prend du temps cette foutue magie.

La vie s'est poursuivie calmement. Au fil du temps, j'apprenais les secrets de notre famille. Je quittais l'école pour le collège, puis pour le lycée. Là, j'étais en internat à Carrickfergus, loin des miens. Et le week-end était vite passé en entrainement à la magie, donc je voyais plus beaucoup Eryn, qui était devenue une jolie gamine pleine d'entrain. Pour me faire pardonner, j'achetais des cadeaux pour elle en semaine et les glissais sous son oreiller le dimanche soir. C'est d'ailleurs ma faute si elle fait une fixette pour sur le Japon, maintenant. J'crois que je lui ai offert trop de mangas... en même temps, elle aimait tellement ça, difficile de refuser de lui faire plaisir. Je gardais un œil sur elle autant que possible, même de loin. J'espère pas avoir été un grand-frère trop protecteur pour elle, parce que maintenant, faut qu'elle se débrouille sans moi.


Journey Across Celtic Land


Feat The Riders Of Rohan & The King Of The Golden Hall
From The Lord Of The Ring : The Two Towers OST

« Otōsan était vraiment fier quand Ciarán est parti à la recherche
de nos secrets perdus. Il disait que son fils était un bon héritier.
Il ne sait toujours pas qu'Oniichan a tout laissé tomber pour vivre
sa vie à Hiromae, et je n'arrive pas à le lui dire. »

— Eryn Fraga McCulann
Diplôme en poche, j'ai quitté la maison. Mon père m'avait conseillé de partir à travers les terres celtiques afin de retrouver les secrets que nous avions perdus. Et comme j'avais rien de mieux à faire... c'est ce que j'ai fait.

« Il est fort dangereux, Frodon, de sortir de chez soi. On prend la route et si on ne regarde pas où l'on met les pieds, on ne sait pas jusqu'où cela peut nous mener. »

De long en large, j'ai traversé l'Irlande. J'ai visité le Pays de Galles, écumé l'Ecosse et l'Angleterre. Je me suis même aventuré jusqu'en Armorique. J'ai couru le long des lochs à la nuit tombée, parcouru des plaines où le vent chantait dans l'ancienne langue du Connaught les louanges de Conn Cétchathach. Je me suis perdu au cœur de la forêt de Brocéliande, où un ermite elfe m'a indiqué le bon chemin. J'ai gravi la colline de Tara, me suis assis sur Lia Fáil, la Pierre du Destin, brisée par Cú Chulainn, mais comme je m'y attendais, elle n'a pas crié.

J'ai rencontré les descendants des plus grands druides de jadis. J'ai exploré bien des lieux sacrés. Nombres de parchemins qui auraient fait s'évanouir de bonheur n'importe quel archéologue sont passés dans mes mains. Mais de nos secrets, des runes magiques que nous avions perdues et oubliées, nulle trace.

En désespoir de cause, c'est à Dublin que j'ai atterri, persuadé d'avoir épuisé toutes les pistes à ma disposition. Pour oublier ça, j'étais allé me coller la plus terrible cuite de ma vie dans le bar le plus miteux que j'avais trouvé. Histoire de rester dans l'ambiance, quoi. Là, je suis tombé sur un mec. Il avait bien bu aussi, mais rien à voir avec le niveau de délabrement auquel je me trouvais sur le coup. Il s'est présenté sous le nom de Cahir O'Kelly, et m'a fait enchainer bière sur bière, whisky sur whisky. Et il m'a fait parler... pas que c'était difficile, notez bien. Mais il a appris ce que je cherchais et mes échecs répétés.

Le lendemain, j'étais dans une chambre d'hôtel. J'me souvenais pas du tout de ce que j'y foutais, et j'avais une gueule de bois, c'était au moins du séquoia géant pour le coup. J'suis tombé sur une lettre de Cahir : c'était lui qui m'avait loué la chambre pour la nuit. De plus, il avait écrit ces mots :

« Ciarán,
Je connais un endroit qui t'es inconnu, où tu trouveras peut-être ce que tu cherches.
Je vais voir si je peux t'en ouvrir l'accès. Reste dans cette ville quelques mois.
Attends une lettre.
Bon rétablissement,
Cahir. »


Ma seule réaction sur le coup : « Putain, j'ai maaaaaaal. Où sont les médocs ? »


The Wild Hound


Feat Isolated
By Chiasm
« Oniichan c'est le meilleur barman du monde !
Forcément, c'est mon Oniichan ! »

— Eryn Fraga McCulann

« Je le garde juste parce qu'avec Cahir, ils fidélisent la clientèle féminine.
Et donc attirent la clientèle masculine. Mon club marche bien, merci. »

— Reiroukan Misaya
J'avoue que j'ai sérieusement douté. Vous vous bourrez méchamment la gueule, et là, un mec surgit de nulle part et prétend pouvoir résoudre tous vos problèmes. Ouais. Et l'éléphant rose, il est parti acheter les pizzas et il nous rejoint après?

J'ai fini par me dire que j'avais rien à perdre, que ça ne me coutait rien d'essayer. Et j'avais pas d'autres pistes à suivre de toute façon. Résultat : j'me suis fait embauché comme serveur dans un bar et je me suis payé un appart à Dublin pour deux mois. A la suite de circonstances tout à fait inintéressantes, j'étais passé barman au boulot quand j'ai reçue une lettre plutôt bizarre.

Quand je l'ai lue, j'ai tout de suite su que c'était de ça qu'avait parlé Cahir. Hiromae. Un coin paumé au milieu de l'océan, une terre d'asile pour les gens pas franchement humains. Et j'étais invité à venir m'y installer. De trois choses l'une : ou bien Cahir avait décidément un humour absolument pourri, ou bien il espérait escroquer m'escroquer en beauté... ou bien il avait dit la vérité, pour le meilleur et pour le pire. Surtout pour le pire quand on réfléchit au bordel que ça doit être.
Il parait que le ridicule ne tue pas, j'étais donc prêt à encourir le risque de la situation n°1. Pour la n°2, je pensais être en mesure de me défendre tout seul au besoin. Donc là aussi, je décidai de tenter le diable et d'aller jusqu'au bout. Je laissais tout tomber et j'embarquais pour Hiromae.

Personne ne peut réellement s'attendre au choc de l'arrivée, du moins après avoir vécu dans le monde "normal" aussi longtemps. Pour le dire simplement, c'est comme si le mot "normal" avait simplement disparu du vocabulaire. Le surnaturel est à tous les coins de rue, et c'est le plus souvent le pain quotidien des gens du cru.
J'ai essayé d'aller voir dans les études supérieures de la Pension. Mais on m'a bien fait comprendre que la Magie Runique, c'était un truc trop rare qui était pas enseigné comme ça. Génial... tout ce chemin parcouru, tout ce temps perdu, tout ça pour que dalle.

C'est là que je me suis recentré un peu sur moi-même. J'en avais ma claque de chercher ces foutus secrets. Et puis mon expérience à Dublin m'avait donné envie de vivre ma vie au jour le jour, comme je l'entendais, sans pression familiale au-dessus de moi. Hiromae, c'était peut-être l'occasion d'un nouveau départ.
J'ai poireauté des heures durant dans les bureaux d'administrations pour obtenir le numéro de mon seul contact dans ce pays auquel je ne connaissais rien : Cahir. Le gars était sympa : il se souvenait de moi, il m'a aidé à m'installer, à faire les démarches importantes, et il m'a même dégoté un job. Barman, mon nouveau domaine de prédilection, dans le club où il travaillait : The Wild Hound. La propriétaire est une vampire à la personnalité explosive, Reiroukan Misaya de son petit nom. Elle m'a pris à l'essai, puis a décidé de me garder.

Voilà comment j'en suis arrivé là. Aujourd'hui, le seul lien que j'ai avec ma famille, c'est les lettres que j'envoie régulièrement à Eryn, où je lui raconte ma vie à Hiromae. Cahir est devenu un... ami, je crois que c'est le terme qui décrit le mieux notre relation. Je m'entends pas trop mal non plus avec ma patronne, malgré ce que chacun de nous peut laisser paraitre. Et enfin, je vis au gré de mes envies. C'est pas trop tôt.




POUVOIRS
RACE : Enfant des Orages

DESCRIPTION DES POUVOIRS :
Etincelle : Ciarán possède l'Etincelle, passée sans interruption dans la famille Fraga depuis l'époque où ils étaient des druides réputés et écoutés. Elle lui permet de faire manipuler le mana ambiant via les quelques runes qu'il a apprises.

Tradition Carrier - Rune Magic : Ciarán connait 4 runes : Eihwaz, la rune de l'if, qui symbolise l'endurance et la puissance (buff de VIT) ; Uruz, la rune de l'auroch, associée à la force et à la vitalité (buff de FOR) ; Raidho, rune du voyage, qui lave la fatigue et augmente la vitesse (buff de DEX) ; et enfin Dagaz, rune du jour, qui confère à son utilisateur une vision nocturne.

Gods Holder - Fragarach, the Retaliator : Que ce soit bien clair, ce n'est pas le VRAI Fragarach. Comme tout les membres de la famille Fraga, Ciarán a la capacité de faire appel au pouvoir d'une arme légendaire de l'Irlande, et son "totem" personnel est Fragarach.
Quand il fait appel à ce pouvoir, Ciarán doit crier le nom de Fragarach. Une courte lame se matérialise alors au dessus de son poing, avant de filer droit contre l'adversaire. Fragarach annule totalement une attaque, et les dégâts bruts qu'auraient dû subir Ciarán (et uniquement lui, pas de cumul pour les attaques de zone) sont doublés et infligés à l'ennemi par Fragarach. Ciarán ne peut faire appel à ce pouvoir qu'une seule fois par combat.
Spoiler:
 
STATISTIQUES :

TYPE : Foudre _ ANO : Paralysie, Virus, Cécité (racial)
FORCE : 50 _ DEF : 40 _ MAG : 15 _ RES : 25 _ DEX : 80 _ VIT : 40
DMGP : 200-240 _ DMGM : 90-108 _ DEFP : 80 _ DEFM : 100 _ PV : 4000

OBJETS : Pour le combat, Ciarán se contente habituellement de ses poings. Mais en prévision de potentielles situations plus tendues qu'à l'habitude, il garde la plupart du temps sur lui deux poings américains.





HORS RP
Un jour, les poulpes régneront sur toute la Terre.
Ce jour-là, je serais collabo.

    WHO ARE U ? : This is Lizzie !

    PRÉSENCE : 6-7/10

    COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? COMMENT LE TROUVEZ VOUS ? : Par le "partenariat" avec FSN RPG / So cooooooool !

    CODE : Ok by Eria !



Dernière édition par Ciarán Fraga McCulann le Sam 31 Mar - 19:16, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Neko Sexy tendance Rouge

MessageSujet: Re: Ciarán, whiskey 'n cigarettes   Mer 21 Mar - 16:00

Bienvenue parmi nouuuuuus <3

Même si la fiche n'est pas encore fini, j'aime énormément le moral et le physique : c'est concis, super agréable à lire. Comme Eria te l'a dis sur la CB, il te faudra l'étincelle pour faire de la magie vu que tu n'es pas magicien. Ah, il manque le code aussi !

Bon courage pour la suite ~

_________________


I wanna play, nya ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Fonda • Archimage Tarée

MessageSujet: Re: Ciarán, whiskey 'n cigarettes   Mer 21 Mar - 16:02

Bienvenue à toi !

J'aime beaucoup le début de ta fiche, très agréable à lire et bien aéré. Par contre, tu n'as pas le bon modèle de présentation, fait attention x)

Bonne chance pour la suite !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Irish

MessageSujet: Re: Ciarán, whiskey 'n cigarettes   Mer 21 Mar - 16:19

Etincelle & modèle de fiche corrigé.
Je mettrais le code une fois la fiche finie pour laisser les feignasses chercher plutôt que de look les fiches en cours xD

The rest is coming soon !

PS : & thanks pour les compliments ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Irish

MessageSujet: Re: Ciarán, whiskey 'n cigarettes   Mar 27 Mar - 19:21

Double post powaaaaaaaaaaa !

Juste pour prévenir que la version alpha est à présent terminée :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carte d'ID
Pouvoirs:
Inventaire:
avatar

Fonda • Archimage Tarée

MessageSujet: Re: Ciarán, whiskey 'n cigarettes   Mer 28 Mar - 8:52

Bon, j'ai lu tout ça et je n'ai absolument rien à redire, comme je m'y attendais de ta part l'histoire est super sympa à suivre et il n'y a pas d'incohérences ^^

Bref, je te valide, bon jeu parmi nous !

Tu as le droit à 6 Techniques pour ta fiche+ ^^

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ciarán, whiskey 'n cigarettes   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ciarán, whiskey 'n cigarettes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. But all I need is cigarettes and alcohol
» WHISKEY - vous allez adorer la gnutgnuter
» It's 106 miles to Chicago, we got a full tank of gas, half a pack of cigarettes, it's dark... and we're wearing sunglasses - Darius
» Eireann N. Callaghan
» Blessée... dans la Day Class O_O

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hiromae :: Nouveau Départ :: Fiches de Présentations :: Fiches Validées :: Habitants-